3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • #65240
    Bougon Pousse d'artiste
    +6Contribution forum AAD
    Formations: 1 / 17
    Messages : 2
    Inscrit : 17/09/2018

    Message privé
    @Bougon

    Bonjour à tous,
    Suite à un décès d'un membre de ma famille, j'ai hérité entre autres d'un magnifique tableau datant des années 1900 (Le peintre s'appelle Etienne buffet). Néanmoins je rencontre un sérieux problème d'humidité chez moi, ce qui m'effraie fortement quant à la préservation de cette oeuvre. Je suis sûr à 90% que le tableau est fait à base de peinture à l'huile. J'aimerais donc savoir si l'humidité peut nuire à la bonne conservation de ce tableau, et obtenir le maximum d'astuce pour que celui-ci ne s'abîme pas.
    J'ai réalisé une étude thermique, je vais réaliser des travaux d'isolation dès l'arrivée du printemps. Cela devrait permettre d'enfin solutionner le problème. L'oeuvre risque-t-elle quelques choses d'ici l'arrivée de cette période? Un déshumidificateur peut-il compenser en attendant? (Cela m'embête d'investir la dedans alors que nous serons tranquille d'ici un an…)
    Merci beaucoup!!

    #65242

    Quelques infos pour débuter s'il s'agit bien d'une huile :

    • La température de stockage devra être comprise entre 15 et 25 degrés ;
    • Le taux d'humidité entre 50 à 60% ;
    • La stabilité de la température est importante. Idéalement, on place l’oeuvre dans des conditions climatiques similaires à celles connues lors de sa création ;
    • Un huile préférera une température plus froide que la normale plutôt qu'une température plus chaude. Ne pas entreposer l’oeuvre à proximité d’une source de chaleur. Ainsi, ne jamais accrocher ses tableaux sur un mur directement au soleil ou sur un mur humide ;
    •  Un humidificateur ou, dans ton cas, un déshumidificateur est une idée réalisable. Une plante verte peut aussi venir en complément. Elle régulera en partie l’humidité tout en étant un bon indicateur ;
    • S'aider d’un thermomètre et d’un hygromètre pour surveiller les variations de température et d’hygrométrie.  En cas d’écarts trop importants ou répétés des caractéristiques ambiantes, il faudra intervenir ;
    • Attention à la manipulation. Un choc peut laisser des traces bien plus tard (craquelures). Idem avec des vibrations temporaires ou fréquentes ;
    • Ne jamais mettre de tableau sous verre, car  ce dernier capte les infrarouges ;
    • Éclairer de façon éloignée, à l’aide de spot à basse tension. Et éviter les temps d'exposition trop longs à une lumière forte.

    Reste à espérer que le vernis fut correctement appliqué à l'époque. Après, il y a aussi une dégradation naturelle (jaunissement des vernis, décoloration de certains pigments, matière qui s'effrite…)

    #65264
    Aurelie120 Serial croqueur
    +189Contribution forum AAD
    Formations: 7 / 17
    Messages : 125
    Inscrit : 06/09/2018

    Galerie
    Message privé
    @Aurelie120

    Attention à bien faire expertiser ton tableau…Je crois qu'il y a beaucoup de faux de ce peintre qui circulent (on a eu une mauvaise surprise avec un héritage de ce type, et mieux vaut être transparent quand il s'agit de faux)

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.