Vous avez du mal à observer les ombres et les volumes?
Cet article est fait pour vous!

Ça fait un petit bout de temps maintenant (quelques années au bas mot), que je réfléchis à la manière dont je pourrais faciliter la tâche aux dessinateurs débutants au niveau de l’observation.
J’en ai déjà parlé ça et là sur le blog, et à mes élèves également, mais je n’avais jamais pris le temps de concrétiser mon idée. C’est chose faite!

L’idée en question est d’inventer un système pour pouvoir observer les valeurs et les volumes d’une scène visuelle facilement,
une solution qui permette de simplifier ce qu’on voit et le dessiner sur papier sans avoir à plisser les yeux et à se concentrer trop fort.

Non, mais c’est vrai, plisser les yeux toutes les deux minutes provoque de vilaines rides dans le coin des yeux (“pattes d’oie” pour les spécialistes), et on paraît avoir 10 ans de plus au bout d’un moment. Je me devais de trouver mieux (et de préserver ma jeunesse). ;D
Donc la première idée était de créer un script Photoshop qui simplifie automatiquement les valeurs d’un dessin, ce que j’ai déjà mis en place et partagé sur ma chaîne YouTube.

Le problème, c’est que pas mal de monde sur mon blog déteste les ordinateurs.
Et plutôt que de se pavaner devant un logiciel de dessin et simuler le monde réel en sachant pertinemment qu’une photo ne remplacera jamais notre perception visuelle du monde, je me suis dit que créer une interface directe entre l’oeil et la scène visuelle peut être la solution.lunettes

J’en suis donc venu à penser à des lunettes spéciales, genre lunettes de super héros qui ne réagissent qu’au contact de dessinateurs en herbe comme nous. 🙂
Le problème n’était pas vraiment la monture, on peut même en construire en papier.
Le problème était de trouver un matériau qui puisse non seulement laisser passer la lumière, mais aussi flouter légèrement la scène en simplifiant les contrastes et en atténuant les couleurs, histoire que le dessinateur néophyte cesse d’être obnubilé par les détails et commence à observer seulement l’essentiel des valeurs avant de s’embarquer dans un dessin à rallonge.

Et vous savez ce que j’ai utilisé pour arriver à mes fins?
J’ai utilisé ceci:
fille-sexy

Mais non enfin, PAS LA FILLE!…….LE COLLANT! rhôôôôôôôô! :p

En effet, j’ai dû essayer un bon nombre de choses en guise de verres à lunettes, et j’ai eu vraiment du mal à trouver ce qu’il me fallait.
J’ai essayé avec un peu tout: différents papiers troués ou transparents, différentes grilles métallisées, différents tissus, du plastique flou, de la vaseline sur du plastique… jusqu’à ce que je me souvienne d’une technique que j’avais apprise en photo il y a déjà quelques années.
Le principe était de placer un collant de femme bien tendu autour de l’objectif, afin d’aplatir les contrastes et de simplifier la scène sans perdre trop de netteté, mais juste assez pour apporter un rendu intéressant dans les lumières.

En gros, le but est de transformer la scène de cette façon:

j'ai essayé de simuler au mieux ce que je vois dans mes lunettes spéciales, ce qui revient à peu près à plisser les yeux.
j’ai essayé de simuler au mieux ce que je vois dans mes lunettes spéciales (ce qui revient à peu près à plisser les yeux).

J’ai essayé un peu tous les types de collants et de toutes les couleurs, mais ce qui semblait convenir le mieux pour cette tâche (et le moins onéreux) était le tissu d’une socquette noire de femme. J’ai essayé différentes teintes et seul le noir me convenait. Les couleurs plus claires ont tendance à ne pas mettre en valeur la lumière, contrairement à ce qu’on pourrait instinctivement croire.

soquette-noire
Des socquettes, c’est ça!

Qui aurait cru qu’un jour je me promènerais au supermarché avec une montagne de collants dans mon caddy, et qu’en arrivant à la caisse, la caissière me demanderait si c’est pour faire un cadeau!
Ben non, pardi, c’est pour moi! non, mais qu’est-ce qu’elle a cru celle-là? Quelle était la seule à utiliser des socquettes? 🙂 🙂 🙂
Je ne suis pas sexiste mouââââââ, môdâââââme!

Bon, trêve de plaisanterie, voici deux méthodes pour construire vos propres lunettes à la maison.
La première, c’est de les construire en papier ou en carton en téléchargeant ce gabarit (“clic droit”>>>”télécharger la cible sous”)

ÉTAPE 1: imprimez et découpez

etape1
Si vous utilisez du papier simple comme moi, je vous conseille d’en imprimer deux. Si vous avez du papier cartonné, mieux vaut décalquer le gabarit par-dessus directement avant la découpe.

etape2

ÉTAPE 2: collez

etape3
Comme je souhaite que mes lunettes soient un peu plus rigides que du papier normal, j’ai collé à chaque fois les deux mêmes pièces les unes sur les autres, ce qui permet de renforcer chaque partie. (note: le scotch est là pour sceller le tout)

ÉTAPE 3: tendez la toile et scotchez 

etape4
c’est l’étape la plus délicate, car votre toile doit être suffisamment tendue pour faire passer la lumière. Vérifiez et testez avant de coller, car si vous collez puis enlevez le scotch, la toile peut se déchirer (surtout s’il s’agit de camelote comme la mienne).

ÉTAPE 4: fixez les branches et fermez

etape4-3
Et voilà le travail ! j’ai l’air un peu c**, mais je vois tout maintenant! ou presque.
Si la toile a été bien tendue, vous devriez y voir assez clair, net, et de façon homogène (aucun pli).
Évidemment, à très basse lumière vous n’y verrez presque rien, il est donc recommandé d’utiliser ces lunettes quand vous dessinez d’observation à l’extérieur, ou dans une pièce bien éclairée.
lunette-dessin

Vous remarquerez aussi qu’il est difficile d’observer et de dessiner en même temps avec ces lunettes.
Vous pouvez donc vous créer sur un même verre, une partie avec toile, et une partie sans toile, histoire que vous n’ayez pas à soulever vos lunettes à chaque fois.
Une autre solution consiste à laisser vos lunettes non pas sur le nez, mais sur le bas du front. Il suffira alors d’un mouvement de tête pour regarder dans vos lunettes.


VARIANTE: les lunettes recyclées

Mais si voyons, vous savez de quoi je veux parler. Vous savez ces lunettes qu’ils utilisent en ce moment dans les cinémas et qui vous permettent de regarder les films en 3D (perso je suis pas trop fan, ça me déclenche de sacrés maux de crâne parfois).
Je me suis permis de recycler leurs lunettes: j’ai au préalable enlevé les verres polarisés, car ils filtrent une partie de la lumière et c’est la dernière chose que je souhaite.
La monture étant plus dure, il est plus facile de tendre le collant dessuslunette-3D-recycleeSinon vous pouvez acheter des lunettes pas chères sur un marché quelconque, ou utiliser une vieille monture si vous êtes un bigleux comme moi.
Et si vous ne pouvez pas vous passer de vos lunettes de vue, vous pouvez très bien vous inventer un volet que vous fixerez sur vos lunettes comme ce genre d’engins:lunettes-doubles

Voilà, sur ce, j’ai hâte de voir vos versions, et de voir comment vous dessinez les valeurs avec!

 

Télécharger l’article (format PDF)

__

Allez plus loin avec ma formation complète sur le croquis:

Apprenez le croquis vivant et renforcez vos bases avec un programme intelligent adapté aux débutants. Apprenez à dessiner pas à pas vos premiers dessins rapides de bâtiments, de d'animaux, de personnages avec différents médiums passionnants.