APPRENDRE A DESSINER – Cours de dessin pour tous Forums MATÉRIEL DE DESSIN Premiers pas dans la peinture à l'huile

10 sujets de 16 à 25 (sur un total de 25)
  • #28078
    Annie Artiste amateur
    +120Contribution forum AAD
    Formations: 7 / 16
    Messages : 98
    Inscrit : 03/08/2015

    Galerie
    Message privé
    @Annie

    @Semeur (Semeur)

    Pour débuter, le papier reste ultra compétitif (on trouve du Clairefontaine à partir de 2 euros le m² contre 15€ le m² de toile premier prix ? ). Après, c ‘est un choix ?

    Sauf que ! Pour s'entrainer à faire des fondus et dégradés (ce qui est quand même le top dans les possibilités à l'huile, mieux qu'à l'acrylique ;-) ), sur du papier qui absorbe trop l'huile, on ne se rend absolument pas compte du rendu que peut obtenir de l'huile !

    Après oui c'est un choix ! Lorsque l'on veut travailler correctement, le prix à mettre sur certaines fournitures se cible !

    Mieux vaut, à mon avis, mettre un peu plus sur un peu de toile au mètre, que d'acheter des couleurs inutiles par exemple (car les mélanges ça se fabrique et fabriquer ses teintes ça s'apprend !)

    Et honnêtement pas besoin d'acheter beaucoup de toile pour de l'entraînement au début, pour bien voir comment l'huile se comporte :-) et éviter de gâcher une toile tendue qui là est plus chère ! ;-)

    Après c'est une façon de travailler ! Chacun fait ce qu'il veut ! A bon ouvrier, bons outils, comme on dit ! ;-)

    #28083

    @utilisateur-1438597133 (Annie)

    Je ne souhaitais en aucun cas discuter technique… car je n'en ai pas les moyens :)))

    Juste pour sourire, je te répondrais “Il n'y a pas de mauvais outils, il n'y a que de mauvais ouvriers”… les dictons français existent dans tous les sens, c'est sûrement lié à notre versatilité naturelle.

    #28106
    Annie Artiste amateur
    +120Contribution forum AAD
    Formations: 7 / 16
    Messages : 98
    Inscrit : 03/08/2015

    Galerie
    Message privé
    @Annie

    @Emeline11 (EM-)

    Je regardais ton modèle … alors des petits trucs me viennent … si tu travailles avec des terres naturelles, pour tes bâtiments peut-être, teste une toute petite pointe de bleu foncé dedans par moments, ça vivifie les bruns, … une pointe ! Trop te rapprochera d'un noir.

    Pour un tableau ultérieur, pour des verts (j'ai vu que tu aimais faire des paysages), une minus pointe de rouge clair te donnera un vert plus naturel, moins flashy. Pareil à peine une pointe juste pour casser un peu un vert, sinon ça devient vite un kaki. Tu peux avec un peu d'ocre aussi, la différence tu la verras :-) un vert plus froid ou plus chaud.

    Ça va être cool à faire ton tableau :-)

    #28113
    Emeline11 Illuminé du dessin
    +1087Contribution forum AAD
    Formations: 1 / 16
    Messages : 535
    Inscrit : 02/10/2016

    Galerie
    Message privé
    @Emeline11

    Les morceaux de toile pour les essais ça sera pour plus tard, parce que c'est vrai que tout ca coûte cher, étant donné qu'il n'y aura pas une immense palette de couleurs sur cette première toile, tant pis je prends le risque de foiré cette toile, mais j'ai cru comprendre que les erreurs étaient facilement rattrapable avec cette peinture!

    Et merci @utilisateur-1438597133 (Annie), ton conseil est top pour les couleurs ?

    Si tout va bien je le commence demain!

    #30044
    aad-1486459070 Illuminé du dessin
    +775Contribution forum AAD
    Formations: 1 / 16
    Messages : 658
    Inscrit : 07/02/2017

    Galerie
    Message privé
    @aad-1486459070

    Et vous réalisez des croquis au préalable sur une feuille à part ou sur la toile? ou sans…?

    Feuille à part ou carnet de croquis peut importe. Ensuite deux méthodes pour reporter sur la toile : soit la plus courante, celle du report au carreau, soit la plus ancienne celle du report au carton. Pour faire un carton il suffit d'un feuille de papier kraf,t par exemple, sur laquelle tu reproduit ton dessin à la même taille que la toile, tu enduit le verso de poudre de graphite, c'est ce que l'on appelle le “carton” puis tu fixes le carton sur la toile et tu décalque les contours et les détails de ton dessin.

    Et pour nettoyer les pinceaux qu’utilisez vous?

    Du white spirit, c'est ce  qu'il y a de moins cher, ou bien du pétrole (kerdane) qui est le diluant de la peinture à l'huile, ou grand luxe de l'essence de térébenthine mais c'est plus cher, et dans tous les cas de figure le principe reste le même après avoir ôté la peinture des poils du pinceau avec un diluant il faura de toute façons les nettoyer avec de l'eau et un de ces bon vieux savon de Marseille ou mieux du savon noir. Rien ne vaux le bon vieux savon pour entretenir le poils de pinceaux.

    Je voulais savoir s’il me manquait des choses avant de me lancer.

    Pour peindre à l'huile il te faut :

    Des mains et des yeux.

    De la peinture à l'huile (une gamme de 12 ton environ) Il n'y a pas de gamme type on fait selon ses besoins. Les marchand vendent des gammes de bases, on peut débuter avec ça et apprendre ainsi à faire ses propres mélanges. Ensuite on se compose sa propre gamme selon le type de travail vers lequel on s'oriente.

    Une palette pour y déposer les couleurs et faire les mélanges … il n'est pas nécessaire qu'elle soit en bois et encore moins en acajou ! ! ! LOL ! Une ou deux grandes assiettes ça fait l'affaire, et on en a toujours dans son placard. Voir des assiettes en carton jetable de pique-nique c'est aussi bien.

    Un support pour peindre, toile, carton toilé, papier toilé, bois (contreplaqué ou compressé ou médium dit aussi MDF) préparer au gesso, carton préparer au gesso, papier épais préparer au gesso, placo-plâtre préparer au gesso….. encore : mur, table, chaise, parpaing, galet de rivière, plaque de schiste, menhir de Bretagne (enfin non là j'exagère un peu pour le menhir) …. bref une surface sur laquelle la peinture adhère.

    Toujours sous les yeux une roue des couleurs pour éviter les erreurs de complémentaire, assimiler la loi des contrastes simultanés, et aussi choisir ses mélanges facilement. (Celle de Michel-Eugène Chevreul est toujours d'actualité et à mon avis parfaite pour le peintre débutant). Ne pas perdre de vue que les demi-ton représentent plus la réalité que les couleurs pures. Un ou deux petits manuels pratique, simple et facile a comprendre, pour consulter en cas de doute …  sans faire de pub, je ne sais pas si ça existe toujours, mais le petit bouquin de José Maria Parramon sur la peinture à l'huile est assez  didactique, et facile de lecture. C'est les basiques. Après beaucoup plus d'expérience on peut passer à des ouvrages plus complexe et plus technique.

    Deux trois godets pour les diluants et médiums (pot de yaourt en verre par exemple) . Un récipient type bocal pour le rinçage des brosses, des chiffons à profusion pour l'essuyage des brosses. Une éponge naturelle, idem pour l'essuyage des brosses, et aussi pour créer des effets de textures sur le tableau si nécessaire.

    Quelques brosses plate en soie de porc, 3petites, 3moyennes, 3grosses. Quelques brosses rondes en soies de porc 2petites, 2moyennes, 2grosses. Quelques brosses langue de chat en soie de porc 2petites, 2moyennes, 1grosses. Un spalter 80 ou 100 de peinture en bâtiment. Quelques brosses douces en poils de putois, plate et langue de chat, une moyenne et une grosse de chaque. Et pour finir le panel, bien entendu indispensable : un pinceau fin en poils d'oreille de boeuf pour les détails très fin. Éventuellement une brosse éventail pour les fondus.

    Du pétrole (kerdane) pour diluer la peinture (de l'essence de térébenthine, aussi mais avec le temps cela dégrade certaine couleurs faites de pigments naturel) Un mélange 2/3 pétrole et 1/3 térébenthine + un soupçons de médium et un rien de siccatif, c'est parfait.

    éventuellement du médium à peindre pour faire des fondus

    éventuellement du siccatif pour ne pas attendre trop longtemps entre les couches si tu ne peins pas “alla prima” (c'est à dire en une seule couche). On peut repeindre par dessus du jour au lendemain. La peinture ne doit plus être collante au doigt.

    éventuellement un vernis à retoucher ou un mastic si tu veux faire des glacis.

    De l'huile de lin pour travailler longtemps dans le frais sans séchage de la peinture (c'est le principe inverse du siccatif)

    Et bien sur des chiffons à profusion, de l'eau, du savon, de la bonne volonté, pas de découragement, de la motivation et un rien d'imagination et de fantaisie.

    Conseil : Mieux vaux travailler en lumière naturelle qu'en lumière artificielle. Donc une pièce bien éclairée. Et on travaille plus longtemps en été qu'en hivers cela coule de source.

    Astuce : Pour gagner du temps on peut partir sur un fond de base transparent (généralement monochrome)  Acrylique ou Alkyde*,  à base d'eau , qui sèche vite, cela donne la forme, la tonalité, les ombres et les lumières. Et ensuite faire les finitions à l'huile.

    *http://www.geant-beaux-arts.fr/peinture-alkyde-extra-fine-griffin-winsor-et-newton.html

    Remarque : Une toile n'est jamais ratée, soit elle n'est pas comprise, soit elle est l'archétype de ce qu'il ne faudra plus refaire. Chaque expérience bonne ou mauvaise est un plus. La peinture n'est pas une science , c'est de l'art. C'est donc une vision de l'esprit. Marcel Duchamp disait : “Le plus grand ennemi de l'art, c'est le bon goût.”

    Désolée pour toutes ces questions, mais j’ai vraiment besoin d’avis

    C'est le début de la sagesse ….. LOL !

    PS : J'ai certainement oublié deux trois bricoles, mais d'autres membre viendront les compléter….. -_^

    #30091
    Emeline11 Illuminé du dessin
    +1087Contribution forum AAD
    Formations: 1 / 16
    Messages : 535
    Inscrit : 02/10/2016

    Galerie
    Message privé
    @Emeline11

    @aad-1486459070 (aad-1486459070) Tout d'abord, merci à toi d'avoir pris le temps de répondre  à toutes ces questions!

    Bon maintenant ça va faire quelques semaines que j'ai commencé cette toile, qui est d'ailleurs dans mon sujet “vos créations”.

    Ces conseils sont toujours bon à prendre et si tu veux venir voir ce que j'ai fait pour le moment, j'aurais bien besoin de conseils. Merci encore à toi!

    #30337
    aad-1486459070 Illuminé du dessin
    +775Contribution forum AAD
    Formations: 1 / 16
    Messages : 658
    Inscrit : 07/02/2017

    Galerie
    Message privé
    @aad-1486459070

    Bonjour

    La peinture à l'huile prend du temps, on peut parfois compter en mois avant qu'une peinture ne soit achevée; Donc pas se décourager.

    Je laisserai un commentaire sur le topic en question. Bon courage …. et persévérance. Tout fini par arriver un jour.

    PS : j'ai vu que le petit bouquin de Parramon existe toujours à la FNAC pour 9 euros …. “Comment peindre à l'huile”. éditions Bordas.

    presque à la fin de la liste déroulante.

    #30594
    Emeline11 Illuminé du dessin
    +1087Contribution forum AAD
    Formations: 1 / 16
    Messages : 535
    Inscrit : 02/10/2016

    Galerie
    Message privé
    @Emeline11

    Merci à toi @aad-1486459070 (aad-1486459070)

    C'est clair ça prend énormément de temps, je vais sans doute m'y ré-attaquer ce week end. Merci pour le lien!

    #30605
    Bobby5 Crayon divin
    +1455Contribution forum AAD
    Formations: 10 / 16
    Messages : 1249
    Inscrit : 02/03/2017

    Galerie
    Message privé
    @Bobby5

    Dans l'esprit tu as aussi ” peindre à l'huile pas à pas” de christian DENECHAUD.

    Mais si tu as un jour l'occasion de le feuilleter, je te conseille de regarder le” Color and Light “de J.GURNEY. ( c'est conseillé par exemple sur le blog d'Henri RECULE, auteur de BD-  CASSIO.)

    Gurney, c'est l'auteur de Dynotopia,( deux séries TV , mais bien avant des livres illustrés.) Il y a plusieurs livres sur la série, vraiment géniaux. Ce gars a travaillé sur les décors de “Tygra, fire and ice”, sous la direction de Frank Frazetta. ( en matière d'héroic fantasy, c'est tout de même un des maitres).

     

     

    #41326
    Lours blanc Crayon divin
    +3617Contribution forum AAD
    Formations: 5 / 16
    Messages : 1556
    Inscrit : 09/10/2016

    Galerie
    Message privé
    @Lours_blanc

    Salut @Emeline11 (EM-) Ne t’inquiètes pas la peinture à l’huile c’est pas si compliqué, et c’est très très beau ! C’est une question de matériel adéquat et de savoir prendre le temps surtout ! C’est magique à travailler ! L’huile, à la différence de l’acrylique, sèche très lentement et te permettra de corriger des choses le lendemain alors que la peinture est encore fraîche. Donc c’est très sécurisant, jamais vraiment de stress de rater ? Ce séchage lent te permet aussi des modelés très finement dégradés ! En travaillant longtemps dans le frais tu as le temps de modeler des drapés, de travailler bien tes volumes. Pour les toiles, préfère le lin ou synthétique (moins cher), mais pas le coton ! Les toiles de coton absorbent trop vite et donnent un rendu terne. En plus elles ont tendance à se déformer ! Pour les couleurs, plusieurs jaunes, plusieurs rouges, plusieurs bleus, plusieurs terres, et un plus grand tube de blanc. le noir inutile, tes noirs seront toujours plus beaux si tu les fabriques, avec deux ou trois couleurs foncées. C’est tout, inutile d’acheter verts, roses, mauves ou je ne sais quoi. Je te conseille : jaune de naples clair, jaune de cadmium clair, foncé, et orangé. Les rouges (vermillon, de cadmium foncé, et laque de garance foncée), les bleus (cobalt clair, outremer clair et bleu de prusse), les terres (ocre jaune mieux que sienne naturelle mais pas utile de prendre les 2, sienne brûlée, ombre brûlée, ombre naturelle). Les couleurs terre brûlées ont une tendance plus chaude, les naturelles plus froides tirant sur le vert). Et c’est tout, avec ça tu peux toutes les teintes ! Un médium à peindre pour les glacis (ça s’utilise en très petite quantité, tu en trouveras des petits flacons). C’est facile à fabriquer soi même mais si tu peins pas souvent à l’huile … Un flacon d’essence de térébenthine rectifiée (pour peindre pas pour nettoyer les pinceaux, ça pue pas ? ) Ça se trouve en magasin beaux-arts pas au rayon droguerie. Tu peux faire un dessin sur la toile avant (un crayon sanguine par exemple pour éviter de salir tes couleurs ensuite avec du graphite). Puis un jus léger pour ta 1ère couche de couleur, dilué à la térébenthine rectifiée, dilué comme de l’aquarelle, tu poses les choses, ombres etc, … Puis tu vas peindre de façon de plus en plus grasse au fur et à mesure (de moins en moins de térébenthine rectifiée, de plus en plus de pâte colorée). Gras sur maigre à l’huile ! Pourquoi ? Pour que les couches d’en dessous sèchent plus vite que le dessus ! Sinon ça craquèle avec le temps, et tu auras d’autres soucis agaçants en peignant … Les glacis en dernier (couche la plus grâce faite avec ton médium à peindre qui contient beaucoup d’huile de lin). Et : le travail à l’huile se faite à l’inverse de l’aquarelle. Des plus foncés aux plus clairs. Les touches de lumière, les blancs, se posent vers la fin, au dessus des tons foncés (sur le frais ou un dessous sec peu importe). Dans la peinture fraîche modèle tes dégradés en faisant passer doucement ta couleur la plus claire, dans la plus foncée. Pour finir, le nettoyage des pinceaux : le plus gros vite fait à la térébenthine classique, mais nettoie surtout avec un bon vieux savon de marseille. Ne mets pas de White Spirit dans ta peinture, ça noircit et ternit les couleurs. Qu’est ce que j’oublie … Les pinceaux ! Les brosses synthétiques sont très bien maintenant ! Pas la peine de mettre un prix de fou dans du poil de poney ? ou martre … les brosses usées bombées (celles légèrement taillées en arrondies) te feront des dégradés plus subtils plus doux ? Voilà ! Régale toi ! Prends ton temps ! L’huile c’est du yoga ! ? Ça va venir au fur et à mesure ! J’espère que la longueur de l’explication est plus bénéfique que lourde ! @ bientôt ! Tiens nous au jus de tes oeuvres !

     

    lol moi qui pensait que l’aquarelle était contraignante lol  j'avais acheté il y a plus de 20 ans un kit aquarelle pour “voir” pis c'est resté au fond d'un tiroir parce que …  pfff va savoir…. je m'en faisait une montagne … la peur de ne pas savoir … que comme dit la chanson la peinture a l'huile c'est plus difficile et mais plus rigolos que la peinture a l'eau et un jour je suis allé au festivale de bd de Aix et quand j'ai vu en dédicace P'tit luc faire dessin avec les couleur de maternelle ( les pastille a deux balles je me suis lancer.oh pas bien fort mais assez pour colorer mes gribouilles et avoir un peu de plaisir

    juste pour savoir tu dis que les toile en coton sont plus adsorbantes mais avec apres enfin un enduit que l'on met avant ?

10 sujets de 16 à 25 (sur un total de 25)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.