Les formations et le forum sont maintenant disponibles sur ce blog. Connectez-vous avec vos identifiants dessin.club -> -
Accueilconseils generalistes dessinApprenez à utiliser votre cerveau droit pour devenir un meilleur dessinateur

Apprenez à utiliser votre cerveau droit pour devenir un meilleur dessinateur

Saviez-vous que selon l’activité de votre cerveau, certaines zones se développent plus rapidement que d’autres ?
Par « se développent » j’entends même  « s’accroissent » !

En effet, comme dans un muscle, certaines parties de notre cerveau augmentent de volume selon nos activités.
Évidemment, les activités artistiques n’échappent pas à la règle.
Sans vouloir faire un cours de neuro-anatomie, il existe en gros deux hémisphères cérébraux : un droit et un gauche.

D’après les neuro-anatomistes, l’hémisphère gauche, dit « cerveau gauche », gérerait tout ce qui est lié à la logique, au langage, et à la perception du temps.
Le cerveau droit, quant à lui, gérerait globalement tout ce qui touche à la créativité, à l’humeur et à la perception des formes dans l’espace.
Autant vous dire que sans le cerveau droit il est quasi impossible de dessiner en 3 dimensions.
Et c’est d’ailleurs certainement aussi pour cette raison que le temps semble passer beaucoup plus vite quand on dessine, car pendant que le cerveau droit turbine à fond, le cerveau gauche diminue son activité : de ce fait, la perception du temps est déformée, et les heures consacrées à la feuille passent en un éclair.

Il n’est pas étonnant que les gauchers aient des prédispositions concernant le dessin et la peinture.
En effet, c’est leur cerveau droit qui gère non seulement  la motricité de la main qui dessine mais aussi la compréhension des volumes dans l’espace.
L’activité de leur cerveau droit est donc prédominante par rapport à la plupart des droitiers.
Cela ne signifie pas pour autant qu’un droitier bien entraîné, et qui prend le temps de développer son cerveau droit, n’aura pas tout autant de compétences qu’un gaucher.

Souvenez-vous : « Le talent vient en faisant ».
Même si certains individus ont des prédispositions, il est très facile de les dépasser avec une méthode adaptée et un peu de rigueur.
Avec le temps, j’ai pu remarquer que les personnes persuadées que le dessin est inné appartiennent bien souvent aux mêmes stéréotypes :
– les grands naïfs.
– les personnes ayant une très piètre opinion d’eux-mêmes.
– les procrastinateurs chroniques.

N’y voyez pas un quelconque jugement de valeur. Mais les faits sont là.
L’être humain peut se convaincre de tout et n’importe quoi, en détournant le regard de faits avérés. Affirmer que le talent pour le dessin tient à une histoire de génétique ou d’un quelconque don, m’apparaît clairement comme une forme de déni ou une excuse facile pour renoncer.
En tant qu’humains, nous cherchons souvent à fuir les difficultés à l’aide d’excuses bidons, afin de nous déresponsabiliser et nous procrastinons par peur de l’échec et du jugement des autres.
C’est un trait de caractère qui se retrouve de plus en plus dans notre société ,malheureusement, comme j’en parle dans cet article.

Petit aparté, pour m’amuser j’ai passé ce petit test en ligne : http://braintest.sommer-sommer.com/fr/ qui m’a permis de « tester mon cerveau droit».
Bien que je ne sois pas fondamentalement persuadé que ce test ait une quelconque pertinence, c’est un moyen rapide et ludique de faire le point sur l’équilibre de l’activité entre le cerveau droit et le cerveau gauche.
D’après ce test, mon cerveau paraît parfaitement équilibré (50%/50%), même si j’en doute un peu!
Je suis curieux de savoir ce qu’il en est pour vous: n’hésitez pas à partager vos résultats en commentaires.

En tout cas, il est possible d’exercer son cerveau droit en ciblant certaines activités analytiques, et en inhibant l’activité du cerveau gauche.
J’avais pris le temps, il y a trois ans, de lire les livres de Betty Edwards en anglais.
Si vous cherchez son livre français, il peut se trouver ici:
Dessiner grâce au cerveau droit
Et le carnet d’exercices qui va avec :
Dessiner grâce au cerveau droit. Livre d’exercices

Avertissement : ne voyez pas ce livre comme une solution pour apprendre à dessiner.
Voyez cet ouvrage comme un complément à ajouter à votre arsenal si les bases du dessin vous sont déjà familières.
Aujourd’hui je voudrais vous faire un résumé de cette approche intéressante du dessin et vous donner des exercices pour aborder cet art sous un autre angle que celui que vous avez l’habitude de voir ou d’utiliser.

 

Le cerveau droit en action

Ce que je vous ai longtemps rabâché sur le blog, c’est qu’il est bien plus aisé de produire un dessin correct en comprenant ce que l’on fait au moment où on le fait, et de contrôler chaque trait (en particulier les traits de raccourcis).

Bien sûr j’ai conscience qu’il existe un inconvénient à cette démarche très rationnelle: c’est que le cerveau droit peut être bridé dans une certaine mesure par une pratique « trop logique ».

Notre dessin pourrait finir quelque peu formaté par les routines de notre cerveau gauche, interférant avec le travail du cerveau droit, et cela peut aussi diminuer le plaisir que l’on éprouve à dessiner.
Les exercices privilégiant l’activité du cerveau droit s’avèrent très analytiques et permettent d’aborder mieux et plus calmement certains concepts comme :

  • la hiérarchie de valeurs
  • les formes des ombres
  • les espaces négatifs
  • les espaces positifs
  • la perception des rapports (perspective, tangente, verticale, horizontale, groupement de forme, proportion)
  • la perception du visuel global
    portrait-couleur

 

Dessiner avec la main gauche

Cela peut paraître étonnant, mais pour plus de 90% des gens, dessiner de la main gauche stimule le cerveau droit.
En effet, la motricité fait tir croisé avec le cerveau : ce qui signifie que c’est le cerveau gauche qui fait bouger la main droite, et inversement, le cerveau droit fait bouger la main gauche.

Ainsi nous sollicitons davantage notre cerveau droit en dessinant de la main gauche.
Cet exercice présente aussi l’avantage de nous laisser plus de temps pour analyser chaque trait de notre dessin, tout en conservant un certain niveau d’activité de notre cerveau droit.
Bien sûr, il ne s’agit pas de devenir ambidextre ou de se forcer à devenir gaucher ou droitier.
Mais c’est un exercice intéressant à inclure dans notre routine hebdomadaire.

Gardez en tête qu’il est tout à fait normal que la qualité de notre trait en prenne un coup.
Pour autant, ne vous laissez pas décourager : l’intérêt ici est de sortir des sentiers battus et d’encourager notre cerveau à travailler autrement, et à optimiser son activité dans la foulée.

Voici un exemple intéressant de Cécile G, membre de la communauté apprendre-a-dessiner.
J’apprécie la simplicité et l’efficacité de ce dessin.
dessin-cecile

 

Faire un autoportrait (ou tout autre dessin) à l’envers

Si vous êtes un(e) habitué(e) du blog, vous connaissez certainement mon article sur la technique du miroir.
La technique du miroir permet de voir les défauts d’un portrait ou d’un visage dessiné d’imagination en inhibant les zones de notre cerveau gauche, qui a tendance à rationaliser les visages et les déforment malgré nous.
En effet, si nous dessinons d’après référence photo, il peut être pratique de placer notre référence à l’envers et de dessiner le visage de cette manière.

Ainsi nous pouvons nous concentrer à partir d’un autre mode d’observation. Ceci ne nous empêchera pas pour autant de faire de la « copie intelligente » en pensant aux différents éléments du visage en trois dimensions.
Lorsque vous avez fini votre dessin, retournez-le et remarquez comme certaines parties difficiles ont été simplifiées sans que vous vous en soyez rendu compte.

Vous noterez que les T de raccourcis sont mieux placés, la perspective moins bancale, etc…
C’est dans ces moments qu’on se rend compte à quel point le cerveau peut nous jouer des tours et interpréter inconsciemment certaines formes, ce qui peut produire un résultat bien différent de celui que l’on aurait eu objectivement.

 

Dessiner grâce à la mémoire à court terme

Vous vous souvenez du travail de mémorisation dont je vous parlais dans cet article, et qui représente un des meilleurs moyens pour améliorer notre capacité à dessiner d’imagination ?

Et bien sachez dorénavant que c’est votre cerveau droit qui travaille majoritairement quand vous vous exercez de la sorte. La preuve en est que le dessin d’imagination nous fait encore plus perdre la notion du temps que le dessin d’observation.
Je vous invite à intégrer également cet exercice dans vos routines artistiques et à le répéter sans modération. Il ne peut que vous faire du bien à long terme et vous permettra de devenir de plus en plus autonome, sans toujours avoir à coller votre nez sur les références.
Et plus vous allez le pratiquer, plus vous vous sentirez à l’aise pour inventer des formes par vous-même, et vous créer votre propre monde.
Cela prend du temps, mais tout le monde peut y arriver avec de la rigueur.
activite-cerveau

 

Un autre test rigolo

Vous n’en avez pas assez de tester votre cerveau droit ?
Essayez plutôt cet exercice amusant: c’est un exercice de mémoire pure, mais même les débutants peuvent s’y essayer.
L’objectif est de dessiner de mémoire quelqu’un qui vous est très familier puis de comparer votre dessin avec la vraie personne (ou une photo).
Vous allez certainement vous apercevoir, et particulièrement si vous n’avez jamais pratiqué cet exercice, que le niveau de votre dessin ne dépassera pas le stade “école primaire”.
Rassurez-vous, c’est tout à fait normal !

Le but de ce test est que vous vous rendiez compte à quel point le système de symboles répétés à outrance dans notre jeunesse, peut être ancré dans notre cerveau et peut influencer automatiquement les mouvements de notre main.
Notez bien toutes les répétitions de codes graphiques que vous avez utilisés dans vos dessins : il peut s’agir de triangles, de cercles, de rectangles, ou toutes formes répétitives.

La répétition graphique est le signe que les automatismes ont repris le dessus sur notre action de dessiner.
Pour certaines tâches, cela peut aider, mais pas pour le dessin ou la peinture, malheureusement.
La répétition de formes ou de motifs donne un effet très superficiel au dessin.
Avec la pratique, ce problème se corrige partiellement.

Je dis partiellement, car nous ne pouvons  jamais nous débarrasser totalement de nos automatismes. Aller à contre courant des automatismes ne se fait pas naturellement, mais nous permet de sortir de mauvaises habitudes.
Toutes les routines et automatismes qu’on a mis en place au cours de notre vie nous permettent de répéter des tâches contraignantes en nous évitant de trop nous ennuyer. C’est une question de survie et de santé mentale!
Mais en art, il faut savoir dépasser cet aspect redondant de notre psychisme pour générer de nouvelles idées ou inspirations.

 

Espaces positifs et négatifs

J’avais déjà parlé des formes négatives dans plusieurs articles, mais comme certains lecteurs n’en n’avaient pas compris l’intérêt, je me dois d’y revenir pour compléter mon propos.
Il faut voir les espaces positifs et négatifs comme des perceptions visuelles, une manière de voir les choses et de sortir des sentiers battus.

Les espaces positifs sont les formes pleines, c’est-à-dire l’intérieur de la silhouette de l’objet qu’on veut représenter.
Les espaces négatifs, quant à eux, sont les formes vides à l’extérieur des contours de la silhouette des objets.
Un exemple à retenir est celui du vase ci-dessous.
vase-cerveau-droit

L’espace positif montre un vase. Les espaces négatifs montrent deux visages.
Les espaces positifs sont très utilisés par les peintres pour décrire rapidement les formes et les aplats des ombrages, sans dessiner le moindre trait.

Il est donc possible de s’intéresser à l’extérieur de la forme et de focaliser son attention dessus. Ce n’est qu’une question de point de vue et de concentration.
Imaginons que j’aie du mal à dessiner la forme de ce vase. En me concentrant sur la forme du visage dans l’espace négatif, il m’est possible de me servir à la fois de la forme interne et de la forme externe afin que mon contour soit plus précis et mieux proportionné.
Il suffit en fait de le décider, et de sortir visuellement de la forme.

modele-vivant-sans-trait

Sur ce dernier dessin, esquissé en 10 minutes, la position du modèle n’était pas forcément complexe, mais je me suis imposé de repérer les espaces négatifs ainsi que les ombres, sans tracer un seul trait de contour, à l’aide d’un carré conté. Pas si évident, mais quelle belle gymnastique mentale !

Le cerveau pourra alterner entre les deux visions, la positive et la négative.
J’utilise souvent cette technique visuelle, pour m’aider lors de séances de modèles vivants, quand l’angle de vue présente beaucoup de raccourcis, et qu’il m’est impossible de réfléchir à toutes les formes en 3D sur une pose courte du modèle (en général 5 minutes).
Dans ce cas, je préfère passer en mode « copie 2D ».

Même si ces cas sont minoritaires, percevoir les espaces négatifs s’avère vraiment utile pour ajuster et équilibrer un dessin.
Bien sûr,  comme toujours, rien ne vous  empêche de combiner différentes techniques pour parvenir à vos fins.

 

Les segmentations verticale et horizontale

La technique de segmentation revient  à se donner des repères en deux dimensions, visuels ou imaginaires.
Dans un premier temps il est judicieux de s’entraîner à l’aide de repères visuels bien réels, mais avec la pratique, rien ne vous empêche de les imaginer.
C’est un peu comme la technique de la grille en portrait, lorsqu’un dessinateur reporte le modèle sur un grand format.

Pour ma part, je considère cette technique de la grille comme une technique de débutant.
Mais imaginez maintenant une grille simplifiée et projetée seulement dans votre esprit. C’est là que cette technique prend toute sa saveur…
Avant d’être capable de l’imaginer, construisez-vous un cadre en carton, et collez-y une feuille de plastique avec une croix bien droite dessinée dessus.
Regardez par exemple votre main qui ne dessine pas au travers, et observez-y les formes.
segmentationLe cadre et la croix vont créer comme des repères qui vont guider votre esprit en décomposant une forme complexe, en 4 subdivisions graphiques.
Le quadrillage vous forcera à évaluer les proportions et les angles des traits de contours.
Non ce n’est pas de la magie noire ! Le cerveau est ainsi fait.

En simplifiant et en décomposant un visuel de manière simpliste, que ce soit en 2D ou en 3D, on peut voir le monde d’un nouvel œil. Il devient alors bien plus aisé de dessiner tout ce que l’on voit, même des formes organiques et complexes comme le visage, les mains ou les personnages.
C’est d’ailleurs un des secrets de réussite du dessin.Il faut l’essayer et pratiquer pour le comprendre.
Lire cet article ne vous apportera rien si vous ne pratiquez pas dans la foulée.
Une méthode de segmentation (quelle qu’elle soit) s’avère extrêmement efficace pour nos dessins d’observation.

 

Conclusion

Il existe de nombreuses techniques pour solliciter le cerveau droit.
Pour ceux et celles qui souhaiteraient se joindre à la communauté pour pratiquer une technique de recrutement du cerveau droit, il suffit de s’inscrire à cette adresse.

Si vous ne faites pas partie encore de la communauté apprendre-a-dessiner, il est recommandé de visionner ce tutoriel qui explique comment y accéder, et une autre vidéo avec les règles de la communauté mises à jour (il suffit de poster un dessin sur son profil google+ et d’y inclure un dessin personnel, puis de demander accès à la communauté).

 

 

Dans la même rubrique

74 commentaires pour “Apprenez à utiliser votre cerveau droit pour devenir un meilleur dessinateur”

  1. virginie dit :

    Excellent article comme toujours . Récemment je me suis mise à gommer avec la main gauche. Je trouvais ça plus pratique pour un trait que ma main droite cachait en partie, mais je ne sais pas s’il y a un rapport avec le cerveau droit.

  2. Flèche dit :

    Bonsoir Pit, merci pour le cours de neuro-anatomie ! 😉
    D’après le test, j’utilise mon cerveau de façon « uniforme » : 44% hémisphère gauche et 56% hémisphère droit, mais bon, je pense que les résultats varient en fonction du moment où on passe le test (si on sort de cours de maths, à mon avis, le pourcentage du gauche dépassera celui du droit… simple théorie ^^). J’ai essayé de dessiner un proche de mémoire et, effectivement, la ressemblance n’était pas frappante… mais au moins, c’était amusant. Je tenterai le dessin à la main gauche demain, ça donnera sans doute quelque chose d’intéressant !

  3. Renata dit :

    Bonjour Pit
    définitivement elle a la côte en ce moment Mme Edwards!
    Je suis contente pour elle après tous ses travaux de recherche qu’elle avait fait
    Je me suis amusé à dessiner ma main non dominante et même sans le carton qui rend les choses à deux dimensions cela est rigolote et le résultat gratifiants ;-))
    Je vais les mettre sur mon blog aujourd’hui.
    A plussssss Pit et merci

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Oui elle a clairement la côte depuis des années. On va dire que son approche est originale, bien que l’aspect scientifique reste un peu léger.
      C’est bien que tu aies pu expérimenté. J’ai trouvé les exercices très amusants de mon côté aussi.
      Effectivement certains sont plus difficiles que d’autres, mais qu’importe, l’essentiel est d’essayer et de varier les activités pour stimuler globalement son cerveau.

      Merci d’être passée Renata.

  4. Cécile dit :

    Super ton article, j’avais acheté les 2 livres et commencé quelques exercices… que je vais continuer après lecture de ton article.j’attends tes prochains défis avec impatience! c’est confortable de se sentir soutenu, guidé par toi.
    Tu expliques si bien les choses…je vais faire lire cet article à ma petite fille, article que j’ai déjà envoyé à 3 amies.
    Je vais mettre cette page sur mon blog.
    Te souhaite une belle journée.
    Cécile g

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci Cécile,
      à bientôt pour de nouvelles aventures et de nouveaux défis.
      Je pense que j’en organiserai davantage à partir de maintenant (un par mois me semble une bonne moyenne, ça laisse du temps à tout le monde).

  5. BadBoudi dit :

    Bonjour Pit,
    J’ai fait le test je suis gauchère et j’ai le résultat suivant :
    Vous utilisez votre cerveau uniformément : 56% gauche 44% droit j’ai comme un doute mais bon le matin au reveil ça doit jouer 🙂
    Le Livre de Betty Edwards est top merci pour ton article!

  6. Kat dit :

    Bel article! J’ai fait ce fameux test, qui me donne un résultat à peu près équilibré (56% gauche, 44% droit), en sachant que j’avais fait un test comparable à une autre occasion qui me donnait aussi un résultat équilibré. On dirait donc que c’est assez constant. 😉
    Dessiner de la main gauche, ça doit être marrant!
    En revanche, je dois avouer que la technique du miroir chez moi ne marche pas – mon cerveau n’a aucun problème avec les formes à l’envers, je peux p. ex. facilement lire le menu de la personne assise en face de moi au restaurant…

  7. Sarah dit :

    Article très intéressant. J’utilise les 2 hémisphères de manière égale selon ce test. La danseuse me fait flipper. Lorsque je la fixe, elle tourne à droite. Lorsque je la regarde de manière indirecte, elle tourne à gauche…

  8. Annie dit :

    Assez fascinant tout ça … j’étais loin de me douter que me tourner vers plus de créativité en dessin serait une telle aventure ! Je découvre des choses et c’est prenant 🙂
    Je me suis amusée à faire les test … gloups … bon je doute que ce soit vraiment un test significatif … 78% pour le cerveau droit c’est un peu flippant … ça laisse pas beaucoup d’aptitudes pour la logique alors !!! :-))) C’est vrai qu’en même temps on me reproche beaucoup de ne pas savoir simplifier les choses (en général dans beaucoup de domaines) … mais quand-même !!! :-)))

    Je ne sais pas quoi en penser … mais c’est pas important, le constat est marrant en fait !

    J’observe qu’en ce moment, ayant beaucoup la tête prise à l’apprentissage, aux devoirs à rendre, etc … (tout ça a un côté très scolaire mais bon j’aime apprendre) j’ai la sensation de ne plus savoir rien dessiner du tout.
    Je ne sais pas si c’est l’aspect scolaire de cette période qui bride mon cerveau droit, mais ce qui est sûr c’est que je croyais savoir dessiner en m’appuyant toujours sur des modèles, et je vois que je me suis totalement fourvoyée !!! Sans modèle à reproduire je suis cuite !!! HaHa et oui 😉 Mais c’est pas les idées qui manquent !!! Alors je continue l’aventure géniale !!!

    Alors … savoir dessiner d’imagination … question d’entraînement du cerveau droit ? Question d’apprentissage du dessin ? Hmmm … les 2 ? 😉

    Merci Pit pour cet article ! 😉

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      En ayant des idées tu as déjà fait l’essentiel Annie.
      Je connais de bons dessinateurs avec une bonne technique et zéro idée.
      Sans idée tu ne peux créer d’oeuvre intéressante.

      Maintenant tu peux déjà commencer à créer tes dessins d’inspiration, un mix entre le dessin d’observation et d’imagination.
      Tu gardes des références photos à côté, mais tu ne les copies pas littéralement. Tu t’en inspires juste et tu les adaptes à ta propre interprétation.
      C’est la base du métier d’illustrateur d’ailleurs.

      • Annie dit :

        Yes ! Tu me motives 😉
        Je ne sais pas encore bien vers où je me dirige … je me laisse un peu faire en fait … j’aime beaucoup de thèmes, mais je pense que j’ai une prédilection pour « amuser la galerie » avec le dessin :))) J’en vois des bons d’ailleurs dans ce domaine sur la communauté :-)))

        Il me faudrait des journées d’au moins 48h pour pouvoir bûcher les devoirs à rendre et prendre plus de temps pour des projets perso en même temps … je grignote sur les heures de sommeil … mais je veux pas quand-même ressembler à ton p’ti dessin là, tu sais … : « le dessinateur qui ne dors jamais » :-)))

        Merci pour les conseils !

        • Photo du profil de Pit Pit dit :

          ces derniers temps je dors un peu plus, mais effectivement le manque de sommeil n’est pas du tout bon pour la productivité et les idées…

  9. Agnès dit :

    Bonjour,
    J’avais été passionnée par ce livre qui orne ma bibliothèque et dont je parle à qui veut m’entendre. C’est juste fantastique de laisser son cerveau droit reproduire exactement ce qu’il voit sans analyse.
    Je suis gauchère et le chemin vers le cerveau droit se fait d’autant mieux. Essayez, vous serez bluffé !
    Bravo Pit pour cet article.

  10. Quentin dit :

    Salut Pit,

    Ah je ne veux pas faire mon rabat-joie mais en tant que biologiste je ne pouvais pas ne pas réagir ! Qu’on aime bien tout se qui tourne autour du cerveau et des mythes qui l’entourent (par exemple le fait qu’on utiliserait que 10% de notre cerveau) ! La « théorie » de Betty Edwards est simple et donne envie d’y croire mais c’est complètement faux tout simplement parce que notre cerveau est bien plus complexe. C’est vrai que certaine activité utilisé plus un hémisphère qu’un autre mais AUCUNE n’est exclusive à un hémisphère. De plus le cerveau fonctionne par latéralisation c’est à dire que l’activité est produite simultanément dans les deux hémisphères donc non on n’est pas plus cerveau droit que gauche ou inversement. Pas facile d’ôter de la tête des gens les superpouvoirs du cerveau.

    Concernant le livre c’est me premier que j’ai acheté sur le dessin et il a failli me faire arrêter le dessin. Peu d’exercice, il passe d’un niveau simple à très compliqué d’un coup, peu pédagogique mais surtout la moitié au moins est sur sa théorie qui à l’époque devait déjà être controversée et qui maintenant est obsolète mais franchement on s’en tape pour s’améliorer pour le dessin!

    Bref je comprends pas l’engouement.

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      On va dire que c’est pour le grand public, mais je te rejoins tout à fait sur l’approche scientifique.
      Malgré cela, je trouvais l’approche ludique et intéressante. 🙂
      Et puis il y a avait de la demande derrière, et j’essaie toujours de répondre à la demande d’une manière ou d’une autre.
      Je comprends toutefois tes objections sur cette approche désuète. Je ne fais que résumer son oeuvre à ma manière.

      Si tu regardes la plupart des articles de mon blog, ma méthode est plutôt cartésienne et analytique.
      Cela ne m’empêche pas de rester ouvert à des approches un peu plus farfelues, car c’est surtout ce manque de fantaisie qui manque à mes articles la plupart du temps.
      Les approches scientifiques ont tendance à ennuyer la population, donc on va dire que ça change un peu. 🙂

      Ta remarque est tout à fait justifiée.

  11. Cynthia dit :

    Super article, merci 🙂

    J’ai fais le test du cerveau, et je suis tombée à 66% cerveau droit et 34 l’autre. Mais je suppose que c’est normal puisque je suis principalement gauchère, même si je ne l’utilise que pour tenir le stylo et ma fourchette, le reste c’est main droite ^^

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Possible oui!
      amusant ce petit jeu en tout cas.

      • Didier dit :

        Bonjour Cynthia,
        J’obtiens le même score, mais je suis définitivement droitier !
        De plus, je suis un incorrigible scientifique, ce qui tendrait à me faire privilégier la partie gauche.
        J’ai donc un peu de mal à décoder le résultat.

        Mais qu’importe : je m’éclate en dessinant … et c’est le principal. Non ?

        • Photo du profil de Pit Pit dit :

          Effectivement, ce test est là pour s’amuser plus qu’autre chose.
          Je ne crois pas qu’il soit pertinent, mais je n’ai pas trouvé beaucoup mieux ^^

  12. Chantal dit :

    Bonjour,
    Excellent article !
    Merci Pit pour ces ressources non négligeables.

  13. Mary dit :

    Hello Pit!

    Merci, je commence à peine à tester tes différents techniques et je suis déjà satisfaite des contenues simples et compréhensibles.

    Hâte de voir la suite!

  14. Elise dit :

    Salut Pit,
    merci pour cet article, j’ai fait le test et suis tombée à 59% au cerveau droit et 41% le cerveau gauche.

  15. Alethios dit :

    Ce livre de Betty Edwards m’a toujours intrigué mais il semble très intéressant en complément du reste. Difficile de casser ses habitudes et penser autrement.
    Sinon 59% droit/41% gauche… ^__^

  16. HouseCorgi dit :

    C’est marrant je suis gaucher et pourtant je déssine terriblement mal(je ne jure que par la perspective mais Dame Nature se joue de moi en ayant des créations bien complexes). M’enfin il faut ajouter à cela le fait que les gauchers sont un minimum contrariés par le système d’écriture actuelle (gauche-droite) qui les force à « pousser » au lieu de « tirer » ce qui se ressent grandement lorsqu’on essaye de faire de grande ligne mais certes cela se corrige 🙂

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      C’est vrai qu’il est impossible de faire des généralités sur les gauchers.
      Mais je trouve qu’il y a en un paquet de gaucher qui dessine dans mon entourage.
      Peut être est-ce une impression?
      Il faudrait que je trouve quelques statistiques sérieuses.

  17. C’est un bon livre, j’ai pris grand plaisir à le lire. C’est vrai que la notion de temps s’efface complètement quand je dessine. Je ne pense pas être le seul qui ne se rend pas compte qu’une chanson tourne en boucle depuis 1h pendant que je dessine.

    Après, dans la réalité, comme dit plus haut, le cerveau est bien plus complexe que gauche – droite et bien souvent, les deux hémisphères travaillent de concert. Mais le livre de Betty Edwards a le mérite de proposer des explications et des exercices sur comment essayer d’utiliser au mieux son cerveau droit, ce qui est vraiment une bonne chose.

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      merci pour tes impressions.
      Le cerveau renferme effectivement encore bien des secrets.
      La science saura-t-elle les percer? je ne l’espère pas en tout cas!

  18. bea triss dit :

    Pour moi, le test : 50 – 50 Serai-je équilibrée? J’en doute… Je me trouve parfois une peu à l’ouest!

    Je suis Droitière pour tout! Mais comme Kat, je peux lire en miroir sans problème! Mais je suis fille d’imprimeur, du temps où ils utilisaient des caractères en plomb à l’envers!

    De ma main gauche, je suis très gauche…et, quand je vais me mettre au défi 21, vous allez voir ma gaucherie!!!!

  19. Leslie dit :

    Drôle de test! Mes résultats sont 81% d’utilisation du cerveau droit!!! Aï Aï Aï!!! Pas du tout équilibré tout ça, c’est grave docteur?! Je sais que je ne suis pas quelqu’un de très logique mais quand même! Je ne prend pas ça très au sérieux, c’est amusant voilà tout!
    Je travaille actuellement sur le cahier d’exercices de ce fameux livre. Et bien mes dessins à l’envers sont surprenants de précision…
    Droitière, je vais dès demain dessiner un objet avec ma main gauche, ça promet d’être intéressant. A suivre!
    Sympa ton article Pit, comme d’hab 🙂

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      « c’est grave docteur?! « 

      oui il faut amputer en urgence! >:D

    • Annie dit :

      Bonjour Leslie !

      Record de déséquilibre battu ! Ha Haaa !!! Bravo ! Ouf je me sens moins seule :-)))
      Ce petit test fait sensation !!! tsssss :-)))

      Ça m’intéresserais bien de savoir comment tu t’es sentie en crayonnant du côté gauche 😉 Tu me raconteras ?

      Je me demande si jouer avec ce truc entre dans le cadre des activités à tendance « procrastineuse » … :-)))))

  20. Naztuky dit :

    Salut Pit et a tous ceux qui verrez ce message
    Je trouve l’article tres interessant et je te remercie de nous faire partager ton experience ^^
    Selon le test je suis a 72% gauche et 28% droite ! Que dois-je logiquement e conclure ?!

  21. Mathilda dit :

    Bonjour,pour le test me met un coup 87% puis 100% (après avoir lu les consigne des couleurs et des mots -_-« ) d’utilisation du cerveau droit!!! pourtant je suis quelqu’un à la fois logique et créative…je pense enfin j’espère XD (bon après je suis 100% gauchère -_-)
    Sinon pour arrêter de parler de ma vie tes articles sont toujours super et me sauve la vie des fois mais même avec ton aide je serais toujours une billes
    en perspective, je connais par cœur la théorie mais ma pratique est toujours nulle.

  22. Leslie dit :

    Salut Annie!
    Pour te répondre, j’ai croqué rapidement une paire de ciseaux, d’abord de la main droite, puis je l’ai dessiné de la main gauche. On reconnaît bien l’objet, néanmoins les traits sont « tremblotants » et bien moins précis comme tu peux t’en douter! Je me rend comte que ça m’a permis d’aller à l’essentiel, de ne pas me perdre dans les détails. Cet exercice est amusant, il a un coté libérateur et permet de voir qu’on peut avoir un autre style de trait! Lance toi!

    • Annie dit :

      Hello Leslie !
      Sympa d’avoir répondu Merci 🙂
      C’était déjà fait en fait le gribouillis main gauche, j’étais en fait curieuse de connaître un peu quelques impressions des autres sur l’exercice qui m’a assez surprise … on est donc bien d’accord c’est assez libérateur de dessiner côté opposé 😉 Pas trop de place à la réflexion puisqu’on s’occupe surtout de diriger sa main, et c’est vrai que le style de trait est tout autre ! (alors rien à voir avec le score en question sans doute, on peut se rassurer on n’est pas déséquilibrées 🙂 … quoique … :))))
      Sympa la découverte quand-même ! Si seulement ça pouvait être aussi libérateur à droite … huuuuuuu y a encore du chemin !
      Bonne continuation à toi dans le dessin en tous cas 😉

  23. Tiens, j’ai fais le test pour le plaisir. 84% de cerveau droit. Impossible de voir la danceuse de gauche à droite.

  24. Robin19 dit :

    Après test, j’arrive à 12% au cerveau gauche, 88% au cerveau droit. Ce qui fait de moi le futur Picasso sans contestation possible … Haha non sans blague, c’est bien sympa cet article, et ça pourrait même s’avérer utile, bien qu’étant gaucher, pas mal de choses me semblent dispensable (comme dessiner de la main gauche par exemple héhé…)

  25. Guillaume dit :

    78% de cerveau gauche… j’ai jamais été aussi déçu d’être logique XD

  26. Etienne dit :

    A mon tour de communiquer les résultats du petit test :
    53% gauche et 47% droit. ça rassure de se sentir un peu équilibré…
    Merci pour l’article, il est super; moi aussi je suis fan de la méthode de Betty Edwards ! Bonne suite

  27. Géraldine dit :

    Bonjour,

    Droitière, j’ai obtenu au test 75% cerveau droit, 25% cerveau gauche…
    J’avais déjà fait ce petit test il y a quelque temps (années) et j’étais dans mes souvenirs dans les mêmes proportions.

    Dessiner à l’envers, vais essayer ça.

    J’adore faire des trucs à l’envers: lire à l’envers ou écrire à l’envers (utile quand j’explique quelque chose à un client à l’aide de croquis (niveau maternelle) et que j’annote, ça m’évite de retourner la feuille toutes les 10 sec, c’est plus fluide pour leur compréhension, enfin c’est ce que je me dis pour avoir une raison valable de faire un truc qui ne sert à rien 🙂 )

  28. Willy dit :

    Bonne article… on en apprends tout les jours et pour mon résultats sur le score des cerveaux est :

    – droit >> 84%
    – gauche >> 16%

  29. Colin dit :

    Très bon article, bien concis. C’est génial! =)

    Les résultat du test pour moi:
    72% cerveaux gauche, 32% cerveaux droit.

    Hmm… J’utilise souvent les formes élémentaires pour constituer l’environnement et les personnages sur mes dessins, des points de repère pour disposer chaque éléments… Mais je produit des sujets de mon imagination et sont dans un espace. Je suis curieux et sensible mais aussi rationnelle, réaliste et perfectionniste (Une qualité et un défaut en même temps :S) et ais de nombreuses sources d’inspirations donc je ne sais pas.

    M’enfin, j’aime dessiner, jouer les créatifs et ça m’aide à me détendre et à m’amuser. Ce n’est pas des chiffres qui doivent me dire stop. ^^

  30. GommeFatiguée dit :

    Salut Pit!
    J’ai lu ce livre il y quelques années, je dois reconnaître que même si la méthode demeure intéressante (d’autant plus que les photos des travaux d’étudiants promettent monts et merveilles)elle a tendance à me dépasser. C’est peut être une question de motivation mais je me suis vite retrouver bloqué dans la progression. Soit dit en passant, le livre d’exercice: qu’est ce que tu en penses?

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      J’en pense que les exercices ne sont pas tous intéressants… c’est d’ailleurs pour cette raison que je n’en ai retenu que certains.

      On passe vite du coq à l’âne dans la progression, et souvent ça n’a ni queue ni tête.
      Le concept en lui-même est intéressant, sinon je n’en parlerai pas, mais c’est clair que ce n’est pas un livre d’apprentissage du dessin (je l’ai dit plus haut, je le répète).
      Le côté décalé et original m’inspirait, les exercices changent de l’habitude (enfin je parle des miennes en tout cas), mais ce n’est pas la méthode que j’enseignerais à mes élèves (ça n’a d’ailleurs rien à voir avec ce que j’enseigne ^^).

      Mais je pense qu’il était bon que j’en parle au moins une fois sur le blog, pour ne pas passer pour un extrémiste du pragmatisme. 😉
      Maintenant que c’est fait, je vais retourner à du contenu plus concret, qui me ressemble nettement plus.

      Je ne regrette pour autant pas cet article qui méritait sa place sur le blog, et qui a d’ailleurs inspiré pas mal de monde sur la communauté.

  31. Leslie dit :

    Je pense que ce livre est destiné aux débutants n’osant pas se lancer, convaincus de ne pas avoir d’aptitudes particulières pour le dessin. Même si l’approche peut parfois paraître caricaturale, c’est un modèle qui donne des outils pour développer son sens de l’observation car il s’appuie sur la perception. Le côté « développement personnel » de l’ouvrage peut sembler lourd, mais il peut aider à prendre confiance en soi et en ses capacités ! Ce n’est pas un ouvrage miracle, seule une pratique régulière permet de progresser. On ne le dira jamais assez ! 🙂

  32. DEMBELE dit :

    MON TEST DIT 81POUR100 CERVEAU DROIT ET 19 POUR CENT LE GAUCHE

  33. julien dit :

    Bonjour Pit 🙂 ,

    Merci pour ce super article 🙂 !

    Cela veut donc dire que lorsque que l’on progresse en dessin, c’est qu’on développe notre cerveau droit ?
    Et que les personnes ayant un assez bon niveau switch du cerveau gauche a celui de droite pour dessiner ?

    Au final quand on apprendre a dessiner c’est pas la main qui gagne en agilité mais le cerveau droit ^^ ?

    • Photo du profil de Pyf Pyf dit :

      Disons que de manière générale, un cerveau qui a l’habitude de faire de la « gymnastique » régulièrement sera plus apte à apprendre de nouvelles choses et à les retranscrire par le biais des mains. Bref, une pratique régulière permet de progresser. Et c’est vrai pour le dessin comme pour le sport, la cuisine ou que sais je encore. 🙂

  34. Cathy dit :

    bonjour Pit nouvelle sur ton blog je suis à 66% cerveau droit cela ne m’a pas trop étonné 🙂 en tant que sculptrice et ma vision 3D je me suis demandée si il y avait une grosse différence avec les dessinateurs 2D qu’en penses tu ?

  35. cabot dit :

    je suis une débutante je viens juste de minscrire

  36. Kelly dit :

    Très intéressant! Je comprends maintenant pourquoi mon prof d’art plastique nous faisait faire certains exercices (50 dessins d’objets et de corps qui nous entoure).
    J’ai déjà expérimenté le portrait retourné et c’est vrai que l’on oubli l’image en elle même pour se concentrer sur les formes, les traits.
    Et la technique de la grille, c’est mes débuts! Quand, en tant que grande débutante, je faisais de la repro.

    Pour le test, 59 gauche 41 droit.

    Merci pour les pistes d’exercices 🙂

  37. Marien dit :

    J’ai trouvé un site qui est génial pour estimer de manière plus exacte (sans chiffre définissant la capacité des deux parties cérébrales) avec un petit paragraphe explicatif. Pour moi c’est 100% vrai alors je le partage ici pour les intéressés !

    PS: Je suis gaucher !

    http://test.psychologies.com/etes-vous-cerveau-droit-ou-cerveau-gauche/

    Plutôt cerveau droit

    Votre hémisphère droit est manifestement en grande activité ! Il vous apporte cette dose d’originalité et de fantaisie que beaucoup vous envient. Vous êtes doué(e) pour créer, inventer de nouveaux concepts et flairer les nouvelles modes bien avant les autres car vous avez beaucoup d’intuition. D’une manière générale, vous êtes sensible et avez le c?ur sur la main. Vous êtes d’ailleurs très entouré(e) et l’on vous suit dans vos envies. Assurément le train-train quotidien n’est pas pour vous ! Vous aimez quand tout bouge. Si tout est trop calme, vous vous arrangez pour vous jeter dans une nouvelle aventure. Pourtant, par moments, vous savez arrêter toute activité et vous retirer dans une bulle qui vous permet de vous ressourcer en rêvant ou en méditant. Attention toutefois à ne pas trop vous enfermer dans vos rêveries. Fuir la réalité risquerait de freiner toute initiative. D’autre part, votre côté zen vous donne un aspect un peu lunaire. Si vous êtes artiste, on vous pardonnera. Sinon on vous estimera un peu trop rêveur(se) voire laxiste… Ce jugement peut vous donner l’impression d’être à part, ou incompris(e). Si tel est le cas, il vous serait utile de rééquilibrer vos deux hémisphères en vous focalisant un peu plus sur les détails concrets de la vie.

  38. vio dit :

    salut, test fait j’utiliserai à 63% mon cerveau gauche

  39. KarbonBRD dit :

    Salut , je voudrais savoir, étant donné que le livre sur le cerveau droit n’est pas a prendre pour débuter : que lire pour débuter totalement ??

  40. Wouahhh! Super toutes ces informations sur le cerveau!! J’ai fait le test si on est plus cerveau droit ou gauche. C’est à peu près équilibrer pour moi, ça penche plus vers le droit. Je pensais avoir une majorité droit!
    Très intéressant les techniques pour améliorer nos capacités du cerveau! J’aime beaucoup les articles de ton blog!

  41. Maurice dit :

    Voila c’est fait 84% pour le cerveau droit et 16% pour le gauche (je suis gaucher), je dessine depuis très longtemps mais j’ai jamais pris de cours, j’ai décidé de tout reprendre à 0, j’ai remarqué que j’avais de mauvaises habitudes.

Laisser un commentaire

x

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.