-

dessin

Selon le dictionnaire, le dessin peut se définir comme l’art de représenter les éléments que l’on voit ou imagine, sur une surface en deux dimensions. Il peut s’agir d’ébauches d’objets, de personnages, de portraits, de végétaux, d’animaux, de décors, de véhicules, d’immeubles etc…

Dessiner est tout d’abord une manière de représenter des formes par des contours, des tracés ou des silhouettes, puis de représenter les détails, textures et ombres (s’il y a) par des traits à l’intérieur de ces contours.

Mais apprendre le dessin ne s’improvise pas et le talent n’est pas inné, contrairement aux idées reçues. Cette discipline requiert la maîtrise de l’observation et de la perspective  et passe par l’utilisation de certains outils et d’un support; sans oublier l’importance de la création de vignettes pour visualiser rapidement la composition de l’image et les tonalités générales. Il faut aussi faire preuve de patience, de persévérance et de rigueur; sans oublier la nécessité d’une pratique régulière.

La pilule magique n’existe pas.

La technique la plus répandue reste le dessin au crayon, mais d’autres médias peuvent être utilisés, comme le stylo-bille, le feutre, le fusain, le pastel ou toutes autres techniques sèches.

Il existe donc d’innombrables façons de créer. Avec l’expérience, le dessinateur pourra découvrir, voire inventer ses propres méthodes de travail, afin d’affuter son style et  de pouvoir exposer ses œuvres avec plus ou moins de succès dans le monde extérieur ou sur internet.

Les artistes qui s’accomplissent sont ceux qui ont développé une sensibilité et un sens de l’observation hors du commun et spécialement leur acuité dans la reconnaissance des formes et des tonalités; sans parler des notions précédemment citées (perspective, tonalités, …). Tous les grands maîtres qui ont marqué l’histoire de l’art, ainsi que nos  grands dessinateurs contemporains sont, d’une manière ou d’une autre passés par cette phase d’apprentissage. Une pratique régulière du dessin améliore notre perception, notre concentration et notre capacité d’innovation.

michelange dessin

Un superbe dessin au trait du maitre Michelange.

 

Le dessin est l’un des premiers et l’un des plus anciens moyens d’expression de l’être humain.

Il nous apporte quelque chose en plus. Globalement, en dessinant, nous entrons dans une phase de détente tout en stimulant nos sens, notre crayon devient le prolongement de notre main et de notre cerveau. Ainsi, nous devenons capables de communiquer sans prononcer le moindre mot, de faire ressentir des émotions par le biais d’une création ou de faire passer des messages.

C’est pourquoi le dessin ne s’adresse pas uniquement aux artistes au sens strict. Il est utilisé dans presque toutes les connaissances humaines et des professionnels issus de tous les horizons l’utilisent au quotidien. Prenons le cas d’un architecte qui, en plus de ses plans, va dessiner des mises en situation de ses immeubles; d’un ingénieur qui va tracer les contours d’un futur modèle d’auto; d’un pro du marketing qui va plancher sur le design d’un produit de tous les jours; ou encore d’un styliste qui va réaliser des croquis de vêtements afin de lancer une nouvelle mode vestimentaire.

Cela prouve à quel point le dessin nous est indispensable et à quel point il nous accompagne depuis toujours et à jamais. Il se révèle important pour mettre une idée sur le papier afin de la concrétiser par la suite. On parle alors d’études préparatoires, de croquis ou de vignettes.

En résumé, le dessin est un moyen de raconter une histoire, de communiquer et de faire vivre des émotions. Mais c’est aussi un outil indispensable de la création, de l’aide à la décision ou du prototypage.

Ce qui rend d’autant plus magique l’art du dessin, c’est qu’il ne nécessite pas de grand investissement au départ.

Les premières œuvres datent de la période préhistorique (fin paléolithique moyen et supérieur). Il s’agit alors de peinture pariétale ou rupestre. L’art pariétal désigne l’ensemble des œuvres d’art au sens large réalisées par la main de l’homme sur des parois de grottes. Les dessins pouvaient être gravés sur les parois avec des outils comme un silex et les peintures étaient faites avec les doigts ou avec les poils des animaux chassés. La technique du crachis était aussi utilisée, pour projeter la peinture autour d’un objet utilisé comme pochoir, comme dans le cas de la grotte indonésienne. Les peintures étaient à base de charbon de bois, de végétaux ou de minéraux.

Plus le temps a passé et plus les hommes se sont perfectionnés. Aujourd’hui, un simple crayon et une page A4 suffisent pour créer. Mais on peut aussi utiliser du fusain, du charbon, de l’encre de chine, des stylos, des bombes de peinture, etc etc.

Au fil de vos expériences artistiques, vous pourrez découvrir une multitude de techniques qui vous conviendront plus ou moins. S’il paraît inutile de vouloir maîtriser toutes les techniques artistiques,  il est intéressant par contre de savoir piocher des connaissances dans chacune d’entre elles afin d’arriver plus aisément au résultat escompté.

Aujourd’hui lorsque l’on souhaite apprendre, plusieurs solutions s’offrent encore  à nous: les classiques cours collectifs, les leçons individuelles, les écoles d’art ou l’apprentissage en autodidacte.

Tous ces moyens d’apprentissage présentent des avantages et des inconvénients, notamment liés à la personnalité de l’élève, à son budget, à ses disponibilités ou encore à sa situation géographique. En effet, les écoles représentent un engagement financier important, sans compter qu’elles ne sont pas toutes à côté de chez soi. Les cours individuels ou même collectifs offrent la possibilité d’avoir un professeur à disposition immédiate, mais si cette proximité présente des  avantages, un inconvénient certain en découle: elle peut provoquer une réelle dépendance. Il est fréquent qu’un dessinateur se retrouvant alors seul face à son projet n’arrive plus à avancer sans un prof derrière lui.

Enfin, pour l’apprentissage en autodidacte, cette manière d’apprendre nécessite sérieux, organisation et capacité de synthèse (histoire de ne pas se perdre dans les livres), ce qui n’est pas donné à tout le monde.

C’est pourquoi, face à toutes ces solutions présentant autant d’avantages que d’inconvénients, j’ai décidé de créer mes propres formations, basées sur les qualités des différentes méthodes d’apprentissage, mais sans leurs inconvénients et en n’oubliant pas d’y apporter ma vision de la pédagogie.

En effet, mon parcours personnel ayant été chaotique, je sais par quoi passent tous les débutants. Leurs galères, je les ai connues. Leurs erreurs, je les ai faites. C’est pourquoi je vous garantis de ne jamais vous laisser tomber et, si vous êtes un minimum impliqués, je vous garantis également que vous progresserez.

Mes formations s’adressent aux grands débutants, aux amateurs, aux inactifs de longue date et même aux professionnels :

  • Formation débutant pour les grands débutants comme les dessinateurs sans réelles bases ;
  • Formation portrait pour les débutants comme les dessinateurs confirmés ;
  • Formation personnage pour les débutants confirmés, les amateurs comme les étudiants ;
  • Formation digital painting pour celles et ceux qui veulent débuter dans la peinture numérique ;
  • Formation colorisation numérique qui aidera les artistes à maîtriser les couleurs en digital painting ;
  • Formation croquis vivant pour vous apprendre à faire du dessin d’observation
  • Formation dessin d’inspiration qui vous aidera à libérer votre créativité ;
  • Formation théorie des couleurs afin de comprendre et de maîtriser les couleurs, d’exploiter tout leur potentiel ;
  • Formation composition pour garantir des œuvres équilibrées et bien construites.

 

Toutes ces formations sont en format vidéo, téléchargeables et consultables à volonté.

>>>retourner sur le site

>

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.