Les formations et le forum sont maintenant disponibles sur ce blog. Connectez-vous avec vos identifiants dessin.club -> -
Accueil ⁄ Graphiste

Graphiste

Définition et profil

Spécialiste de la communication, ce professionnel traduit des idées en image, il assure la transmission d’un message, d’une idée à destination du public. Affiche, site internet, emballages variés, logo…tous sont des supports de travail pour le graphiste qui doit donner une entité visuelle à une entreprise et/ou à son produit. Ainsi, il est flexible et polyvalent car il devra répondre  à toutes sortes de commandes et utiliser les outils traditionnels comme ceux plus modernes.

Il discute avec le donneur d’ordre, décrypte ses demandes pour ensuite leur donner vie en élaborant un concept. Vient alors la mise en place de la charte graphique et la réalisation à proprement parlé.

L’avantage d’un tel poste est qu’il peut travailler pour tous les cœurs de métier.

Créatif, le graphiste se doit d’être curieux artistiquement. Peu importe son outil de travail, il est forcement excellent dessinateur et doué avec les logiciels de création.

Robuste, il doit faire face à un rythme de travail soutenu face à des délais serrés. Essentiellement pendant les périodes de conception et de bouclage.

En agence ou en entreprise, le graphiste  évolue au sein d’une équipe menée par un chef de projet ou un directeur artistique. Il peut aussi choisir d’être freelance. Les agences seront elles plutôt orientées vers la promotion/communication tandis que les studios de création qu’ils soient indépendant ou intégrés à une entité publique ou privée seront eux plus axés vers les emballages ou logos.


Dans tous les cas, le graphiste aura de nombreux contacts tant avec les clients issus de tous horizons qu’avec les différents cœurs de métier.

 

Rémunération

Un débutant touchera un salaire de 20 000 à 22 000 euros brut annuel et après plusieurs années de pratique environ 36 000 euros brut. Expérience, moyens de l’entreprise, résultats …etc, entrent en compte également dans la négociation salariale.


Pour un freelance, c’est évidemment plus variable. Le volume de travail, le montant des factures, sa notoriété et ses frais faisant variés les salaires : 4 000 à 5 000 euros pour une plaquette, d’une centaine d’euros à 5 000 pour une affiche ou un logo.

illustration graphiste

Formation

Différentes formations existent pour accéder à ce métier. Les futurs graphistes passent beaucoup par des formations de type BTS, mais pas seulement.

 

  • BTS (Bac+2) design graphique option communication et médias imprimés
  • BTS (Bac+2) design graphique option communication et médias numériques
  • DNAT (Bac+3) option design graphique
  • DSAA (Bac+4) art et technique  de la communication ou créateur concepteur
  • DNSEP (bac+5) option communication

Contrairement à d’autres fonctions vues avant, il existe un réel choix de formations dans différentes type d’établissements. Le Bac+2 est le minimum et les entreprises apprécient les profits ayant eu une formation complémentaire en graphisme


Débouchés professionnels

Avec la crise, l’envie d’attirer le regard, de se distinguer est plus forte. Pour autant, les graphistes sont moins sollicités sur le marché traditionnel. Les entreprises ou collectivités préférant procéder à ce travail de création en interne pour diminuer les coûts et mieux maîtriser leur budget souvent en baisse. Comme pour d’autres métiers, les graphistes peuvent alors compter sur le monde multimédia qui offrent de nouvelles opportunités de contrat.


Pour le marché français, les emplois sont essentiellement basés en Rhône-Alpes, dans le Nord et bien évidemment en région parisienne.

Avoir un book élaboré est indispensable pour pouvoir faire ses débuts. Des débuts qui se font souvent en agence à d’autres postes ou alors en freelance.

A terme, il peut évoluer vers des postes de chef de projet, de directeur artistique.

Avant de conclure, il a été constaté durant la réalisation de cette fiche que beaucoup de personnes s’interrogent sur la différence entre infographiste et graphiste. Il est clair que faire la distinction entre les deux métiers n’est pas si facile.


On parle d’infrographiste pour mentionner l’utilisation de l’informatique dans le processus de création mais sans qu’une réelle compétence professionnelle ne soit explicitée. Un graphiste semble être plus généraliste avec des compétences devant aller des moyens traditionnels aux plus modernes.  

Paradoxalement, les compétences demandées pour ces postes sont souvent les mêmes. Alors, on peut se demander si graphiste et infographiste ne désignent pas plus une technique qu’un métier.

 

 

Récapitulatif

 recap graphiste

x

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.