Les formations et le forum sont maintenant disponibles sur ce blog. Connectez-vous avec vos identifiants dessin.club -> -
Accueilconseils generalistes dessinDire NON au dessin parfait et en être fier!

Dire NON au dessin parfait et en être fier!

Après une discussion intéressante  avec Natacha, lectrice du blog, j’ai eu l’idée d’écrire cet article qui me semblait totalement approprié pour l’occasion. En effet, Natacha a mis le doigt sur quelques imperfections de certains de mes dessins, notamment sur les portraits de femme et de bébé que je présente dans mes vidéos (proportions légèrement biaisées, valeurs trop appuyées par endroit…) . Elle m’a présenté cela avec tact et délicatesse, et m’a avoué qu’elle avait longtemps hésité à me dire tout ça de peur que je ne le prenne mal. Je lui ai répondu qu’au contraire, je préférais qu’elle me dresse une liste de tout ce qui n’allait pas dans mes dessins, ce qu’elle a immédiatement fait à ma plus grande satisfaction!

Je suis absolument convaincu que je ne suis pas un des meilleurs artistes du monde, pour autant, ceci ne m’empêche pas de prodiguer de bons conseils et des tutoriels de qualité, car si je suis bien convaincu d’une chose, c’est que la pédagogie n’est pas donnée à tout le monde (et encore moins aux meilleurs dessinateurs de ce monde)! D’ailleurs, il y a quelques années, je ne m’imaginais pas en train de donner le moindre conseil à d’autres artistes en devenir, vu que je ne me considère déjà pas moi-même comme un dessinateur accompli!

Je vais tenter d’exposer en quelques paragraphes  pourquoi un dessin imparfait n’est pas la fin du monde, bien au contraire…

 

 

La perfection est inhumaine!

Quelle est la différence entre une copie conforme et un dessin? La réponse est simple. Lorsqu’on observe un dessin, on sait qu’il est issu d’un travail manuel minutieux. Si la copie était parfaite comment verrait-on la différence avec le travail fourni par une machine? Le charme et la valeur qu’on attribue à un dessin ne sont pas spécialement liés au niveau de réalisme (bien que ceci rentre évidemment en compte pour le dessin de portrait). On donne véritablement de la valeur à tout ce qui a été fait à la main, et l’activité du dessin ne fait pas exception.

dessiner comme un robot

 

Sortir de ma zone de confort ? Oh que oui!

Être bon dans tous les domaines n’est plus possible à notre époque. Nous devons faire des choix sur chaque chose que nous entreprenons dans la vie. J’en suis la preuve vivante! ce n’est pas parce que le dessin de portrait n’est pas une de mes spécialités, que je ne peux pas pour autant l’enseigner et le transmettre de façon efficace à d’autres! il est bon de varier les activités créatives. Pour ma part j’aime varier les techniques, les supports (traditionnels ou numériques), les activités artistiques (bande dessinée, modélisation 3D, illustration, croquis, dessin d’imagination, modèle vivant, photographie, écriture de scénario…). Le fait que je ne sois pas un spécialiste d’un domaine artistique déterminé est un choix absolument conscient. Si je devais me contraindre à une seule activité, je pense que je finirai par ingérer des tonnes d’antidépresseurs. Je sais que certains individus sont assez « monotâches » pour exceller dans un domaine ciblé, mais ce n’est pas mon cas, car je ne parviens pas à m’intéresser à une seule et unique activité.affronter ses peurs

Une fois la peur passée, c‘est assez excitant de sortir de sa zone de confort. Je sais qu’au départ c’est difficile, mais une fois notre propre fierté dépassée, il devient facile de produire. Baigner éternellement dans son égo nous amène à ne plus agir par peur du jugement. Mettre son égo de côté une bonne fois pour toutes est plus que libérateur! l’égo est ce qui fait souvent la différence entre les individus qui agissent et les individus qui procrastinent (paroles de Pit 😉 ). 

 

 

La critique? Indispensable!

J’adore la critique. Sans elle, je n’aurais pas pu évoluer. J’apprécie la critique à tel point que lorsqu’on ne me critique plus, je commence à me sentir mal. C’est peut-être d’ailleurs ma plus grande force actuellement, car je sais que c’est une qualité rare de nos jours. Pourtant je n’étais pas comme ça il y a quelques années. Je sais à présent que l’égo mal placé bride plus qu’autre chose tous les progrès qu’on peut faire. Dire non à la critique, c’est faire quelque part une croix sur son évolution. Une critique constructive vaut mieux que des tonnes de blablas stériles. La pilule est difficile à avaler au début, mais une fois qu’on y a goûté et qu’on a soumis ses faiblesses à un regard objectif, on ne peut que s’améliorer. 

juge

 

On ne progresse pas sans échec!

Accueillir l’échec à bras ouverts est la première étape pour se laisser une chance de progresser. Au même titre qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs, on ne peut progresser correctement sans apprendre de ses échecs. L’expérience n’est qu’une suite d’échecs. Personne n’a jamais réussi sans échouer (ou alors on devrait me présenter ces quelques individus sacrément chanceux). On ne peut réussir un dessin qu’après avoir échoué d’innombrables fois. C’est en analysant ses points faibles et le manque à combler qu’on parviendra au résultat qu’on s’est fixé. Si l’on doit assimiler les imperfections comme de petits échecs, alors grand bien nous fasse!

réussir ou échouer

 

Se faire plaisir sinon rien!

Je ne crois pas en une religion particulière. Je crois simplement que si nous n’avons pas trouvé de raison suffisante pour justifier notre existence, nous nous devons au moins d’honorer notre présence sur Terre en profitant de la vie d’une manière ou d’une autre. Je pense donc qu’il est nécessaire avant tout de se faire plaisir et de ne pas être trop dur avec soi-même. Tant pis si vos dessins ne sont pas parfaits, au moins vous aurez pris du plaisir à les réaliser et  à les montrer à votre entourage, et c’est bien là l’essentiel!

 

 

Le style est un empilement d’imperfections (calculées ou pas)

Le style d’un dessinateur n’est pas déterminé que par les choix artistiques qu’il fait. Il y a des paramètres qu’il ne pourra jamais  totalement contrôler: c’est humain, c’est comme ça! Les défauts mineurs d’un dessin ont un charme particulier: mine de rien, ils ajoutent un plus à la création artistique. C’est aussi grâce à eux qu’on reconnaît le style d’un dessinateur. 

J’espère vous avoir convaincu que les imperfections d’un dessin ne sont pas un mal, loin de là. En tant qu’artiste zen, vous vous devez de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour atteindre un certain niveau de sérénité où vous vous laisserez la possibilité de dessiner plus, tout en empêchant la peur et l’égo de prendre le contrôle sur votre productivité.

Télécharger l’article (format PDF)

Dans la même rubrique

44 commentaires pour “Dire NON au dessin parfait et en être fier!”

  1. Skero dit :

    C’est dingue j’ai l’impression que ce blog m’espionne et répond à mes problèmes !
    La dernière fois je devais faire un story board … hop voilà un article dessus !
    Là ça fait une semaine que je ne dessine pas par « peur » je crois car je n’arrive pas à maîtriser un personnage.
    En tout cas merci pour cet article qui me redonne confiance !

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Héhé, oui Max, je tracke tous tes faits et gestes! flippant n’est-ce pas?

      Non plus sérieusement, je crois que même s’il est bon d’être exigent avec soi-même, il y a un moment donné où il faut rester cool.
      J’ai longtemps été obsédé par la perfection, et du haut de ma petite expérience, je sais maintenant que cette recherche de perfection n’est qu’un masque qu’on veut se donner.
      Le plus important est d’agir et de se donner au maximum tant qu’on le peut!
      La peur du jugement des autres nous paralyse. Une fois cette peur dépassée (et je ne dis pas que c’est facile), l’esprit se détend et recommence à produire.

      Tout ce que je sais, c’est que les personnes les plus prolifiques sont celles qui se préoccupent le moins des avis des autres (et qui savent tourner la critique constructive en leur faveur).
      Juste pour dire.

      😉

  2. Natacha dit :

    Pour le coup ça m’a fait très drôle !!
    Je vois le titre de ton article, je pense de suite à notre conversation et vois mon prénom dans l’article !!!
    J’ai adoré et tu as entièrement raison.
    D’ailleurs généralement je réussis bien mieux mes dessins quand je me « lâche ».
    Pour information, je fais souvent des portraits sur A4 au critérium HB et généralement je met entre 15 et 20h… Et c’est vrai qu’à la fin, je passe beaucoup de temps sur des détails qui se voient peu…
    C’est l’avis de mon copain qui me permet de savoir quand un dessin est suffisamment abouti !

    Merci encore pour tes réponses par email 🙂

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci à toi Natacha.
      C’est un plaisir d’avoir pu discuter avec toi 😉
      C’est toujours un atout d’être ouvert à la critique ^^
      c’est ce qui fait avancer.
      Et avoir quelqu’un à la maison qui donne un avis objectif c’est encore mieux!

  3. Fabien dit :

    Bonjour,
    Je suis qu’un amateur, et pour l’instant quand je dessine je passe beaucoup d’heure sur un dessin , mais je n’arrive pas à me lâcher , je reste bloqué .
    Il y a même des fois où je ne commence pas le dessin, car pas toujours facile après une journée de travail (bureau – informatique).
    Et j’ai très difficile à accepter les critiques, surtout quand elles viennent de personne qui non pas la fibre artistique.
    On m’a déjà demandé de faire des portraits, mais j’ai toujours refusé, peur de la critique
    Dès que je commence un dessin, je reste figer et le résultat ne me convient pas.
    Par contre quand je fais des grands format (en atelier dans une environ adapté – prof – élève) , j’arrive à me lâcher et je me dis que même s’il y a des erreurs (de proportion etc. ) , j’arrive à accepter les critiques , car je me dit qu’au démarrage du dessin , s’il y a des erreurs ce n’est pas important.
    Le dessin en grand format (fusain 100/60) à quelques choses de différents, une certaine écriture, j’arrive à mettre une partie de moi etc. …
    Voilà, j’espère ne pas avoir était trop ennuyeux, mais je voulais parler de mon expérience.

    Fabien.

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Tu n’es pas du tout ennuyeux Fabien, vu que tu es loin d’être le seul dans ce cas!
      La prochaine étape pour toi sera d’accepter la critique et de te détendre un peu plus face à elle.
      Si tu te brides tu n’avanceras pas, ou beaucoup moins vite que ce que tu espérais.
      Tu peux essayer des techniques de positivisme lorsque quelqu’un commence à te critiquer.
      Par exemple tu peux essayer de te dire intérieurement « c’est une personne qui me veut du bien »,OU « c’est quelqu’un qui veut que je m’améliore en dessin », OU « wow il a mis le doigt sur un des défauts! je vais pouvoir m’améliorer plus vite! », en imaginant un gros smiley se dessiner dans ton esprit au moment où tu te répètes intérieurement une de ces phrases. Ce sont des techniques qui fonctionnent, il suffit d’y croire et de les appliquer! j’ai par exemple vaincu ma peur de l’altitude en partie avec l’une de ces techniques et des exercices respiratoires (respiration abdominale).

      Concernant la fibre artistique, je crois que tout le monde à quelque part est un artiste qui s’ignore. Pour moi, la fibre artistique est synonyme de sensibilité, et cette sensibilité, chaque humain en est plus ou moins doté. Donc même le grand public a une opinion importante, il ne faut négliger personne à mon avis, et ne pas tout prendre au premier degré (c’est une des clés). L’objectivité a toujours une importance, et il est nécessaire de prendre du recul sur chaque critique: est-elle construite? est-elle précise ou vague? As-tu déjà entendu ce discours auparavant?
      Si tu entends le même discours de plusieurs personnes différentes, il y a fort à parier qu’ils soient proches d’une certaine vérité.

      Je te souhaite bon courage dans ta quête de l’acceptation!
      Ce ne sont que des barrières psychologiques, et les faire tomber est un véritable confort.;)

  4. JeanLuc dit :

    Salut,

    Excellent article !

    Je te confirme que tu es de bon conseil ^^ !

    Continu comme ça ^^

    Jean-Luc

  5. Géraldine dit :

    bonsoir,

    Je me suis lancée! (Pit m’a d’ailleurs gentiment fait la critique de mon premier dessin, je ne l’embête pas avec les suivants mais je suis sûre qu’il répondrait présent).

    Je ne suis jamais pleinement satisfaite du résultat. J’y passe des heures mais jamais plus de 10h. Je les fais par étape pour avoir un oeil neuf à chaque fois.
    Mais même si pas parfaits, y a un moment où j’arrete et le déclare fini car cela doit rester un plaisir pour moi et il faut bien l’avouer, je ne suis pas une fignoleuse.

    J’en ai fait 3: conjoint, niece, neveu.
    Ces portraits sont à mon image: faits avec coeur mais bourrés de défauts.

    Je les ai tous montrés et offerts aux intéressés ou à leurs parents. Et ils ont été très contents.
    Pour moi le dessin, c’est un partage. c’est se faire plaisir et faire plaisir.

    Concernant le dernier, je n’en suis pas satisfaite et veux l’offrir au père de l’enfant du dessin pour son anniversaire la semaine prochaine. J’ai hésité longtemps et mon conjoint m’a dit: c’est un cadeau que tu as fait, pour lequel tu as consacré beaucoup de temps! Il en a donc autant de valeur. Ca lui plaira forcément même s’il n’est pas parfait.

    Je ne sais pas s’il a raison et serai assez vite fixée mais il a résumé ma façon d’appréhender le dessin.

    Je ne cherche pas la perfection, j’en suis incapable. Mais je fais du mieux que je peux pour mon plaisir perso et celui d’autrui.

    Voilà, désolée encore une fois, toujours aussi bavarde et j’ai conscience que tout cela n’a d’interet que pour moi mais je tenais à partager.

    Géraldine.

  6. valerie dit :

    Coucou ça faisait longtemps que je n’avais pas posté ^^ j’ai beaucoup aimé cet article, moi aussi j’accepte moins la critique de mon entourage qui n’ont aucune connaissance mais venant de personnes ayant la fibre artistique ça me motive pour progresser.

  7. Fadil dit :

    C’est bien ce petit « coming out » !
    Et donc moi, je fais peu confiance à mes proches/collègues. Ils trouvent tout « joli ». Alors que je les vois les gros défauts de mes dessins. Donc je recherche l’avis de quelqu’un extérieur à mon cercle 🙂
    En tout cas encore merci pour ton blog Mr Pit !

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Oui, demander l’avis à ses proches est un peu à double tranchant! 😉
      mais c’est le jeu aussi de demander l’avis à tout le monde, et de tirer le bon du mauvais.
      C’est pour cette raison que j’utilise le terme critique CONSTRUCTIVE. Sans argument la critique tombe un peu à plat.

      Merci à toi Fadil.

  8. Pauline dit :

    Je ne sais pas comment tu fais mais à chaque fois tu sors de mon cerveau ce que je pense et ça me fait plaisir que des personnes pensent comme ça !

  9. Chinpokomon dit :

    Salut Pit, je voudrais savoir si tu avais l’intention de faire un cours pas à pas un peu comme le site du zéro (oui je fais de l’informatique), une sorte de synthèse de tous tes articles si tu préfères 😉

    Je pense que se serait génial d’avoir un tel cour pour guider les personnes qui débute parce que je dois l’admettre que j’en suis encore un :p

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Salut Chinpokomon,

      Je me rends compte que mes articles sont un peu trop avancés par rapport au vrai débutant qui commence, et c’est une erreur de ma part (on oublie souvent par où on est passé au début).
      Je tâcherai d’écrire des articles plus axés sur les débutants de temps à autres.
      Le jour où je pense qu’une synthèse est possible, j’en ferai une mise en page et le distribuerai gratuitement à mes abonnés. 😉
      Mais je n’ai pas encore assez de contenu pour l’instant, le blog est encore jeune (même pas un an).
      J’aime prendre mon temps pour apporter du contenu à mes articles.
      Je ne trouve aucun intérêt à sortir un article par semaine si c’est pour les bâcler, je sais que certains voudraient que j’avance plus vite, mais je fais sincèrement tout ce qui est en mon possible pour satisfaire la demande (et je sacrifie bien plus de temps à répondre aux personnes qui me contactent que de raison).

      J’espère que ça répond à ta question.
      😉

  10. Chinpokomon dit :

    Oui merci, sinon tu fais du bon boulot Pit 😀

  11. Marc dit :

    tout a fait d’accord avec toi du cote critiques moi même étant cuisinier de métier j’ai appris qu’il n’y a pas dévolution avec les compliments ça réconforte mais ça fait pas avancer.pour évoluer dans un domaine il faut tout d abord avoir envie,aimer ça,se faire plaisir,et sur tout être a l’écoute des autres et ne pas prendre le melon quand on vous complimente,rester humble. et je pence que le partage des connaissance quelle soit telle est une très bonne chose.en tout cas tes conseils sont très utiles bon boulot!!!!

  12. Don Bénito dit :

    Bonjour pitt,

    En lisant ton billet, je me suis dit que c’était la même chose pour l’écriture.

    Parfois, souvent même, quand je cherche la formule parfaite, ça reste plat, sans relief, sans profondeur. Par contre, quand je lâche prise, que je ne joue pas être « le super écrivain »/ « super dessinateur », mais que je donne ce que j’ai tout simplement, le résultat est bien meilleur.

    Ce qui n’empêche pas, par la suite de revenir à « l’oeuvre », pour la retoucher. C’est pour ça que c’est important de montrer son travail aussi. Un oeil neuf permet de voir des défauts qu’on a tendance à ne plus remarquer. Avec l’habitude, notre « cerveau » (ou esprit) ne perçoit plus certaines informations.

    Tu connais peut être ce test dans lequel il faut trouver le nombre de « o ».

    FINISHED FILES ARE THE RE-
    SULT OF YEARS OF SCIENTIF-
    IC STUDY COMBINED WITH THE
    EXPERIENCE OF YEARS

    En général, les gens répondent 3, j’ai l’intuition que c’est un peu la même chose avec nos représentations. L’habitude provoque des phénomènes de distorsion ou de rétention d’informations.

    Merci à toi en tout cas,

    Et à bientôt

  13. TheMacross22 dit :

    Bonjour Pit ! Merci mille fois pour cet article.
    Je voudrais que tu me reponde par email a mon commentaire. (Si possible 🙂
    Mon problème est : Comment mieux dessiner ? Je passe beaucoup plus de temps sur mes dessins, regarde des tutoriels etc…
    COMMENT DESSINER DES CHEVEUX ,,,,,,-
    Au secours Pit !

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Il n’y a pas de formule magique en fait. Il faut s’entrainer régulièrement, utiliser des techniques efficaces, apprendre à observer…
      Je note ton idée de tutoriel sur comment dessiner des cheveux, mais ce n’est pas pour tout de suite, j’ai une pile d’articles qui m’attendent. 😉

  14. TheMacross22 dit :

    Merci de ta réponse si tot ! 🙂
    Sa serait vraiment bien si tu pouvait faire un tutoriel cheveux car la sa me dégoute !
    Bonne continuation !
    TheMacross22

  15. Siliamu dit :

    Bonjour,
    Je trouves se site très bien fait! Il y a pas si longtemps j’ai découvert que l’on peut faire ce qu’on veut de son trait car au final on est libre de ne pas représenté la réalité dans sa globalité. Et puis le parfait n’existe pas non plus dans la nature et c’est ce qui fait tout son charme. Ce sujet est très complexifiant, le dessin n’est pas parfait!Et ça c’est une superbe avancer sur la manière d’aborder sa feuille, MERCI :)!

  16. […] Dans la même lignée, et si vous ne l’avez pas déjà lu, je vous conseille aussi cet article qui vous aidera également à lutter contre la peur de l’échec. […]

  17. Remym dit :

    Bonjour,je découvre ce blog avec grand plaisir mais une question me taraude: a quel moment sait-on qu’on est artiste?

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      à partir du moment où les autres te reconnaissent comme tel j’imagine.
      Il est difficile de s’auto-décréter artiste sans avoir l’air d’un égocentrique à vrai dire 🙂

      • Photo du profil de Marief Marief dit :

        Je me permets d’intervenir ici.
        J’ai participé récemment à un forum et la question s’est posée : quelle différence entre un artiste « dilettant » et un « professionnel ». Le fait de gagner sa vie avec son art ? d’en faire une occupation à temps complet ?
        C’est un peu comme la question que tu te poses, @Remym.
        Je crois qu’il n’y a pas de réponse autre que la volonté de faire rentrer les gens dans des cases. Dixit le regard méprisant lorsqu’à la question « quel est ton métier » tu réponds « je suis artiste » (on te prend alors souvent pour un fainéant ou un loufoque).
        Toute personne qui pratique un art est artiste. Donc tout le monde, finalement. Le reste c’est juste une question de niveau de pratique/maîtrise.
        Mon humble avis…

  18. Marie Varin dit :

    Je faisais des recherches dans tes précédents articles quand je suis tombée sur celui-ci. Et comme à chaque fois, je me suis vu dans cette situation. La perfection. Un problème que rencontre fréquemment les artistes en quête de progression. Personnellement, je dirais que c’est l’un de mes principaux problèmes.
    Éternelle insatisfaite, je recherche la perfection. Petit problème : je ne suis pas vraiment douée en dessin. Comment pourrais-je réclamer la perfection si je ne suis même pas satisfaite de mes dessins ? Dur, dur, la vie de dessinateur… Je suis toujours à la recherche de la soluce miracle à mes problèmes de dessins. J’espère trouver un jour ! ^^
    Encore merci pour cet article très intéressant 🙂

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Juste par simple curiosité:
      en demandes-tu beaucoup à tes congénères également, et au monde qui t’entoure (notamment tes proches)?

      C’est un problème fréquent chez l’artiste.
      Sa vision parfaite du monde est parfois tellement extrême que cela va jouer sur ses relations sociales, et l’isoler à quelque part, en le faisant passer pour ce qu’il n’est pas.
      L’artiste est un utopiste, et dans l’excès il peut devenir un véritable dictateur sans même s’en rendre compte.
      Avec un peu de sagesse, d’empathie et d’objectivité, il est capable de se modérer fort heureusement.

      Mais c’est potentiellement ce qui nous pend au nez à tous si on ne se remet pas en question.

      • Marie Varin dit :

        Il est vrai, je l’avoue avec honte, que quelques fois je ne ménage pas mes amies. Je compte sur elles pour m’aider dans ma progression (il faut dire qu’il n’y a qu’elles qui me soutiennent), tellement que quelques fois je leur demande de m’aider à trouver les défauts de mes dessins pour les éliminer et peaufiner mon « oeuvre ». Mais elles n’y connaissent pas grand chose en dessin ( je ne peux pas leur en vouloir !), elles me le disent d’elles-même, alors elle ne peuvent pas m’aider. Ce qui a tendance à m’agacer (ce qui est bien sûr idiot *-*’)
        J’ai beaucoup de mal à dissocier ma quête d’amélioration et de style avec mes relations. Je fais donc très attention. Sans compter que j’ai, je l’avoue, un sale caractère (mais alors très sale) que je n’ai aucune patience (des fois ça fait peur… ~_~)et que je cherche encore mon style de dessin. Ce n’est pas simple à gérer. Mais je ne suis pas une petite peste pour autant (ça par contre, non ! >_<) alors je prends garde à bien me comporter avec mes amies qui ont toujours été là pour me soutenir, c'est la moindre des choses !

  19. Lilli dit :

    À rechercher la perfection pour un dessin, je pense que je perdrais un certain plaisir. De plus, suis d’accord avec l’idée que l’on apprend avec des erreurs, bien pour cela que j’aime bien garder les dessins les plus ratés que j’ai fait, voire les exhiber. LOOOL

    Article qui doit en rassurer plus d’un en tout cas. ^^

    S.L

  20. Nolseko dit :

    Salut Pit!

    Je poste ce message tout si^mplement pour dire que je desespere. Je passe beaucoup de temps a dessiner dans un cahier de croquis, mais au final, je trouve que le temps investit ne ce reflete pas dans mes dessins.

    Pour prendre en exemple, je connais beaucoup de gens qui dessinent, et que ca soit en cour, chez eux, ect, il font toujours pleins de jolies trucs.
    Mais moi, je bloque. Quand je croque, ca me prend 3 heures faire un croquis, et au final, il est quasi toujours laid. Et ca, c’est quand j’arrive a finir un trucs! J’efface souvent mes trucs, car on dit beaucoup qu’ils faut se laisser aller quand on croque, mais moi, j’y arrive pas. Je bloque completement, et le peu de trucs que j’arrive a faire sont pas beau. Et je peut te dire que tout ces blocages grugent mon plaisir a dessiner…

    Je suis dégouté. Je me trouve nul.

    Comment on se laisse-allez, tout en etant content de ce qu’on fait d’une manière ou d’une autre?

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Ma question va être simple mais:
      Pourquoi dessines-tu?

      • Nolseko dit :

        Parce que je sais que dans le fond, j’aime le dessin, et que je bloque tout simplement car j’ai peur de l’erreur.

        • Photo du profil de Pyf Pyf dit :

          Je comprends que tu ais peur de mal faire. Je pense d’ailleurs que nous sommes presque tous ici passés par cette crainte…Mais pour autant il faut bien que tu pratiques. Sinon c’est sûr que tu n’évolueras pas et du coup, tu n’apprendras pas de tes erreurs.
          Pas de solution miracle…Il faut s’entraîner régulièrement, apprendre à observer, accepter la critique. Et puis bon, tu ne joues pas ta vie non plus. Cela doit rester du plaisir ! De la détente !
          Il faut trouver son équilibre entre exigence et tolérance sur son propre travail.
          Donc à moins qu’une personne d’un certain âge (ou d’un âge certain 😉 ) me dise « demain je veux être astronaute… oui, là ça risque de coincer… Mais pour d’autres choses, plus « terre-à-terre », rien n’est gravé dans le marbre. Il n’y a pas d’âge pour apprendre et s’améliorer. Ce blog est fait pour ça 🙂

          De la patience, de la pratique, de l’ouverture d’esprit…

  21. nico dit :

    Supers article, j’ai souvent se problème de peur de raté ou de montrer mes dessins ,je suis de nature introverti et je n’est pas trop confiance en moi,de temps en temps quand je termine un portrait, je vais me focaliser sur un défaut et je vais tous bonnement le jeter ,meme si mon frere qui est artiste dis qu il est reussi si sa me plais pas je me dis que sa plaira a personne c est assez handicapant

  22. Sylvie dit :

    Ton article, Pit, est encourageant. Les commentaires me rassurent, je ne suis pas seule face à mes blocages. J’ai toujours du mal à me lancer parce que je connais mes faiblesses et je demande un résultat trop « juste », trop « parfait ».C’est vraiment un travail sur soi. Je suis dans cette phase ou la « copie » d’une photo internet ne m’amuse plus. Je préfère prendre mes photos. Lorsque j’arriverai à dessiner d’observation en extérieur, j’aurai bien avancé. En attendant, ta pédagogie m’aide à ne pas lâcher.

  23. catherine barguès dit :

    J’aime beaucoup cet article ! Oui, je viens de finir un tableau. Il est loin d’être parfait !Même pas exactement comme je le voulais. Mais, je l’aime bien quand même !!! Le prochain sera peut-être mieux !

Laisser un commentaire

x

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.