Dans le futur, nous essaierons de récolter des avis sur les cours de dessin donnés dans cette école dont le programme vous est présenté dans cette fiche.

Passons maintenant à une autre école bien connue : les Gobelins. Avec plus de 50 ans d’ancienneté, cet établissement est lié à la Chambre de commerce et d’industrie de la région Paris Ile-de-France. Dans un premier temps, l’école a formé aux métiers de la photographie. Puis en 1969, elle s’est ouverte à ceux de la communication et des industries graphiques, du cinéma d’animation en 1975, de la vidéo en 1984 et du design numérique en 1991. Plus récemment (2011), l’école a ajouté les métiers du jeu vidéo à ses formations.

Actuellement, les Gobelins comptent un peu plus de 1000 étudiants, dont environ 500 en apprentissage. L’école propose 6 filières qui vont du Bac pro au Bac+6. Elles forment les étudiants aux métiers du cinéma d’animation, du design graphique/motion design, de la photographie, du design interactif, de la communication imprimée et plurimédia, du jeu vidéo, mais aussi de la vidéo et du son (tournage et post production).

Comme preuve de reconnaissance, les Gobelins accueillent chaque année plus de 2 000 actifs souhaitant se reconvertir ou se professionnaliser. L’école est aussi assez fière de son taux d’insertion professionnelle à 6 mois, qui s’élève à 91%.

Voyons à présent selon les filières, quelques-unes des formations proposées par cette école.

Communication imprimée et plurimédia

(Cliquer sur la formation pour en connaitre les modalités et la durée.)

Design graphique

(Cliquer sur la formation pour en connaitre les modalités et la durée.)

Photographie

(Cliquer sur la formation pour en connaitre les modalités et la durée.)

Jeu vidéo

(Cliquer sur la formation pour en connaitre les modalités et la durée.)

Cinéma d’animation

(Cliquer sur la formation pour en connaitre les modalités et la durée.)

Mention Design

Détaillons maintenant un peu l’une des thématiques proposées à l’enseignement par les Gobelins : le Motion Design.

 

DNMADE Mention Design

Tout d’abord, le très récent DNMADE, que l’établissement propose en 3 spécialités :

  • Design d’identité,
  • Design éditorial,
  • Design de message.

 

L’enseignement comporte des cours génériques (humanités, culture des arts, du design et des techniques), des cours dits transversaux (outils d’expression et d’exploration créative, technologies et matériaux, outils et langages numériques, langue vivante, contextes économiques et juridiques) et enfin, des ateliers de création (savoir-faire et excellence technique, pratique et mise en œuvre du projet, communication et médiation du projet, démarche de recherche en lien avec la pratique de projet, parcours de professionnalisation et poursuite d’études).

La première année est consacrée à la découverte et à l’acquisition des fondamentaux. Un stage de 2 semaines minimum est à réaliser au 1er semestre et un second de 6 semaines au 2e semestre, afin de confirmer le choix de parcours.

La deuxième année est celle de l’approfondissement de ce qui a été vu en première année et à la spécialisation. Enfin, la dernière année sera dédiée au perfectionnement professionnel.

 

Spécialités

Le parcours Design d’identité traite de la création de messages visuels (identités visuelles, pictogrammes, logotypes, chartes graphiques, packaging, habillages, marques, habillages TV, génériques, …).

Le parcours Design éditorial enseigne, lui, la création de principes et de systèmes visuels (design éditorial, design de presse, mise en pages de livres, de magazines, couvertures, sites internet, édition, numérique).

Enfin, le parcours Design de message aborde la création de concepts visuels et d’images déclinables, selon les médias mis en œuvre lors d’une campagne publicitaire (design publicitaire dans les domaines de la presse, affiche, cinéma, internet, TV, design signalétique, design d’interfaces,…).

 

Bachelors Design

Passons ensuite aux Bachelors Design que l’école décline en 4 parcours différents :

  • Bachelor Graphiste Motion Designer,
  • Bachelor Designer Web et Mobile,
  • Bachelor Développeur Web et Mobile
  • Bachelor Graphiste Jeu Vidéo et Expériences Ludiques.

 

La première année est commune à ces 4 parcours; comme précédemment, elle permet la découverte et l’acquisition des fondamentaux, et les étudiants sont aussi accompagnés dans leur projet professionnel.

Ainsi, cette première année est composée de cours fondamentaux et transversaux :

  • Culture générale, visuelle, audiovisuelle et du design,
  • scénarisation,
  • dessin,
  • volume,
  • PAO,
  • sciences et technologie,
  • méthodologie de projet
  • Professionnalisation : posture et positionnement, promotion et exposition projets, prise de parole, droit et gestion

 

Les étudiants auront droit aussi à des ateliers au choix : Approche et découverte des métiers du Motion Design, du Graphisme en Jeu Vidéo, du Design Web et Mobile, du Développement Web et Mobile.

Lors de cette première année, ils réaliseront des projets transversaux en équipe et encadrés par des intervenants professionnels. Ils découvriront aussi des techniques complémentaires et des thèmes variés pour personnaliser leur book.

Enfin, les étudiants vont devoir réaliser un stage de 6 semaines en fin de 1ère année, afin de confirmer leur choix de parcours.

 

Le Bachelor Graphiste motion designer permet aux étudiants d’apprendre à animer leurs créations en alliant image digitale (2D et 3D), illustration, prise de vue réelle, typographie et design sonore. Ils vont pouvoir réaliser leur projets, les rendre adaptables à tous les écrans actuels (TV, cinéma, smartphone, web) et découvrir de nouveaux supports comme le vidéo mapping et la VR.

Durant les deuxième et troisième années, les étudiants verront :

  • Apprentissages techniques et méthodologiques du motion design ;
  • Maîtrise des outils, logiciels,
  • méthodes et pratique en vigueur sur le marché : logiciels d’édition électronique (InDesign, Photoshop, Illustrator),
  • outils de motion design et de typographie en mouvement (After Effects, Cinema 4D),
  • création graphique plurimédia (vidéo, imprimé, web, vidéo mapping, e-publishing),
  • tournage vidéo,
  • sound design,
  • storyboard,
  • scénarisation,
  • Veille culturelle et sectorielle métier.

 

Concernant les Projets de spécialisation, ils vont prendre la forme, selon leur orientation, de l’un des éléments suivants:

  • la réalisation d’un clip musical, générique de film, pub
  • la réalisation d’un motion design éditorial, vidéo mapping, habillage TV broadcast, vidéo en réalité augmentée
  • la datavisualisation, vidéo mapping, vjing, motion design
  • la création d’une application mobile et/ou d’un objet connecté (IOT)
  • le jeu vidéo en 3D sur un thème imposé, réalisation d’assets et animation, expérience ludique en 2D libre sur interface innovante (jeu hybride)
  • un projet de jeu narratif en 2D, expérience ludique en 3D libre sur interface innovante (mapping interactif), projet de jeu en équipe et présentation en festival

 

Le Bachelor Designer Web et Mobile offre la possibilité aux étudiants de développer leur culture numérique et d’apprendre les bases de la méthodologie de conception utilisateurs, le design de contenus, le design d’interfaces et d’interaction; cela afin de réaliser des projets interactifs. La formation permet d’acquérir aussi les bases de l’intégration de pages pour les sites web et mobile, afin de collaborer efficacement avec les développeurs. De surcroît, la formation permet donc d’apprendre à travailler en équipe.

Lors des deuxième et troisième années, les étudiants auront droit à une partie d’enseignement sectoriel fondamental : histoire, culture et veille sur le design d’interaction et les technologies associées aux interfaces hommes-machines, initiation à l’UX Design et aux techniques de narration interactive, veille sectorielle en anglais, promotion et communication projet. Il s’agit d’apprentissages communs avec le Bachelor Développeur Web et Mobile.

L’autre partie de l’apprentissage est technique et méthodologique et porte du design interactif, maîtrise des outils (logiciels, méthodes et pratiques en vigueur sur le marché), conception graphique, culture des interfaces hommes machines, webdesign (typographie, infographie/data visualisation, HTML/CSS/responsive design), design mobile, techniques de l’animation et de la 3D (Cinéma 4D, After Effects), traitement de l’image et de la vidéo (Photoshop, InDesign, Illustrator, Première), recherche créative.

Le Bachelor Graphiste jeu vidéo et expériences ludiques permet aux jeunes étudiants de se perfectionner dans la conception artistique, la création et l’animation en temps réel de décors, de personnages, d’effets spéciaux et d’interfaces, mais aussi dans l’écriture de scénario et de mécaniques ludiques, pour le jeu vidéo.

Après la première année commune évoquée plus haut, les étudiants de ce Bachelor vont apprendre les techniques et méthodologies du game art (maîtrise des outils, logiciels, méthodes et pratiques en vigueur sur le marché: game et level design, scénarisation et storyboarding), du graphisme 2D (illustration, création de personnages et décors, mise en page écrans de jeux, effets spéciaux) et 3D (modelage de décors, animation, lumières, rendus…), des bases de programmation, photo, son et vidéo. Ils se pencheront également sur la veille culturelle et sectorielle métier.

Contrairement aux Bachelors précédemment cités, les étudiants vont ici devoir accomplir un stage par année supplémentaire d’études. Le premier, déjà évoqué, est de 6 semaines en fin de 1ère année, afin de confirmer le choix de parcours, le deuxième, de 6 à 8 semaines en fin de 2e année et enfin le dernier, de 6 à 8 semaines en fin de 3e année, si possible à l’étranger.

Besoin de revoir les bases et de se mettre à niveau?

L’abonnement au blog est gratuit et vous pouvez vous désinscrire quand bon vous semble (heureusement d’ailleurs!) ;-)