Les formations et le forum sont maintenant disponibles sur ce blog. Connectez-vous avec vos identifiants dessin.club -> -
Accueil ⁄ Vitrailliste

Vitrailliste

Définition et profil

Si autre fois, cet artiste professionnel du verre  se contentait principalement de créer, il partage son temps à présent entre création ET rénovation. Si l’âge d’or de cette profession est un peu passé, le vitrailliste reste néanmoins indispensable pour savoir faire unique.

Authentique métier artistique, le vitrailliste dessine dans un premier temps  sur des maquettes après avoir pris les mesures nécessaires. Ces esquisses sont alors agrandies à taille réelle  et  lui servent ensuite de modèle pour la découpe du verre mais aussi pour la phase de peinture. Il échange avec son client (qui peut être du domaine privé ou public) pour cerner ses besoins puis lui proposera plusieurs projets de réalisation.

Ce fragile puzzle de grande dimension devient alors une image translucide en couleur. L’ensemble tient par des baguettes de plomb (le sertissage).
Dans le cadre d’une rénovation, la procédure est sensiblement la même si jamais une partie est à recréer/rénover. Le verre sera alors à dessertir afin de remplacer une pièce brisée ou tout simplement pour la nettoyer.

La rénovation occupe d’ailleurs une large partie du travail du vitrailliste moderne et cela essentiellement pour les lieux de cultes anciens. Ainsi, cet artiste doit bénéficier d’une large connaissance en histoire de l’art liée à la religion afin de respecter la culture liée à ces vitraux et de produire un travail de rénovation en cohésion avec le lieu de culte. Cette culture est aussi indispensable pour avoir du crédit auprès de potentiels clients, ces derniers étant très attachés à ses vitraux.

Il est certain que pour un tel métier, il faut bénéficier d’une sacrée dose de précision et de délicatesse. L’oeuvre a crée étant plus bien plus fragile que l’oeuvre d’un ferronnier d’art.   L’affinage et la correction des découpes se font au marteau (de petite taille!) et à la pince plate.
Quoi qu’il en soit, il lui faudra aussi de l’habileté pour manipuler ses différents outils et de la patience car il ne s’agit pas de se précipiter.

Comme dans tous métiers artistiques, son sens esthétique sera nécessaire pour effectuer un travail cohérent et abouti.

Création ou rénovation, ce professionnel du verre travaille donc à la fois en atelier et en extérieur, et le plus souvent en hauteur, forcement. Attention au vertige donc ! Et port d’équipements de sécurité obligatoire (casque, harnais…) !

Porter des charges lourdes peut aussi arriver.

illustration vitrailliste 1


Rémunération

Le salaire est compris entre le smic annuel à 20 000 euros brut/an pour un débutant salarié.

Comme souvent la rémunération d’un indépendant est plus importante mais reste soumise au remplissage du carnet de commandes.

Formation

Comme le métier de ferronnier d’art et d’autres encore, la formation de vitrailliste commence dès la 3ème. En effet, il existe un CAP arts et techniques du verre option vitrailliste.

Puis, il est possible de passer un brevet des métiers de l’art (niveau Bac) verrier décorateur.
Enfin, les étudiants pourront finir leur cursus scolaire en obtenant un DMA décor architecte option traitement plastique de la transparence.

Si possible (quand on trouve ou que la formation le propose), il est toujours préférable d’opter pour un cursus en alternance plutôt qu’un cursus classique. Une solution à privilégier comme dans d’autres métiers non liés au milieu artistique d’ailleurs. De manière générale, les employeurs potentiels préfèrent les personnes ayant déjà mis un pied dans le monde du travail. Trouver un emploi n’est déjà pas simple actuellement alors autant mettre toutes les chances de son coté. Mais ce n’est qu’un point de vue personnel

illustration vitrailliste 2

Débouchés professionnelles

Pour remplir son carnet de commandes, le vitrailliste devra démarcher différents types de clients comme les paroisses, municipalités et les différentes associations artistiques ou de rénovation. Voilà ce qui constitue en majorité sa clientèle.

De plus, pour l’aider dans sa tache, il peut aussi sur des chantiers importants faire appel à d’autre confrères ou à d’autres professionnels issus de cœurs de métiers différents. Cela lui permet d’avoir un regard extérieur sur le travail à accomplir mais surtout de développer son réseau.

Il y a en France beaucoup de bâtiments disposant de vitraux (souvent de vielles bâtisses) et nombreux sont ceux à être régulièrement rénovés. Il y a donc des opportunités de ce coté là (100 000 m2 de vitraux sur tout le continent) d’autant que les entreprises du secteur sont peu nombreuses (moins de 500).

Il peut, en parallèle à son activité principale, donner des cours à des particuliers dans son atelier. En plus de pouvoir susciter des vocations, cela lui permet de communiquer sur ce métier rare et de transmettre son savoir. En France, il y a régulièrement un attrait de la population pour les métiers d’antan

 

Récapitulatif

Recap-vitrailliste

 

x

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.