Comment dessiner avec des feutres à alcool

Salut ! Nous allons voir dans cet article comment bien débuter le coloriage aux marqueurs à alcool.

Cela peut paraitre simple à première vue, mais on peut très vite avoir des résultats décevants, car il est important de connaitre l’outil pour l’exploiter de façon optimale.

Avant de passer à la phase de coloriage, tout d’abord quelques explications sur ce matériel !

Les avantages des feutres : polyvalence et praticité

Les marqueurs peuvent être utilisés pour réaliser tout type d’illustrations. Aussi bien pour des personnages de type manga ou BD, pour des décors ou alors des portraits.
Le rendu est très doux, avec des couleurs lumineuses et résistantes. On peut facilement superposer les couleurs et même utiliser des crayons de couleur en plus des marqueurs.

Je vous présente un exemple de feutres de la même marque (Graph’it), mais de deux gammes différentes.
Les marqueurs se présentent ainsi, le corps qui contient l’encre et les extrémités avec les pointes.
En règle générale, les marqueurs ont deux pointes.

 

    • Pour le feutre du haut, d’un côté une pointe brush, c’est-à-dire qu’elle sera plus souple, un peu comme un pinceau. Et à l’autre extrémité, une pointe très fine, idéale pour colorier de petits détails.

 

    • Pour le feutre du bas, d’un côté une pointe biseautée et de l’autre une pointe droite rigide.

 

Comment ça marche ?

L’encre contenue dans les marqueurs est composée d’éthanol et de colorant. L’éthanol va s’évaporer et ainsi la couleur va se fixer sur le papier la rendant indélébile. Le temps de séchage est d’une dizaine de secondes environ, mais cela dépendra de l’épaisseur de votre papier.

Il faudra donc aller relativement vite lors du coloriage si vous voulez faire de beaux aplats sans démarcations.
De même pour les dégradés, tant que l’encre est encore humide, les dégradés entre deux couleurs se feront plus facilement.

Conseils techniques pour conserver ses feutres en bon état

Je vous conseille d’entreposer les feutres à l’horizontale, sinon ils s’abimeront très rapidement.
Si vous les gardez à la verticale, l’encre s’accumulera vers le bas et finira par couler et la pointe se trouvant vers le haut va sécher.

Nettoyez vos feutres régulièrement si ceux-ci sont sales afin que les capuchons gardent une bonne adhérence. Vous pouvez utiliser de l’alcool à 90° sur un chiffon doux pour les nettoyer.
Ce qui évitera soit de faire sécher les pointes si les capuchons n’adhèrent plus, soit de rendre les capuchons collants. S’ils adhèrent trop, vous aurez du mal à les retirer de vos feutres.

 

Et le Papier ?

Il y a un point important qu’il ne faut pas négliger pour avoir un beau rendu. C’est le papier !
Vous ne pourrez pas avoir un rendu correct et de beaux dégradés avec vos feutres si vous n’avez pas un bon papier.

 

 

Plusieurs options s’offrent à vous. Le papier multi-techniques, le papier bristol et le papier marqueur.
La meilleure option est d’utiliser des feuilles très lisses ou conçues spécialement pour l’utilisation des feutres à alcool.

 

Feuilles à imprimantes

Quelques mots sur les feuilles à imprimantes, car je suis sûre que certaines personnes se poseront la question à savoir s’il est possible de les utiliser ou non.
La feuille à imprimante absorbe l’encre, et celui-ci traverse facilement la feuille, les dégradés sont plus difficiles à avoir.
Oubliez ces feuilles qui sont certes abordables, mais inadaptées pour du dessin aux feutres à alcool.

 

Papier Layout

Les papiers marqueur ou dit layout, sont des feuilles très fines et très lisses, qui ont été conçues pour que l’encre ne les traverse pas. Elles sont aussi légèrement transparentes, permettant ainsi de placer un croquis sous une feuille et de colorier.

 

Papier Bristol

Le papier bristol plus épais et plus lisse est très bien aussi pour l’usage du feutre à alcool.
Bien que l’encre peut parfois traverser le papier, il est toutefois plus épais, ce qui rallonge le temps de séchage. Mais surtout le papier sature moins vite en encre étant donné son épaisseur ce qui nous permet d’avoir de beau dégradé et de mélanger plus aisément les couleurs.

 

Papier Multi-techniques

Le papier multi-techniques est très épais, les couleurs se diffusent bien et l’encre sèche moins vite. En plus avec ces feuilles on peut aussi utiliser des crayons de couleur en plus des marqueurs.
L’inconvénient, c’est que ces feuilles ont tendance à boire l’encre et le grain du papier abime la pointe des feutres. Au vu du prix de certains marqueurs, je vous suggère d’utiliser ces feuilles de façon occasionnelle ou pour des travaux spécifiques.

Si vous dessinez directement sur un bloc ou sur un carnet dont le papier n’est pas destiné à l’usage de feutre à alcool, vous pouvez mettre une autre feuille plus épaisse en dessous qui servira à protéger les autres feuilles de votre bloc ou de votre carnet.

 

Coloriage : La bonne pratique

Gardez à l’esprit qu’il faut toujours commencer par les couleurs les plus claires, car il est toujours plus facile de foncer les couleurs claires que l’inverse.

Sur du papier layout, j’ai réalisé quelques exemples de différentes façons de procéder au coloriage avec les marqueurs pour vous montrer pourquoi j’insiste sur ces points.

 

Superposition de couleur

En premier, je commence par remplir d’une couleur, puis laisse sécher.
Une fois sec, je pose une deuxième couche sur une moitié. Vous remarquerez qu’en superposant plusieurs couches cela permet d’avoir un effet d’ombre.

 

Dégradé entre deux couleurs proches

Dans cet exemple, j’ai choisi ces couleurs, “tomato” et “mango”, car elles ont à peu près la même valeur. Idéal pour un mélange. Je remplis d’une couleur jusqu’à la moitié puis de l’autre couleur sur l’autre moitié et au centre je garde une zone humide pour que le mélange se fasse plus facilement puis je vais alterner avec la première couleur pour mélanger et avoir un dégradé.

 

Mélange entre une couleur claire et une couleur foncée

Cette fois, je mélange une couleur plus claire et une couleur plus foncée en procédant comme précédemment.
La couleur plus sombre domine sur la couleur la plus claire et le dégradé ne se fait pas entre ces deux couleurs.

Même en prenant mon temps, je n’arrive pas à avoir un beau dégradé entre ces couleurs.
Vous comprendrez donc qu’il faut commencer par les couleurs les plus claires avant les couleurs les plus foncées, car il sera impossible de revenir en arrière.

 

Quel est donc ce feutre transparent ?

Parmi votre assortiment de feutre, vous aurez un feutre bien étrange, qui ne contient aucune couleur.
Il s’agit tout simplement du blender.
En fait, il porte très mal son nom, car il ne sert pas en réalité à mélanger les couleurs.

 

Utilisation du blender avant la couleur

Dans cet exemple, je dépose une première couche de blender sur une moitié du rectangle, ensuite je dépose une couleur sur l’ensemble du rectangle.

Vous remarquerez qu’il y a une différence de teinte. La zone où le blender a été préalablement déposé est plus claire que la zone sans blender.

Utilisation du blender après la couleur

Cette fois, je dépose une couleur sur l’ensemble du rectangle. Je passe ensuite le blender à quelques endroits sur cette même couleur, on voit alors apparaître plusieurs démarcations.

Étant donné que dans le blender il n’y a que de l’éthanol et du liant, ce qui va se passer c’est qu’il va déplacer l’encre déjà posée sur la feuille. Ce qui de fait effacera en partie la couleur.

Donc, ce feutre-ci sert plutôt à diluer les couleurs, les atténuer ou les effacer.
On peut également créer des motifs ou des effets diffus et flou avec.

 

En résumé, pour avoir un beau dégradé, il faudra alterner les couleurs afin de déplacer et mélanger l’encre des différentes couleurs lorsque celles-ci n’ont pas encore séchées.

Pour créer des ombres, il est possible de superposer les couches une fois l’encre sèche.

Pour avoir de belle transition, il est préférable de prendre des couleurs proches avec la même valeur pour que le mélange soit plus aisé.

Avec des couleurs différentes le mélange est plus difficile, mais surtout c’est la couleur la plus foncée qui l’emportera sur la couleur la plus claire, il n’y aura donc pas de transition entre les deux !

Bien se préparer

Avant de commencer à colorier, il faut réaliser un nuancier !
Ne vous fiez pas aux couleurs sur les bouchons ni au nuancier fourni avec les marqueurs, car ceux-ci ne sont pas forcément représentatifs des couleurs une fois celles-ci déposées sur le papier.

 

Je vous conseille de prendre le temps de le faire et de noter le numéro de chaque couleur. Ainsi vous pourrez choisir plus facilement vos couleurs en fonction du dessin que vous voudrez réaliser.

 

Pratiquer en dessinant des objets simples

Il est temps de passer au dessin !

Pour s’entrainer, le mieux est de réaliser un dessin très simple. Nous allons dessiner une pomme !
C’est lisse, il n’y a pas de texture à gérer, et le travail des ombres et de la lumière sera simple. Je me suis basée sur une photo pour faire ce dessin.

Voici le matériel utilisé :

  • Un crayon HB pour les croquis

  • Un liner pointe fine 0.1 pour les contours

  • Des Marqueurs

  • Un stylo gel blanc de la marque Sakura

  • une feuille (bristol)

 

 

                        Croquis

Commençons par faire le croquis de la pomme. Ici, j’au utilisé la technique de segmentation.
N’appuyez pas trop fort sur le crayon. Ensuite, nous pouvons encrer à l’aide de notre liner.

Attention, laissez bien sécher, car certains liners ont une mauvaise tenue lors du passage du marqueur et ceux-ci ont tendance à baver.

N’hésitez pas à faire des essais sur une feuille servant de brouillon avant de passer à la couleur sur votre dessin. Ou alors, encrez votre dessin à la fin, une fois que vous aurez fini de le colorier.

 

 

                  Première couche

Déposons maintenant une première couche de couleur, en prenant soin de suivre la courbe de la pomme en allant du bas vers le haut pour bien faire ressortir le volume.

Restez concentrés lorsque vous coloriez afin de toujours garder vos zones humides pour ne pas voir de démarcations.

N’oubliez pas de préserver certaines zones sans couleurs afin de représenter la lumière.
Nous allons maintenant attendre le séchage complet avant de passer à la deuxième couche puis aux ombres.

 

 

             Superposition de couches

Ensuite, nous superposons les couches de la même couleur, avec une deuxième puis une troisième couche.

En procédant comme ceci, vous monterez en valeur et créerez de l’ombre sur la pomme. 
Puis ajoutez les couleurs sur la tige de la pomme.

 

Les ombres

Pour terminer, nous allons ajouter l’ombre portée de la pomme.
L’erreur, quand on débute avec le coloriage au marqueur, est d’utiliser du gris pour les ombres. Les ombres ne sont pas noires ou grises. La couleur des ombres dépendra de la couleur environnante.

Par défaut, on choisira une couleur plutôt dans des tons bleus ou mauves. Ce qui permettra d’enrichir la palette et d’apporter un peu plus de réalisme au dessin.

Si vous ne connaissez pas la théorie des couleurs ou que vous avez très peu d’assortiments de feutre, optez alors pour un gris chaud ou un gris froid.

Le gris froid aura une petite teinte bleue, tandis que le gris chaud aura une petite teinte jaune ou rouge, ce qui sera plus intéressant en matière de couleur qu’un gris parfaitement neutre.

Enfin, on ajoute quelques touches de stylo blanc pour suggérer les reflets et toujours dans la même direction que la source lumineuse. Ici, sur la photo, la lumière vient de la droite. Et voici le résultat !

 

 

Je vous suggère de vous entrainer, de tester différentes couleurs, pour les ombres et pour la lumière par exemple, essayez de reproduire d’autres fruits.

 

 

En conclusion 

Le feutre à alcool est une bonne alternative ou un bon complément aux crayons de couleur.
Il recouvre très rapidement la surface du papier, mais ce n’est pas pour cela qu’il est plus facile à utiliser pour mettre vos dessins en couleurs.

Il faudra aussi savoir faire preuve de patience pour que votre dessin ait un bel aspect.
Une fois maitrisé, vous n’aurez aucune limite sur les dessins que vous voudrez mettre en couleurs, vous pourrez tout faire.

Maintenant, vous savez comment créer de belles illustrations colorées !

Autres articles qui pourraient vous intéresser
57 réponses
  1. Merci pour ce tuto qui est vraiment très chouette! Je l’avais regardé lors de sa sortie et je le regarde à nouveau aujourd’hui! Ça donne envie d’une formation complète sur les feutres à alcool! 🙂

  2. Merci pour cet articles qui explique vraiment très bien.
    Après c’est une technique qui me fait peur car justement avec le feutre on voit tellement vite la démarcation que ça me paraît si compliqué !

    1. Il faut savoir de détacher des imperfections.
      Les démarcations ne sont pas si graves, au contraire elles peuvent donner de la vie et de la texture.

  3. Merci Laeticia pour ce chouette tuto, clair et super entrainant… qui donne envie d’en croquer (ok, je sors :P)

    Cela fait des mois que je songe à m’essayer aux marqueurs (depuis que j’ai décidé d’apprendre à dessiner et à peindre, en fait) mais je n’ose même pas en acheter un… pour une raison toute bête:

    Je sais pas quoi acheter. Entre les formes des pointes (pinceau, biseau, fine), les diverses marques et, surtout, savoir de combien de couleurs j’ai besoin…

    Plus que le prix, c’est surtout que un désir de réduire la quantité de déchets que je produit. Or, je ne peux pas m’empêcher de penser que les marqueurs c’est beaucoup du plastique autour d’un peu de pigments. Ok, dit comme ça c’est très bête, mais c’est pas pour dire que c’est mal d’en acheter ou d’en utiliser, hein. C’est pas ça. C’est juste que si je peux éviter d’en acheter trop, dont j’aurais pas l’usage, ben, je préfère.

    Facile tu me diras, j’ai qu’à acheter un des petits sets… Oui mais, lequel? Y en a plein. Des vifs, des clairs, des sombres, des ceci et des cela.

    Et si un petit set convient, pourquoi ils en proposent autant de différents (genre portrait/paysage/urbain) et pourquoi ils offrent aussi des sets gigantesques à côté, avec des centaines de teintes différentes? Je veux dire (question de noob): c’est pas conseillé de faire nos propres mélanges au marqueur? Et si c’est ok de mélanger soi-même… quelles couleurs seraient considérées ‘essentielles’ pour débuter confortablement, sans pour autant en acheter une collection gigantesque et devoir trimballer avec soi une brouette pleine de plastique ;)

    Peut-être tu as déjà écrit ou fait une vidéo sur le sujet, que je n’ai pas encore vue, mais tu en penses quoi comme sujet de blog: comment et quels marqueurs choisir quand on débute?

    1. Avec plaisir David ! 😊

      Si tu souhaites t’y essayer sans te ruiner, je sais qu’il y a de bons retours sur les feutres à alcool de chez action.
      Ensuite, il est possible d’avoir de commander des recharges si tes feutres sont vides, toutes les grandes marques le proposent.

      En ce moment, il y a un code de réduction que tu peux utiliser sur les feutres Ohuhu jusqu’au 31 octobre.
      Ce code se trouve sous la vidéo de Pit sur les feutres à alcool : https://www.youtube.com/watch?v=EB8WNShjwG8

      En toute logique, prendre un set avec les couleurs primaires est plus judicieux, car tu pourras créer plusieurs mélanges.
      Il est proposé à la vente un large choix de couleurs, car ça évite de devoir faire des mélanges pour obtenir la bonne teinte, c’est plus facile de prendre la couleur qui convient tout de suite.

      Les petits sets sont proposés pour réaliser des roughs, techniques rapides ne nécessitant pas l’utilisation de beaucoup de couleurs ou ne nécessitant pas d’avoir un rendu super réaliste.

      Il n’est pas prévu, pour le moment, que je fasse un article ou une vidéo sur les couleurs indispensables à avoir pour le coloriage aux feutres à alcool, mais c’est effectivement un sujet à aborder pour savoir comment débuter.

  4. Article sympa, merci !

    Juste pour l’anecdote, ma photo de profil actuelle est mon 1er essai aux promarkers il y a quelques années x).

  5. Merci pour cette vidéo et le texte bien écrit et pédagogique . Je débute avec les feutres à alcool et je suis aussi très intéressée par un cours complet. 😉

  6. Bonjour @Laetitia,pour les ombres au feutre à alcool tu préconise de repasser par dessus avec la même couleur, peut t on faire des ombres avec un dégradé du orange au rouge? par exemple . Aussi est ce que sur papier layout le crayon sur feutre a alcool fonctionne t il afin d améliorer son dessin ? Merci je souhaite de passer une bonne journée et de belles illustrations.

    1. Bonjour Fabien,
      Tu peux faire comme tu veux avec les ombre, le meilleur moyen est de tester.
      Quand il s’agit de couleurs analogues ça fonctionne aussi.
      Je n’ai pas énormément de feutres donc je préconise ce type de façon de faire pour les ombres, car c’est ce qui me semble le plus judicieux quand on a un nombre de feutres limité.
      Le crayon de couleur fonctionne aussi sur le papier layout, mais à moindre mesure, car il n’est pas possible de superposer des couches de crayon de couleur à cause de sa texture vraiment très lisse. C’est bien pour uniformiser un aplat ou rattraper un dégradé.
      Je te souhaite une belle journée et de beaux dessins ! 😊

  7. Hello, ce petit tuto est sympa.
    J’ai commencé à utiliser des promarkers il y a des années. J’adore l’uniformité que cela donne. Je n’ai jamais réussi à correctement utiliser le blender par contre.
    Ma plus grande difficulté dans l’utilisation des feutres à alcool ce sont les grandes surfaces, pour garder l’uniformité de la couleur justement. Sur les grandes surfaces, ça a tendance à sécher et du coup on voit la séparation quand on repasse pour compléter la couleur.

  8. bonjour Laeticia ,
    intéressant ce tuto ,
    j ‘utilise les feutres à alcool ( + crayons couleurs ) depuis quelques années , j ai fais mes expériences toute seule, et je vois que tu attends que le feutre séche entre les couches ,alors que moi je les superpose rapidement pour que les couleurs se fondent ,et laisse sécher quand je veux que ça tranche plus ,va falloir que je teste !
    j ai des graph’ it classique ( aussi ) et j ai du mal à faire des dégradés corrects avec ,va falloir que je teste ta technique avec ! le blender je l utilise comme “effaceur”ou diluant mais pas pensé à faire des effets avec
    encore merci pour cette demo courte mais déjà bien instructive :-D

    1. Bonjour Magali,
      Merci beaucoup pour ton message. 😊
      J’ai également fait les expériences de mon côté et c’est clair que les Graph’it “classique” ne sont pas faciles à utiliser pour faire des dégradés. 😄

  9. Bonjour Lætitia,
    Dans cette vidéo, à 06m05s, tu dis que tu vas nous donner un lien vers la technique de segmentation, mais je ne vois pas de lien…

      1. Bonjour Pit
        C’est exact j’ai suivi la formation, mais j’ai besoin de réviser, il y a des choses que j’ai apprise mais que j’ai un peu oubliées, je reconsolide mes connaissances régulièrement
        Merci pour le lien

        1. Effectivement, revenir sur les deux premières formations est vraiment important.
          Utiliser la segmentation est inévitable à un moment ou un autre si tu veux vraiment être efficace dans tes croquis.

  10. Tuto super intéressant !
    Je suis pour un cour, comme celui pour les crayons de couleurs ! Avec un chapitre sur les 2 techniques 😉

  11. Bonjour Laeticia,
    Perso je suis très intéressé par un tuto complémentaire sur l’utilisation des feutres à alcool mais également les feutres acryliques.
    Vos vidéos sont très claires et nous encouragent à tenter diverses techniques.
    Merci pour votre dévouement et votre patience.

  12. Bonjour Laeticia,
    Super la vidéo, j’ai plein de feutre à alcool chez moi, je ne connais pas les techniques pour colorier avec et vu le prix je n’ose pas les utiliser !! Une formation serait cool ! Est-ce qu’il est possible de faire un tutoriel du mandalorian ou tu expliques les crayon que tu choisis et les étapes de colorisation ? A+, Nicolas

    1. Bonjour Nicolas, il est possible qu’on en fasse un cours plus approfondi en effet, selon la demande et l’engouement des abonnés :)

    2. Bonjour Nicolas,
      Merci à toi ! Comme l’a dit Pit, il faudra vraiment une forte demande pour voir apparaitre une formation sur les feutres à alcool. 🙂
      À plus !

  13. Merci Laeticia je vais essayer ce médium qui me paraît plus rapide que des crayons de couleurs
    Y aura t il une formation complète comme celles des crayons de couleur ?

  14. Bonjour Lætitia
    Merci pour ce tutoriel intéressant;
    Pourrais tu faire des tutos sur les dessin de paysage au feutre, le mélange aquarelle/feutre, et un tuto sur les feutres sans alcool ?

    1. Bonjour Krystian,
      Je vais voir pour faire un paysage simple avec un petit assortiment de feutres. Le mélange aquarelle et feutre, je n’ai pas testé, mais pourquoi pas.
      Pour les feutres sans alcool, tu penses à ceux à base d’eau ? C’est bien ça ?
      Merci à toi.

  15. J’aimerais savoir si vous avez travaillé avec seulement les prismacolor premier j’aimerais savoir si vous avez un article.

  16. Bonjour Laeticia
    Désolé Je n’avais pas vu la vidéo, juste lu le texte. J’ai donc cru que c était Pit qui l’avait fait.lol
    Merci pour ce partage.
    Bise

  17. Cc @Pit

    Merci pour cet article très intéressant, ta fraise est à croquer.
    J’aime les feutres à alcool sur du papier layout, ça ne fait pas de marque.
    Et merci pour l explication de ce feutre blender dont je ne connaissais pas l utilité 😉
    Allez c parti pour de nouveaux essais.
    Bise créative
    À bientôt

  18. Bonjour Laeticia,
    Merci beaucoup pour ce tutoriel. Il est vraiment très bien expliqué et précis. J’utilise depuis peu les feutres à alcool et c’est vrai que ce n’est pas évident. Je suis toujours ravie de voir des nouveaux tutotiels, tout est toujours de qualité sur Apprendre à dessiner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment dessiner avec des feutres à alcool

Comment dessiner avec des feutres à alcool

Salut ! Nous allons voir dans cet article comment bien débuter le coloriage aux marqueurs à alcool.

Cela peut paraitre simple à première vue, mais on peut très vite avoir des résultats décevants, car il est important de connaitre l’outil pour l’exploiter de façon optimale.

Avant de passer à la phase de coloriage, tout d’abord quelques explications sur ce matériel !

Les avantages des feutres : polyvalence et praticité

Les marqueurs peuvent être utilisés pour réaliser tout type d’illustrations. Aussi bien pour des personnages de type manga ou BD, pour des décors ou alors des portraits.
Le rendu est très doux, avec des couleurs lumineuses et résistantes. On peut facilement superposer les couleurs et même utiliser des crayons de couleur en plus des marqueurs.

Je vous présente un exemple de feutres de la même marque (Graph’it), mais de deux gammes différentes.
Les marqueurs se présentent ainsi, le corps qui contient l’encre et les extrémités avec les pointes.
En règle générale, les marqueurs ont deux pointes.

 

    • Pour le feutre du haut, d’un côté une pointe brush, c’est-à-dire qu’elle sera plus souple, un peu comme un pinceau. Et à l’autre extrémité, une pointe très fine, idéale pour colorier de petits détails.

 

    • Pour le feutre du bas, d’un côté une pointe biseautée et de l’autre une pointe droite rigide.

 

Comment ça marche ?

L’encre contenue dans les marqueurs est composée d’éthanol et de colorant. L’éthanol va s’évaporer et ainsi la couleur va se fixer sur le papier la rendant indélébile. Le temps de séchage est d’une dizaine de secondes environ, mais cela dépendra de l’épaisseur de votre papier.

Il faudra donc aller relativement vite lors du coloriage si vous voulez faire de beaux aplats sans démarcations.
De même pour les dégradés, tant que l’encre est encore humide, les dégradés entre deux couleurs se feront plus facilement.

Conseils techniques pour conserver ses feutres en bon état

Je vous conseille d’entreposer les feutres à l’horizontale, sinon ils s’abimeront très rapidement.
Si vous les gardez à la verticale, l’encre s’accumulera vers le bas et finira par couler et la pointe se trouvant vers le haut va sécher.

Nettoyez vos feutres régulièrement si ceux-ci sont sales afin que les capuchons gardent une bonne adhérence. Vous pouvez utiliser de l’alcool à 90° sur un chiffon doux pour les nettoyer.
Ce qui évitera soit de faire sécher les pointes si les capuchons n’adhèrent plus, soit de rendre les capuchons collants. S’ils adhèrent trop, vous aurez du mal à les retirer de vos feutres.

 

Et le Papier ?

Il y a un point important qu’il ne faut pas négliger pour avoir un beau rendu. C’est le papier !
Vous ne pourrez pas avoir un rendu correct et de beaux dégradés avec vos feutres si vous n’avez pas un bon papier.

 

 

Plusieurs options s’offrent à vous. Le papier multi-techniques, le papier bristol et le papier marqueur.
La meilleure option est d’utiliser des feuilles très lisses ou conçues spécialement pour l’utilisation des feutres à alcool.

 

Feuilles à imprimantes

Quelques mots sur les feuilles à imprimantes, car je suis sûre que certaines personnes se poseront la question à savoir s’il est possible de les utiliser ou non.
La feuille à imprimante absorbe l’encre, et celui-ci traverse facilement la feuille, les dégradés sont plus difficiles à avoir.
Oubliez ces feuilles qui sont certes abordables, mais inadaptées pour du dessin aux feutres à alcool.

 

Papier Layout

Les papiers marqueur ou dit layout, sont des feuilles très fines et très lisses, qui ont été conçues pour que l’encre ne les traverse pas. Elles sont aussi légèrement transparentes, permettant ainsi de placer un croquis sous une feuille et de colorier.

 

Papier Bristol

Le papier bristol plus épais et plus lisse est très bien aussi pour l’usage du feutre à alcool.
Bien que l’encre peut parfois traverser le papier, il est toutefois plus épais, ce qui rallonge le temps de séchage. Mais surtout le papier sature moins vite en encre étant donné son épaisseur ce qui nous permet d’avoir de beau dégradé et de mélanger plus aisément les couleurs.

 

Papier Multi-techniques

Le papier multi-techniques est très épais, les couleurs se diffusent bien et l’encre sèche moins vite. En plus avec ces feuilles on peut aussi utiliser des crayons de couleur en plus des marqueurs.
L’inconvénient, c’est que ces feuilles ont tendance à boire l’encre et le grain du papier abime la pointe des feutres. Au vu du prix de certains marqueurs, je vous suggère d’utiliser ces feuilles de façon occasionnelle ou pour des travaux spécifiques.

Si vous dessinez directement sur un bloc ou sur un carnet dont le papier n’est pas destiné à l’usage de feutre à alcool, vous pouvez mettre une autre feuille plus épaisse en dessous qui servira à protéger les autres feuilles de votre bloc ou de votre carnet.

 

Coloriage : La bonne pratique

Gardez à l’esprit qu’il faut toujours commencer par les couleurs les plus claires, car il est toujours plus facile de foncer les couleurs claires que l’inverse.

Sur du papier layout, j’ai réalisé quelques exemples de différentes façons de procéder au coloriage avec les marqueurs pour vous montrer pourquoi j’insiste sur ces points.

 

Superposition de couleur

En premier, je commence par remplir d’une couleur, puis laisse sécher.
Une fois sec, je pose une deuxième couche sur une moitié. Vous remarquerez qu’en superposant plusieurs couches cela permet d’avoir un effet d’ombre.

 

Dégradé entre deux couleurs proches

Dans cet exemple, j’ai choisi ces couleurs, “tomato” et “mango”, car elles ont à peu près la même valeur. Idéal pour un mélange. Je remplis d’une couleur jusqu’à la moitié puis de l’autre couleur sur l’autre moitié et au centre je garde une zone humide pour que le mélange se fasse plus facilement puis je vais alterner avec la première couleur pour mélanger et avoir un dégradé.

 

Mélange entre une couleur claire et une couleur foncée

Cette fois, je mélange une couleur plus claire et une couleur plus foncée en procédant comme précédemment.
La couleur plus sombre domine sur la couleur la plus claire et le dégradé ne se fait pas entre ces deux couleurs.

Même en prenant mon temps, je n’arrive pas à avoir un beau dégradé entre ces couleurs.
Vous comprendrez donc qu’il faut commencer par les couleurs les plus claires avant les couleurs les plus foncées, car il sera impossible de revenir en arrière.

 

Quel est donc ce feutre transparent ?

Parmi votre assortiment de feutre, vous aurez un feutre bien étrange, qui ne contient aucune couleur.
Il s’agit tout simplement du blender.
En fait, il porte très mal son nom, car il ne sert pas en réalité à mélanger les couleurs.

 

Utilisation du blender avant la couleur

Dans cet exemple, je dépose une première couche de blender sur une moitié du rectangle, ensuite je dépose une couleur sur l’ensemble du rectangle.

Vous remarquerez qu’il y a une différence de teinte. La zone où le blender a été préalablement déposé est plus claire que la zone sans blender.

Utilisation du blender après la couleur

Cette fois, je dépose une couleur sur l’ensemble du rectangle. Je passe ensuite le blender à quelques endroits sur cette même couleur, on voit alors apparaître plusieurs démarcations.

Étant donné que dans le blender il n’y a que de l’éthanol et du liant, ce qui va se passer c’est qu’il va déplacer l’encre déjà posée sur la feuille. Ce qui de fait effacera en partie la couleur.

Donc, ce feutre-ci sert plutôt à diluer les couleurs, les atténuer ou les effacer.
On peut également créer des motifs ou des effets diffus et flou avec.

 

En résumé, pour avoir un beau dégradé, il faudra alterner les couleurs afin de déplacer et mélanger l’encre des différentes couleurs lorsque celles-ci n’ont pas encore séchées.

Pour créer des ombres, il est possible de superposer les couches une fois l’encre sèche.

Pour avoir de belle transition, il est préférable de prendre des couleurs proches avec la même valeur pour que le mélange soit plus aisé.

Avec des couleurs différentes le mélange est plus difficile, mais surtout c’est la couleur la plus foncée qui l’emportera sur la couleur la plus claire, il n’y aura donc pas de transition entre les deux !

Bien se préparer

Avant de commencer à colorier, il faut réaliser un nuancier !
Ne vous fiez pas aux couleurs sur les bouchons ni au nuancier fourni avec les marqueurs, car ceux-ci ne sont pas forcément représentatifs des couleurs une fois celles-ci déposées sur le papier.

 

Je vous conseille de prendre le temps de le faire et de noter le numéro de chaque couleur. Ainsi vous pourrez choisir plus facilement vos couleurs en fonction du dessin que vous voudrez réaliser.

 

Pratiquer en dessinant des objets simples

Il est temps de passer au dessin !

Pour s’entrainer, le mieux est de réaliser un dessin très simple. Nous allons dessiner une pomme !
C’est lisse, il n’y a pas de texture à gérer, et le travail des ombres et de la lumière sera simple. Je me suis basée sur une photo pour faire ce dessin.

Voici le matériel utilisé :

  • Un crayon HB pour les croquis

  • Un liner pointe fine 0.1 pour les contours

  • Des Marqueurs

  • Un stylo gel blanc de la marque Sakura

  • une feuille (bristol)

 

 

                        Croquis

Commençons par faire le croquis de la pomme. Ici, j’au utilisé la technique de segmentation.
N’appuyez pas trop fort sur le crayon. Ensuite, nous pouvons encrer à l’aide de notre liner.

Attention, laissez bien sécher, car certains liners ont une mauvaise tenue lors du passage du marqueur et ceux-ci ont tendance à baver.

N’hésitez pas à faire des essais sur une feuille servant de brouillon avant de passer à la couleur sur votre dessin. Ou alors, encrez votre dessin à la fin, une fois que vous aurez fini de le colorier.

 

 

                  Première couche

Déposons maintenant une première couche de couleur, en prenant soin de suivre la courbe de la pomme en allant du bas vers le haut pour bien faire ressortir le volume.

Restez concentrés lorsque vous coloriez afin de toujours garder vos zones humides pour ne pas voir de démarcations.

N’oubliez pas de préserver certaines zones sans couleurs afin de représenter la lumière.
Nous allons maintenant attendre le séchage complet avant de passer à la deuxième couche puis aux ombres.

 

 

             Superposition de couches

Ensuite, nous superposons les couches de la même couleur, avec une deuxième puis une troisième couche.

En procédant comme ceci, vous monterez en valeur et créerez de l’ombre sur la pomme. 
Puis ajoutez les couleurs sur la tige de la pomme.

 

Les ombres

Pour terminer, nous allons ajouter l’ombre portée de la pomme.
L’erreur, quand on débute avec le coloriage au marqueur, est d’utiliser du gris pour les ombres. Les ombres ne sont pas noires ou grises. La couleur des ombres dépendra de la couleur environnante.

Par défaut, on choisira une couleur plutôt dans des tons bleus ou mauves. Ce qui permettra d’enrichir la palette et d’apporter un peu plus de réalisme au dessin.

Si vous ne connaissez pas la théorie des couleurs ou que vous avez très peu d’assortiments de feutre, optez alors pour un gris chaud ou un gris froid.

Le gris froid aura une petite teinte bleue, tandis que le gris chaud aura une petite teinte jaune ou rouge, ce qui sera plus intéressant en matière de couleur qu’un gris parfaitement neutre.

Enfin, on ajoute quelques touches de stylo blanc pour suggérer les reflets et toujours dans la même direction que la source lumineuse. Ici, sur la photo, la lumière vient de la droite. Et voici le résultat !

 

 

Je vous suggère de vous entrainer, de tester différentes couleurs, pour les ombres et pour la lumière par exemple, essayez de reproduire d’autres fruits.

 

 

En conclusion 

Le feutre à alcool est une bonne alternative ou un bon complément aux crayons de couleur.
Il recouvre très rapidement la surface du papier, mais ce n’est pas pour cela qu’il est plus facile à utiliser pour mettre vos dessins en couleurs.

Il faudra aussi savoir faire preuve de patience pour que votre dessin ait un bel aspect.
Une fois maitrisé, vous n’aurez aucune limite sur les dessins que vous voudrez mettre en couleurs, vous pourrez tout faire.

Maintenant, vous savez comment créer de belles illustrations colorées !

Partages
0 k
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
57 réponses
  1. Merci pour ce tuto qui est vraiment très chouette! Je l’avais regardé lors de sa sortie et je le regarde à nouveau aujourd’hui! Ça donne envie d’une formation complète sur les feutres à alcool! 🙂

  2. Merci pour cet articles qui explique vraiment très bien.
    Après c’est une technique qui me fait peur car justement avec le feutre on voit tellement vite la démarcation que ça me paraît si compliqué !

    1. Il faut savoir de détacher des imperfections.
      Les démarcations ne sont pas si graves, au contraire elles peuvent donner de la vie et de la texture.

  3. Merci Laeticia pour ce chouette tuto, clair et super entrainant… qui donne envie d’en croquer (ok, je sors :P)

    Cela fait des mois que je songe à m’essayer aux marqueurs (depuis que j’ai décidé d’apprendre à dessiner et à peindre, en fait) mais je n’ose même pas en acheter un… pour une raison toute bête:

    Je sais pas quoi acheter. Entre les formes des pointes (pinceau, biseau, fine), les diverses marques et, surtout, savoir de combien de couleurs j’ai besoin…

    Plus que le prix, c’est surtout que un désir de réduire la quantité de déchets que je produit. Or, je ne peux pas m’empêcher de penser que les marqueurs c’est beaucoup du plastique autour d’un peu de pigments. Ok, dit comme ça c’est très bête, mais c’est pas pour dire que c’est mal d’en acheter ou d’en utiliser, hein. C’est pas ça. C’est juste que si je peux éviter d’en acheter trop, dont j’aurais pas l’usage, ben, je préfère.

    Facile tu me diras, j’ai qu’à acheter un des petits sets… Oui mais, lequel? Y en a plein. Des vifs, des clairs, des sombres, des ceci et des cela.

    Et si un petit set convient, pourquoi ils en proposent autant de différents (genre portrait/paysage/urbain) et pourquoi ils offrent aussi des sets gigantesques à côté, avec des centaines de teintes différentes? Je veux dire (question de noob): c’est pas conseillé de faire nos propres mélanges au marqueur? Et si c’est ok de mélanger soi-même… quelles couleurs seraient considérées ‘essentielles’ pour débuter confortablement, sans pour autant en acheter une collection gigantesque et devoir trimballer avec soi une brouette pleine de plastique ;)

    Peut-être tu as déjà écrit ou fait une vidéo sur le sujet, que je n’ai pas encore vue, mais tu en penses quoi comme sujet de blog: comment et quels marqueurs choisir quand on débute?

    1. Avec plaisir David ! 😊

      Si tu souhaites t’y essayer sans te ruiner, je sais qu’il y a de bons retours sur les feutres à alcool de chez action.
      Ensuite, il est possible d’avoir de commander des recharges si tes feutres sont vides, toutes les grandes marques le proposent.

      En ce moment, il y a un code de réduction que tu peux utiliser sur les feutres Ohuhu jusqu’au 31 octobre.
      Ce code se trouve sous la vidéo de Pit sur les feutres à alcool : https://www.youtube.com/watch?v=EB8WNShjwG8

      En toute logique, prendre un set avec les couleurs primaires est plus judicieux, car tu pourras créer plusieurs mélanges.
      Il est proposé à la vente un large choix de couleurs, car ça évite de devoir faire des mélanges pour obtenir la bonne teinte, c’est plus facile de prendre la couleur qui convient tout de suite.

      Les petits sets sont proposés pour réaliser des roughs, techniques rapides ne nécessitant pas l’utilisation de beaucoup de couleurs ou ne nécessitant pas d’avoir un rendu super réaliste.

      Il n’est pas prévu, pour le moment, que je fasse un article ou une vidéo sur les couleurs indispensables à avoir pour le coloriage aux feutres à alcool, mais c’est effectivement un sujet à aborder pour savoir comment débuter.

  4. Article sympa, merci !

    Juste pour l’anecdote, ma photo de profil actuelle est mon 1er essai aux promarkers il y a quelques années x).

  5. Merci pour cette vidéo et le texte bien écrit et pédagogique . Je débute avec les feutres à alcool et je suis aussi très intéressée par un cours complet. 😉

  6. Bonjour @Laetitia,pour les ombres au feutre à alcool tu préconise de repasser par dessus avec la même couleur, peut t on faire des ombres avec un dégradé du orange au rouge? par exemple . Aussi est ce que sur papier layout le crayon sur feutre a alcool fonctionne t il afin d améliorer son dessin ? Merci je souhaite de passer une bonne journée et de belles illustrations.

    1. Bonjour Fabien,
      Tu peux faire comme tu veux avec les ombre, le meilleur moyen est de tester.
      Quand il s’agit de couleurs analogues ça fonctionne aussi.
      Je n’ai pas énormément de feutres donc je préconise ce type de façon de faire pour les ombres, car c’est ce qui me semble le plus judicieux quand on a un nombre de feutres limité.
      Le crayon de couleur fonctionne aussi sur le papier layout, mais à moindre mesure, car il n’est pas possible de superposer des couches de crayon de couleur à cause de sa texture vraiment très lisse. C’est bien pour uniformiser un aplat ou rattraper un dégradé.
      Je te souhaite une belle journée et de beaux dessins ! 😊

  7. Hello, ce petit tuto est sympa.
    J’ai commencé à utiliser des promarkers il y a des années. J’adore l’uniformité que cela donne. Je n’ai jamais réussi à correctement utiliser le blender par contre.
    Ma plus grande difficulté dans l’utilisation des feutres à alcool ce sont les grandes surfaces, pour garder l’uniformité de la couleur justement. Sur les grandes surfaces, ça a tendance à sécher et du coup on voit la séparation quand on repasse pour compléter la couleur.

  8. bonjour Laeticia ,
    intéressant ce tuto ,
    j ‘utilise les feutres à alcool ( + crayons couleurs ) depuis quelques années , j ai fais mes expériences toute seule, et je vois que tu attends que le feutre séche entre les couches ,alors que moi je les superpose rapidement pour que les couleurs se fondent ,et laisse sécher quand je veux que ça tranche plus ,va falloir que je teste !
    j ai des graph’ it classique ( aussi ) et j ai du mal à faire des dégradés corrects avec ,va falloir que je teste ta technique avec ! le blender je l utilise comme “effaceur”ou diluant mais pas pensé à faire des effets avec
    encore merci pour cette demo courte mais déjà bien instructive :-D

    1. Bonjour Magali,
      Merci beaucoup pour ton message. 😊
      J’ai également fait les expériences de mon côté et c’est clair que les Graph’it “classique” ne sont pas faciles à utiliser pour faire des dégradés. 😄

  9. Bonjour Lætitia,
    Dans cette vidéo, à 06m05s, tu dis que tu vas nous donner un lien vers la technique de segmentation, mais je ne vois pas de lien…

      1. Bonjour Pit
        C’est exact j’ai suivi la formation, mais j’ai besoin de réviser, il y a des choses que j’ai apprise mais que j’ai un peu oubliées, je reconsolide mes connaissances régulièrement
        Merci pour le lien

        1. Effectivement, revenir sur les deux premières formations est vraiment important.
          Utiliser la segmentation est inévitable à un moment ou un autre si tu veux vraiment être efficace dans tes croquis.

  10. Tuto super intéressant !
    Je suis pour un cour, comme celui pour les crayons de couleurs ! Avec un chapitre sur les 2 techniques 😉

  11. Bonjour Laeticia,
    Perso je suis très intéressé par un tuto complémentaire sur l’utilisation des feutres à alcool mais également les feutres acryliques.
    Vos vidéos sont très claires et nous encouragent à tenter diverses techniques.
    Merci pour votre dévouement et votre patience.

  12. Bonjour Laeticia,
    Super la vidéo, j’ai plein de feutre à alcool chez moi, je ne connais pas les techniques pour colorier avec et vu le prix je n’ose pas les utiliser !! Une formation serait cool ! Est-ce qu’il est possible de faire un tutoriel du mandalorian ou tu expliques les crayon que tu choisis et les étapes de colorisation ? A+, Nicolas

    1. Bonjour Nicolas, il est possible qu’on en fasse un cours plus approfondi en effet, selon la demande et l’engouement des abonnés :)

    2. Bonjour Nicolas,
      Merci à toi ! Comme l’a dit Pit, il faudra vraiment une forte demande pour voir apparaitre une formation sur les feutres à alcool. 🙂
      À plus !

  13. Merci Laeticia je vais essayer ce médium qui me paraît plus rapide que des crayons de couleurs
    Y aura t il une formation complète comme celles des crayons de couleur ?

  14. Bonjour Lætitia
    Merci pour ce tutoriel intéressant;
    Pourrais tu faire des tutos sur les dessin de paysage au feutre, le mélange aquarelle/feutre, et un tuto sur les feutres sans alcool ?

    1. Bonjour Krystian,
      Je vais voir pour faire un paysage simple avec un petit assortiment de feutres. Le mélange aquarelle et feutre, je n’ai pas testé, mais pourquoi pas.
      Pour les feutres sans alcool, tu penses à ceux à base d’eau ? C’est bien ça ?
      Merci à toi.

  15. J’aimerais savoir si vous avez travaillé avec seulement les prismacolor premier j’aimerais savoir si vous avez un article.

  16. Bonjour Laeticia
    Désolé Je n’avais pas vu la vidéo, juste lu le texte. J’ai donc cru que c était Pit qui l’avait fait.lol
    Merci pour ce partage.
    Bise

  17. Cc @Pit

    Merci pour cet article très intéressant, ta fraise est à croquer.
    J’aime les feutres à alcool sur du papier layout, ça ne fait pas de marque.
    Et merci pour l explication de ce feutre blender dont je ne connaissais pas l utilité 😉
    Allez c parti pour de nouveaux essais.
    Bise créative
    À bientôt

  18. Bonjour Laeticia,
    Merci beaucoup pour ce tutoriel. Il est vraiment très bien expliqué et précis. J’utilise depuis peu les feutres à alcool et c’est vrai que ce n’est pas évident. Je suis toujours ravie de voir des nouveaux tutotiels, tout est toujours de qualité sur Apprendre à dessiner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Déconnexion


Bienvenue !


Se connecter
x

Your custom content goes here.

Guide gratuit
indispensable pour débuter
en dessin

Ne manque pas le cours de dessin en direct  !

Rendez-vous à 18h sur la chaîne YouTube Apprendre à dessiner

Prépare ton matériel ! 

Petit problème technique suite à une mise à jour.
Les forums et formations sont indisponibles.
Revenez dans quelques heures.
Merci pour votre patience!