Les formations et le forum sont maintenant disponibles sur ce blog. Connectez-vous avec vos identifiants dessin.club -> -
Accueil ⁄ Décorateur d’intérieur

Décorateur d’intérieur

Définition et profil

Dans un cadre public ou privé, pour un bien neuf ou à rénover, pour une revente…etc, le décorateur va devoir redéfinir l’aménagement/le décor existant selon le budget qui lui a été attribué et en prenant en compte les directives du/des clients.


Ainsi, il va devoir redoubler d’ingéniosité pour marier les réalités budgétaires, les desiderata clients, matériaux, états des lieux et donc rendre le tout fonctionnel et esthétique. Un mélange indispensable pour réussir car c’est à ce professionnel de s’adapter au lieu par l’inverse. Le décorateur doit savoir réaliser ce dont son client rêve mais qu’il ne fait pas par manque de temps, de talent ou autres.

Ouvert et curieux, savoir chiner, tout ce qui l’entoure pourra lui servir d’inspiration et être polyvalent pour faire face à différents types de projet.

Une fois que le cadre de travail a été déterminé c’est à dire que le décorateur sait précisément sur quoi il va devoir plancher, celui-ci doit déterminer avec le client ce qu’il est possible de faire (en fonction des impératifs cités juste avant) tout en choisissant les éléments décoratifs.  Il doit donc disposer d’une bonne capacité d’écoute et savoir synthétiser les demandes de son client. Peinture, sols, mobilier, textiles, luminaires et objets..etc, tout sera abordé.

Alors, il va définir sa réalisation en dessinant plusieurs plans d’aménagements. Pour cela, la maîtrise de logiciels de conception sera conseillé (DAO ou CAO) tout comme la maîtrise du dessin technique.

En plus de cela, les normes de sécurité devront être prise en compte, notamment pour les lieux recevant du public. Des normes toujours plus strictes et en évolution, donc il devra se tenir informer. L’ensemble du travail sera consigné dans un dossier (maquettes et plans en différentes étapes de réalisation) qu’il présentera au client et qui lui servira aussi de références pour des futurs chantiers.

Le décorateur devra être un bon négociateur et disposer d’un bon réseau car il devra trouver et faire intervenir différents artisans pour la réalisation de son travail. Organisé, il devra gérer et coordonner avec les prestataires les différents agendas d’intervention et contrôler les travaux effectués tout en faisant respecter les délais.

La paperasse ne doit pas l’effrayer car il assistera également  son client dans la gestion administrative du chantier.

 

Rémunération

Pour un débutant, 20 000 euros à 25 000 brut/an. Par la suite, le salaire peut doubler, mais cela reste variable surtout pour les indépendants (type de chantier, nombre de clients). La rémunération des indépendants varient aussi en fonction de leur notoriété, de leur expérience et de leur zone géographique d’activité.
En tant que chef de projet décorateur, son salaire pourra monter jusqu’à 60 000 euros brut/an

 

illustration décorateur intérieur

Formation

Profession non réglementée, la formation n’est pas obligatoire contrairement à d’autres métiers comme tapissier décorateur par exemple. Néanmoins, il est certain que suivre une formation permet d’obtenir des techniques, des astuces mais aussi de se constituer un premier réseau. Cela constitue aussi un argument pour le recrutement  et un élément rassurant pour les clients (surtout pour un décorateur débutant à son compte).


Les cursus les plus prisés sont les formations des beaux-arts et des arts appliqués

Quelques exemples de formations :

  • DMA (bac+2) arts de l’habitat
  • DMA (bac+2) décor architectural
  • BTS (bac+2) design d’espace
  • BTS (bac+2) agencement de l’environnement architectural
  • DNAT (bac+3) design d’espace
  • DSAA (bac+4) créateur concepteur option architecture intérieure et environnement
  • DSAA (bac+4) architecture intérieure et création de modèles
  • DNAP (bac+5) design

 

Penser à consulter les certifications reconnues par le Répertoire National des Certifications Professionnelles.


Débouchés professionnels

A son compte ou comme salarié, se lancer dans ce métier peu ne pas être simple mais reste un métier assez ouvert.


En effet, le décorateur salarié peut tenter sa chance auprès des cabinets d’architecture, les entreprises du second oeuvre ou les bureaux d’études mais aussi dépendre des collectivités locales. Les boutiques de décoration ou le monde du spectacles sont aussi des solutions.

 

Il peut aussi s’orienter vers le design produits ou la communication.

 

Récapitulatif
recap décorateur d'intérieur

x

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.