Les formations et le forum sont maintenant disponibles sur ce blog. Connectez-vous avec vos identifiants dessin.club -> -
Accueil ⁄ Décorateur-scénographe

Décorateur-scénographe

Définition et profil

Travaillant pour les studios de cinéma ou de télévision, les théâtres, les galeries d’exposition et d’autres encore, le décorateur-scénographe met en scène un lieu déterminé. Technicien et artiste, son travail est varié d’autant qu’il doit aussi partir à la recherche de lieux de tournage pour ses créations scéniques ou gérer tout une partie administrative.

En tenant compte de tous les éléments qui pourraient participer au cadre général du lieu, le décorateur doit aussi respecter les règles de sécurité (et donc les connaître).

Pour mettre en avant ses propositions de mise en scène, il réalise des croquis, storyboard et autres maquettes. Ses sens de la communication et de persuasion lui seront utiles pour appuyer son travail mais il doit aussi savoir faire preuve de souplesse et d’écoute pour adapter ses projets (entre désirs du donneur d’ordre et réalité physique et budgétaire).

Artiste et technicien, le décorateur dispose en règle générale d’une importante marge de manœuvre dans son processus de création tant qu’il est en cohésion avec le thème de son projet. Selon son employeur, les mises en scène peuvent varier. Dans le cas d’un projet TV, il va donc assurer la décoration du plateau en prenant en compte la présence des caméras et leur champ de vision. Pour le cinéma mais aussi le théâtre, le décorateur monte un décor entier. Enfin pour des galeries, musées ou équivalent, il s’assure de mettre les œuvres en avant tout en permettant une bonne circulation des invités autour des œuvres présentes. 

Pour mener à bien ses différentes missions, il dessine des plans. Il doit donc savoir maîtriser la perspective et exploiter les distances. Ses connaissances en matériaux et gestion des couleurs sont également indispensables. Tout cela en respectant le budget qui lui a été confié.

La maîtrise parfaite des logiciels de CAO/DAO est nécessaire, notamment pour construire des maquettes 3D. Cela lui permettra de mieux visualiser la futur scène et d’organiser en fonction du projet, la circulation des personnes, répartition des lumières, du son…etc. Ces maquettes serviront aussi aux équipes de construction lors d’un projet de création de décor par exemple. En effet, bien qu’il se doit d’être un excellent bricoleur, il ne peut tout faire seul et doit donc faire appel à d’autres professionnels.

Sa culture artistique lui permettra de rendre crédible un projet si celui-ci doit refléter une époque précise pour un décor ou s’il doit s’en inspirer pour la mise en avant d’oeuvres.

Ce métier engendre de nombreux déplacements, avec des horaires décalés (week end, soirée).

 

Rémunération

En début de carrière, le décorateur débutant verra son salaire tourner autour de 17 500 à 26 000 euros brut/an. Avec d’avantage d’expérience,  de 30 000 à 35 000 et en fin de carrière aux alentours de  72 000 euros.


Cela dépend forcement de sa notoriété, de son réseau et de son statut professionnel.

 

illustration décorateur scénographe

 

 

Formation

Une formation en dessin va forcement être un plus pour le futur décorateur. Cela lui permet de coucher sur papier ses différentes idées. Mais il va falloir aussi être formé en design d’espace.

Apres un Bac ST2A (ou une MANAA), les élèves peuvent s’orienter vers un BTS design d’espace, un DNAT option design d’espace.
Il existe aussi des diplômes de niveau Bac+5 :

  • DNSAP
  • DPEA scénographe
  • Diplôme en décor/scénographie
  • Diplôme de créateur-concepteur d’arts décoratifs option scénographie


Débouchés professionnels

Comme on a pu le voir, les possibles interlocuteurs sont variés et nombreux (cinéma, télévision, salle d’exposition, musée, salons professionnels…etc). Ses interventions peuvent être juste pour le temps d’une production ou être salarié d’un cabinet d’architecte. Mais le premier cas de figure est le plus fréquent. En effet, beaucoup de décorateurs sont indépendants et proposent leurs services en démarchant directement les particuliers, collectivités ou entreprises. Cela leur permet de se constituer un réseau, les missions étant en général assez brèves, et beaucoup ayant le statut d’intermittent.

Au fil du temps et en ayant développé son réseau, si un décorateur n’est pas indépendant, il peut tenter de monter sa propre structure.

Bénéficiant de compétences artistiques nombreuses, certains se tournent aussi vers l’enseignement, la décoration d’intérieur, la création artistique…Cela pour compléter leurs revenus.

Enfin, avec la volonté des pouvoirs publics de promouvoir le patrimoine, les décorateurs bénéficient de nouvelles opportunités professionnelles.

 

 

Récapitulatif

recap décorateur scénographe

x

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.