Les formations et le forum sont maintenant disponibles sur ce blog. Connectez-vous avec vos identifiants dessin.club -> -
Accueil > Forums > Développement personnel et motivation > Dessiner sans gomme ? (témoignages)
    • Dessiner sans gomme ? (témoignages)

  • Sophie36 Membre AAD
    Progression : 25%
    Messages : 367
    Inscrit : 06/08/2016

    Message privé@Sophie36

    Coucou à tous !

    Voici un petit sujet pour partager ensemble le moment où vous vous êtes jeté à l’eau et où vous avez tenté de dessiner sans gomme (ou avec gomme mais comme outil de dessin) pour faire évoluer votre dessin ! Qu’est-ce qui vous a donné la motivation de le faire ? Quel médium avez vous utilisé ? Qu’est-ce que cela vous a apporté ?

    Au plaisir d’échanger !

    Sophie


    Darth Malgus Membre AAD
    Progression : 8%
    Messages : 488
    Inscrit : 07/02/2017

    Message privé@Darth Malgus

    3 exemples d’exercices qu’il m’arrive parfois de pratiquer sans dessins préparatoire, directement à l’encre sur papier. Ce qui évite l’étape du crayonné et de la gomme. Bon forcement ce n’est pas du Kim Jung Gi…. Mais je n’ai pas son talent, ni son imagination. Perso, cela permet d’appréhender des formes simples avec aisance, et donner plus de sureté au trait. un fois le premier trait posé il faut faire avec, on ne peut revenir dessus. Ça consolide la confiance en soi et permet de passer à d’autres étapes plus élaborées.

    Le premier (un peu sexy) est fait avec un kuratake sumi brush pen , promarker , roller-gel blanc – papier A4

    Le second aux liner Uni mitsubishi 0.1 et 0.5 et ombrage promarker – papier A4

    Le troisième plume sergent major et encre de chine – papier A4


    Bobby5 Membre AAD
    Progression : 25%
    Messages : 429
    Inscrit : 02/03/2017
    Ville : Les citadelles du vertige

    Message privé@Bobby5

    @sophie36 (Sophie36)  Je me lance alors.

    Maintenant que vous( non mais vous êtes plusieurs) en parlez , lors de mon court stage en dessin animé, Moran Caouissin avait dit la même chose.

    On était sur des dessins rought, pas de gomme, du 6 ou du 8B et si c’est pas ça, recommence.

    Je pense que c’est très bien pour du croquis, du dessin papier.  Sans doute, quand tu pars sans filet, tu dois te placer dans un état d’esprit particulier, puisque tu sais que tu n’as pas droit à l’erreur.

    C’est formateur, mais il faut un gros moral pour se dire que la prochaine sera meilleure. L’autre question induite étant, si je n’ai pas le niveau pour faire cette image, est-ce que je la recommence 40 fois ou est ce que je passe à autre chose pour y revenir plus tard. C’est une question que l’on peut se poser pour tous les arts. En musique par exemple, puisque je suis confronté aussi à ce problème dans ma famille.

    En numérique, cela peut se discuter. Juste à cause  des calques et des sauvegardes. J’enregistre chaque étape majeure, pour pouvoir revenir en cas de fausse route. Mais les calques permettent de faire évoluer l’image.

    Dans cet esprit là, il y a un truc pervers: la Bamboo slate. C’est une sorte de carnet analogico-numérique: un support  A4 ou A5 , un stylo bille à mémoire. Tu croques au stylo sur le bloc papier fourni, ou n’importe quel bloc. le stylo enregistre les traits pour  sortir un fichier jpg. Pas de gomme. Mais tu peut aussi cleaner un dessin fait au crayon sur le bloc.


    Alichina Membre AAD
    Progression : 42%
    Messages : 800
    Inscrit : 02/11/2016
    Ville : Vannes

    Message privé@Alichina

    @aad-1486459070 (aad-1486459070)

    Et ben pour du dessin sans gomme… je te tire mon chapeau, c’est vraiment chouette !

     

    Je rebondis sur ce que dit @bobby5 (Bobby5) : ce genre d’exercice peut permettre de consolider la confiance en soi ou en son trait, mais je vois le danger aussi que ça puisse faire l’inverse si effectivement on n’y arrive pas du tout et qu’on se trouve en « échec » constant. Bien sûr, les échecs font avancer aussi, mais ça peut être plombant si on n’a pas le mental.


    Darth Malgus Membre AAD
    Progression : 8%
    Messages : 488
    Inscrit : 07/02/2017

    Message privé@Darth Malgus

    @Alichina : Merci, dessiner des monstres c’est toujours un peu le choix de la facilité, c’est imaginaire, donc pas vraiment de règle à respecter. Pas de modèle donc pas de contrainte …. LoL.

    Il suffit de laisser courir l’outil sur le papier, faire avec le premier trait jeté et voir à la fin ce que ça donne. Parfois il faut tricher un peu pour trouver une solution à un « faux trait ». C’est le cas dans le premier dessin où j’ai amplifié le noir en haut de la manche parce que j’avais un faux raccord du bras et de l’épaule.

    @bobby5 : Il faut une sacré volonté pour dessiner au graphite et ne pas gommer ensuite les « petites erreurs ». Il m’est arrivé de dessiner au crayon noir prismacolor, comme ça on ne peut pas gommer. Mais cela ne fait pas grande différence avec l’encre. C’est juste le médium qui change.  Pour le rough j’utilise aussi un prismacolor, mais rouge col erase (comme ça je peux gommer). Il est trop difficile pour moi de ne pas gommer du crayon, car le crayon c’est fait justement pour être gommer. C’est pourquoi je fais le choix de dessiner directement à l’encre. Un peu comme certains peintres qui attaquent directement la toile à la peinture sans dessin préalable en dessous. Certains aquarellistes font aussi comme ça, l’aquarelle directe sur le papier.


    Alichina Membre AAD
    Progression : 42%
    Messages : 800
    Inscrit : 02/11/2016
    Ville : Vannes

    Message privé@Alichina

    Il est trop difficile pour moi de ne pas gommer du crayon, car le crayon c’est fait justement pour être gommer. C’est pourquoi je fais le choix de dessiner directement à l’encre. Un peu comme certains peintres qui attaquent directement la toile à la peinture sans dessin préalable en dessous. Certains aquarellistes font aussi comme ça, l’aquarelle directe sur le papier.

    Supprimer toute tentation pour éviter d’être tenté… logique en effet 😉


    Sophie36 Membre AAD
    Progression : 25%
    Messages : 367
    Inscrit : 06/08/2016

    Message privé@Sophie36

    Je suis contente que ce topic porte ses fruits !

    Pour moi, c’est une question d’aller-retour entre les deux !

    Je pense que cela rejoint exactement la question du cerveau droit et du cerveau gauche dont parle Pit dans un article.  Quand vous prenez votre feutre pour dessiner directement, sans gomme, vous changez d’état d’esprit, il y a quelque chose qui lâche (d’où la peur quand on le tente pour la première fois parce qu’en fait, on change ses appuis habituels) et sans le savoir on se met en mode « cerveau droit ». C’est pour cela que le trait est souvent plus libéré, « plus vivant ».  Dans ces moments là on a une perception moins analytique et beaucoup plus globale des choses.

    C’est comme la différence entre dessiner à partir d’une photo et dessiner à partir du réel, c’est la même frontière à franchir ! (l’entrée dans une autre dimension 😉 ) L’important c’est de se lancer.

    Pour ce qui est des ratés, oui ! il va y avoir des ratés. (je trouve qu’il y a toujours une part sacrificielle dans le dessin) Pour se lancer dans le tracé libre, au début, le but n’est pas le résultat final, mais l’envie de le faire, et la liberté que l’on ressent. Ce n’est pas les même critères que pour un dessin d’observation = ce n’est pas le même type de fidélité. L’idée est de rendre « les grandes lignes », « l’idée de la chose » plutôt que la chose elle-même. Et c’est bien sûr accepter que le dessin, ce n’est pas que du réalisme 😉


    Bobby5 Membre AAD
    Progression : 25%
    Messages : 429
    Inscrit : 02/03/2017
    Ville : Les citadelles du vertige

    Message privé@Bobby5

    @aad-1486459070 (aad-1486459070)

    Le col erase c’est top: j’utilise aussi du prismacolor  en bleu et  rouge  ( j’ai aussi du bleu qui disparait à la photocopie) .

    L’important c’est de se lancer. Pour ce qui est des ratés, oui ! il va y avoir des ratés. (je trouve qu’il y a toujours une part sacrificielle dans le dessin) Pour se lancer dans le tracé libre, au début, le but n’est pas le résultat final, mais l’envie de le faire, et la liberté que l’on ressent. Ce n’est pas les même critères que pour un dessin d’observation = ce n’est pas le même type de fidélité. L’idée est de rendre « les grandes lignes », « l’idée de la chose » plutôt que la chose elle-même. Et c’est bien sûr accepter que le dessin, ce n’est pas que du réalisme ?

    C’est la vérité vraie Sophie 😉

     


    Alichina Membre AAD
    Progression : 42%
    Messages : 800
    Inscrit : 02/11/2016
    Ville : Vannes

    Message privé@Alichina

    @sophie36 (Sophie36)

    Très bien dit Sophie, et j’aime bien le lien que tu fais avec ces histoires de cerveau gauche et cerveau droit. Je me sens souvent coincée dans mon cerveau gauche quand j’agis, alors que j’aspire à suivre le droit dans la toile de ses multiples rêveries 😉


    Paulette Membre AAD
    Progression : 42%
    Messages : 1485
    Inscrit : 15/03/2016
    Ville : Cannes et Clairan

    Message privé@Paulette

    @aad-1486459070 (aad-1486459070) Tu as enormément d’immagination .. c’est bien ..


    Archange.st.Michel Membre AAD
    Progression : 33%
    Messages : 2017
    Inscrit : 02/02/2015

    Message privé@Archange.st.Michel

    L’autre question induite étant, si je n’ai pas le niveau pour faire cette image, est-ce que je la recommence 40 fois

    La réponse est oui.

    Et pour tirer tout le bénéfice de cet exo, il faut acquérir les bases. Ainsi tu comprendras pourquoi tel auteur utilise tel base différemment de tel autre auteur. Pourtant c’est la même base. 🙂


    Tj CHROME Membre AAD
    Progression : 8%
    Messages : 15
    Inscrit : 07/03/2017
    Ville : Evreux

    Message privé@Tj CHROME

    Alors, puisque c’est arriver à cause de moi, je me lance aussi…
    Comment c’est arriver ? Et bien tu n’a avais pas le choix, et c’était par étape, de toute façon peu importe ton niveau de dessin : « Vous tous, aujourd’hui, considérez qu’aucun de vous ne sait dessiner ».
    Alors tu prends stylo-feutre et tu trace des lignes, sur toute la longueur d’une feuille blanche A4. Il faut que se soit droit et sans règle (Technique : Coude posé, et stable, inspiration avant le trait, expiration lente, tous le long du trait).
    Échauffement terminé, tu dessine ce que tu veux, absolument tous ce que tu veux, mais uniquement avec des cercles, des carrés et des triangles, et pas autres choses.
    Quand on a eu « droit » au crayon, toujours pas de gomme, faut le mérité, du coup quand t’es pas content de toi, que c’est sale, etc… « Tu chiffonne et tu jette, les rames de papier blanc, c’est pas ce qui manque ».
    Ensuite, quand t’as enfin « mérité » ta gomme… C’est à peine si tu l’utilise ^^’ Et c’est qu’on « t’apprends » à utilisé une gomme :
    – 1) Les Types de gommes : Mie de pain pour tous de ce qui est fusain et qui s’y apparente, ou gomme blanche, mais jamais la rose et bleu « La gomme rose et bleu, c’est caca » lol
    – 1) Comment « effacer » ? Toujours dans le sens de la longueur de la feuille, en excluant les mouvements de va-et-viens.
    – 2) La gomme sert à « dessiner » ? Bah oui, tu prends ta gomme blanche, encore mieux si c’est une rectangulaire, tu en coupe le coin, du coup t’as mini triangle de gomme. Mieux maniable et plus précise, à la pointe de ton petit triangle, tu « gommer/dessiner » à l’intérieur de ton dégrader de crayon.

    Bon, là j’ai quand même résumé plus ou moins 6 mois ^^’
    Du coup « bon » ou « pas bon », maintenant je m’en fout royalement, je mets de côté, et je recommence, ou je redessine par-dessus jusque parce que j’ai vu trait qui m’a fait de l’oeil xD


    Bobby5 Membre AAD
    Progression : 25%
    Messages : 429
    Inscrit : 02/03/2017
    Ville : Les citadelles du vertige

    Message privé@Bobby5

    Ahahah. yo @Archange.st.Michel (Archange.st.Michel) et @Judicael2 (Tj CHROME)

    Ok, c’est top cet enthousiasme. De puis pas mal d’années je me suis imprégné d’arts martiaux. Ma vision a été d’évoluer vers le Jet kune do et le francombat . Ce que j’en retire aujourd’hui et que j’applique dans ma vie et dans mon travail, c’est d’aller directement aux choses , d’utiliser les gestes les plus simples possibles. c’est tout à fait dans l’idée de ne pas utiliser de gomme . 😉


    Darth Malgus Membre AAD
    Progression : 8%
    Messages : 488
    Inscrit : 07/02/2017

    Message privé@Darth Malgus

    @bobby5 : Ouaip les col erase c’est quand même un outil a avoir dans sa trousse

    @paulette : Merci beaucoup. En fait l’imagination, je crois que c’est surtout l’esprit qui transpose des choses que l’on a vue un jour, que l’on a oublié, et qui soudain inconsciemment ressorte au moment où on en a besoin. Du dessin automatique, comme les surréalistes en leur temps pratiquaient l’écriture automatique.


    Alichina Membre AAD
    Progression : 42%
    Messages : 800
    Inscrit : 02/11/2016
    Ville : Vannes

    Message privé@Alichina

    De puis pas mal d’années je me suis imprégné d’arts martiaux. Ma vision a été d’évoluer vers le Jet kune do et le francombat . Ce que j’en retire aujourd’hui et que j’applique dans ma vie et dans mon travail, c’est d’aller directement aux choses , d’utiliser les gestes les plus simples possibles. c’est tout à fait dans l’idée de ne pas utiliser de gomme . ?

    J’aime bien l’analogie !! Moi j’veux devenir ceinture noire de dessin 😀

Accueil > Forums > Développement personnel et motivation > Dessiner sans gomme ? (témoignages)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

x

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.