Les formations et le forum sont maintenant disponibles sur ce blog. Connectez-vous avec vos identifiants dessin.club -> -
Accueilconseils generalistes dessincompositionQualité VS Quantité: comment dessiner moins pour des résultats bien meilleurs?

Qualité VS Quantité: comment dessiner moins pour des résultats bien meilleurs?

La grande majorité des dessinateurs pense que plus on passe de temps à dessiner, et plus on devient bon. En réalité, ce n’est pas tout à fait vrai. Dans cet article, je vais vous montrer qu’en peu de temps et avec un exercice simple on peut apprendre énormément et de façon autonome.

J’ai baptisé la technique du jour : « le dessin flash». C’est une technique personnelle, ou plutôt un exercice que j’ai développé il y a trois ans, et qui permet de faire travailler sa mémoire instantanée et son sens de la composition.

Si vous êtes du genre à avoir du mal à vous concentrer sur une activité précise, cette méthode est incontestablement un supplément à ajouter à votre arsenal. Il n’est pas nécessaire d’avoir un bon niveau en dessin pour appliquer cette technique, car le but est d’aiguiser sa mémoire visuelle, sa concentration et son esprit de synthèse en un temps restreint. Car qui dit « temps limité », dit « course contre la montre » et donc « rendement » 😉 . Notez que vos dessins seront loin d’être spectaculaires, mais le but ici n’est pas de faire une œuvre d’art, mais de faire travailler votre cerveau.

 

 

Munissez-vous du matériel suivant :

  • Un chronomètre (votre smartphone, votre radioréveil, ou votre montre de poignet peuvent faire l’affaire)
  • Un crayon (pas de gomme, car vous n’aurez pas le temps de gommer)
  • Des feuilles A4 ou votre carnet de croquis (A5 c’est mieux)
  • Des images ou des scènes visuelles variées. Ça peut être n’importe quoi, une case de BD prise au hasard dans un album, une nature morte, une scène de rue, une image de magazine, des images prises au hasard sur internet.

Le plus important est d’avoir au moins une série de 10 à 20 images à portée de main et de pouvoir les enchaîner au cours de l’exercice.

Comptez à peu près 15 à 30 minutes par session (n’enchaînez pas trop d’images non plus, car l’exercice fatigue assez vite). Si vous avez l’intention d’enchaîner plusieurs séries, laissez-vous cinq minutes de repos entre chaque série.

 

 

Voici les étapes de l’exercice pour une série de 10 images:

  1. Prenez 5 feuilles A4 et pliez-les en 2 (vous dessinerez une image par moitié de page). Des feuilles d’imprimante peuvent suffire. 
  2. Tracez des cadres aux proportions des images sélectionnées et numérotez-les en fonction de l’ordre dans lequel vous allez faire défiler les images. De cette façon, vous aurez des cadres tout prêts à l’usage.
  3. Observez la première image (30 secondes top chrono) et retenez un maximum de formes.
  4. Dessinez ce dont vous vous souvenez de l’image pendant 60 secondes (top chrono) sans regarder le modèlecroquis 1 minute
  5. Passez à l’image suivante, et ainsi de suite.

Quelques conseils pratiques :

  • Dessinez les formes globales.
  • Ne perdez pas de temps à dessiner les détails.
  • Ne trichez pas en regardant l’image pendant la minute où vous dessinez.
  • Si vous n’avez pas fini votre dessin au bout d’une minute, passez à l’image suivante.
  • Ne dessinez pas sur un format supérieur au format A5, car vous risquez de vous perdre dans les détails.
  • Ne commencez pas par des images trop complexes.
  • Une minute, c’est COURT, alors n’hésitez pas à dessiner avec des traits amples et rapides, quitte à vous « tromper ».
  • Plus vous ferez d’erreurs et plus vous apprendrez.
  •  La beauté du dessin n’a aucune importance.

Exercez-vous sur cette série d’images dans un premier temps (oui, j’aime prémâcher le travail pour vous 😉 )

Toutes ces images ont été trouvées sur Google images (tous droits réservés à leurs auteurs respectifs)

 

 Il est possible que ma sélection ait l’air un peu difficile au premier abord, mais si vous simplifiez bien les formes tout se passera bien.

 

Comment savoir si les formes ont été bien simplifiées? Si vos formes décrivent encore bien les objets et que votre dessin reste lisible, c’est que vous avez fait du bon travail.

Si vous répétez cet exercice deux ou trois fois par semaine, vous aurez de plus en plus de facilité à simplifier rapidement ce que vous voyez, votre sens de la composition se verra amélioré, et vous ferez travailler votre mémoire instantanée, indispensable pour les dessins d’observation.

Vous avez dû remarquer que j’insiste fortement sur ces dessins de formes globales, car, encore une fois, il s’agit de la base de tout dessin réussi. Je préfère radoter, que de passer à côté des choses importantes 😉 .

À vos crayons !

-Pit-

Télécharger l’article (format PDF)

Dans la même rubrique

85 commentaires pour “Qualité VS Quantité: comment dessiner moins pour des résultats bien meilleurs?”

  1. Olivier dit :

    Un post que je vais garder précieusement

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci Olivier. 😉

      Cet exercice est un « tout-en-un ».
      Il donne une base au dessin d’observation.
      Une fois cette méthode maîtrisée, tous les détails du dessin coulent de source.

      A faire et à refaire à la maison.

  2. Alethios dit :

    Je te confirme que ta sélection a l’air un peu difficile aux premiers abords ^__^
    Le danger de l’exercice, c’est de finir souvent frustré d’un résultat qui peut paraître raté ou inachevé mais il faut bien garder à l’esprit comme tu dis que l’objectif n’est pas de créer du chef d’oeuvre…

  3. Photo du profil de Pit Pit dit :

    Tout à fait!
    Par exemple pour simplifier un personnage, rien ne nous empêche de simplifier la tête par un oeuf, les yeux et la bouche par des triangles, les mains par des parallélépipèdes rectangle, etc…

    Rester simple mais suffisamment clair, telle est la difficulté de l’exercice. 😉

  4. Célia dit :

    C’est la première fois que je fais ce genre d’exercice et on peut dire que mes dessins ne ressemblent pas en grand chose ^^’. C’est difficile de garder tout mémoire, et surtout définir ce tout justement, ne pas se focalisé sur les détails mais comme tu le dis (et répètes) les formes globales.

    Je vais le refaire cet exercice de temps en temps ! 🙂

  5. Sab dit :

    yessss; merci pour votre visite. Je découvre votre blog, très intéressant, il faut que j’y revienne (trop fatiguée aujourd’hui)mais c’est super intéressant.
    Je n’ai lu qu’en diagonale, mais me dit que c’est du même ordre que ce que je vis dans mes séances « modèles vivant », où la personne change très rapidement de pose, et donc au départ je panique et puis je saisis l’essentiel ou du moins j’essaie 😉

  6. sabrina dit :

    Merci pour vos conseils et pour le temps que vous y passez:)

  7. Guy dit :

    Bravo pour l’ensemble du site, vous avez la fibre pédagogique ! Question dessin, depuis deux ans j’essaie d’arriver à qq chose, à plus de 50 piges, en partant du néant (genre 0+0 = la tête à toto, sans perspective) !!! C’est lent mais quand même il se passe indéniablement qq chose, en puisant un peu partout, livres, cours internet etc. Je commente cet exercice précis : pas souvenir de l’avoir croisé avant. Je le pratique depuis plus d’une semaine et les bénéfices sont considérables ! J’avais bien compris (non sans étonnement au départ) que dessiner était une question de regard. Cet exercice en donne une illustration flagrante. J’alterne sur photos et scènes réalité. Pour ceux qui ont des doutes, il serait dommage de ne pas insister, plutôt sur photo pour les débutants puisque les pbs de perspective sont amoindris.
    Bravo à vous, continuez continuez ! @micalement

  8. Val dit :

    C’est normal que quand je regarde mes dessins fait a partir de ces images et ces images, j’ai plutôt envie de sauter de la fenêtre? ^^

    C’est pas mal comme exercice, compliqué (surtout quand on arrive pas a faire rentrer tout ce qu’on veut dans le cadre parce trop petit), mais pratique.
    Mais nos dessins doivent ressembler à des sortes de croquis de ces images? Où il faut quand même qu’il y ai un peu de détails?

    En tout cas merci pour cette idée d’exo 🙂

  9. Jean dit :

    On raconte que Manet disait: si un jour j’ouvre une académie, les modèles seront au cinquième étage et les apprentis dessinateurs devront travailler au sous-sol … Pas mal, pour exercer la mémoire visuelle & obliger à aller à l’essentiel!

  10. Djib dit :

    Je parcours votre blog depuis quelques jours et je voulais vous féliciter car il est très instructif et très agréable à lire. J’espère que vous aurez le temps et la motivation pour le continuer encore longtemps.
    Pour ma part, je vais essayer de faire progresser mon coup de crayon en répétant le très bon exercice présenté sur ce post! ^^

  11. Tomthebadboy dit :

    Merci pit je vais mentrainer desormais grace a toi thx !

  12. Kévin dit :

    alors la je dit chapeau ( javais pas encore vue tout les articles ) , j’utilise actuellement cette méthode de visualisation et je doit avouez que je n’y avais jamais penser , bon après c’est clair que le résultat fait peur ( les miens on plus une tète de dessin grossier qu’autre chose pour le moment , c’est autre chose que de recopier une oeuvre de mes artiste préférer à l’oeil comme il m’arrive de le faire ) en faite moi se que je fait c’est que je visualises la place les différents élément(d’ailleurs il y en n’as qui captive plus mon oeil que d’autre) et je les places grossièrement , j’avoue que ça donne une nouvel vision de l’image/illustration ( pour m’as part du moins ) je vais faire ça un peux tout les jours car ça fatigue le cerveau a force ^^.

    Bon progrès à tous

  13. Fabrice dit :

    Très bon article mais en le lisant cela m’a fait penser à un site que j’ai découvert il y a quelques temps : http://www.posemaniacs.com/thirtysecond , des images 3D de corps humain dans différentes positions défilent selon un certain un laps de temps déterminés par soi (10 à 90sec)

    Je m’entrainais déjà avant sur celui-ci, est-ce un bon site pour la technique décrite dans l’article?

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Salut Fabrice.
      Posemaniacs est un bon outil si tu veux utiliser cette technique pour du modèle vivant ou pour apprendre à dessiner des personnages.
      Je l’utilisais beaucoup passé un moment, mais le problème est qu’on retombe vite sur les mêmes poses, et que certaines poses sont très artificielles.
      Mieux vaut travailler d’après photo à long terme. Ceci dit c’est un très bon outil. 😉
      Le mieux est de préparer des images dans un diaporama automatique et de les faire défiler les unes après les autres à intervalles constants. Les sujets seront plus variés, et tu peux en changer à volonté.

      • Fabrice dit :

        Merci de ta réponse rapide! Je vais essayer ça. J’imagine que c’est un bon outil quand on a pas le temps de faire sa « sélection » et qu’il faut garder le coup de crayon! 😉
        N’empêche c’est fou l’utilisation de papier qu’un dessinateur peut utiliser, surtout pour ce genre d’exercices 30sec par dessin sa va vite, quand je vois certaines de mes œuvres je me dis que j’insulte cette pauvre nature! x)

        • Photo du profil de Pit Pit dit :

          C’est vrai que la consommation de papier est un problème, mais bon pour me refaire une conscience je trie bien mes déchets… ça apaise un peu ma culpabilité…

  14. Linda dit :

    Très bonne idée il y avait un exercice dans le meme genre sur « Quel âge a votre cerveau du Dr kawashima » sur nintendo ds :p

  15. […] Améliorer ma mémoire visuelle (voici un exemple d’exercice: améliorer ma mémoire visuelle). […]

  16. Raph dit :

    Merci beaucoup, c’est vraiment un plaisir de parcourir ce site pour un autodidacte. je m’y met !

  17. Finet dit :

    Bonjour,
    depuis une semaine je suis tombé sur votre site et j’en suis heureux et ça ma motivé encore plus dans le dessin graçe à vos précieux conseils dont la plus par je ne connaissais pas.
    Mais je me permet de vous faire part d’un exercice en plus qui consiste à dessiner l’espace ou plutôt le vide autour de l’objet qui permet aussi d’améliorer l’observation.
    Et pour le manque d’inspiration il y a aussi la technique de la mad-map.
    Voilà sa sera tous 😉 , merci encore et bonne continuation !

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci Finet. La première technique dont tu parles s’appelle espace négatif, dont j’ai déjà parlé dans un article. 😉
      Sinon Mad-map? en quoi cela consiste?

      • Finet dit :

        La mad-map sert à trouver des idées, pour se faire:¨
        1. écrire le thème qu’on veut au milieu d’une feuille. (par exemple: famille)
        2. le séparer en plusieurs catégories autour de ce mot. (exemple: les parties de la famille,les activités familières, animaux domestiques, ect..)
        3. A partir de ces catégories, écrivez tous ce qu’il vous passe par la tête dans chaque catégories…
        4. Maintenant à partir de cela choisissez un mot ou plus dans les mots dans les catégories et il faut essayer de les assembler comme un puzzle.

        ça marcher pour n’importe quelle thème et sa pourrait rendre service pour une illustration par exemple..

        le rendu doit ressembler à un arbre généalogique s’est a dire :

        – le thème est entouré au milieu de la feuille
        – les catégories sont divisé autour de ce cercle réuni par un trait et entouré à la foi par un cercle ou un rectangle.
        – séparé chaque catégories par un tracer partant du thème jusque au bout de la feuille pour permettre de placer les idées dans ces cadres..

        Et voila!

        P.S: si vous avez de la peine à comprendre ce que j’essaye de vous expliquer je pourrai vous envoyer un exemple en photo, il y à pas de problème! =)

        • Photo du profil de Pit Pit dit :

          Je vois!
          ça ressemble à mon brainstorming habituel en réalité.
          C’est une sorte de mind-map en fait.
          J’utilise un logiciel de Mind-map lorsque je brainstorme les idées, c’est d’ailleurs peut-être le nom que tu cherchais? 😀
          Oh, mad-map, ça sonne bien! la « carte pour les fous » littéralement, héhé 🙂

          merci à toi

        • Finet dit :

          Exactement !

          Juste mais j’ai l’habitude de le dire comme ça..^^’
          S’est un prof de mon école d’art qui me la conseillé ! 😀
          Et il m’a aussi conseillé les deux livres de Scotis McCloud :
          « L’ART INVISIBLE », »APPRENDRE LA BANDE DESSINEE ».
          Je sais pas si vous connaissez,bref. Je vais pas trop m’attarder sur cette article,aha mais je le dis pour toutes les personnes intéressées et à une prochaine! 😀

        • Photo du profil de Pit Pit dit :

          Oui je connais ces deux livres, je recommande Scott Mc Cloud à mes lecteurs en ce qui concerne la narration en bande dessinée d’ailleurs. 😉

        • Photo du profil de Karine3 Karine3 dit :

          Pit merci pour votre site , Je suis à plein temps en centre de formation artistique en suisse , j’ai un prof de dessin, graphiste et enseignant , merveilleux qui nous fait faire précisément ce genre d’exercices!- j’ai pris gout à oui -pitt !- à la manière toujours la plus farfelues de « me mettre en galère « , de dessiner l’indessinable. des doigts de pieds – des verres , des perforeuses , lol ou nature morte de ce ke j’ai dans la poche !, comme dessiner avec 3 crayons …!!! ou .- ce type d’exercices là, chronométrés- de mémorisation oui excellent exercice de visualisation globale !- -ou graphiques : utilisant telle ou telle techniques de + »remplissages de positionnement d’ombres et de la lumières , etc etc ,—- je découvre votre blog et vous en remercie c chouette découvrir qu’il existe des passionnés!- et merci de votre temps -! accrochez-vous!- la passion est la plus jolie manière de transmettre !

        • Photo du profil de Pit Pit dit :

          Merci Karine.

    • Photo du profil de Karine3 Karine3 dit :

      Finet bonjour!- je suis étudiante en arts visuels et , bien que mes idées soient généreuses , j’ai beaucoup de mal à les structurées ,…J’ai une thématique à respecter , dans le cadre de la constitution d’un dossier de candidature ou des travaux de plusieurs planches A3 , une croquis(3 à 6)-une photo (3) sur A3- et compo graphique , collages en 2d ,et compo libre tout en A3 .– le thème …. »LES LIMITES  » , Alors depuis que j’ai connaissance de la thématique et en tenant compte du délais d’un mois , j’essaie de structurées mes idées qui me viennent en vrac , comment ficelé une cohérence entre mes planches et les différentes techniques j’y voit floues et le respect des délais de réalisations m’inquiète… Pourriez -vous s’il vous plais, me developper l’idée de votre mind-map- qui certainement me serait bien utile ?

  18. Ksaki Art dit :

    salut Pit

    Donc en fin de compte il faut stimuler notre cerveau. On ne peut pas comprendre d’un seul coup. 🙂 si tu vois deux fois ce message c’est normal c’est que je l’ai posté une fois mais je ne le vois pas dans les commentaires donc je le poste une deuxième fois. (au cas où si il y a un bug) ^^ en tout cas ton blog est génial ça nous aide énormément, surtout que tu réponds à nos commentaires ça fait plaisir c’est rare 🙂

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      C’est toujours important de stimuler son cerveau! ça évite de déclencher un ALzheimer à 70 ans en plus (une maladie pas marrante du tout)! 😉

      Et puis je trouve ça normal de répondre aux commentaires, c’est un minimum je trouve. Je sais que la plupart des gens ne le font pas.
      A la fin de la journée, si je n’ai aidé personne, je me sens inutile, ce qui me rend de mauvaise humeur. On ne se refait pas ^^.

  19. Ksaki Art dit :

    Je dis ça parce que moi je me tue à vouloir comprendre tout de suite le truc, quelle chose il faut savoir pour dessiner comme un pro. Alors qu’en fin de compte il y a pas une chose à savoir mais c’est à force de dessiner et d’appliquer votre enseignement que l’on réussit. ce qui est énorme c’est que j’ai trouvé quelqu’un qui est comme moi (vous, j’ose pas vous tutoyer^^)qui a cherché à vouloir savoir comment les autres ont eu ce talent de savoir dessiner. Jusqu’à en se prendre la tête et de tout arrêter. c’est exactement mon cas je me pose beaucoup trop de questions et je suis trop impatient à vouloir savoir dessiner tout de suite. j’ai eu des périodes où j’arrêtais pas de dessiner qui ne duraient pas longtemps parce qu’à chaque fois je m’apercevais que mes dessins étaient pourris et ça me décourageait. j’ai hâte de progresser avec vous. Je pense que le plus dur c’est d’admettre que l’on ne peut pas utiliser notre cerveau entièrement et que l’on doit fonctionner étape par étape. J’ai plein de questions que je vous poserai si je ne trouve pas les réponses ^^ Merci pour tout ce que vous faites.

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Oh tu peux me tutoyer! je ne suis pas si vieux que ça 🙂
      j’ai juste …. j’ai juste…. bon ok je suis un peu vieux 😀
      mais tu peux me tutoyer, je me sentirai un peu plus jeune, héhé.

      Oui il est préférable de dessiner par étape. Le cerveau ne peut anticiper trop de choses à la fois.
      Si on doit penser au design, à la composition, à l’éclairage, au rendu, à la perspective…etc… tout au même moment, c’est impossible.
      C’est pour cette raison que je conseille de ne jamais aller trop vite quand on dessine (surtout d’imagination), pour se laisser le temps de procéder progressivement.

  20. Ksaki Art dit :

    D’accord le vieux. =p

    J’ai une petite question. C’est bien deux choses différentes le dessin par observation et le dessin par imagination? Parce que souvent quand je dis aux autres que j’ai dessiné avec un modèle ils ont l’air un peu déçu. Pourtant j’ai du mérite de dessiner avec une image c’est pas comme si je décalquais. 🙁
    J’ai l’impression que c’est moins valorisant que par l’imagination.

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Oui, mais tu sais la plupart des gens ne se posent pas beaucoup de questions car ils n’ont jamais essayé de dessiner, ils ne connaissent pas les véritables capacités du cerveau à retranscrire la réalité de mémoire.
      Les illustrateurs professionnels utilisent BEAUCOUP de références photos (voir ce vieil article). Les dessinateurs de bandes dessinées en utilisent nettement moins, mais demande leur de dessiner autre chose que ce qu’ils font d’habitude ou à l’automatisme (sortir de leur style par exemple), je peux t’assurer qu’ils auront bien plus de mal, surtout sans référence.

      Honnêtement, je ne connais aucun artiste qui dessine de façon réaliste sans aucune référence (à part certains autistes, et encore…). Nous sommes humains, pas des machines.
      Maintenant à toi de décider si tu dessines plus pour toi, ou plus pour les autres. Car si tu es déçu par les réactions des gens à qui tu dis que tu t’es aidé de photos ou autre, c’est que tu en attendais trop de leur part.
      Dessine pour toi avant tout et essaie d’anticiper les réactions des gens car tu vas l’entendre souvent celle-là. La plupart des gens essaient de se rassurer et partent du principe que le talent de dessinateur est inné, et que bien sûr, si tu es né avec le talent, c’est que tu as aussi la capacité de dessiner réaliste tant qu’à faire, et pas eux! c’est d’une naïveté sans borne, mais en réfléchissant de façon cartésienne, il faut comprendre que le commun des mortels:
      – a peur de l’échec
      – a peur d’être jugé par autrui
      – préfère critiquer et rester dans le déni plutôt que d’agir/produire (comportement typiquement français d’ailleurs), et vont même jusqu’à haïr les personnes qui n’empruntent pas le même chemin qu’eux (on les appelle les « haters », terme qui signifie « haineux »: en réalité ils renvoient la haine sur les autres par frustration de leur incapacité à agir et de la différence entre toi et eux).
      – préfère formater leur discours sur les choses qu’ils ne maitrisent pas et généraliser sans avoir essayé de véritablement comprendre le processus qui a amené au résultat.

      Il faut s’y faire. ^^
      Une fois que tu t’y es fait, ça va nettement mieux pour produire et avancer sans te préoccuper du jugement des autres.
      Tu dois conditionner ton esprit de sorte à ce que tu ne deviennes pas un mouton de panurge.
      Cela fait partie du combat quotidien de tout artiste qui se respecte. 🙂

  21. Ksaki Art dit :

    salut Pit ^^

    Ça me rassure énormément, dorénavant je vais essayer de dessiner pour moi pour l’instant puis après je verrai. Je posterai des dessins à la communauté, je montrerai mes dessins à des gens qui s’y connaissent et qui remarque tout le travail que font les dessinateurs. Des gens qui pensent pas qu’a eux et qui respectent le travail des autres. =)

  22. Photo du profil de Pit Pit dit :

    arf, Je n’avais pas vu ta question 😉
    Tu sais d’où viennent ces tremblements?
    Je sais que la nicotine peut provoquer ce genre d’effet, donc si tu es fumeur ne te pose pas la question.
    Je sais aussi que ça peut être la peur de l’échec ou parfois d’origine neurologique.
    Peut être qu’il vaudrait mieux demander un avis à ton médecin généraliste…

  23. Photo du profil de Pit Pit dit :

    Mais de toute manière, la solution pour toi c’est d’aller plus vite dans le mouvement. Plus le mouvement est rapide, et moins tu risques le tremblements.
    Si tu vas trop doucement, la qualité de ton trait risque de s’en ressentir.
    Sinon tu as la technique du mouvement fantôme (comme je l’appelle), vas voir par là.

  24. Ksaki Art dit :

    Nan je ne suis pas fumeur lol
    J’en ai déjà parlé à mon médecin et il m’a dit que c’est à cause de la nervosité je suis très nerveux et très stressé de la vie 😐

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Peut-être que la sophrologie t’aiderait. J’étais très nerveux entre 16 et 22 ans, j’ai fait de la sophro et je me suis mis aux arts martiaux, et c’est vrai que depuis je vais beaucoup BEAUCOUP mieux. Je ne sens quasiment plus d’énergie négative, la peur de « faire », et la frustration de l’échec. Tu devrais t’y mettre, ta vie changerait, je te le garantis. Bon là on est un peu hors sujet, mais suis mon conseil! tu ne le regretteras pas. Au début c’est pas facile, mais en quelques (semaines) mois, on sent déjà la différence.

  25. Jacques dit :

    bonjour Pit,

    En lisant l’article, je me rappel que lorsque j’avais cinq ans j’ai fait un dessin d’une marche folklorique de mon patelin de mémoire à l’école et ce qui m’a valu un beau petit diplôme de dessin mdr !!!

    Ceci dis chapeau bas pour pour toutes les informations très précieuse que tu nous apportent à chacun d’entre nous.

    J’ai bientôt 48 ans et toujours eu peur de me lancer réellement dans le dessin 🙁
    tout ce que j’ai fait c’est du dessin technique pour mes plans, très loin de pensé qu’il était si important au point de vue des perspective dans le dessin artistique !
    Et bien sur comme un peu tous le monde essayé de dessiner mais sans trop de succès, car je n’avais pas les bonnes bases pour commencé.

    Et puis le bonheur de tomber sur ce blog, qui m’a vraiment donner l’envie de mis mettre enfin 🙂

    Enfin voila encore mille fois merci 🙂

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Bonjour Jacques,

      Ton commentaire me fait vraiment très plaisir en fait, et je vais te dire pourquoi…

      Tout d’abord parce que j’ai de plus en plus de personnes plus âgés que moi (j’ai 33 ans) qui commencent à dessiner sous mes conseils, et bien que je n’aime pas trop flatter mon ego, cela fait partie de ces rares moments où je me sens le plus vivre et où je me sens le plus utile. Quoi de plus motivant pour moi que de savoir que des personnes comme toi s’y mettent, en sachant que mes articles les ont ne serait-ce qu’un peu éclairés ou motivés?

      J’ai commencé à m’y mettre sérieusement à 25 ans, plus tôt que toi certes, et je sais que tout est possible même quand on croit n’avoir aucun talent inné.
      Cela me fait penser à l’histoire de cette mamie de 82 ans que je connaissais à l’époque (j’espère qu’elle est encore en vie cette brave dame), qui avait commencé les étirements musculaires vers les 70 ans (après avoir perdu son mari). « Super mamie » comme je l’appelais. A 82 ans, elle faisait presque le grand écart. Pas évident de se dire que c’est possible de se mettre au sport et aux étirements à cet âge… pourtant le corps humain (au même titre que le cerveau) s’adapte à tous les stimulis et tous les apprentissages, quelque soit l’âge.

      Un autre exemple que j’ai, c’est ma mère: la meilleure des mamans sur terre, une belle personne vraiment, je suis fier d’être son fils (et c’est réciproque). Lorsqu’elle commence une activité, elle s’y met à fond. Il y a deux ans elle a commencé à danser la country, et aujourd’hui elle a presque le niveau d’un prof. Toujours la même formule bien sûr: travail régulier, répétition théorique et mise en pratique, et ceci sur une base quasi-quotidienne.

      Lorsque je vois certaines personnes dire après 15 ans: « ah mais moi, ça fait 15 ans que je fais ça, et j’ai jamais eu vraiment le niveau, je suis pas fait pour ça, je progresse plus… ». A ces gens-là je suis toujours tenté de leur répondre: « et tu t’entraines un peu tous les jours? ». Parce que « commencer il y a 15 ans » est une chose, « ne pas avoir arrêté depuis 15 ans et sur continuer sur une base régulière en est une autre » . Force est de constater qu’une fois par semaine ce n’est pas suffisant pour apprendre: c’est une fréquence suffisante pour l’entretien, mais pas pour l’apprentissage et l’évolution. Pour moi, c’est deux fois minimum ou rien.

      Il suffit d’être régulier, rester motivé en variant les exercices pour se faire plaisir et aborder les problèmes avec une méthode de travail sérieuse (et avoir un minimum de discipline pour l’appliquer).
      C’est à la portée de tout le monde, sincèrement. Il suffit d’y croire et de se fixer des objectifs. 🙂
      Je sais que c’est difficile d’être discipliné de nos jours, on a vite fait de se disperser. Personnellement, le jour où j’ai mis ma télévision à la décharge en me promettant de ne plus jamais regarder d’émissions débiles, j’ai eu d’un coup beaucoup plus de temps pour les autres activités… juste pour dire. 😀

      Merci à toi pour ton intervention en tous les cas.
      Je dormirai sur mes deux oreilles cette nuit. 😀

  26. Jacques dit :

    Bonjour Pit,

    Merci de me répondre et j’apprécie vraiment ta façon de voire les choses telle qu’elles le sont, d’avoir aussi une forme pédagogique qui permet de rendre ce blog très constructif :-).
    Je suis aussi de ceux qui ce dissent quant on veux on peu et comme tu le dis très bien, il faut être discipliné c’est une règle très importante 🙂
    Aussi prendre le temps de se faire plaisir (chose que je n’ai pas trop fait car toujours travaillé sans arrêt :-()
    Je pense que tous ce que tu fait sur le blog m’a vraiment fait prendre conscience de beaucoup de règles importantes dans le dessin (ce qui me motive encore plus :-)).

    Et n’oublions pas les félicitations pour ta maman à son activité et surtout, elle peut être fier de son fils qui apporte ce bonheur aux autres en leurs procurent toute sa culture :-).

    Je te dis à très bientôt, car j’ai beaucoup de question à posé 🙂 (si il n’y a pas de problème pour toi bien sur).

  27. Lajeunesse Delphine dit :

    Bonjour Pit,
    Tout d’abord bravo pour ce site merveilleux!
    Cet exercice est vraiment fatigant! Une bonne fatigue enfin je retrouve la sensation d’avoir travaillé! J’ai un sérieux problème avec les proportions: faire simple et globale ne pose pas de soucis mais si je compare mes images modèles et mes croquis les proportions sont vraiment à côté. Est-ce le bon exercice pour résoudre ce soucis?

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Bonjour,
      Les proportions correctes viennent avec le coup d’oeil, qui lui-même vient avec la pratique. On a beau tout mesurer, si l’oeil n’est pas habitué il n’y verra que du feu. Donc mon conseil, observer, observer et encore observer tout ce qui est possible d’observer. 😉

  28. dg dit :

    Bonjour,

    Je prend des cours de dessins depuis quelques mois et j’ai vu les progrès, mais pour faire chaque trait d’après une image, je dois sans cesses faire des va et vient entre ma feuille et le modèle, gommer 10 fois chaque trait pour « chopper » le bon…

    J’en ai conclu que j’avais un gros problème de mémoire photographique et j’ai été ravi de trouver cet article !
    Malheureusement j’ai l’impression que ça ne changera rien, je regarde chaque image 30 secondes (a vrai dire je peux la regarder 5 minutes c’est pareil) et dès que je regarde ma feuille tout s’évapore, il faut vraiment que je décortique l’image en comptant les arbres, en me faisant une petite checklist de choses à dessiner pour faire quelque chose de passable, et je dessine alors sur ma feuille les indications que j’ai retenu sans me rappeler de à quoi cela ressemblait vraiment.

    En gros j’ai une mémoire photographique INEXISTANTE, je rêverais de pouvoir « décalquer » une image mentale, transposer un souvenir sur la feuille en repasser chaque « trait virtuel », est-ce que c’est ce à ce quoi on arrive quand on à une très bonne mémoire photo ?

    J’aimerais surtout savoir si tu penses qu’en nageant à ce point je puisse un jour progresser dans le dessin de mémoire ? je n’ai essayé qu’une seule séance l’exercice mais j’ai eu une grosse révélation sur à quel point je suis nul pour ça, tous mes souvenirs deviennent flou et je n’ai dans la tête que des zones de couleurs extrêmement vagues, impossible de dessiner une forme correcte d’après un souvenir vieux de 5 secondes.

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Salut (fan d’Oscar Wilde?),

      Alors pour répondre à ta question, effectivement si ta mémoire photographique est faible, il va t’être plus difficile de dessiner de mémoire.
      Mais, le plus important en dessin est de comprendre avant tout pourquoi les formes sont agencées de telle ou telle façon en trois dimensions.
      Il faut bien différencier l’aspect design (2D) de l’aspect 3D.

      Quand tu « observes en 2D », c’est de la mémoire photographique pure, on est d’accord.
      Quand tu « observes en 3D », tu inclus la profondeur spatiale, la perspective, l’empilement et la simplification des formes. C’est la manière la plus intelligible de travailler, ce qui signifie qu’il y aura moins d’effort de mémoire photographique à faire que pour le dessin de design pur.

      Cela dit, même si ton niveau est faible en observation 2D, il va falloir que tu comprennes d’abord le pourquoi de cette faiblesse.
      Pose-toi les questions:
      – Suis-je curieux dans la vie de tous les jours?
      – Ai-je le sens de l’observation dans mon quotidien? (ou est-ce que je filtre la plupart des choses de la vie quotidienne sans prendre le temps d’observer)
      – Ai-je des problèmes de concentration récurrents?
      – Ai-je un bon esprit de synthèse? (simplification des formes complexes en formes simples)

      Le souci lorsqu’on veut trop retenir de choses d’un coup, au final on ne retient rien.
      De la même façon, quand on ne comprend pas le « pourquoi » (quelles formes en 3D amènent à ce rendu en 2D?) on ne peut reproduire le design sur sa feuille.

      Je te suggère de t’intéresser à la mémoire associative et aux moyens mnémotechniques.
      Je m’explique: par exemple, quand tu veux retenir un numéro de téléphone: 06 82 45 09 24.
      voilà les liens associatifs que je peux faire typiquement:
      06: téléphone portable (tout le monde connait)
      82: mon année de naissance
      45: mon département
      09: l’âge de ma petite soeur
      24: l’année où j’ai été diplomé
      Enfin j’aurais pu faire plus simple (je ne suis pas un expert), mais tu as compris le principe.

      En dessin, c’est la même chose, il existe des techniques d’observation 2D et de visualisation, où tu associes les formes d’une certaine manière, et au lieu de retenir les formes au détail, tu retiens le tout en associant les formes et en les classant d’une certaine manière.
      Je ne pourrais rentrer en détail dans ce commentaire évidemment, mais les techniques de mémoire associatives peuvent être appliquées à tout.
      Avec un peu de bon sens, et de pratique régulière, ta mémoire photographique pourra certainement être améliorée progressivement.

      J’essaierai d’en faire un article. Je trouve ce genre de sujet spécialement passionnant à vrai dire, et tout à fait dans mes cordes. 😉
      Je le note dans ma liste.

  29. dg dit :

    Merci d’avoir pris le temps de me répondre ! 🙂

    Je comprends ce que tu veux dire, dans mon cas je maitrise de mieux en mieux la perspective, les ombres, donc quand je dois refaire la deuxième image que tu proposes par exemple j’essaye de dessiner 2 blocs dans la bonne perspective, les fenêtres et les 2 escaliers, et ce n’est pas grâce aux souvenirs de la photo que j’y arrive mais grâce au fait que je sais dessiner 2 blocs et faire des fenêtres suivant le même point de fuite, enfaite peut être que je rêve en imaginant qu’on peut « décalquer » une image mentale qui viendrait s’afficher par-dessus notre feuille blanche.

    Je vais plutôt m’entrainer à dessiner des dizaines de têtes, corps, bras etc dans tous les angles possibles, pour connaitre à l’avance comment doit se dessiner telle ou telle chose sans avoir à faire 10 allez retour entre le modèle et la feuille, ça sera une sorte de mémoire associative, j’associerai chaque partie d’une image à quelque chose que j’ai déjà dessiné, j’ai l’impression que c’est aussi beaucoup comme ça qu’on fait ?

    En faisant cela, tout en essayant de retenir un max d’infos à chaque coup d’œil, je pense que je vais m’améliorer quand même 🙂

    Merci beaucoup !

  30. Pédrolita dit :

    Super les exercices, simple, efficaces, et bien expliqués!! 🙂

  31. Hélie dit :

    Bonjour Pit,

    Je viens de découvrir ton site et je dois te dire qu’il est génial !!
    De depuis quelques semaines, j’ai une réelle envie de me remettre au dessin que j’avais abandonné à cause de mes études et ton site me donne vraiment envie de le faire !! 🙂

    J’aimerais bien dessiner des histoires qu’on s’imagine avec amis, un peu dans le style manga mais dès que je veux dessiner quelque chose qui sort de mon imagination, j’ai l’impression que ça ne ressemble à rien.

    J’essaie de dessiner tous les jours mais quand je ne fais pas l’exercice que tu viens de décrire, je ne sais pas quoi faire pour « trouver mon trait » et non pas recopier celui des dessinateurs que j’aime bien. Je voulais donc savoir, quels exercices je peux faire pour m’améliorer ?

    En tout cas, c’est vraiment génial de trouver quelqu’un d’aussi passionné et donc passionnant. 😉
    Ton site est vraiment super, ne t’arrêtes surtout pas !!

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci Hélie,

      Le dessin d’imagination et le style sont de vastes sujets, et je dois dire assez subjectifs.
      Pour l’instant je me concentre sur des articles plus débutants, qui peuvent aider un maximum de monde, car si je parle de techniques trop avancées, la plupart des lecteurs vont me bouder. 😉

      Merci de ta compréhension.

  32. Alex dit :

    Salut !
    Et d’abord merci pour ce site trés intéressant.
    En ce moment je cherche une méthode efficace pour entraîner ma mémoire visuel et peu être les découvertes que j’ai fait pourront service à d’autre ?
    Il est connu que la mémoire s’imprime selon certain facteur et le plus important étant le facteur émotionnel.
    on se souvient bien d’un moment fort en émotion comme un mariage ou autre journée de vacance excitante.
    Or une journée de vie banale on n’arrive tout juste à se souvenir de ce que l’on as manger… Bref
    En fessant l’exercice j’essai de vivre l’ image.

    Ex : en prenant l’image du guerrier et du dragon. Je commence par imaginer faire partie de cette scène épique cela crée en moi une vive émotion qui me fera retenir l’ambiance générale de la scène.
    ensuite en gardant cette émotion je me situe dans la scène comme si je fesai partie de l’image ( je suis derrière le guerrier). Puis en gardant cette émotion je décortique l’image , quand je regarde le dragon je l’imagine bouger et il me fait peur comme si vraiment j’été en danger et créé le sentiment de peur en moi, puis je le décortique et observe les détaillé qui vienne accentuer ce sentiment.
    Puis au moment de redessiner la scène je ferme les yeux puis me remémore le moment vécus. comme si c’été un moment de vie très intense et essai au maximum de faire sortir les émotion vécus lors de l’observation.qui as pour but de me renvoyer les images lié à cette émotion. Et de ces images qui me revienne j’essai de dessine ce que je vois dans ma tête.

    Cela peu paraitre un peu farfelu ! Mais en gros j’essai de me servire de mes sentiments comme moyen mnémotechnique. Associer une image a un sentiment. Cela est beaucoup moins mathématique (hauteur largeur de la shape, distance etc…) mais beaucoup plus sensitif, du coup l’exercice en devient aussi bien plus amusant.
    Tout le monde ressent et as des émotions forte qui nous font vibrer tout au long de notre vie. Et qu’est ce que l’ art sinon la communication des émotion de l’homme ?

    Voilà j’espère que mon point de vue pourra être utilie à certain.
    Et encore merci pour ce site fort intéressant !

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Ce n’est absolument pas farfelu comme méthode.
      C’est ce que font les réalisateurs de films.
      C’est une technique qui a fait ses preuves 😉
      Merci pour le partage.

  33. Erwan dit :

    Déjà bravo pour ce blog, ça fait un petit moment que je le regarde, et il est très pédagogique et complet! Beau travail.
    Pour avoir fait massivement du croquis d’observation d’après photo depuis 2 ans et demi, j’arrive maintenant à faire d’assez « jolis » dessins. Cependant, aujourd’hui, je ne fais plus que du dessin de mémoire. Parce que je me suis rendu compte que je m’étais enfermé dans la copie (tu en parles dans un autre article). Mais je ne comprenais rien à ce que je dessinais. Et là, miracle ! Avec le dessin de mémoire, j’ai trouvé un exercice qui est à la fois sans pitié (si tu n’as pas compris le modèle, c’est mort) et à mi chemin entre dessin d’imagination et d’observation. Du coup, j’ai de nouveau l’impression d’apprendre. Mes dessins sont moins beaux, mais j’apprends, je comprends les choses. Je pense que cet exercice ne se limite pas à un simple travail de mémoire visuelle. Moi, je me rends compte que cela permet de vraiment comprendre les volumes. Avant, je ne comprenais rien aux volumes, mais petit à petit grâce à cet exercice, ça vient. C’est une excellente alternative au dessin d’observation classique. Et j’espère que ça va enfin me permettre de m’améliorer en dessin d’imagination. En tout cas, depuis quelques temps, c’est la base de mon apprentissage. Un excellent exercice, que j’aurais dû pratiquer intensivement depuis bien longtemps. Enfin, qu’à cela ne tienne, je me rattrape : je ne dessine plus que de mémoire;)

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Salut Erwan.

      Rien qu’en te lisant, je sais que tu es sur la bonne voie pour accéder à tes objectifs en toute autonomie, je le pressens.
      Continue comme ça. Tu as tout compris.
      L’esthétisme viendra en pratiquant, lorsque tu seras capable d’ajuster les formes grâce à ton oeil entrainé.
      Good job.

  34. lallemand dit :

    Bonjour Pit

    Travailler ma mémoire à court terme ; ta proposition est excellente mais les photos que tu nous montre me paraissent difficiles justement parce que j’ai pris la mauvaise habitude de vouloir faire vite  » du ressemblant « , ce qui fait que j’accumule les détails.

    Bon, voyons, observer trente secondes les principales formes et les reconstituer durant une minute.
    Tes conseils me sont précieux car , avant de dessiner des croquis à l’extérieur, mon objectif était d’en réaliser en une minute chez moi.
    Or je n’y arrivais pas en une minute mais en deux et j’étais catastrophé !!
    Je mets trop de temps parce que, m’occupant trop des détails, je ne cherche pas à mémoriser, je regarde alors plusieurs fois le modèle et je n’avance pas.

    Merci Pit pour tes précieux conseils, je m’y mets dès ce tantôt !

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Bonjour Michel,
      Ne te décourage pas envoyant mes dessins, il faut tenir en compte que cela fait 9 ans que je dessine sérieusement.
      Avec une pratique régulière tout est possible.

      Merci à toi d’être passé!

  35. Marinette dit :

    Bonjour Pit,
    J’ai fait une formation en arts plastiques en bac+4 et j’ai arrêté le dessin dès que je suis entré dans la vie professionnelle, il y a 6 ans. Je n’ai plus du tout confiance en mes dessins mais ton blog m’a redonné du courage. je fais ton petit exercice 15 min tous les jours en rentrant de mon boulot, à mon plus grand bonheur!
    J’adore tes articles et tes commentaires, tu as l’air d’aimer observer le monde et les gens. Et j’aime cette approche « on a rien sans rien », ça me motive à rester régulière dans ma pratique et à avancer pas à pas 🙂

    Dis-moi, je brûle d’envie de voir tes dessins. Où les caches-tu donc?

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci Marina. (j’adore ce prénom)
      J’ai récemment créé une page instagram
      J’y posterai mes derniers dessins.
      J’avoue que depuis que je tiens ce blog je suis beaucoup moins productif (car peu de temps pour moi), donc j’ai très peu de dessins récents à montrer.
      C’est le prix à payer, mais que veux-tu… au moins je suis fier d’aider les autres. 🙂

  36. Adelaye dit :

    Bonjour Pit,
    Je me suis mise au dessin il y a 2 semaines. mon niveau se situe entre « catastrophique » et « vraiment nulle », mais ton blog m’encourage beaucoup.
    Je pratique tous les jours depuis que j’ai commencé, j’espere garder le rythme (jusqu’a la fin de ma vie? 😉 )

    Merci pour ce petit exercice, il est vraiment très bien.
    Une idée que j’ai eu en consultant cet article avec ma page Facebook ouverte à côté : Facebook permet d’avoir facilement une selection d’image sur la page d’accueil, sélection qui se renouvelle assez rapidement en plus , entre les photos de vacances et les « selfies » (je deteste ce mot!) des uns et des autres, pour ceux qui n’ont pas de temps de constituer un petit diaporama pour faire l’exercice.

    Encore merci pour ton blog, il m’aide beaucoup!

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Je te souhaite bon courage dans tes débuts.
      Tiens bon 😉
      Et si tu as un coup de mou hésite pas à partager, c’est libérateur.

  37. marieC dit :

    Génial !!! Voici mes devoirs de vacances ^^ !!! C’est parti !

  38. Pauline dit :

    Bonjour à tous et à toutes^^

    Je suis nouvelle (je pense que c’est pas trop l’endroit pour le dire^^) et depuis que j’ai lu plusieurs sujets à la suite depuis avant hier, j’ai envie de faire du dessin mon métier. C’est une révélation soudaine, mais je pense ne pas me tromper. Ce post et ce blog sont géniaux ! Merci pour votre partage 🙂

  39. Pauline dit :

    Merci pour vos encouragements:) le problème étant que mes proches (famille) me poussent aux études, mais je préfère être autodidacte, car les études en dessin sont trop « formalisées » je trouve, comme si on pouvait (ce n’est que mon avis^^) aller au même rythme que les autres, et même dans le lycée ou j’étudie actuellement, j’ai l’impression d’être en compétition et non dans le partage… Je ne sais pas trop comment faire du coup 🙁

  40. bryan dit :

    Merci pit pour cette article, surtout que mon cerveau sature vite quand je fait des dessins de tête lol, ça sera un tres bon exercice pour moi.

    J’ai une question, je veux faire cette exercice 3 à 4fois par semaine régulier c’est bonne chose pour un débutant, enfin je veux dire sa fait longtemps que j’ai pas dessiné. Ce type d’exercice c’est pareil que la musculation non faut pas trop en faire sinon on a des courbature non?

  41. Didye dit :

    Bonjour Pit. Une question un peu hors sujet (etant nouvellement inscrite je ne savais pas ou mettre cette question). Beaucoup de mes connaissances se sont sur du long terme ameliorees en dessin car elles recopiaient beaucoup d’images. Cela nous fait-il effectivement progresser plus vite qu’en faisant des dessins entierement imaginé s ou composé s par soi-même ? Merci pour ce blog qui fourmille de bons conseils ! =)

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      C’est une excellente question.
      En fait je dirais que ce sont deux exercices différents:
      – d’un côté le dessin d’observation aiguise ton oeil, te conditionne à reconnaitre la disposition du graphisme, analyse la lumière, améliore les proportions, te donne confiance en ton trait. Mais pour apprendre encore plus vite en copiant, tu peux réfléchir en 3 dimensions. Réfléchir en 2D fait progresser sur des années, donc sur le long terme. Réfléchir en 3D fait progresser sur du moyen terme, ça va beaucoup plus vite.
      – d’un autre le dessin d’imagination/mémoire te permet de synthétiser toutes tes connaissances, et c’est le moment où tu ne peux que tu fier à tes connaissances et ta perception en 3D. Tu peux apprendre des formes en 2D par coeur, mais ça ne t’aidera pas pour du dessin d’imagination.
      En réalité le dessin d’imagination est une projection mentale en 3D d’un objet. Le dessin de copie « bête et méchante » ne t’aidera pas beaucoup, voire pas du tout dans cette progression.
      – le dessin d’inspiration, où tu t’aides de plusieurs références en produisant un dessin unique et personnel, fais le pont entre le deux, c’est une sorte d’intermédiaire. C’est vers ça que tu dois te diriger pour te sortir de ta routine de dessin d’observation. Et ça passe par beaucoup de croquis et de vignettes « semie-inventées ».

      Tu saisis la nuance?

  42. Photo du profil de Sandrine6 Sandrine6 dit :

    Bonsoir Pit.
    Je viens de faire , pour la première fois cet exercice de dessin rapide en utilisant la mémoire courte ! C’est loin d’être facile ! Mais vraiment très intéressant. J’espère , en pratiquant régulièrement cet exercice augmenter ma capacité à mémoriser. Pour l’instant le résultat est très très moyen. Mais j’ai beaucoup aimer.

    Bonne soirée
    Sandrine

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Oui les résultats ne sont pas spécialement satisfaisants au tout début. C’est comme tout, ça se travaille sur le long terme ^^

  43. anne dit :

    Salut Pit
    Je refais le tour de certains articles et celui là est vraiment stimulant.
    Tes réponses aux questionnements de chacun sont parfaites, je ne peux qu’en rajouter 🙂 (des compliments, bien sur)
    Je viens de faire l’exercice (que j’avais évité :p) et bé au secours ! Alzheimer est pas loin pour moi qui suis bien plus vieille que toi ;D
    Donc c’est décidé, je vais stimuler mes neurones paresseux.
    Merci pour tout

  44. Photo du profil de Melviranais Melviranais dit :

    bonjour Pit,
    j’ai repris récemment le dessin après 15 ans d’arrêt et j’ai pris conscience en lisant tes articles qu’en fait… je ne sais pas dessiner… J’arrive très bien à recopier sur photo mais la mémoire et l’imagination ça ne va pas du tout. j’ai donc décidé de reprendre de la base. Je viens de réaliser cet exercice et sans surprise c’était très nul mais je veux bien croire que sur le long terme ça va m’aider.
    Par contre je ne sais pas trop dans quel ordre commencer cet apprentissage. Pour le moment je fait un peu de tout en fonction des articles que je lis sur ton blog mais j’ai une impression de fouillis pour le moment sans forcément avoir le sentiment de progresser.
    Merci pour tes conseils.

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Salut,
      Si tu reprends tout depuis le départ c’est normal que ce soit le fouillis.
      Je te conseille au début de dessiner des objets simples de mémoire, et lorsque tu fais du dessin d’observation, construis les formes simples avant d’ajouter le détails, plutôt que de copier ce que tu vois, même si les proportions sont mauvaises.
      Si tu ne parviens pas à voir le monde en 3D et en terme de profondeur, c’est qu’il te manque la perspective. Il est donc conseillé de la comprendre au minimum.

Laisser un commentaire

x

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.