#199602

@aad-1456652005
Je n'ai pas bien compris ce que tu essaies de dire pour être honnête.
Tu voudrais pousser/forcer tes enfants à suivre un cours de dessin?

En dessous de 11 ans, si les cours sont trop techniques, cela s'avérera difficile de les intéresser, surtout de nos jours.
De plus, si quelque chose ne les intéresse pas organiquement (entendre: naturellement), tu as peu de chances de réussite.
La sensibilité est très différente d'un enfant à l'autre. Par conséquent sensibiliser un enfant est une bonne chose (entendre: lui faire essayer des choses), mais le pousser à faire quelque chose de bien spécifique sur une longue période sans que cela l'intéresse vraiment me parait voué à l'échec.

Dans tous les cas, il faut rester positif avec l'enfant et l'encourager tout en lui montrant que les erreurs sont nécessaires pour s'améliorer et que ce n'est pas grave de stagner ni même d'avancer doucement.
Le meilleur cas de figure est de pousser l'enfant et de lui faciliter la tâche dans ce qu'il aime déjà.

Concernant les enfants addicts aux écrans, il est nécessaire de les sevrer du cycle infernal de la dopamine que créent les jeux vidéos, les applications parasites, afin de diminuer/recalibrer le seuil de plaisir sur quelque chose de plus productif/éducatif.
C'est à ce niveau que le laxisme des parents peut énormément jouer dans l'éducation des enfants. Plus facile à dire qu'à faire, j'en conviens, surtout si l'enfant passe beaucoup de temps avec des grands-parents qui les spoilent.

Dans tous les cas, vouloir à tout prix que son enfant suive une voie particulière est le meilleur moyen de les dégouter à jamais et de créer des conflits, non seulement internes (culpabilité) mais aussi externes (conflits directs avec l'autorité et rejet).