-

Répondre à : Pourquoi est-ce que je suis stressée à l’idée de dessiner ?


Natura
Membre AAD
Progression : 25%
Messages : 967
Inscrit : 10/02/2019
Ville : Un hameau en Normandie

Message privé@Natura

@Bobby5 (Bobby5) @aad-1587722989 (Acrimus) Merci pour votre attention. Vos différents retours me soutiennent un peu, c’est vraiment réconfortant de sentir cette coopération, un peu d’écoute.

je trouve que tes images sont vraiment agréables, c’est gai c’est frais, ça fait plaisir.

Si mes dessins sont frais tant mieux car moi je ne suis plus de la dernière fraîcheur ! Quand je dessine, c’est mon enfant intérieur qui revit alors ton ressenti me fait plaisir, c’est qu’il arrive peut-être un peu à s’exprimer.

Scoop : tu réussis très bien tes volumes

Tu le sais, c’est ce que j’aime faire. Quand je ne dessine pas et que je ferme les yeux, je vois des volumes, des trucs en 3D que je peux tourner dans ma tête. Alors j’ai envie de les dessiner et quand j’arrive à faire naître le volume  sur la feuille, je me sens bien. Bien sûr des fois, je n’y arrive pas, certains angles de vue sont trop complexes pour moi et je dois renoncer, c’est frustrant.

je suis persuadé qu’après avoir fini certaines d’entre elles tu t’es sentie fière

Fière je ne sais pas, pas vraiment…. davantage rassurée que fière, rassurée par le ressenti que j’ai d’un dessin. Mes dessins que j’estime les plus réussis sont comme des gens qu’on croise, ceux avec qui on ressent un truc, un plus qui fait tilt. C’est bref comme sentiment mais intéressant et réconfortant.

En réfléchissant suite à vos différentes interventions et en observant davantage mon ressenti, je suis arrivée à cette conclusion : je crois que ce n’est pas spécialement le dessin qui m’angoisse mais davantage d’autres soucis que j’essaie de supporter tant bien que mal en essayant d’en faire abstraction et qui m’envahissent quand je dessine. En fait, j’ai l’impression que quand je dessine, je laisse aller mon petit moi intérieur, c’est lui qui m’entraîne, qui tente de s’exprimer et quand il est malheureux, il se met à angoisser. Ca rejoint un peu la suggestion de @Epmale (La Louve) qui avait émis l’idée que “c’était peut-être les nerfs qui prenaient le dessus”. Je dois trouver en moi les ressources pour faire face, ne pas refouler les difficultés et continuer à dessiner malgré tout. Et quand je sens que ça mouline trop, faire des pauses.

Voilà je vais arrêter là mon baratin et arrêter de vous ennuyer avec mes problèmes, nous avons tous à gérer nos émotions et vous avez été sympas d’écouter un peu les miennes. Merci à tous pour le partage.

>

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.