-

Répondre à : La Galerie de Saint Michel


Guppy
Membre AAD
Progression : 6%
Messages : 532
Inscrit : 02/05/2019

Message privé@Guppy

Guppy wrote: je veux dire que son iris droit semble moins incliné que le gauche En effet. ^^ Guppy wrote: l’iris est dans la profondeur du globe. Ha ok. Je ne savais pas. ^^’

  Regarde la coupe d’un œil tu verras où se situe le plan de l’iris. Remarque que Pit indique même que ce plan ne l’est pas vraiment, mais un peu creux ; personnellement cela me surprend et  je ne le suit pas sur ce point. Au maxi, les bords sont légèrement plus épais et  forment un bourrelet sur les bords, mais creux comme un bol, non, même pas une assiette.
Les ophtalmos projettent sur ton œil pendant certains examens une lumière au travers d’une fente étroite  verticale. Généralement cette lumière est rouge ; la lumière traverse  la cornée qui est totalement transparente, du moins quand tu es jeune est bien pourtant et vient buter sur l’iris qui est opaque, elle découpe donc exactement le profil de l’œil, paupière sup. – iris – paupière  inférieure.  Pour illustrer cela, je te mets un dessin, parce que je n’ai pas retrouvé sur le net  la photo qui m’avait servi pour cette  petite étude. La ligne jaune représente la lumière qui cette fois n’était pas rouge.

Guppy wrote: L’autre difficulté provient du fait que la paupière supérieure ne parait pas en surplomb de la paupière inférieure. Donc, tu veux dire que la paupière supérieur va être plus en avant que la paupière inférieur ? Guppy wrote: cad les ellipses représentant les iris soient sur ce même plan général, ou sur deux plans ayant la même inclinaison. Identique donc ?

Oui pour l’inclinaison, mais un poil plus petit pour tenir compte de l’effet de perspective. Si tu fais les deux iris de la même taille le plus éloigné va paraître plus gros.

Guppy wrote: C’est pointu, mais vu les progrès que tu as fait dans la représentation des yeux, c’est maintenant à ce genre de détail pointu, qu’il faut t’attaquer. Merci. ^^ Deuxbé wrote: un très léger pivotement vers la ligne de fuite Guppy wrote: Tu as essayé de le faire, si j’en crois les traces. Non crée sur une perspective pur et dur comme pour un paysage ou une ville. ^^ (Ce qui est plus amusant en tant normal), Mais plus sur le code graphique d’une perspective imaginaire. Recherche de simplicité en somme. Un peu comme-ci on crée un personnage de minecraft.  Guppy wrote: Pour les narines, elles sont en forme de haricot et calée sur la cloison nasale, qui ,en vue de dessous, apparaît comme un mince rectangle, suivi d’un trapèze. Hum, ok. ^^ Merci @Guppy (Guppy) et @Deuxbe (Deuxbé) Je mets la construction que j’avais réalisé au préalable :

Te rends tu comptes que tu as changé le positionnement de la tête entre ton étude et le dessin que tu as présenté, l’oreille était bien placée sur l’étude, mais tu as redressé la tête ensuite et  surtout tu as accentué le tracé en oblique  du bord de la mandibule, qui n’était pas tout à fait juste dans l’étude et qui fausse la perspective. Je pense que l’arrondi sous le menton , contre le cou représente l’os hyoïde auquel est suspendu le larynx, d’où le cylindre qui descend vers la fourchette sternale. C’est bien vu et  justement reproduit , un poil trop en avant peut être.

Tu as laissé les les yeux et  la bouche dans la même orientation qu’au début, ce qui là encore vient fausser la perspective. Tu as choisi une vue où il est très difficile d’imaginer la façon dont l’angle de la mandibule est perçue, un peu de dessous, mais pas trop, la première partie est légèrement montante et l’angle  du bord montant rejoint l’oreille avec une angle plus prononcé. Surtout que chez une femme le bord est très adouci, il ne se voit plus vraiment, dans ce sens qu’il ne découpe pas un bord franc.
C’est toujours délicat de représenter le “bord” d’un arrondi.   Ou places tu le bord sur une sphère ? J’ai souvent constaté, que si on doit malgré tout placer un bord, la perception de l’emplacement de ce bord est assez différente selon les les personnes. Il n’y a que le jeu de valeur pour faire cela. Avec seulement un trait tu ne peux pas,  parce que en réalité ce trait n’existe pas c’est seulement une transition douce.

Et dans cette vue, c’est la même chose pour le menton, tu es obligé de tracer un bord pour délimiter ce qui est dessus et ce qui est  dessous mais là encore, surtout chez une femme  jeune comme celle que tu dessines, il n’y a pas de bord, c’est tout arrondi.

Et là cela rejoint la remarque de Jean Philippe3 si tu utilises le couleur tu pourras bien plus facilement traduire ce genre de transition.

Guppy

 

Attachments:
>

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.