-

Répondre à : Galerie de Deuxbé


Deuxbé
Membre AAD
Progression : 6%
Messages : 1888
Inscrit : 15/03/2020

Message privé@Deuxbé

Etape finale 4B et 5B.

Je macule toute la surface, avec un morceau de ” sopalin “( tant pis pour la marque ) très légèrement, sans appuyer ( pour ne pas faire pénétrer la poudre dans les dents du papier ), dans le sens du trait.  Je marque les highligts avec une gomme mie de pain propre. Je renforce les ombres portées et les cores au 4b en faisant en sorte de ne pas trop les fondre avec les autres valeurs pour conserver un style impressionniste. Je détaille maintenant ( pas trop ) la base du nez, la bouche, les paupières supérieures les iris et pupilles. Un autre coup de tissu ou tortillon pour les petites zones, très léger, sans appuyer, ( sauf les noirs ) et dans le sens du trait. Enfin en tenant compte de la forme et de la lumière, je termine à la gomme mie de pain ( sale ) pour les demi-teintes et les zones à lumière réfléchie, en prenant garde que celles-ci ne soient pas plus claires que les demi-teintes. Si il le faut, je redéfinie les demi-teintes si elles sont trop claires, ainsi que les ombres de forme. Pour terminer je dessine les surbrillances avec une gomme mie de pain propre.

Je poste l’étape finale complètement ratée. Pour commencer, la contre-plongée et l’inclinaison ne correspondent pas, et le profile est moins prononcé, mais j’ai laissé sans rien modifié en gardant la structure du modèle sur ma position, et ça c’est catastrophique !  Ca ne ressemble pas, et l’expression est différente, je n’ai pas suffisamment arrondi sa partie droite… Bref, avec du recule, je m’aperçois que c’est même littéralement faux ! Comme quoi la structure peut-être bonne, même si elle ne correspond pas à la référence, et les valeurs et détails tout détruire. ( Ca ira mieux pour la prochaine ).

Je poste aussi la mise en place préalable du modèle avec DAZ Studio, avec éclairage trois points, et le rendu zoomé sur la tête ( rendu non achevé car trop long. Ca peut prendre parfois de trois heures à quarante huit heures en fonction de la complexité de la scène, donc du nombre de polygones, et de la complexité de l’éclairage, ne parlons pas des surface transparentes comme le verre, ou fortement réfléchissantes comme le métal ).

Après, je ne vais pas faire un exposé comme ça à chaque dessin, surtout si c’est pour faire de la daube 😉

>

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.