-

Répondre à : Galerie de grendhel


Guppy
Membre AAD
Progression : 6%
Messages : 504
Inscrit : 02/05/2019

Message privé@Guppy

Pour obtenir la ressemblance il faut d’abord s’attacher à reproduire convenablement les formes, cela suppose que l’orientation, la taille relative des surfaces et le  rendu des volumes  soit le bon.

Exemple du nez,
1) en ce qui concerne la taille :  il est trop haut et pas assez large. Tu l’as fait descendre trop bas. Pour mesurer sa taille tu prends par exemple la longueur de l’œil, et tu la reporte dans la hauteur, le nez ne va pas plus loin.

2) en ce qui concerne sa forme, la partie osseuse n’est pas assez inclinée, et tu n’as pas marqué la différence d’orientation qui se produit au passage  à la partie cartilagineuse. Ni d’ailleurs le creux concave que forme ce cartilage. Orientation donnée par la flèche.

Bien évidement tu ne dois pas dessiner un creux profond, mais marquer que ce n’est pas une droite, autrement dit si tu traçais une droite pour la partie en cartilage, il faut faire ressortir qu’il y a une flèche, comme une planche qui supporte une charge. C’est ce genre de petit détail qui donne une forme et apporte la ressemblance.

Exemple de la bouche.
Là tu manques manifestement de connaissance de la forme de la bouche et le rendu de la forme est très approximatif, peut être aussi à cause d’un manque de technique pour représenter une forme assez complexe en définitive. Le point important que je relève souvent c’est l’absence de rendu de la forme près de la commissure. Le dessous de la lèvre inférieure en partant du centre se présente comme une bande dont la surface est vrillée, gauchie. Au centre le plan (en dessous) contre  la lèvre rouge est incliné en creux et cette inclinaison change totalement  au fur et à mesure que tu progresses vers la commissure, où elle est l’inverse de celle du départ. Qui plus est de creuse (concave) cette bande inférieure devient bombée (convexe). ta façon d’utiliser des hachures sombres à cet endroit suggères au contraire une surface plutôt concave qu’en relief. (2B fait d’ailleurs presque systématiquement la même chose) Retient qu’à cet endroit c’est le contraire la surface est convexe et en relief par rapport à la partie rouge de la lèvre inférieure tout le contraire de la partie centrale.

De plus il y a une subtilité le volume de la lèvre rouge inférieur  lui même est différent, de plein est bombé au centre il se termine en plat. la partie pleine se termine avant  la commissure et la lèvre inférieure se raccorde à la lèvre supérieure par cette partie plate (plus plate). Le dessin original, présente d’ailleurs une marque plus sombre qui représente ce changement dans la forme. Le plus souvent la partie plate est d’une couleur différente le reste de la lèvre. Le dessinateur de ton modèle s’est d’ailleurs attaché à représenter cette particularité.

Pour toi c’est peut être passé inaperçu, en tout cas tu n’as  pas essayé, ou réussi à rendre ces spécificités, du coup, cela change la perception de la lèvre sa forme et la ressemblance avec le modèle.

Il  y a encore de nombreuses autres différences dans la forme générale, les différentes proportions , dont la plus flagrante est la taille relative du front.Tu as fait un front petit à la place d’un front haut et large, cela compte beaucoup dans la perception de la ressemblance.

Guppy

 

>

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.