Pour celles et ceux qui auraient loupé les deux derniers épisodes de ma série “croquis rapides”, vidéos où je me fais plaisir et où je me lâche un peu plus que dans mes tutoriels habituels (hey! si on peut pas faire ça pendant nos week-end et vacances, alors à quoi ça sert? 🙂 🙂 ).

L‘épisode 1 est ici.

Intérêt majeur du croquis de rue

Le croquis rapide à l’extérieur permet de travailler à la fois le dessin d’observationle dessin de mémoire, et parfois même le dessin d’imagination (car vous devrez réinventer certaines parties du dessin si la personne bouge).
C’est très complet comme exercice, et cela vous permettra de prendre confiance en vous en accéléré!

Matériel utilisé dans les vidéos

– Gopro session 4
– Pied articulé pour gopro session
Sacoche Nomad pour porter l’équipement: trouvable sur nomad-artist.com (mon coup de coeur du moment)
– Carnet strathmore semi-teinte
– Porte mine staedler
– Pentel pocket brush
– Stabilo Carbothello blanc
– Gomme mie de pain

Mes conseils généraux pour dessiner à l’extérieur

Installez vous confortablement, c’est important car la qualité de votre dessin peut s’en ressentir.

Isolez vous du monde avec des écouteurs et des lunettes de soleil, si possible, comme ceci personne ne viendra vous importuner.

– Si vous dessinez une personne, ne vous mettez pas en face d’elle, préférez une position de trois quarts ou de côté.

– Choisissez bien votre cible. Préférez les personnes qui ont une activité calme, et qui ne bougent pas trop. (ex: sieste, lecture, portable, ordinateur)

– Préférez dessiner les personnes en couple, ou par groupe de deux, car elles ont tendance à moins bouger (elles interagissent entre elles et communiquent, ce qui restreint leurs mouvements).

Ne fixez pas la cible trop longtemps. Préférez travailler votre mémoire à court terme. De plus, vos mouvements de tête trop nombreux risquent d’attirer l’attention à travers la vision périphérique de votre “victime”. Préférez donc les mouvements d’oeil de haut en bas, et pas trop fréquent. Vous économiserez de l’énergie tout en restant discret, et surtout: vous progresserez nettement plus vite.

– Si cet exercice est nouveau pour vous, préférez les objets statiques, ou les natures mortes. Commencez par dessiner votre bureau ou votre cuisine par exemple, avant de vous attaquer au vivant.

– Dessiner toujours le vivant en premier, puis le décor ensuite. En effet, le décor ne bouge pas, vous pouvez le dessiner quand vous voulez. Les inconnus par contre, c’est une autre histoire! ils auront toujours la bougeotte quand vous vous y attendrez le moins!

Les parcs représentent d’excellents lieux pour commencer. Les transports en commun un peu moins car ça tremble et ça brasse!

– Si vous êtes lents pour dessiner les personnes, préférez dessiner les détails d’un visage, ou les plis des vêtements par exemple. Ce peut être de bons exercices. Dans tous les cas, utilisez les techniques de segmentation pour vos constructions (voir le premier épisode, et les techniques de ma formation croquis dans laquelle je détaille toutes les techniques de mesures de proportions et de segmentations).

– Si vous souhaitez dessiner des poses courtes, par exemple des passants qui marchent dans la rue, éloignez-vous un peu du passage, car plus vous vous approchez, et plus vous aurez tendance à dessiner les détails. Il est donc préférable de s’éloigner pour ne dessiner que l’essentiel de la pose. En général 30 secondes à 1 minute suffisent pour cela. Allez à l’essentiel!

En espérant que les vidéos vous aient plu.
à bientôt pour d’autres mini cours de dessin.

-Pit

 

Télécharger l’article (format PDF)