15 sujets de 61 à 75 (sur un total de 109)
  • #61713
    Wieny Crayon divin
    +2863Contribution forum AAD
    Formations: 14 / 18
    Messages : 1242
    Inscrit : 28/09/2017

    Galerie
    Message privé
    @Wieny

    @NAPSOU (NAPSOU) 👍 bravo!

    #61739
    isadoralys Crayon divin
    +3921Contribution forum AAD
    Formations: 2 / 18
    Messages : 2778
    Inscrit : 04/11/2016

    Galerie
    Message privé
    @isadoralys

    @NAPSOU (NAPSOU) whaou! Bravo! Travail de monstre!

    #61750
    Pascal NAPOLI Artiste amateur
    +183Contribution forum AAD
    Formations: 6 / 18
    Messages : 80
    Inscrit : 20/08/2016

    Galerie
    Message privé
    @Pascal_NAPOLI

    @Wieny (Wieny)


    @isadoralys
    (isadoralys)

    merci :-)

    (une journée complète de travail)

    #61767
    Sophie36 Illuminé du dessin
    +1035Contribution forum AAD
    Formations: 3 / 18
    Messages : 488
    Inscrit : 06/08/2016

    Galerie
    Message privé
    @Sophie36

    Beau travail @NAPSOU (NAPSOU) tu progresses bien :)

    Pour les points de fuite, je devine, celui qui t'a permis de construire la rue, les deux pour le temple, mais je ne sais pas où sont les deux autres, pourrais tu me les indiquer ? :) merci beaucoup

    Pour les haïkus, j'ai pensé à l'empire des signes de Roland Barthes et à ses cours au collège de France. Est-ce que tu te retrouves dans son approche du Japon ?

    #61789
    Pascal NAPOLI Artiste amateur
    +183Contribution forum AAD
    Formations: 6 / 18
    Messages : 80
    Inscrit : 20/08/2016

    Galerie
    Message privé
    @Pascal_NAPOLI

    @Sophie36 (manga-ya) Chère Sophie,

    Merci pour tes encouragements !

    Voici en PJ la photo avec les 5 pdf que j'ai trouvés pour faire mon dessin.

    Je ne connais pas bien R.Barthes. Mais je crois comprendre qu'il ne comprenait pas le japonais et qu'il fait un analyse de son ressenti du Japon du point de vue d'une personne extérieure, en raison de la barrière de la langue. Sous cet angle, je ne peux donc pas le rejoindre dans son ressenti. Peut-être qu'il développe d'autres aspects mais je ne les connais pas.

    #61795
    Lours blanc Crayon divin
    +3933Contribution forum AAD
    Formations: 5 / 18
    Messages : 1616
    Inscrit : 09/10/2016

    Galerie
    Message privé
    @Lours_blanc

    tu ne marques pas ta ligne d'horizon ? et les points de fuite

    la rue n'est pas rectiligne elle tourne et elle descend ce qui je pense fausse tes repères et ne facilite pas l'exercice

    en tout cas bravo pour ce travail de construction je ressens bien une réelle ” émotion”  d'espace dans tes dessins CA220F49-B728-4952-AA1C-DA9199A666C5.jpeg

     

     

    #61799
    Isabelle90 Illuminé du dessin
    +1208Contribution forum AAD
    Formations: 12 / 18
    Messages : 929
    Inscrit : 18/02/2017

    Galerie
    Message privé
    @Isabelle90

    @NAPSOU (NAPSOU) Bravo pour ton travail👍👍👍 J’aime beaucoup tes dessins

    #61800
    Sophie36 Illuminé du dessin
    +1035Contribution forum AAD
    Formations: 3 / 18
    Messages : 488
    Inscrit : 06/08/2016

    Galerie
    Message privé
    @Sophie36

    merci beaucoup @NAPSOU (NAPSOU) ! C'est très gentil d'avoir pris le temps de tout décrire, je comprends mieux ce que tu voulais dire.

    Pit a validé cet emploi de plusieurs points de fuite ? Parce qu'à priori, l'espace que tu as appelé point de fuite 5 est pris dans ta perspective à un point de fuite que tu as appelé “4”. C'est simplement que la rue est en pente, donc tu dois la construire à partir du point de fuite “4”. Dans la perspective à un point de fuite, le point de fuite est l'endroit où le regardeur (ici le photographe) regarde. C'est la hauteur de son regard. Il ne peut pas être à la fois au raz du sol et à la fois au centre de l'image. Idem pour le “3” car là aussi, c'est simplement que la rue est en diagonale, donc c'est quelque chose que tu dois construire à partir du point “4”. Tu me diras ce que Pit en pense.

    Oui, tout à fait, plusieurs disent que Barthes a vu dans la culture japonaise l'incarnation de ses convictions profondes. Mais du coup, je me demandais justement, à quel point c'était subjectif, et à quel point il a tout même touché quelque chose de vrai. Comme tu connais très bien le Japon et le japonais, je me demandais ce que tu en pensais :) Mais c'est sûr que ce n'est pas un spécialiste ni du Haïku, ni de Japon.

    Hâte de découvrir tes prochains dessins !

     

     

    #61806
    Pascal NAPOLI Artiste amateur
    +183Contribution forum AAD
    Formations: 6 / 18
    Messages : 80
    Inscrit : 20/08/2016

    Galerie
    Message privé
    @Pascal_NAPOLI

    @Lours blanc (L'ours blanc)

    Merci bien pour ton ressenti concernant mon dessin.

    Ici les lignes d’horizon sont multiples et donc pour moi n’ont pas eu grand intérêt.

    Le point difficile fut au démarrage pour moi. Passer de la photo au dessin brut premier. (Voir les PJ). En bref trouver les pdf majeurs de la photo et les positionner correctement sur la feuille. Ensuite c’est du « remplissage » me semble-t-il.

    #61811
    Pascal NAPOLI Artiste amateur
    +183Contribution forum AAD
    Formations: 6 / 18
    Messages : 80
    Inscrit : 20/08/2016

    Galerie
    Message privé
    @Pascal_NAPOLI

    @Sophie36 (manga-ya)

    Merci Sophie ! Je suis content de voir que tu aimes mes dessins.

    J’ai échangé avec Pit sur les pdf 4 et 5 justement. Il est normal d’en avoir deux distincts en raison de la pente. En plus comme la pente fait un léger virage, 4 et 5 ne sont pas sur la même ligne verticale. Ils sont décalés. Ceci donne l’illusion du virage.

    Concernant le point 3, c’est pour le fond de la rue qui est plat et qui part en oblique. C’est un autre bloc.

    Au final on a 5 pdf principaux avec le temple du fond.

    Je ne suis pas un expert du Japon car en soi cela ne signifie pas grand chose. Mon dada est l’étude de la langue, de son évolution et la transmission de cette dernière. Je suis archi convaincu que le japonais est accessible à nous si on a la bonne méthode pédagogique, si on décide de prendre quelques années et de s’y mettre régulièrement avec passion. Si tu veux pour ton info je t’enverrai mon site en mp. Dis moi.

    Je dirai une dernière chose. Il est dit à juste titre qu’au Japon, la première année on veut écrire un livre. La deuxième année, on veut écrire une note de synthèse. La troisième un article. La quatrième, quelques lignes éventuellement. Et la cinquième… on a plus rien à dire… Pourtant on en connaît 100 fois plus que l’année 1. C’est paradoxal. Je crois simplement que c’est à ce moment que l’on est prêt à comprendre et à aller vers l’autre dans sa différence.

    merci encore pour tout !

    #61884
    Sophie36 Illuminé du dessin
    +1035Contribution forum AAD
    Formations: 3 / 18
    Messages : 488
    Inscrit : 06/08/2016

    Galerie
    Message privé
    @Sophie36

    Merci @NAPSOU (NAPSOU) Je ne connaissais pas cet aspect de la perspective. C'est une bonne astuce ! J'y travaillerai :)

    #61897

    @NAPSOU (NAPSOU) Très réussi ! Il y a du travail et on voit que tu comprends mieux la perspective. ;)

    #61904
    Anastasia10 Illuminé du dessin
    +998Contribution forum AAD
    Formations: 13 / 18
    Messages : 565
    Inscrit : 15/02/2018

    Galerie
    Message privé
    @Anastasia10

    @NAPSOU (NAPSOU) Désolée, quand j'ai vu ton message j'ai essayé d'y répondre. Mais je voyais pas comment et du coup, j'ai remis à plus tard et ça me ramène à aujourd'hui. En tout cas, ton nouveau dessin est fabuleux et montre que tu commence à bien comprendre la perspective, mais aussi une certaine patience pour faire un tel dessin.
    Pour reprendre le vieux message :

    @anastasia10 (Judiria) merci pour tes commentaires. 1/ excuse-moi mais je ne comprends pas bien la première partie de ton message. 2/ oui ça fait bizarre de ne pas voir de base mais c’est l’architecture de ces temples qui est comme ça. Les toits s’avancent très loin de la base.

    Je vais essayer de décortiquer mon message

    @napsou (NAPSOU) […] Pour la ligne de vision, où tu place tes deux principales lignes de fuite : fait gaffe, ce n’est pas horizontal. […]

    En gros : ta ligne de vision principale n'est pas horizontale

    En fait, tu ne donne pas l’impression à chercher à les suivre

    Je disais ça parce que tu trace pas mal de lignes de fuites. (D'ailleurs sont-elle toutes utiles ?), mais les traits des bâtiments dévient pas mal. Bon, ensuite, c'est pas forcément facile quand on dessine à main levé. Et le dernier dessin ne semble pas avoir ce problème.

      Pour les toits, s’il ne sont pas plats, mais globalement horizontale, je te conseil de faire une ligne de fuite horizontal, puis d’extrapoler la courbe.

    Est-ce que as compris cette partie ? Sinon, je vais te faire un dessin.

    Pour l'absence de colonne : j'aurais bien voulu voir une photo (si tu en as prise), sinon j'irais voir sur le net.

    #61935
    Pascal NAPOLI Artiste amateur
    +183Contribution forum AAD
    Formations: 6 / 18
    Messages : 80
    Inscrit : 20/08/2016

    Galerie
    Message privé
    @Pascal_NAPOLI

    @Anastasia10 (Judiria)

    Merci beaucoup pour tes encouragements et d’avoir pris le temps de m’expliquer  de nouveau.

    Je comprends mieux et je suis d'accord. C’est le fait d’être à main levée qui est à l’origine du problème évoqué.

    Désolé je n’ai pas la photo.

     

    #61964
    Pascal NAPOLI Artiste amateur
    +183Contribution forum AAD
    Formations: 6 / 18
    Messages : 80
    Inscrit : 20/08/2016

    Galerie
    Message privé
    @Pascal_NAPOLI

    @Anastasia10 (Judiria)


    @kietsu
    (CatHyel)


    @Sophie36
    (manga-ya)


    @Isabelle90
    (Isabelle90)


    @Lours
    blanc (L'ours blanc)


    @Wieny
    (Wieny)


    @Pit

    Chers tous, voici un petit texte de contexte qui agrémente mon dessin précédent sur la rue de Kyoto.

    Bien à vous tous et merci encore beaucoup du fond du cœur pour vos conseils et encouragements !

    Pascal

    ____

    Le haiku 俳句 et le dessin.

    Expérience de poésie japonaise sur le vif : vivre Masaoka Shiki 正岡子規.

    A la fin du 19èmesiècle, Masaoka Shiki fut l’un des grand artisan de la reforme du japonais et du haiku. Sans modifier profondément les règles de cet art, Shiki donna un coup de fraicheur à cette discipline. Fini le style littéraire classique ampoulé et moribond, place au haiku vivant qui relate l’expérience et la description de la scène prise sur le vif. Dans ce contexte lyrique, Shiki cherchait à toujours cerner la réalité au plus prés. D’ailleurs, il peignait avec grande attention les fleurs de son jardin pour percer les secrets du réel.

    <b>Provence, été 2018. </b>
    Un matin calme de juillet, assis à mon bureau dans le silence, je songeais à mon prochain article. J’hésitais entre différents sujets,quand mon regard se posa hasardeusement sur une vieille photo dépassant légèrement de ma bibliothèque. Piqué d’intérêt, je la pris pour la revoir…

    Une rue connue de Yasaka Kamimachi 八坂上町, quartier historique de Kyôto, donnant sur la pagode à cinq niveaux du temple bouddhiste Tô-ji 東寺. Au premier plan, deux femmes de dos en kimono traditionnel.

    Epargnée par les bombardements de la deuxième guerre mondiale, Kyôto est authentique et conserve un patrimoine architectural historique d’une grande valeur, contrairement à Tôkyô reconstruite entièrement après guerre. Capitale impériale jadis, Kyôto est en ce sens une fenêtre ouverte sur un lointain passé.

    La photo en main, des mots japonais vinrent machinalement en bouche : Kako no isan 過去の遺産, Héritage du passé…

    Devant ce beau paysage silencieux, je ressentis ensuite la mélancolie du Japon traditionnel disparu, époque chère au célèbre écrivain Nagaï Kafu 永井荷風. Une deuxième phrase me saisit : Utsukushiki fûkei 美しき風景, Paysage ravissant…

    Cette photo me rappela avec une certaine nostalgie la douceur automnale du Japon et ses ambiances chatoyantes. D’une voix lente et grave, une dernière phrase raisonna intérieurement : Aki no Kyôto 秋の京都, Kyôto en automne.

    J’avais là, sans le vouloir, un haiku 俳句qui exprimait clairement mon émotion ressentie sur le vif face à cette belle photo.

    過去の遺産            Kako no isan                   Héritage du passé
    美しき風景            Utsukushiki fûkei             Paysage ravissant
    秋の京都                Aki no Kyôto                   Kyôto en automne

    Etant dessinateur amateur suivant le cours débutant de Pit, j’eus soudainement une envie irrésistible de dessiner cette image. Je ne sais pourquoi d’ailleurs. Des points de fuite, des lignes d’horizon et des blocs apparurent rapidement à ma vue sans crier garde. Sensation nouvelle. Une feuille, un crayon HB et une gomme. Porté par une force invisible et la volonté de mettre en pratique les cours de Pit, le dessin se construisit progressivement sous mes yeux comme par magie. Au fur et à mesure de l’exercice, une grande joie m’envahit. J’arrivais à faire ce qui me paraissait impossible enfin. Le dessin terminé à la nuit tombée, satisfait, j’y inscrivais dans un coin mon haiku du matin…

    La réunion de ces deux arts, quel bonheur ! :)
    Je m’interroge donc au sujet de cette joie. Qui sait, peut-être que Shiki éprouvait la même chose ?

    Pascal

15 sujets de 61 à 75 (sur un total de 109)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.