6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • #135304
    FibreHivernal Membre AAD
    Formations: 3 / 15
    Messages : 7
    Inscrit : 29/12/2020

    Message privé
    @FibreHivernal

    Bonjour, j'ai parcouru le forum développement personnel, j'ai remarqué que beaucoup d'entres vous manquent de motivation comme en témoigne les nombreux sujet intitulé “baisse de motivation”.

    Je me permet donc d'écrire un article, qui j'espère vous donnera des clés plus fortes pour votre développement dans le dessin (et pour les autres domaines de votre vie).

    Petit avertissement, mes réflexions se positionnent à contre-courant de la pensée dominante, peut-être ne seriez-vous pas réceptif à celles-ci. Je pense, néanmoins, qu'elles peuvent apporter une alternative au classique “besoin de motivation”.

    Voilà, tout ça c'est bien beau mais venons-en au fait.

    I. Le procès de la Motivation

    Qu'importe le domaine dans lequel vous souhaitez évoluer. Vous connaissez certainement des personnes qui malgré toute leur bonne volonté et leur entrain lors du commencement d'une nouvelle activité succombent ou abandonnent par manque de motivation. Peut-être même faites-vous partie de ces personnes.

    Rassurez-vous il n'y a pas de mal à cela. Mais vous conviendrez que cette façon de faire vous posent quelques problèmes. Vous n'arrivez pas à mener à bien vos projets qui pourtant vous tiennent à cœur. Et si je vous disais que le principal maux de votre non-réussite est la motivation, me croyiez-vous ?

    Je m'explique et vulgarise volontairement afin de ne pas vous perdre. La Motivation est par définition une émotion qui vous pousse à agir. Hors une émotion peut-être défini comme une réaction intense causé par un événement. Et c'est précisément ce qu'il se passe quant nous commençons une nouvelle expérience, pour le dessin par exemple, nous avons une nouvelle formation (événement) qui suscite chez nous l'émotion (La Motivation). Mais alors, ou est le problème ?

    Le hic, c'est qu'une émotion est intense mais se consume rapidement, passer l'effet de surprise ou de nouveauté. C'est donc ce qui se produit avec votre motivation. Galvanisé par la nouveauté d'entreprendre une formation sur le dessin vous flottez sur votre petit nuage positif, mais plus le temps passe plus votre nuage se décompose car le temps passe et vous ne ressentez plus la même fougue qu'au commencement.

    La Motivation c'est donc chouette mais  elle ne fonctionne pas pour mener à bien un projet à long-terme.

    II. Familiarisez-vous avec la Discipline

    Mais rassurez-vous, nous sommes tous passés par-là. La perte de motivation. D'autant plus que nous sommes noyés sous cette fausse croyance qu'elle se suffit à elle-même. Qui n'a pas vue de vidéos dîtes de motivation sur YouTube, ou de posts Instagram avec un athlète et une citation du genre “No Pain No Gain” vous voyez le genre ?

    Alors quelle solution mettre en place pour mener votre projet dessin à bout par exemple.

    Et bien je vous présente la discipline, je la définirais comme: La violence de l'absence de choix. L'idée c'est d'utiliser votre volonté, votre détermination pour faire ce que vous avez à faire (par exemple vos entrainements à la perspective) sans procrastiner (remettre au lendemain) ou sans utiliser ce fameux adage moderne “j'ai la flemme et pas la motiv”.

    La discipline n'est pas une émotion, elle est un acte de volonté, vous faîtes ce que vous avez à faire, régulièrement, peu importe vos émotions. Certaines fois vous serez motivé et discipliné c'est parfait FONCEZ. D'autres fois vous serez démotivé à cause d'une mauvaise journée tant pis la discipline permettra de quand même faire ce que vous avez à faire.

    La discipline est donc l'arme utile à développer pour mener vos projets. La motivation s'inscrit dans le processus de la discipline.

    III. La Discipline crée des Habitudes

    De nos jours, beaucoup d'ouvrages de développement personnel traitent de l'importance des habitudes, et ils ont bien raison, mais leurs auteurs n'ont rien inventé. Déjà les anciens, les grecs notamment, s'astreignaient à la discipline et à la création d'habitudes (le stoïcisme). Car oui discipline et habitudes sont inséparables, la première crée les secondes.

    Une fois qu'une habitude est crée elle ne devient pas un acte de volonté elle devient machinale vous l'exécutez sans effort.

    En dessin ça peut se traduire par 10 minutes de perspectives quotidiennes tout les jours, plus vous répéterez vos 10 minutes plus vous fortifierez votre discipline et vous créerez inconsciemment une habitude sans effort !

    Plutôt chouette sur le papier non ?

    Voyons le dernier point

    IV. Votre volonté pour rester discipliner et faire perdurer vos habitudes

    Tout les matins vous vous réveillez avec une jauge de volonté, vous êtes frais, dispo, apte à gravir des montagnes. Cool. Mais plus vous exécutez de tâches dans la journée, plus votre jauge descend jusqu'à atteindre zéro, le point de non-retour. Ce moment que nous connaissons tous. Ou nous préférons nous vautrez dans la canapé avec nos M&M's devant Netflix plutôt que de s'activer pour dessiner ou autres. (Oui c'est une caricature :')).

    Alors il convient de gérer cette jauge de volonté, mais comment faire si nous sommes déjà user par notre journée de boulot ou si nous n'avons tout simplement pas envie ?

    Et bien il existe de nombreuses réponses mais je vous donne la mienne, pourquoi refusons-nous de nous activer ? Parce que dessiner nous demande trop d'effort (pour l'exemple du dessin), après 8 heures de boulot ne serait-ce pas plus simple de se reposer au lieu de partir en croisade avec nos crayons pour une heure de dessin ?

    Le problème c'est l'effort que nous demande notre acte, alors pour remédier à cela, je vous propose les “mini-habitudes”, à défaut de prendre comme habitude “je vais dessiner 45 minutes tout les jours” dîtes plutôt “je vais dessiner une minute tout les jours”. Si après votre dure journée vous vous dîtes qu'il vous suffit de dessiner une minute votre inconscient ne percevra pas cet acte comme un effort surhumain. Et donc vous parviendrez à vous discipliner une minute par jour, vous ne culpabiliserez pas de ne pas voir tenu votre habitude, vous serez satisfait de vous en être tenu à vos dires.

    Mais ce n'est pas tout, car, en général les premiers pas sont les plus pénibles, si vous vous lancez pour dessiner une minute il y a de fortes chances que cette minute se transforme en 5, 10, 15 minutes. Tout est bénéfique donc, soit vous restez sur une minute, soit vous allez vous activez presque machinalement.

    Puis certains jours, vous serez motiver et vous passerez plusieurs heures sur vos planches de dessin. Magnifique.

    Le maître mot est donc de SIMPLIFIER au maximum vos habitudes.

    V. Conclusion 

    Si vous en êtes là c'est que je ne vous ai pas trop perdu. TOP.

    L'idée principale a retenir est de ne pas miser votre réussite sur votre motivation. Considérez-là comme un bonus, pas comme une fin en soi.

    Orientez-vous davantage sur la discipline et la création d'habitudes propre au dessin.

    N'oubliez pas qu'un petit progrès reste un progrès. Ainsi 1 minute de dessin vaut mieux que pas de dessin tout court. (En admettant que vous ne dessiniez qu'une minute ce qui arrive très peu de fois).

    Ainsi s'achève ce petit plan, j'espère vous avoir ouvert sur d'autres perspectives en matière de productivité.

    Aussi n'oubliez pas de faire vos recherches par vous-même.

    Je vous met les ouvrages qui me permirent de développer ces idées.

    • Entretiens; Epictète
    • De la tranquillité de l'âme; Sénèque
    • Pensées pour moi-même; Marc-Aurèle
    • Antifragile; Nassim Taleb
    • Le lachès; Platon
    • Miracle Morning; Hal Elrod
    • Le Personnal MBA; Josh Kaufmann
    • Atteindre l'excellence; Robert Greene

     

    Prenez soin de vous ! 🙂

     

    #135399
    Pit Administrateur
    Formations: 15 / 15
    Messages : 6261
    Inscrit : 18/11/2014

    Message privé
    @Pit

    @aad-1609267057 (FibreHivernal)
    merci de ton partage!
    très intéressant.

    #135424
    FibreHivernal Membre AAD
    Formations: 3 / 15
    Messages : 7
    Inscrit : 29/12/2020

    Message privé
    @FibreHivernal

    @Pit (Pit)

    Ravi de recevoir un message du big boss du forum 😀

    Avec plaisir !

    #153198
    Louielouie Membre AAD
    Formations: 4 / 15
    Messages : 126
    Inscrit : 24/02/2020

    Galerie
    Message privé
    @Louielouie

    @aad-1609267057 (FibreHivernal)

    Très intéressant !!

    En ce moment je galère beaucoup car je suis un éternel stressé de mon boulot .. la veille d'une journée de travail impossible de dessiner car paralysé par le stresse et le soir la fatigue l'emporte .. je caricature mais en gros difficile de progresser depuis ma sorti du chômage ( bas ça alors c'est ballot !)

    S'entraîner à la discipline !  Je vais commencer par ça et lire tes conseils lecture !! C'est le coup de pied au derrière qu'il me fallait !!

    #160965
    Enide Membre AAD
    Formations: 3 / 15
    Messages : 3
    Inscrit : 06/02/2021

    Message privé
    @Enide

    Très intéressant cet article, le titre me parle beaucoup! Dommage que je ne sois pas tombée dessus plus tôt, ça m'aurait bien aidée!

    J'ai énormément réfléchis à la motivation ces derniers temps, parce que j'en manquais, et je suis arrivée à me dire que ça n'existe pas, ou que ce n'est pas important. Ce qui compte au final je crois, c'est la volonté et l'organisation, l'habitude aussi, comme tu l'expliques très bien.

    Par contre, j'ai essayé le truc de me dire que j'allais dessiner tous les jours au moins 5/10 minutes…ça n'a pas fonctionné. Pour certaines personnes, pour moi en tout cas, ce n'est peut-être pas assez précis. Du coup à force d'y réfléchir, j'ai fait le lien avec ce qu'il se passe quand je vais travailler. Je ne suis jamais très motivée, non pas pour aller travailler mais pour me lever tôt et ensuite aller travailler, mais une fois que c'est fait, ce n'est pas si terrible et c'est même un plaisir. Alors j'ai essayé de transposer ça au dessin et au sport.

    Donc ce qui a marché pour moi, et que je trouve efficace finalement, en plus de me dire que j'allais dessiner au moins X minutes/heures tous les jours, c'est de me faire un planning avec des heures précises. Par exemple dans mon cas, je rentre chez moi le soir à 17h45 environ, et je sais que les lundi, mercredi et vendredi à 18h, je dessine. Je ne réfléchi pas, exactement comme quand je vais travailler, 18h c'est le signal et c'est tout. Le mardi et le jeudi à 18h et le dimanche à 10 h, c'est sport, un point c'est tout, je me donne un ordre à moi-même finalement. Alors oui, au début il faut peut-être se forcer un peu, mais le fait de se créer ces RDV ça aide pas mal, et ensuite c'est l'habitude qui prend le relais, qui installe une routine. Et quand on voit les progrès/bienfaits que ça apporte, l'envie est plus souvent là je trouve.

    Après un autre problème qui se pose, c'est quand on a plusieurs centres d’intérêts importants, c'est difficile de tout caser, mais ça c'est une autre histoire 🙂

    Bref tout ça pour dire que se créer des RDV,  se donner des jours précis et des heures précises pour dessiner (en plus des moments où le faire de façon spontanée et par envie bien sur), c'est un moyen assez efficace pour s'y mettre, ça marche pour moi , donc ça doit marcher aussi pour d'autres!

    #161754
    TéTé Membre AAD
    Formations: 10 / 15
    Messages : 2814
    Inscrit : 21/08/2019

    Galerie
    Message privé
    @TéTé

    @FibreHivernal

    très intéressant ton article 👍


    @Enide

    merci également pour ton expérience. Si je reprends l'idée de l'article de @FibreHivernal  ,ta simplification de création d'habitudes a consisté en te donner l'heure précise de RDV dessin.

    Je vais mettre en application pour voir, pas pour le dessin, mais pour autre habitude que je veux créer. 🙂

     

     

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.