Dans le futur, nous essaierons de récolter des avis sur les cours de dessin donnés dans cette école dont le programme vous est présenté dans cette fiche.

La ville de Nîmes dispose également de son Ecole supérieure des beaux-arts. Cette école bénéficie du même héritage traditionnel, en matière d’enseignement du dessin à des fins industrielles, au XIXe siècle, que la majorité des écoles d’art territoriales.

 

Présentation de l’ESBA Nîmes

L’école est née aux alentours de 1811, pour répondre aux besoins de l’environnement industriel de la ville. Pendant plusieurs années, l’établissement est surtout destiné et réservé aux enfants de négociants ou de fabricants se destinant aux manufactures d’étoffe de soie, à des enfants de maîtres maçons ou d’autres ouvriers, distingués par leur habileté « dans les arts mécaniques ».

En 1823, l’école se réorganise et opte pour une direction unique concernant sa gestion et celle du musée : un dépôt de peintures, d’antiques et de moulages est créé dans la Maison Carrée ; œuvres servant directement à l’enseignement. Ce lien avec les institutions de production et de diffusion de l’art est encore d’actualité.

Suite à la réforme des écoles d’art de 1973, l’école fait peau neuve. Cette réforme pousse de nombreux artistes inscrits dans la scène artistique contemporaine, à enseigner à l’école de Nîmes, voire à la diriger. Une trentaine d’années plus tard, l’école connaît une nouvelle mutation. En effet, l’établissement ouvre, dans un premier temps, son enseignement à de nouvelles pratiques liées à la création contemporaine. Puis dans un deuxième temps, sa mutation concerne son statut: L’école devient un établissement public d’enseignement supérieur artistique, placé sous la double tutelle du Ministère de la Culture et de la Ville de Nîmes. Elle peut alors délivrer le diplôme DNSEP.

À partir de 2018, l’école peut compter sur son centre d’art d’application intégré, l’Hotel Rivet. Pensé comme un atelier où les expositions sont organisées et produites à échelle 1, il propose des programmations basées sur des programmes de formation et de recherche de l’établissement. Cet espace rend possible l’organisation d’expositions d’artistes, de designers, d’œuvres de collections publiques, de diplômés et d’étudiants, ainsi que la mise en place de conférences et de cycles de rencontres. Cette dynamique favorise la professionnalisation des étudiants, qui sont amenés à participer à toutes les étapes de l’exposition : création, production, communication et transmission. La programmation est ouverte à tous, et les projets sont organisés dans plusieurs espaces de la Ville. “Le Papillon”, surface nomade d’exposition, se déploie dans différents lieux partenaires.

Mais revenons à l’ESBAN.

 

Equipements disponible à l’ESBAN

L’école dispose bien évidemment de salles de cours, d’espaces informatiques (infographie, vidéo, son, photo), d’un laboratoire photographique, d’ateliers et de studios. Elle voit ses activités se répartir à Nîmes sur trois sites distincts, à savoir : l’Hôtel Rivet dont nous parlions juste avant, le bâtiment du Chapitre et le Site des Oliviers, soit un total de 4500m².

Dès la deuxième année, les étudiants pourront jouir d’ateliers qu’ils occuperont seuls, ou, selon le type de travaux et de projets, à plusieurs. Lieux stratégiques pour leur développement artistique, différents ateliers se trouvent à l’Hôtel Rivet et au bâtiment du Chapitre :

  • trois espaces informatiques (PAO, TD, Vidéo/Son) – Hôtel Rivet,
  • un studio de prises de vues photographiques et vidéo – Hôtel Rivet,
  • des ateliers collectifs destinés aux 4e et 5e années – Bât. Chapitre,
  • trois ateliers collectifs de 200 m2 chacun, destinés aux étudiants en DNA – Bât. Chapitre.

 

Concernant le site des Oliviers, on y retrouve les ateliers Édition, Bois, Fer et Volume. Les espaces ont été rénovés et aménagés pour l’enseignement et la pratique des techniques de :

  • la sérigraphie,
  • la gravure en taille-douce,
  • la lithographie,
  • l’impression numérique sur des équipements spécifiques.

 

Pour permettre le travail du bois, du fer, ainsi que le modelage et le moulage, les étudiants pourront utiliser différentes machines.

Autre ressource incontournable, la bibliothèque. Spécialisée en art contemporain, elle participe activement à la formation des étudiants. Elle permet l’acquisition d’une bonne culture de l’art, de son histoire et de ses problématiques. Pour aider les étudiants à gagner en autonomie, la bibliothécaire assure une initiation à la recherche. Complétées en permanence, les collections sont élaborées avec l’équipe pédagogique. Les étudiants peuvent aussi faire des suggestions. L’école est consciente de l’importance de la bibliothèque, car celle-ci est le reflet des enseignements dispensés par l’établissement et de son activité de recherche.

La bibliothèque en quelques chiffres : un fonds de plus de 8000 livres, 220 titres de périodiques et 900 vidéos. Si le fonds se concentre sur l’art contemporain, il ne néglige pas pour autant l’histoire de l’art et la culture générale.

Enfin, l’ESBAN c’est aussi des galeries, qui couvrent une surface de 280 m², et où trois à quatre expositions par an sont organisées.

L’ESBAN se veut être un laboratoire dans lequel tous les étudiants peuvent développer une pratique personnelle, être accompagnés durant tout leur cursus par une équipe d’artistes-enseignants, chercheurs ou critiques d’art.

De la première à la cinquième année, les élèves auront droit à des enseignements transversaux :

  • Les workshops constituent des périodes dédiées à la pédagogie. Ils sont réservés à une formation spécifique, et tournent autour d’une problématique déterminée par un artiste intervenant à l’invitation d’un enseignant de l’ESBAN. Ces temps concernent le plus souvent les étudiants de la troisième à la cinquième année. Ces workshops se déroulent fréquemment en collaboration avec une entité extérieure, comme le Musée du Vieux-Nîmes, le Musée Régional d’Art Contemporain, le Carré d’art, ou encore les Archives du Gard…

 

  • Les conférences peuvent être liées à un workshop tenu par un artiste invité, et sont un temps consacré à sa pratique. Elles peuvent aussi être le fruit d’une collaboration avec d’autres entités, comme le musée d’art contemporain Carré d’art, à Nîmes. Enfin, elles peuvent aussi concerner l’histoire de l’art.

 

  • Les ARC permettent d’apporter un peu de nouveauté par rapport au tronc commun des enseignements, et anticipent tous les enjeux développés par l’unité de recherche.

 

  • Les visites d’expositions permettent d’organiser des rencontres croisées, au sein du musée comme à l’école. Tous les étudiants sont concernés. Cela peut s’inscrire dans le cadre de la recherche, comme dans celui de la professionnalisation des étudiants en matière d’exposition.

 

  • Les voyages d’études, tout comme les visites d’exposition d’ailleurs, constituent des périodes d’enseignement à part entière. Cela veut dire qu’il ne faut pas les sous-estimer.

 

Nous l’avons déjà évoqué par le passé, le premier cycle se définit par l’enseignement de nombreuses et diverses disciplines (techniques, théoriques, pratiques). Ce premier cycle constitue aussi une première approche de la recherche, pour permettre l’émergence progressive d’un travail personnel. Les quatre premiers semestres se concentrent sur les cours fondamentaux et alternent entre initiation aux techniques, pratiques artistiques et cours théoriques. Le premier cycle donne lieu également à un stage en milieu professionnel, en deuxième année, ainsi qu’à un séjour en Europe. La troisième année est synonyme de projet personnel. Durant toute l’année, les étudiants le développent, avec le soutien de plusieurs enseignants-référents. Ils participent également à des sessions pluridisciplinaires, où ils planchent sur une problématique spécifique, articulée à leur projet. En fin d’année, et si obtention du DNA Art, les étudiants peuvent continuer leur cursus au sein de l’école, en intégrer une autre, ou entrer dans la vie active.

Le deuxième cycle se préoccupe du développement de la problématique personnelle des étudiants, de la rédaction du mémoire de fin d’études, de la mobilité et de l’orientation professionnelle. Le travail personnel se confronte aux contributions extérieures évoquées plus haut (ARC, workshops, séminaires de recherche, colloques, voyages d’études). Cela permet d’enrichir le travail personnel et d’alimenter le travail d’écriture du mémoire de fin d’études.

Les étudiants verront leur emploi du temps se répartir entre cours théoriques obligatoires et différents modules d’enseignement au choix. Le programme d’enseignement prévoit deux parcours au choix :

  • le parcours Spatialités,
  • le parcours Écritures expérimentales.

 

Première année de DNA (premier cycle)

Semestre 1

UE Initiation aux techniques et aux pratiques artistiques – 18 crédits ECTS au total

  • Pratiques artistiques

Matière

    • Le dessin et l’objet 
    • Approche des champs performatifs et sonores 
    • You press the button
    • Du plan au volume, du volume à l’espace
    • Peinture et analyse
    • WS Techniques de l’édition

Volume horaire

    • 24h
    • 24h
    • 24h
    • 24h
    • 24h
    • 24h

Crédits ECTS

    • 3
    • 3
    • 3
    • 3
    • 3
    • 3
  • Techniques artistiques

Matière

    • Images numériques et workshop
    • Vidéo et workshop

Volume horaire

    • 24h
    • 24h
 

Crédits ECTS

    • 1
    • 1

UE Initiation aux techniques et aux pratiques artistiques – 18 crédits ECTS au total

Matière

    • Anglais
    • L’art en Italie de la Renaissance au Baroque
    • La question de l’image
    • Introduction à l’art contemporain
    • Initiation à la recherche documentaire

Volume horaire

    • 18h
    • 48h
    • 24h
    • 24h
    • 20h

Crédits ECTS

    • 2
    • 3
    • 2
    • 2
    • 1

Bilan du travail plastique et théorique – 2 crédits ECTS au total

 

Semestre 2

UE Initiation aux techniques et aux pratiques artistiques – 16 crédits ECTS au total

  • Pratiques artistiques

Matière

    • Le dessin et l’espace / Dossier méthodologie et synthèse
    • Quelque chose se passe (praxis)
    • L’image déjà là
    • “Film is…”
    • Sculpture et processus
    • Écritures éditoriales

Volume horaire

    • 25h
    • 24h
    • 24h
    • 24h
    • 24h
    • 24h

Crédits ECTS

    • 2
    • 2
    • 2
    • 2
    • 2
    • 2
  • Pratiques artistiques

Matière

    • Images numériques
    • vidéo

Volume horaire

    • 24h
    • 24h
 

Crédits ECTS

    • 2
    • 2

UE Histoire, théorie des arts et langue étrangère – 10 crédits ECTS au total

Matière

    • Anglais
    • L’art en Europe au XIXe siècle
    • La question de l’image
    • Faire des choses avec des mots

Volume horaire

    • 18h
    • 48h
    • 24h
    • 24h
 

Crédits ECTS

    • 2
    • 3
    • 2
    • 3

Bilan du travail plastique et théorique – 4 crédits ECTS au total

 

Deuxième année de DNA

Semestre 3

UE Initiation aux techniques et aux pratiques artistiques – 16 crédits ECTS au total

  • Pratiques artistiques

Matière

    • Session Filmer l’objet, filmer les objets
    • Session Livre d’images
    • Session Peinture, couleurs, série
    • Session A guest + a host = a ghost. Les mots, les choses, les images.
    • Session Écriture et poésie
    • Session Espace et lieu

Volume horaire

    • 48h
    • 48h
    • 48h
    • 48h
    • 35h
    • 24h

Crédits ECTS

    • 3
    • 3
    • 3
    • 3
    • 2
    • 2

UE Histoire, théorie des arts et langue étrangère – 8 crédits ECTS au total

Matière

    • Anglais
    • Aspects des avant-gardes européennes 1900-1930
    • Ma langue est poétique

Volume horaire

    • 18h
    • 24h
    • 24h
 

Crédits ECTS

    • 2
    • 3
    • 3
 

UE Recherche et expérimentations personnelles – 2 crédits ECTS au total

Matière

    • Nous avons brûlé nos vaisseaux

Volume horaire

    • 48h

Crédits ECTS

    • 2
 

Bilan du travail plastique et théorique – 4 crédits ECTS au total

 

Semestre 4

UE Initiation aux techniques et aux pratiques artistiques – 14 crédits ECTS au total

  • Pratiques artistiques

Matière

    • Studio Peinture/ Volume/Dessin
      • Non Nova, sed nove? Citations, détournements et appropriations, le rapport à l’histoire
      • Toujours jamais pareil, de la peinture, aujourd’hui

 

    •  Studio Vidéo/Son/Performance
      • Filmer
      • Son-Performance / Le corps de l’artiste et ses outils
      • Pratique de la vidéo
  •  
  •  
    • Studio Photographie/Images numériques/Édition
        • Séries et séquences
        • Livre, images et récits
        • Formation Multimédia / PAO

Volume horaire

    • 96h

 

 

    • 96h

 

 

 

    • 96h

UE Histoire, théorie des arts et langue étrangère – 8 crédits ECTS au total

Matière

    • Anglais
    • Espèces d’espaces
    • L’art contemporain à l’ère des post modernités

 

 

 

Volume horaire

    • 18h
    • 24h
    • 24h

Crédits ECTS

    • 2
    • 3
    • 3

UE Histoire, théorie des arts et langue étrangère – 8 crédits ECTS au total

Matière

    • Initiation à la recherche personnelle

Volume horaire

    • 48h

Crédits ECTS

    • 4
 

Bilan du travail plastique et théorique – 4 crédits ECTS au total

 

Troisième année de DNA

Semestre 5

UE Méthodologie, techniques et mises en œuvre – 12 crédits ECTS au total

Matière

    • ARC :
      • Au-delà
      • Écrire/Filmer
      • Sens plastique
  •  
    • Rencontres critiques

Volume horaire

    • 2 ARC aux choix = 96h

Crédits ECTS

    • 5 par ARC

 

 

    • 2

UE Histoire, théorie des arts et langue étrangère – 8 crédits ECTS au total

Matière

    • Anglais
    • Méditerraner : Une pérégrination dans le monde artistique méditerranéen à l’époque contemporaine
    • Art et architecture

Volume horaire

    • 24h
    • 24h
  •  
    • 24h
  •  

Crédits ECTS

    • 2
    • 3
  •  
    • 3

UE Recherches personnelles plastiques – 6 crédits ECTS au total

Matière

    • Suivi de projet

Crédits ECTS

    • 6

Bilan du travail plastique et théorique – 4 crédits ECTS au total

 

Semestre 6

UE Méthodologie, techniques et mises en œuvre – 4 crédits ECTS au total

Matière

    • ARC :
      • Au-delà
      • Écrire/Filmer
      • Sens plastique

Volume horaire

    • 2 ARC aux choix = 96h

Crédits ECTS

    • 2 par ARC

UE Histoire, théorie des arts et langue étrangère – 5 crédits ECTS au total

Matière

    • Anglais
    • Pensée à l’œuvre
    • L’idée de nature dans l’art

Volume horaire

    • 24h
    • 24h
    • 24h
 

Crédits ECTS

    • 1
    • 2
    • 2
 

UE Recherches personnelles plastiques – 4 crédits ECTS au total

Matière

    • Suivi de projet
    • ARC Terrains et lieux
    • Bilan

Crédits ECTS

    • 2
    • 1
    • 1

Stage – 2 crédits ECTS au total

Diplôme DNA – 15 crédits ECTS au total

 

Quatrième année (deuxième cycle)

Semestre 7

UE Initiation à la recherche, suivi du mémoire, philosophie, histoire des arts – 9 crédits ECTS au total

Matière

    • L’art de l’exposition
    • Séminaire Formes de la recherche
    • Séminaires (1 au choix) :
      • Expériences et pensées de la spatialité
      • La Flamme et le papillon

Volume horaire

    • 24h
    • 24h
    • 24h
 

Crédits ECTS

    • 3
    • 3
    • 3

UE Projet plastique, prospective, méthodologie, production – 20 crédits ECTS au total

Matière

    • ARC (1 au choix) :
      • Au-delà
      • Écrire/Filmer
      • Sens plastique
    • Suivi de projet
    • Bilan

Volume horaire

    • 96h

 

 

  •  
    • 24h

Crédits ECTS

    • 5

 

  •  
    • 8
  •  
    • 7

UE Langue étrangère – 6 crédits ECTS au total

Matière

    • Anglais

Volume horaire

    • 24h
  •  

Crédits ECTS

    • 6
 

Semestre 8

UE Initiation à la recherche, suivi du mémoire, philosophie, histoire des arts – 9 crédits ECTS au total

Matière

    • Séminaire Formes de la recherche
    • Séminaires (1 au choix) :
      • Expériences et pensées de la spatialité
      • La Flamme et le papillon
    • Suivi de mémoire

Volume horaire

    • 24h
    • 24h

 

 

    • 24h
  •  

Crédits ECTS

    • 3
    • 3

 

 

    • 3

UE Projet plastique, prospective, méthodologie, production – 17 crédits ECTS au total

Matière

    • ARC (1 au choix) :
      • Au-delà
      • Écrire/Filmer
      • Sens plastique
    • ARC Terrains et lieux (1 projet au choix)
    • Suivi de projet
    • Bilan

Volume horaire

    • 96h
  •  
  •  

Crédits ECTS

    • 5

 

  •  
    • 4
    • 3
    • 5
  •  

UE Projet plastique, prospective, méthodologie, production – 17 crédits ECTS au total

Matière

    • Connaissance de l’environnement professionnel
    • Stage

Crédits ECTS

    • 1
    • 2

Langue étrangère – 1 crédit ECTS au total

Matière

    • Anglais

Crédits ECTS

    • 1

Semestre 9 et 10

UE Initiation à la recherche, suivi du mémoire, philosophie, histoire des arts – 20 crédits ECTS au total

Matière

    • Séminaire Formes de la recherche
    • Séminaires (1 au choix) :
      • Expériences et pensées de la spatialité
      • La Flamme et le papillon
    • Suivi de mémoire

Volume horaire

    • 24h
    • 24h

 

 

    • 24h
  •  
  •  

Crédits ECTS

    • 5
    • 10

 

 

    • 5
  •  

UE Projet plastique, prospective, méthodologie, production – 10 crédits ECTS au total

Matière

    • Suivi de projet
    • Bilan

Crédits ECTS

    • 4
    • 2

Besoin de revoir les bases et de se mettre à niveau?

L’abonnement au blog est gratuit et vous pouvez vous désinscrire quand bon vous semble (heureusement d’ailleurs!) ;-)