-

Suisse (Romandie)

Après la Belgique, voici un autre pays que l’on vous encourage à découvrir et pas uniquement dans le cadre de vos études. Nous allons donc nous pencher sur la Suisse romande, qui comprend les cantons de Genève, du Jura, de Neuchâtel et de Vaud; mais aussi une partie des cantons de Berne (Jura bernois et Bienne), de Fribourg et du Valais.

Tout d'abord, chez nos amis suisses, il faut noter que le coût de la vie est plus élevé que dans le cas précédent. De plus, si en primaire et en secondaire, les frais scolaires sont nuls ou restreints, il en est tout autrement en tertiaire. Les écoles bénéficient toujours de subventions de l’Etat, mais les étudiants doivent participer plus largement au financement de leur formation.

Les taxes d'études dans une haute école vont de 500 à 2000 CHF(francs suisses), soit environ 470 à 1870 euros par semestre. Dans certains établissements, des taxes plus élevées encore peuvent être perçues pour les candidats étrangers. Il faut également ajouter les frais d'assurance-accident et les contributions à l'enseignement (livres, sport, etc.). Au final, le budget pour vivre et étudier en Suisse va de 20 000 à 30 000 CHF par an, soit environ 18 700 à 28 000 euros. Une sacrée somme, que l’on soit étudiant suisse ou non. Ces montants de taxes semestrielles varient encore plus dans les hautes écoles privées, selon les filières. N’hésitez pas à vous rendre sur le site orientation.ch pour en savoir plus encore.

Pour bénéficier d’une bourse en tant qu'étudiant étranger, il faut vous renseigner auprès de votre pays d'origine, car la Suisse ne délivre, en principe, pas de bourse pour les études de bachelor et de master. Il convient aussi de préciser que chaque canton dispose de ses propres lois et ordonnances concernant l’attribution de bourses. C’est auprès des services cantonaux des bourses d’études qu’il faut se renseigner et déposer les formulaires de demande. 

Après recherches, il semble qu’il n'existerait pas en Suisse de service central décidant de la reconnaissance des diplômes étrangers pour l'admission aux études. Cette tâche reviendrait aux différentes hautes écoles suisses qui décideraient, de manière autonome et au cas par cas, des conditions auxquelles la personne titulaire d'un diplôme étranger est soumise, pour être admise aux études. Vous l’aurez compris, il convient donc de s'adresser directement à la haute école visée et le plus tôt possible (un an avant le début des cours).

L'abonnement au blog est gratuit et vous pouvez vous désinscrire quand bon vous semble (heureusement d'ailleurs!) 😉

>

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.