Les formations et le forum sont maintenant disponibles sur ce blog. Connectez-vous avec vos identifiants dessin.club -> -
Accueil > Forums > Matériel > Découverte de l'aquarelle par un novice
    • Découverte de l'aquarelle par un novice
  • Photo du profil de Reips
    Reips Membre AAD
    Progression : 17%
    Messages : 40
    Inscrit : 29/01/2015

    Message privé@Reips

    Bonjour à tous, j’écris ce petit article pour vous parler d’un sujet qui m’intéresse beaucoup et peut-être vous aussi : l’aquarelle (au pinceau), que je découvre petit à petit.

    En tant que débutant absolu dans ce domaine, je vous ferai simplement part de mes recherches (I) et de mes impressions (III). J’ajouterai aussi vos remarques au fur et à mesure (II) pour compléter ce petit article.

     

    I\ Ce que j’ai trouvé sur l’aquarelle.

    Type d’aquarelle :

    Pour commencer, j’ai constaté qu’il existait plusieurs types d’aquarelles dont l’aquarelle au pinceau et l’aquarelle au crayon (ou crayons aquarellables).

    Ce que j’ai compris :

    L’aquarelle au pinceau consiste à tremper directement son pinceau dans le mélange eau-pigment, puis à passer le pinceau sur un support papier pour déposer le pigment.

    Avec les crayons aquarellables, on commence par déposer le pigment contenu dans les crayons en hachurant la surface d’une feuille. Puis on réalise un lavis sur les tracés avec un pinceau humide par exemple.

     

    Types de feuille :

    Epaisseur :

    D’après le site ateliercanson, le choix du papier dépend de quelques paramètres : grammage/épaisseur, grain…

    Pour la bonne raison que le papier gondole en s’imbibant d’eau, il convient de choisir un papier présentant un grammage supérieur à 180g/m2 qui supportera mieux l’humidité.

     

    Pour information le papier sketch/croquis se trouve autour de 90g/m2. (en livre lbs, appliquez un facteur x0,45)

     

    On peut trouver du papier allant de 190 à 800 g/m2 pour la peinture. Le prix allant avec.

    Les contraintes sont les suivantes : un papier léger gondole plus vite tandis qu’un papier plus lourd sèche moins vite.

     

    Grain :

    En ce qui concerne le grain, voici les trois principaux types :

    Le grain satiné / hot press : Un papier lisse parfait pour réaliser des détails

    Le grain fin / cold press : Un papier adapté pour les débutants car intermédiaire en texture.

    Le grain torchon / rough : Le rugueux pour les experts car plus adapté pour les paysages, et non pour les détails.

     

    Feuilles volantes, rouleaux, blocs :

    Le support est très important pour l’aquarelle, à cause de la tendance du papier à se gondoler lorsqu’il sera humidifié.

    Il apparaît donc évident que la feuille doit-être tendue sur son support, lorsqu’elle est volante. Dans un bloc, les feuilles sont déjà tendues. Mais il faut aussi veiller à ce que le pigment ne traverse par la feuille de dessin. Il vaut donc mieux utiliser un bloc au grammage élevé >200g/m2.

    II\ Vos remarques

    A venir…

     

    III\ Mes impressions au fur et à mesure.

    Pour débuter, je me suis procuré un petit kit d’aquarelle Pébéo : 12 couleurs avec un pinceau épais et 4 compartiment de mélange. Facile à transporter de plus.

    Quelles feuilles et quelles couleurs choisir ? Par curiosité, j’essaie de colorer les gouttes d’eau dessinées sur mon carnet croquis (90g/m2). Au début j’hésite sur la quantité de pigment à diluer.

    Mieux vaut prendre peut d’eau pour obtenir une couleur franche tout en économisant le pigment.

    J’essai d’humidifier le moins possible de pinceau. Rien à faire le papier gondole ou bien la couleur est fade. En plus je travaille sur un bloc, je risque de détremper les feuilles derrière.

    Papier léger = mauvaise idée.

    De plus, le pinceau est trop épais et pas pratique. Je m’en procurerai de plus fins, car mon objectif est de colorer partiellement des dessins au crayon.

    Heureusement, un magasin d’art m’avait offert un gros bloc de feuilles à aquarelles 200g/m2 dont je ne savais quoi faire alors. Ce doit être du grin fin d’ailleurs.

    Ha, j’observe tout de suite la différence. Le papier absorbe mieux l’eau et la couleur se répand moins. J’essaie plusieurs couleurs et tente de maîtriser leur force.

    Je remarque qu’en séchant, les couleurs s’adoucissent.

    On peut mélanger plusieurs couleurs avant de déposer sur le papier, mais mélanger du noir avec le bleu ne permet pas d’obtenir un bleu foncé. Plutôt un bleu gris. Pour obtenir une teinte foncée, il faut diluer plus de pigment dans l’eau. Mais l’on ne peut alors obtenir une couleur à la fois douce et sombre. Elle sera plus franche.

    Sur le papier, les couleurs peuvent aussi se mélanger si l’on superpose les couches. D’autant plus si l’on n’attend pas qu’une couleur sèche. On peut ainsi réaliser des dégradés.

    Photo du profil de Reips
    Reips Membre AAD
    Progression : 17%
    Messages : 40
    Inscrit : 29/01/2015

    Message privé@Reips

    Premier essai réalisé avec un modéle : (coq du tome 4 de BLACKSAD)

    A noté que mon scanner augmente la luminosité du dessin, j’ai donc modifier le fichier sur ordinateur avec un logiciel basique afin de rester fidèle à mon original.

    Pour cet essai, j’ai décider de réaliser plusieurs couches de peinture aquarelle :

    Couche 1

    http://i86.servimg.com/u/f86/15/29/54/55/dessin11.jpg

    Je voulais tenter des couleurs légère, mais j’ai immédiatement constaté avoir trop diluer les couleurs. Lors de l’application au pinceau, les couleurs apparaissent plus forte puis se dissipent quand la peinture sèche (sans doute un effet de loupe lié à l’eau).

    J’en profite pour découvrir les couleurs de mes aquarelles. Les pigment étant sous forme de blocs, impossible de connaitre exactement la couleur pour certains sans les avoir dilués (j’ai jeté les emballages en plus ^^ »)

    Enfin, je ne suis pas satisfait à ce moment là et je décide d’appliquer une nouvelle couche.

    (à noter que le papier 250g ondule légèrement puis se tend après séchage)

    _______________________________________

    Couche 2

    http://i86.servimg.com/u/f86/15/29/54/55/dessin12.jpg

    Là c’est déjà mieux, je réalise moins de mélanges et je dilue moins. Je me dis que j’aurais du commencer ainsi parce que là, on ne reconnait pas vraiment de l’aquarelle à cause de la double couche. Sauf sur le papier, on ne constate pas d’épaisseur.

    L’application d’une seconde couche doit se faire en une fois ! Et il s’agit sans doute d’ajouter du détail. Ou bien il faut ensuite attendre que l’eau sèche pour passer une nouvelle couche.

    L’aquarelle ne reste pas entièrement fixée au papier si on la mouille de nouveau et l’on risque de mélanger les anciens pigments avec les nouveaux involontairement.

     

    Pas de papier ondulé après séchage.

    _______________________________________

    Couche 3

    http://i86.servimg.com/u/f86/15/29/54/55/dessin13.jpg

    Pour le plaisir et pour tester la résistance de la feuille. Je dilue encore moins la peinture. Et je re-signe au pinceau.

    J’aime bien, et vous ?

    C’est loin d’être évident…

    Pour compléter l’article, il faut trouver des techniques de pro…

    Photo du profil de Arik
    Arik Membre AAD
    Progression : 17%
    Messages : 27
    Inscrit : 07/03/2016

    Message privé@Arik

    C’est pas mal pour un premier essai !

    L’aquarelle est une technique qui m’a toujours fasciné et attiré, donc je vais suivre tes essais et ta progression avec intérêt^^

    Photo du profil de Reips
    Reips Membre AAD
    Progression : 17%
    Messages : 40
    Inscrit : 29/01/2015

    Message privé@Reips

    Merci pour ces encouragements !

    J’ai compléter mon message précédent, je pense que cela t’intéressera.

    Photo du profil de Arik
    Arik Membre AAD
    Progression : 17%
    Messages : 27
    Inscrit : 07/03/2016

    Message privé@Arik

    Ah, la troisième couche rend bien !

    J’ai hâte de voir ta progression, et qui sait, quand j’aurai de bonnes bases en dessin je te rejoindrai peut être^^

    Photo du profil de Reips
    Reips Membre AAD
    Progression : 17%
    Messages : 40
    Inscrit : 29/01/2015

    Message privé@Reips

    http://i86.servimg.com/u/f86/15/29/54/55/dessin15.jpg

    Ajout : L’aquarelle noire permet d’assombrir et ternir des couleurs, par mélange. Et de placer des ombres légères sur de grandes surfaces.

    Pour les « objets » noirs, je constate qu’il est plus intéressant d’utiliser de l’encre de chine. Attention ! le support doit avoir sécher avant et il vaut mieux utiliser des pinceaux différents.

    Photo du profil de Paulette
    Paulette Membre AAD
    Progression : 42%
    Messages : 793
    Inscrit : 15/03/2016
    Ville : Cannes et Clairan

    Message privé@Paulette

    Super ton Jaguar REIPS !!! tu te débrouille trés bien pour un nouveau !! chapeau !! Moi je commence les visages réels ,avec les ombres dur dur …

    Photo du profil de tatwo
    tatwo Membre AAD
    Progression : 25%
    Messages : 14
    Inscrit : 09/06/2015

    Message privé@tatwo

    Ha je suis contente de trouver ce sujet, je me sers aussi d’aquarelle mais sans avoir de technique. J’ai mis très longtemps à comprendre l’importance du papier! Vous êtes plus vifs que moi :), une fois j’ai pris un cours en bas de chez moi dans une asso et le gars avait une technique qui consistait a mouillé le papier avant d’appliquer les couleurs ce qui permettait de fondre les différentes couleurs, faire des atmosphères brumeuses et compagnie. Ils sont chouettes vos dessins! Je suis le post avec intérêt.

    Photo du profil de HorkiD
    HorkiD Membre AAD
    Progression : 8%
    Messages : 21
    Inscrit : 22/08/2016

    Message privé@HorkiD

    Je trouve aussi que ton jaguar est très réussi. Tu as bien su utiliser l’aquarelle ce qui a mis en valeur et a fait ressortir ton dessin. Bravo. C’est ce que je cherche a ajouté à mes portraits. Peut-tu me dire quel type d’aquarelle, de pinceaux et de feuille a-tu utilisé pour ce dessin ? Merci 🙂

    Photo du profil de Reips
    Reips Membre AAD
    Progression : 17%
    Messages : 40
    Inscrit : 29/01/2015

    Message privé@Reips

    Coucou tout le monde, merci pour vos post. J’ai cru le sujet enterré et j’ai quelques petits problèmes à le compléter. Chaque fois que je le modifie, je tombe sur un message d’erreur, du coup j’ai peur de devoir étaler l’article.

    (En plus, faut que je me remette et à l’aquarelle et au dessin crayon, déjà que je ne maîtrise pas ce dernier ^^ »  je fais pas mal d’essais/recherches/copies)

     

    @Tatwo : Je n’ai biensûr pas saisi tout seul, j’ai immédiatement fait des recherches internet. Je n’ai pas précisé mes sources d’ailleurs, j’aurais dû…

     

    @HorkiD : Pour le papier, je vais utiliser du 200g grain fin que l’on m’a offert. J’utilise de l’aquarelle de marque Pebeo. J’ai réuni plusieurs kit du coup, j’ai choisi mes couleurs préférées pour ne pas me perdre et j’ai réalisé un nuancier.

     

    Photo du profil de Redo
    Redo Membre AAD
    Progression : 8%
    Messages : 61
    Inscrit : 23/08/2016

    Message privé@Redo

    Vachement bien foutu en fait !

    Je n’ai jamais été trop fan de colorisation avec la peinture mais c’est vrai que ça peut faire ressortir beaucoup un dessin, voir même le rendre très vivant ! 😮

    Photo du profil de Baltha
    Baltha Membre AAD
    Progression : 25%
    Messages : 253
    Inscrit : 08/03/2016
    Ville : Marseille

    Message privé@Baltha

    @Reips vraiment interressant ce sujet ( en plus étant un grand fan de Blacksad moi aussi 😉 )

    mais j voulais te demander, pour un nuancier, ce n’est que les couleurs pures que tu utilises ? sinon comment tu fait pour retouver les mélanges ^^ ?

    et les mélanges d’ailleurs, j’ai un peu de mal, comment tu t’y prends ? ( j’ai une boîte de 12 godets de legranc et bourgeois )

    Photo du profil de Reips
    Reips Membre AAD
    Progression : 17%
    Messages : 40
    Inscrit : 29/01/2015

    Message privé@Reips

    J’avoue que de petites précisions sont à ajouter concernant mon nuancier @Baltha.    Si j’ai bien compris le principe, à la base, il doit servir à retrouver facilement le degré de mélange (en peinture en général) et de dilution (pour l’aquarelle évidement). Voici comment j’ai réalisé le mien :

    En haut de chaque colonne, j’ai indiqué le degré de dilution : 1/1  (pur en fait) puis 1/2  puis 1/3. Je n’ai pas les mesures exactes, j’ai grossièrement mis 1 goutte de pur et 1 goutte d’eau en plus pour le 1/2. – 1 de pur et 2 gouttes d’eau pour le 1/3.

    Colonne de gauche : les couleurs pures et leurs dilutions. à gauche le nom des couleurs (boite) et à droite je leur ai attribué un numéro (cerclé).

    Colonne de centre : Des mélanges. par exemple la 1112 signifie que j’ai mélangé 3 gouttes de jaune cadmium et 1 goutte de rouge cadmium. Puis seulement après j’ai dilué au 1/2 et 1/3.

    Colonne de droite : idem qu’au centre.

    J’ai choisi les mélanges en fonction de ce qui m’intéressait comme teinte/ton/couleur.

Accueil > Forums > Matériel > Découverte de l'aquarelle par un novice

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

x

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.