Les formations et le forum sont maintenant disponibles sur ce blog. Connectez-vous avec vos identifiants dessin.club -> -
Accueilconseils generalistes dessinÉcole de dessin, cours particuliers ou apprentissage autodidacte?

École de dessin, cours particuliers ou apprentissage autodidacte?

Maintenant que vous avez choisi de passer un peu plus de temps à dessiner sérieusement, vous hésitez entre prendre des cours du soir, ou apprendre à la maison avec des livres, des vidéos ou toute autre solution sur internet (gratuites ou payantes). Si vous passez votre baccalauréat, et que vous êtes un passionné de dessin qui veut en faire son métier, il est évident que vous chercherez une orientation plus scolaire. Dans cet article nous pèserons le pour et le contre de chaque solution qui s’offre à vous.

Prenons tout d’abord, prenons l’exemple de Léa

Léa est une secrétaire médicale de 33 ans et mère de 2 enfants en bas âge. Léa aimerait se faire plaisir à peindre à l’aquarelle une fois par semaine. Son mari étant en déplacement la plupart du temps, elle se dit qu’elle pourrait laisser ses enfants à leurs grands-parents ou à la nounou pour suivre les cours du soir à l’institut des beaux arts ou de l’atelier d’art le plus proche. Habitant à 10 kilomètres d’une grande ville, elle estime qu’elle mettra à peu près: 25 minutes pour poser ses enfants chez ses parents, aller en ville et garer sa voiture, 1h30 de classe de peinture, et environ 25 minutes pour revenir, chercher ses enfants et rentrer à la maison; soit un total de 2h20 par séance.

Elle consacrera à peu près 280 heures soit 12 jours pour son activité (grandes vacances comprises). L’avantage des cours collectifs est qu’elle pourra utiliser le matériel de l’atelier et le laisser sur place une fois le cours fini; attention toutefois, car de nombreux ateliers ne donnent/prêtent pas de fournitures. Un intervenant sera présent pour la guider et la conseiller en temps réel ce qui est plutôt pratique. Il faut aussi souligner que l’effet de groupe et l’enthousiasme commun entretiennent la motivation.

Concernant les tarifs: ils peuvent varier pour des cours collectifs: en moyenne pour une séance par semaine, Léa devra débourser à niveau de 1500 euros à l’année, sans compter les fournitures, l’essence et les places de parking si elle se déplace en voiture.

Elle progressera assez rapidement pendant les cours, mais ne pourra pratiquer chez elle si elle n’a pas de place ni de fourniture. De plus, comme la majorité des Français, elle ne peut se concentrer plus d’une heure sur une activité créative à la maison, car qui dit « domicile » dit « distraction » (tâches ménagères, papiers administratifs, téléphone, télévision, enfants…).

Prenons le cas de Julien

Julien est un étudiant de 19 ans passionné de dessin: il rêve d’être animateur chez Disney. Après son baccalauréat, il persuade ses parents de le laisser entrer dans une grande école d’animation. Le coût moyen des frais de scolarité d’une bonne école en illustration/animation s’élève à environ 4000 euros par an (sans compter certaines fournitures, livres et certains suppléments). Julien, durant ses trois années d’étude, constituera un portfolio et obtiendra son diplôme en validant son projet de fin d’année. Certains directeurs artistiques pourront le recruter dès sa sortie de l’école si celle-ci est reconnue dans le monde artistique. Si l’école dans laquelle il a fait sa formation n’est pas connue, il devra se démarquer par la qualité de son portfolio et pas de son diplôme (contrairement à certaines croyances).

Prenons maintenant le cas de Thomas et Chloé

Thomas est un collégien de 15 ans. Il partage sa passion du dessin avec sa meilleure amie Chloé qui est dans la même classe que lui. Thomas est fan de manga et préfère le dessin de bande dessinée: il passe des heures à recopier les dessins de ses auteurs préférés. Chloé, quant à elle, préfère l’univers du fantastique et tout ce qui touche à l’onirisme. N’ayant pas beaucoup d’argent de poche, les deux compères se cotisent pour acheter un livre pour apprendre à dessiner et quelques vidéos de formation payantes sur internet. De plus, ils fréquentent beaucoup les forums et les sites comme YouTube, pour observer certains experts à l’œuvre depuis chez eux. Thomas et Chloé dessinent souvent dans leur coin, mais ils se présentent toujours leurs créations et comparent leurs œuvres; ceci entretient l’émulation de chacun et permet de les faire progresser rapidement.

Cas par cas : Avantages et inconvénients

Cours collectifs

Avantages :

  • présence d’un intervenant expert
  • émulation de groupe, nouvelles rencontres
  • rupture avec le monde domestique et professionnel
  • exposer ses œuvres en direct à des regards extérieurs

Inconvénients :

  • progression globale lente
  • rapport qualité/prix assez faible
  • organisation
  • perte de temps dans les trajets

Cours particuliers à domicile

Avantages :

  • corrections du professeur en temps réel
  • pas de perte de temps
  • progression globale assez rapide
  • Tout le matériel reste sur place

Inconvénients :

  • Tarif élevé
  • pas d’émulation de groupe
  • espace disponible restreint à domicile
  • baisse de motivation lorsque l’intervenant n’est plus là.

Écoles spécialisées

Avantages :

  • émulation de groupe
  • formation complète, continue et suivie
  • Très bonne progression globale
  • motivation au top

Inconvénients :

  • tarifs élevés
  • pas d’assurance de trouver du travail ensuite
  • formate les artistes
  • meilleures écoles très élitistes et inaccessibles après 25 ans

Autodidacte

Avantages :

  • liberté absolue et aménagement du temps
  • objectivité sur le monde artistique
  • très bon rapport qualité/ prix
  • style de l’artiste très personnel (de nombreux artistes très connus sont des autodidactes)

Inconvénients :

  • problème motivationnel lié à l’isolement (aucune émulation directe)
  • discipline rigoureuse de la pratique à domicile
  • contrainte de toujours aller chercher l’information soi-même
  • difficulté de ne pas s’éparpiller et d’aller à l’essentiel (effet secondaire de l’internet)

Conclusion

Chaque personnalité étant différente, il convient de bien se connaître au préalable et de réfléchir sur le pour et le contre de vos choix futurs. Il est évident qu’il n’existe pas un seul chemin, et pas un seul but (tout le monde ne veut pas devenir artiste professionnel).

Personnellement, je trouve qu’il est assez pratique d’avoir un intervenant à côté de soi, qui nous corrige à tout moment. Le problème apparaît lorsqu’on veut travailler seul pour des projets personnels. L’émulation de groupe et la présence d’un professeur sont très addictives et contre-productives à long terme. De plus, ces cours peuvent représenter un sérieux investissement financier. Concernant les écoles, tous les parents ne peuvent pas payer les meilleures écoles à leurs enfants. D’autres solutions doivent donc être envisagées.

Vous l’aurez compris, je suis militant de l’art autodidacte. Si vous savez ce que vous voulez vraiment, si vous savez gérer votre temps, si vous n’êtes pas trop fainéant et que vous savez aller à l’essentiel, n’hésitez plus et foncez. J’apporterai dans mes futurs articles de réelles solutions/astuces/conseils pour les personnes qui veulent apprendre à la maison de façon efficace. 🙂

À vos crayons !

-Pit-

Télécharger l’article (format PDF)

Dans la même rubrique

32 commentaires pour “École de dessin, cours particuliers ou apprentissage autodidacte?”

  1. Valérie dit :

    Pour ma part je suis autodidacte car étant de mère de famille et ça me permet de mieux m’organiser par contre l’inconvénient je trouve que mes efforts sont plus longs à obtenir que ceux ou celles qui suivent des cours…

    Très bon article !

  2. Morgane dit :

    Bonjour Pit

    Je viens de trouver ce site et après deux bonnes heures à le consulter je suis agréablement surprise par la qualité du contenu, j’ai envie de dire félicitations et aussi merci de partager tout ça.

    Je me suis bien sûr inscrite forte du regain de motivation que vous avez su faire réapparaître chez moi.

    J’aimerais savoir si vous disposez d’un portfolio que je pourrais consulter en ligne. J’ai bien vu dans les vidéos ce que vous faisiez mais j’aimerais pouvoir consulter plus de vos oeuvres sans avoir à aller à le pêche.

    Auriez-vous un lien à me donner svp?

    Merci

  3. Kat dit :

    Je viens de découvrir cet article et je me rends compte combien « l’émulation de groupe » était importante pour moi à l’époque où je prenais des cours de dessin – d’autant plus que j’avais l’impression de progresser, du coup j’avais plus confiance en ce que je faisais et j’ai continué à dessiner toute seule après (jusqu’à manquer de temps à cause des études). Pourtant aujourd’hui, je n’ai ni le temps ni les moyens financiers pour suivre des cours régulièrement, conséquence: j’essaie de fonctionner en autodidacte, mais il n’y a pas grand-chose qui en sort. Je n’ai pas encore trouvé le moyen de concilier tout ça, donc si certains ont des idées là-dessus, ça m’intéresse!

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Salut Kat,

      C’est justement pour aider les personnes comme nous, qui apprenons en autodidacte que j’ai créé ce blog et aussi la communauté.
      C’est vrai que reproduire l’émulation d’un véritable groupe physique sur internet est plus que difficile.

      Personnellement j’ai toujours été assez autonome et assez discipliné pour apprendre tout seul, et je peux tout à fait comprendre tes fluctuations de motivation.
      Mais quand tu dis « concilier tout ça », j’ai plutôt l’impression qu’il te faut plus de motivation et plus de temps.
      Si c’est l’émulation « physique » de groupe qu’il te manque, je te conseille de trouver un groupe de personnes dans ta ville pour dessiner.
      Si tu habites à la campagne, et qu’il est difficile de trouver un groupe de dessin motivé là où tu es, cela devient problématique.

      Je sais que tu es déjà bien occupée avec l’équitation, et il est toujours difficile de prendre le temps pour deux passions différentes.
      Mais il faut faire certains choix parfois. Peut-être que tu n’es tout simplement pas faite pour dessiner toute seule dans ton coin.
      Chaque personne est différente et encore une fois, je le conçois tout à fait.

      Pour apprendre quelque chose de nouveau, il faut forcément sacrifier du temps sur d’autres occupations. Le dessin est une activité chronophage.
      Parvenir à tes objectifs en dessin dans tes contextes environnemental et personnel actuels, relève peut être de l’impossible…
      Et j’en suis le premier navré, crois-moi. :/

      • Kat dit :

        Merci beaucoup pour ta réponse, Pit! J’ai déjà pris du temps pour deux passions différentes (écriture et dessin), mais je ne travaillais pas à temps plein avec de longs trajets en prime… Probablement ça joue aussi. 😉
        Mais effectivement l’idée du groupe pour dessiner ensemble n’est pas mal, j’ai le droit de suggérer ça sur la communauté? S’il te plaît… 🙂

  4. sandrine dit :

    est ce que un enfant de 6 ans peut apprendre grace a tes cours ?
    merci par avance pour ta réponse

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Bonjour Sandrine,
      je conseille mes cours à partir de 11-12 ans.
      6 ans c’est vraiment trop jeune.
      Mieux vaut lui donner des dessins à recopier pas à pas, le temps qu’il se familiarise avec les formes simples en deux dimensions,
      car à cet âge là ils n’ont aucune notion de visualisation dans l’espace (ou très peu, même pour les plus doués).

  5. froger dit :

    Bonjour, nouvelle venue sur ce blog je tiens à vous féliciter pour sa qualité, sa simplicité, et sa diversité.
    je reprends le plaisir du dessin que j’ai toujours aimé en tant que passion d’amateur. Avec les aléas de la vie, 3 enfants je l’ai longtemps abandonné et m’y replonge actuellement. je suis justement en pleine reflexion sur des cours en formation dans association ou seule chez moi.

  6. Lilli dit :

    Bonjour et encore merci pour cet article. 🙂

    Depuis quatre jours, je me suis mise au dessin, et la raison, est que j’ai souhaité avoir pour moi une activité qui me permette de déstresser, trouver du plaisir dans un passe-temps plutôt doux, ce qui me serait d’ailleurs aussi utile dans le domaine professionnel. Je me lance donc en temps qu’autodidacte, n’ayant jamais eu de difficultés pour apprendre seule.

    Actuellement, je me sers du net pour avoir quelques notions, des conseils et bientôt pouvoir utiliser les livres tout en continuant à m’enrichir de ce que transmettent ceux qui sont expérimentés. Bien pour cela que je fais le tour des sites dont le sujet est le dessin. LOOOL

    J’ai d’ailleurs une nette préférence pour celui-ci, car je trouve les articles beaucoup plus détaillés. 🙂

    Merci pour ce temps que vous y consacrez, car cela est bénéfique.

    S.L

  7. Mathilde dit :

    Bonjour Pit, pour ma part j’ai 16 ans et je dessine sérieusement depuis la 5 eme. C’est toujours agréable de voir qu’un pro dit et conseille des choses qu’on a constaté au cours du temps . Je trouve ton site géniale et pour quelqu’un qui comme moi rêve d’art depuis la maternelle et qui s’extasie sur les crayonnés, qui n’a pas d’argent et qui voit sa passion réprimée par une famille élitiste, tes encouragements sont comme ceux que je n’ai jamais eut. Je voulais juste savoir comment tu choisissais les dessins commentés. Et si tu pensais que prendre des cours n’est pas une option pour ceux qui veulent passer pro. Merci beaucoup .
    M. D

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Salut Mathilde,

      quand tu dis « dessins commentés » tu parles de mes critiques?
      Je les choisis en fonction des choses que j’ai déjà dites et répétées par le passé sur d’autres articles.
      Mais si tu as envie de m’envoyer un dessin n’hésite pas.
      Je ne te promets pas de pouvoir te donner une critique dans l’immédiat mais dès que je trouves 5 minutes je te répondrais par mail.

      Sinon, prendre des cours n’est pas obligatoire, mais aide bien la plupart des gens.
      Etre auto-didacte est un tempérament: pas tout le monde n’a la rigueur et la motivation pour apprendre de la sorte.
      La plupart des meilleurs artistes professionnels que je connais sont des auto-didactes. Le plus important est d’être auto-didacte en terme de motivation, et pas en terme de technique, crois-moi! 😉
      Le manque de motivation est le mal du siècle. Si tu restes motivée toutes les portes te seront ouvertes, c’est une certitude.

  8. Mathilde dit :

    Merci!!! Oui je parle notamment du dessin de la nymphe ou celui du pays fantastique (avec le robot ). Ce serait génial de t’envoyer un dessin mais je dois l’envoyer sur ton adresse email (que je n’ai pas trouvé malgrès mes recherches désolée …–‘ ) ?
    Je pense après tout que ton cas est un exemple type de réussite en étant autodidacte. Mais je pense qu’un regard extérieur de personnes qui savent de quoi elles parlent est toujours très instructif 🙂
    Encore merci de ta compréhension envers une lycéenne.

  9. Jean-Louis Lavigne dit :

    C’est vrai que notamment dans le cas de l’internet, je me retrouve très facilement distrait, c’est pour ça que j’ai demander de l’aide à des gens pour m’empêcher d’être distrait et me concentré. Je prend des cours du soir, mais j’ai l’impression que ça ne m’aide pas vraiment, j’essaye d’être autodidacte, mais j’ai l’impression que je n’ai pas la trempe pour ça, alors que je trouve que c’est ce qui m’est le plus adapté comme programme.

    Je crois que ce n’est pas la motivation qui me manque, j’en est déjà eu sans pour autant avoir réussi à passer à l’action quand je le pouvais, je crois que ce qui me manque, plus que la technique qui n’est que l’apparence du problème, c’est la confiance et la sureté de soi.

  10. Ninourse07 dit :

    étant artiste autodidacte depuis maintenant 5-6 ans[même si je n’ai que 16 ans] personnellement j’ai su au fur et a mesure aller droit au but , je pense donc que ce n’est pas juste de dire qu’il faut savoir le faire des le début, cela devient une habitude et fait avancer de plus en plus vite l’artiste qui pratique quotidiennement.
    je pense également que l’on a besoin de but ou de rêve, et d’artistes[même inconnu du publique] sur lesquels s’appuyer un peu ,que l’on prend un peu comme mentor afin de décoder leurs styles artistique les uns après les autres, cela forge grandement le styles, et de plus on s’ouvre à beaucoup de variétés ce qui diversifie et donne de très bonne bases.

  11. Pauline dit :

    Je pense qu’être autonome peut beaucoup aider, pour ensuite apprendre à s’adapter lors d’un projet en groupe (c’est mon avis, je n’impose rien^^). Mais travailler en autodidacte puis faire du dessin son métier, est-ce possible?

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      De très nombreux illustrateurs, animateurs et auteurs de bd sont des auto-didactes.
      Les artistes ne sont pas embauchés sur leur diplôme, mais sur leur portfolio, sur leur communication (mieux vaut ne pas être trop timide et savoir bien communiquer, mais ça s’apprend) et sur leur capacité à faire le boulot pour l’entreprise qui les embauche.
      Ni plus ni moins. 😉

  12. Sarthio dit :

    Salut! J’ai toujours eu de bonnes appréciations sur mes dessins au collège mais je n’ai jamais considéré ça comme une passion.

    C’est seulement depuis septembre dernier que je me suis rendu compte que finalement le dessin c’est pas si mal et que j’en ferais bien mon orientation! Je me suis inscrit à un atelier au beaux-art en décembre et j’ai fait quelque dessin de mon côté (ce que je n’avais jamais fait sérieusement) et je me suis aperçu que j’avais un niveau convenable.

    Etant déjà en terminale, je ne savais pas du tout si j’avais tout de même le bon niveau pour pouvoir rejoindre une école d’animation. Je me suis tout de même présenté pour aller en prépa artistique et j’ai été pris (je pense aussi que c’est parce que je ne me suis pas limité qu’au dessin)!

    Je poste donc pour avoir des conseils afin de réussir cette prépa car je n’ai pas vraiment de connaissance en ce qui concerne le déroulement une année de prépa art. J’aimerai arriver à la rentré en sachant un minimum à quoi m’attendre niveaux travail à fournir etc. ^^
    Le niveau en dessin augmente-il rapidement (quelque mois)?

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Tout dépend comment tu travailles.
      les progrès sont proportionnels aux efforts que tu fournis et à la méthode que tu utilises.

      Si tu pratiques régulièrement et avec une bonne méthode, mais peu, tu progresseras lentement mais surement.

      • Sarthio dit :

        Oui je compte m’y mettre à fond, là c’est un peu dur en période de bac je ne trouve pas toujours le temps ou même la motivation mais j’essayerai de pratiquer quotidiennement (ou au moins plus souvent qu’a l’heure actuelle) après les exams! ^^

  13. Tatubaby dit :

    Salut !
    Étant en terminale j’aimerais allez dans le secteur de l’art et pour le métier que je veux faire je pense que je doit allez vers l’illustration

    Mais je me demandais quel était les avantages et les inconvénients d’une école d’art part rapport à une fac d’art

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      cela dépend de l’école, de la fac, du programme suivi. La question n’est pas assez précise pour que j’y réponde.

      • Tatubaby dit :

        Ouais c’est vrais que jai pas ete très précis
        Je voulais dire comme une école est plus encadrer est ce que cela nous force plus à travailler que dans une fac avec un système beaucoup plus libre qui peut en décourager certain

        • Photo du profil de Pit Pit dit :

          Les facs d’arts ont clairement une mauvais réputation (pour la plupart).
          Un très bon ami à moi a dû enchainer avec une école d’illustration pour se professionnaliser.
          La fac d’art ne t’apprendra pas à dessiner, ni à peindre, et encore moins à te prendre en main dans la vie professionnel.

          Si j’étais toi, j’intègrerai directement une école.

  14. Photo du profil de mathew600 mathew600 dit :

    Personnelement j’ai essayer des cours de dessin (non à domicile) et c’est soldé par un échec, je préfere travailler chez moi mais je n’arrive pas à avancer.

  15. otman dit :

    Salut Pit.
    Est ce que peut etre illustrateur ou concept artist dans des compagnies comme riot comme ou ubisoft juste avec son portfolio?

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Hum dans le cas de grosse boite du jeu vidéo, c’est un peu délicat.
      En général les juniors sont envoyés sur des petits postes comme texture artists ou UI designer, puis gravite les échelons petits à petits.
      Un moyen plus simple est de faire comme bon nombre de mes collègues dans l’industrie du jeu vidéo: commencer dans un petit studio pour jeu mobile par exemple, puis de changer de studio dès que possible, histoire de re-négocier ton salaire en mettant en valeur ton expérience.

      J’ai une amie qui récemment s’est faite embauchée par ubisoft, et qui était senior concept artist dans un plus petit studio (elle en est déjà à son 3e ou 4e studio). Elle s’est faite recalée à texture artist pour le moment, mais elle ne désespère pas. ^^ C’est un jeu de patience et d’opportunité.
      Le truc à ne pas faire c’est de s’enfermer toute sa vie dans le même petit studio, surtout s’il n’y a aucune possibilité de prendre du grade.

      Pour répondre à ta question donc, je commencerai à envoyer un portfolio à des petites boites de jeux mobiles, surtout si tu n’as pas beaucoup d’expérience.
      Et à partir de là faire ce que je viens de décrire.
      Et le mieux est de savoir exactement à qui tu t’adresses, et préparer ton portfolio en conséquence. N’envoie aucune image qui ne corresponde pas aux besoins du studio.

  16. Photo du profil de Lucius Lucius dit :

    Je trouve cette article très intéressant et pertinent.
    Durant ma scolarité j’ai du faire un choix d’orientation, j’aurai aimé faire une école d’art après le collège mais je me suis orienté dans une autre voie, qui est mon métier actuel, la maintenance industrielle.
    Personnellement je ne regrette pas mon choix, car j’adore mon métier. Mais si j’ai choisis cela à l’époque c’est que je trouvais les études d’art trop chère & avec des débouché par certain, donc je suis allé dans une autre voie. Je suis devenu autodidacte dans le dessin, j’ai appris par moi même en faisant des recherches.
    Les avantages et inconvénients décrit par catégorie sont vrai je trouve sauf pour l’autodidacte ou pour moi ce n’est pas une contrainte de chercher les informations, bien au contraire, ça nous permet d’apprendre par soi-même.
    Pour conclure je suis d’accord avec ta conclusion ^_^

Laisser un commentaire

x

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.