7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • #75536
    YakiTori Pousse d'artiste
    +7Contribution forum AAD
    Formations: 1 / 17
    Messages : 3
    Inscrit : 15/04/2019

    Message privé
    @YakiTori

    Je sais que “détester” c'est fort comme mot. Mais c'est réellement ce que je ressent a chaque fois que je prend  le stylet de ma tablette quand j'ai une idée. Je rate, je rate, je rate et j'abandonne. Je ne compte plus le nombre de fois ou, par colère, la tablette a volé contre un mur tellement je faisait faire de la merde.

    J'aime le dessin, j'ai fait plusieurs dessins dont je suis fier mais en même temps, je déteste dessiner. Je n'arrive juste pas a trouver le “plaisir” de le faire et au final et je ne vois aucune évolution dans ce que je fait et ça m'énerve. Je continue même de penser que le dessin est réellement une histoire de talent et qu'on ne peut pas dessiner si on a pas ce talent… J'en suis presque rendu a détester les personnes qui au contraire savent dessiner parce que je sais qu'au final je serais jamais comme eux et ça me déprime.

    On me dit “continue de t’entraîner tu verra” et c'est ce que j'ai fait et ça n'as rien avancé je ne progresse pas, mes dessins sont ignobles, je ne sais pas colorer les dessins, je prend 0 plaisir a le faire. Bref ça m'énerve…

    #75542

    Salut,

    Je ne connais pas ton parcours mais tes sentiments de colère, de frustration sont classiques et partagés par, en gros, 99% des dessinateurs, qu'ils soient pros ou amateurs.

    Le truc, c'est que comme dans n'importe quelle discipline, il y a des étapes à maîtriser avant de passer à la suivante. En gros, les premières seraient la maîtrise de la perspective, la simplification des formes et une des dernières, le dessin d'imagination. Je schématise mais je pense que tu as compris l'idée.

    Le talent est une idée reçue. Personne voit le jour avec la science infuse. Je veux bien entendre parler de dispositions naturelles mais pour apprendre (peu importe la discipline : art, science, sport, langue …) tout est une question de travail, d'implication, de pratique, de régularité … etc etc et de courage. Tu crois que Pit a réussi comme ça ? Tu connais son parcours ? Je peux t'affirmer qu'il en a ch#er et qu'il a commencé à progresser vraiment sur le tard. Idem pour notre ami Suisse Bastien Donnier alias Bastoche. Lui aussi en a vu des vertes et des pas mûres avant d'y arriver.

    Dans l'esprit collectif, lorsque l'on parle des grands maîtres, les personnes se disent “wahou, quel talent naturel. Ils sont nés avec”. Alors oui peut-être qu'ils avaient des prédispositions mais ce que beaucoup oublient, c'est que ces grands maîtres ont commencé jeunes et pratiquaient tous les jours, ne faisaient que ça ou presque (genre De Vinci). Les conditions d'enseignement dans les ateliers de l'époque n'étant pas forcément très simples (je pense notamment à la pédagogie et à la réalité économique de l'époque) et soit ils sortaient du lot, soit “c'était merci au revoir et débrouille toi pour bouffer”. Donc autant te dire que la motivation et l'implication étaient fortes. Là aussi, je force le trait mais je ne suis pas forcément loin de la vérité. Aujourd'hui, ce n'est pas plus simple mais la réalité est “moins violente”.

    Pour les dessinateurs anonymes que l'on peut voir un peu partout, oui beaucoup sont talentueux. Mais beaucoup ne font que de la copie. Et s'ils sortent de cette zone de confort, ils sont alors “perdus”.

    Bref, tout ça pour dire que pour un citoyen classique, qui doit aller travailler ou suivre ses études, ce dernier ne fait pas que dessiner toute la journée. Et suivant le niveau de disponibilité, d'implication, de patience ou autre, tout le monde n'a pas la même courbe de progression. Sans oublier les cours suivis, les livres achetés etc etc … Les ressources disponibles un peu partout ne sont pas adaptées à tous et cela peut parfois générer d'autres blocages. Aujourd'hui, on veut tout, tout de suite. Nous sommes de moins en moins patients. La société nous influence dans ce sens.

    Bref, voici mon avis express sur la question.

    #75560
    YakiTori Pousse d'artiste
    +7Contribution forum AAD
    Formations: 1 / 17
    Messages : 3
    Inscrit : 15/04/2019

    Message privé
    @YakiTori

    Je comprends.

    Mais je n'arrive quand même pas a penser que le dessin est juste une question de faire et refaire en boucle. Je vais prendre un exemple tout con : je déteste l'école, j'ai toujours détesté ça. Dans toute ma vie, je crois bien ne jamais m'être réellement posé pour réviser quelque chose parce que je trouvais que c'étais une perte de temps, et ce, sur n'importe quel cours.

    Arrivé au bac, j'ai suivi la même logique. Réviser m'emmerdait, mais je l'ai fait au moins un minimum, pour rattraper le coup sur les cours où j'étais réellement nul. Et pourtant, ça ne m'as pas empêché d'avoir 20 au bac d'Anglais. Non pas parce que j'ai révisé, mais juste parce que je savais, tout simplement. J'ai peut-être un “talent” pour les langues, je sais pas, je retiens juste très bien le vocabulaire. Et aujourd'hui tu me mets devant un test d'Anglais, je te le fais les doigts dans le nez sans jamais avoir travaillé de ma vie ce sujet alors qu'un test de math, j'aurais beau réviser autant que je peux, tu me mets une équation devant les yeux, je vais te regarder incrédule en te demandant ce que c'est.

    C'est un peu con comme exemple, mais pour moi, c'est comme ça que je vois le truc. J'ai l'impression qu'il y a une limite à ton “évolution” si tu commences nul au dessin, tu ne seras jamais excellent, tu seras juste “bon” voire “moyens”. Les gens qui savent dessiner parfaitement qui parfois, postent des vieux dessins en disant “regardez comment j'ai évolué, ce dessin est trop moche, …” Alors que leurs dessins sont déjà 1000 fois mieux que ce que je fais ça me déprime. Parce que non, c'est pas moche.

    #75576

    La pédagogie joue beaucoup. Tu prends l'exemple des langues étrangères. Il a fallut que j'attende le Master pour avoir des profs d'anglais et d'espagnol qui m'intéressent à ces deux matières. J'ai ainsi pu m'améliorer.

    Par manque de pratique au quotidien, aujourd'hui, je ne vaux plus rien. Mais si j'avais eu ces deux personnes plus tôt dans ma scolarité et/ou si la pédagogie de l'éducation nationale avait évolué, mon niveau actuel serait bien différent.

    Mais il est vrai que je n'étais pas un grand travailleur. J'écoutais en cours et cela me suffisait pour apprendre et comprendre. Cela ne m'a jamais empêché d'avoir mes diplômes du Bac au Master. Cela dit, je restais sur mes acquis et ma marge de manœuvre fut réduite en matière de réussite (d'autant plus que j'étais très rêveur, tête en l'air). Je le regrette maintenant.

    Pour le dessin, il ne s'agit pas de faire et refaire. Il faut faire et comprendre ce que l'on fait. Sinon, cela relève de la copie “bête et méchante”. Il faut savoir muscler son cerveau, comprendre que l'on peut décomposer des formes complexes en formes simples et ainsi arriver à un résultat détaillé. Comprendre comment un objet peut se déformer dans la perspective, comment la lumière réagit selon les matières, etc etc

    Le dessin (comme la peinture et autres) constitue une discipline qui demande du travail car elle obéit à des règles (de réalisme par exemple).

    Peut être que quand tu vois un dessin d'une personne tu trouveras ça super bien fait. Mais lorsqu'une personne avec un œil plus averti que le tien (sans t'offenser), cette personne verra tous les défauts de construction, de réalisme … Au final, tu te seras émerveillé devant une oeuvre mal construite.

    Se comparer aux autres, c'est bien. Mais dans une certaine mesure. Et pour les raisons que j'ai déjà évoqué avant. Capacité à se discipliner, investissement, etc etc.

    #75603
    YakiTori Pousse d'artiste
    +7Contribution forum AAD
    Formations: 1 / 17
    Messages : 3
    Inscrit : 15/04/2019

    Message privé
    @YakiTori

    Ouais bah j'ai essayé une dernière fois de finir un dessin que j'ai commencé il y a plusieurs mois, j'arrive pas, la tablette a encore failli voler contre le mur j'en ai un peu ras le c*l donc c'est décidé le dessin c'est pas pour moi.

    J'aurais tout essayé hein, mais rien n'y fait. Donc c'est mieux que je m'arrête là avant de psychoter dessus et de péter un câble. je vais laisser ça aux gens qui “comprennent” mieux vu que j'ai l'air un peu trop débile pour ça, tant pis.

    #78083
    Soonie Serial croqueur
    +466Contribution forum AAD
    Formations: 17 / 17
    Messages : 192
    Inscrit : 25/05/2019

    Galerie
    Message privé
    @Soonie

    @YakiTori (YakiTori)

    J'étais comme toi.

    Je suis toujours nulle en dessin, mais j'ai déjà évolué.

    Pour travailler encore et encore il faut les bons excercices, la méthode de dessin. Il faut un objectif. Le mien ? Créer des histoires, des BDs, faire de l'animation.

    Je sais que la route sera longue et très difficile, d'autant plus que je suis lente et ne termine pas ce que je commence. Il me manque beaucoup de patience.

    J'y travaille.

    Si tu vas sur ma galerie, tu verras combien mes dessins sont plats, mal construit.

    Et pourtant, je reste, parce que le dessin, c'est ça ou rien pour moi.

    Il faut déjà se demander pourquoi on dessine.

    Moi, c'est pour devenir ce que j'ai toujours voulu être !

     

    #78116
    Killian4 Illuminé du dessin
    +1392Contribution forum AAD
    Formations: 2 / 17
    Messages : 699
    Inscrit : 04/09/2016

    Galerie
    Message privé
    @Killian4

    @YakiTori (YakiTori) Ba c'est si c'est pas pour toi, va travailler autre chose et puis voila pourquoi se triturer l'esprit si au final cela ne t'apporte rien.

    Selon moi c'est un peu une fausse idée ce que tu nous dis là parce que si vraiment c'est pas pour toi pourquoi tu as persévéré si longtemps ?

    Parce que le résultat n'est pas a la hauteur de tes exigences ( et t’inquiéte pas, on y passe tous) c'est pas fait pour toi ? Donc il faut réussir pour continuer,  pas logique non ?

    Regarde tous ceux qui passe ici et tu verras que leur dessins ne sont jamais a la hauteur de leurs exigences, tu pourras me dire ” oui mais ilz dessinent mieux que moi ” et alors ? Qu'est ce que cela change ? Comme ci parce qu'ils ont une compréhension différente de la mienne, qu'ils ont réussi à comprendre alors que moi je n'y arrive pas, ils sont meilleurs que moi ? C'est une excuse a mon sens.

    Dans le dessin, vouloir a tout prix accomplir un objectif croyant que cela va améliorer notre vie et nous permettre de nous exprimer librement est faux.

    Alors vas y, pars si c'est cela que tu veux mais ne prétexte pas que ce n'est pas fait pour toi.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.