Image générées par Intelligence Artificielle: Métiers du dessin menacés?

Pit_puzzle_of_a_volcano_Manet_style
Volcan avec le style de Manet

Qui aurait cru qu’en 2022, l’intelligence artificielle serait capable de peindre n’importe quel objet avec le style d’un de nos peintres favoris?

Non, vous ne rêvez pas, l’image ci-dessus a bien été créée par une intelligence artificielle (MidJourney) en tapant simplement la requête “Puzzle d’un volcan, style Manet”.

Alors, vous me direz: “il est où le puzzle?”.
Et bien en fait il n’y en a pas. Le logiciel n’a pas su comprendre entièrement la requête que je lui ai soumise.

Cela dit, il faut avouer que cela parait incroyable de pouvoir générer ce genre d’image en moins de 3 minutes.

AI image
Autre image générée à partir du texte: "La nuit une femme regarde l'océan entourée de lucioles"

Les algorithmes de génération d’image fleurissent à grande vitesse. MidJourney n’est qu’un exemple parmi tant d’autres comme Dall-e, NightCafe ou bien même le prometteur Google Imagen.

Dans le live du 1er juillet 2022, nous avons relevé de nombreuses requêtes d’internautes ainsi que celles des invités, afin de tester les limites actuelles de la technologie.
Voici quelques résultats plutôt prometteurs issus de nos essais de ces derniers jours:

CHtulu Lovecraft AI illustration
ancien dieu de la folie - Lovecraft
Arbre avec feuillage lumineux sur un gros nuage au crépuscule ancienne civilisation, comic book couverture
astronaute géant coloré et une petite voiture, science-fiction
Harry Potter concept art
Un vieux mage avec une cape bleue et une longue barbe lit un vieux manuscrit, dans une bibliothèque médiévale éclairée à la bougie

Ce que l'IA testée est actuellement capable de faire

  • Trouver des compositions.
  • Trouver des palettes de couleurs harmonieuses.
  • Création d’ambiance.
  • Ébauche de character design.
  • Motifs artistiques.
  • Ébauche de design de véhicules.
  • Génération d’objets aléatoires.
  • Création de scènes complètes à partir de requête textuelle abstraite.
  • Excellence dans les rendus abstraits, avec un rendu de détails qui prendrait des jours à un humain.
  • Transfert de style d’image sur une autre.
  • Capable de simuler un rendu avec un style demandé ou un mélange de style (grands courants artistiques, flat design, cartoon, animation…)
  • Capable de piocher instantanément dans une base de données quasi infinie (internet).
  • Capable de détailler une illustration à partir d’un concept non fini.
  • Facilité à créer toutes sortes de scènes symétriques.
  • Capable de produire des motifs et des textures que l’on peut assembler sans limite.

Limitations temporaires de l'intelligence artificielle testée

  • Bases de données limitées à internet et à des styles existants.
  • Restriction de droit à l’image (ne peut par exemple pas reproduire un personnage soumis au copyright: essaie de contourner le copyright en générant des différences notables dans le design).
  • A parfois des difficultés à créer des visages de ¾ sans bizarreries sur le regard ou le visage.
  • A des difficultés avec l’anatomie et les positions du corps humain.
  • Difficultés à comprendre les requêtes avec plusieurs personnages précis.
  • Nettement plus de difficultés à gérer les asymétries que les compositions symétriques.
  • Pour obtenir quelque chose de précis, il est nécessaire de parler à l’IA avec des termes simples, comme si l’on parlait à un enfant de 4 ans.

Le futur pour les artistes?

  • Rapidité d’action: l’intelligence artificielle devient un outil de productivité.
  • L’IA permet de générer des idées (composition, palettes couleurs, lumières, personnages, véhicules) et des rendus très rapidement, ce qui donne des pistes plus ou moins finies à l’artiste.
  • L’humain devient le directeur artistique de l’IA.
  • La compréhension de l’IA et de nombreuses requêtes sont nécessaires pour la prise en main.
  • Étant donné que l’IA semble confuse très rapidement pour les requêtes complexes, il est possible de demander plusieurs requêtes simples et d’en faire le montage et finaliser l’image composite manuellement (nécessite de bonnes connaissances et une excellente technique).
sketch_of_an_homeless_man_with_a_red_hat
croquis d'un sans-abri avec un chapeau rouge

Conclusion

Les résultats des premiers essais peuvent sembler extrêmement menaçants au premier abord pour certains métiers du dessin, notamment pour les illustrateurs, designers et concept artistes (liste non exhaustive).
Ceci est mon avis honnête: je ne vois pas ces métiers subsister sans l’utilisation de l’intelligence artificielle (pour des raisons de productivité et de rentabilité).
Cela dit, pour le moment il faut voir l’outil comme un ami et pas comme un compétiteur.
L’intelligence artificielle doit servir l’humain et pas l’inverse.

Les artistes ont encore de belles années devant eux, avec ou sans IA.
Dans tous les cas, il est toujours nécessaire de se former aux outils techniques traditionnelles pour mieux les comprendre et aborder l’utilisation des technologies qui s’offrent à nous.
Comme dans tous les métiers, les activités liées au dessin et à la création se verront transformées dans les prochaines années.
L’imagination et les idées seront difficilement détrônés, il faudra allier son savoir faire d’artiste avec les possibilités inhérentes aux révolutions de l’imagerie générée par IA.

Autres articles qui pourraient vous intéresser
20 réponses
  1. L’IA est vraiment très intéressant car toutes les images sont bien réfléchis et inspirantes. Et s’il y’a encore d’autres documents pareil que celui-ci, ce sera une bonne chose de partager.

  2. Je trouve ça extrêmement triste de réduire l art à une image un temps soit peu réaliste …personnellement je fais de l art pour m exprimer en premier lieu et ça aucune ia ne peut le faire à ma place . De plus je sais pas si vous vous rendez compte qu il n’y a pas d ia à proprement parler ?? Ces logiciel ne créent rien ils n inventent rien ils ne font que voler des œuvres existante sur le net pour les mixer ..œuvres qui ont été crées par des ….tadaaa …artistes sans artistes il n’y aurait pas de base de donnée ou aller piocher donc pas de génération d images possible fin je trouve ça vraiment nul comme manière de penser . Alors oui comme dans tout les secteurs où la fastfoodisation a fait son œuvre ça va clairement pourrir certain métier du dessin surtout dans l industrie mais c’est tout les fours micro onde n ont pas remplacé les cuisiniers aux dernière nouvelles .

    1. Il faudra effectivement mettre en place un comité éthique et préciser la limite du plagiat.
      C’est d’ailleurs ce qui est en train de se passer en cour de justice actuellement.
      Affaire à suivre! j’espère que les humains gagneront la guerre.

  3. Salut Pit,
    Je t’avoue que MID JOURNEY me met le moral dans les chaussettes. Pour moi, on peu essayer de se rassurer comme on veux, cette IA et les autres vont tuer l’art.
    On peux dire ce que l’on veux certaine de ces illustrations son sublime et procure une émotion malgré tout, ne serais ce que de l’admiration ou de la béatitude.
    Je ne crois pas en un avenir positif pour les concepts artiste et les illustrateurs.
    Mid-Journey, sera le IKEA de nos ébénistes, le carrefour de nos épiciers, le Mac do de la restauration. Certes, il y aura toujours quelques irréductible qui voudrons un “Vrai” Artiste qui sera hors de prix, mais les quidams et les sociétés opterons pour une IA à moindre cout, qui n’aura pas de retard, ni d’état d’âme et produira une image parfaite.
    Non il faut ce rendre à l’évidence, la ou la musique manque d’humanité quand elle est totalement numérique, une IA, n’a aucun mal à comprendre les attente du demandeur, en respectant les “Codes” d’une image ( Valeur, perspective, lumiere, etc. ) tout comme dans la vidéo, elle sera à même de crée un film d’animation ou un roman en respectant les même codes ( charadesign, intrigues, quete du héros, etc. )
    Bref, j’ai 45 ans, je dessine depuis mes huit ans en autodidacte, et je suis content de ne pas avoir eu à grandir dans ce monde froid qui nous attend. Mes années Dorothée, ou je mettais sur pause le magnétoscope de mes parents pour redessiner du Dragonball, me laisse un doux gout de mélancolie dans la bouche.

  4. oh trop cool midjourney vient de m’envoyer mon accès au Discord pour tester la bêta. De ce que j’ai compris, j’ai droit à 25 requêtes. Je suis en train de lire leur guide book… 😃

  5. L’IA se nourrit des banques d’images librement accessibles sur le net pour créer ses propres œuvres.
    Quand 99% des œuvres disponibles proviendront d’IA et non plus d’humains, Ca risque de paraitre moins créatif.

  6. Merci pour cet article et egalement pour me live qui etait tres interessant. Perso, l IA m inquiète un peu car même si pour le moment, elle presente quelques defauts de jeunesse, on sait d avance que dans quelques années elle deviendra beaucoup plus performante. J ai du mal à accepter l idee qu elle puisse creer des oeuvres. Et meme si le directeur artistique restera l humain, j ai un peu peur que la vision de l artiste ne soit altérée par les algorithmes de lA.
    En plus, ce directeur artistique n aura à terme peut etre même plus besoin de savoir dessiner. Desole pour cette vision un peu pessimiste, J espere me tromper ;)

    1. Tes inquiétudes sont fondées.
      L’IA deviendra probablement un des outils artistiques les plus performants.
      En espérant que le monde de l’art ne se transforme pas en gué-guerre des IAs.

  7. C’est probablement intéressant au point de vue professionnel, mais l’artiste va y perdre de son âme, je le crains.
    Et à force de créer “à la manière de”, va t il trouver son style propre? J’ai déjà travaillé avec des programmes pour obtenir diverses interprétations colorées d’un de mes dessins de vitraux, ça fait gagner du temps mais c’est plat. J’avais toujours envie de reprendre le meilleur résultat à l’aide d’un autre médium (gouache, pastels, etc)
    Honnêtement, je laisse à de plus jeunes et mieux formés ces techniques et préfère m’amuser avec un bon vieux crayon, même si les résultats sont moins fignolés. C’est comme en cuisine, entre la popote maison et les plats tous faits des grandes surfaces, on choisit en fonction du temps qu’on peut y consacrer.
    Bel avenir à tous, travaillez bien, et prenez de temps à autre le temps de respirer et regarder les fleurs.
    Marcelle.

    1. Commentaire très sage Marcelle.
      Lorsque je disais “professionnels”, je parlais surtout des professionnels de l’industrie (jeux vidéos, cinéma..), qui ont davantage de contraintes temporelles de production (“deadlines”).

      Pour les artistes peintres, cela peut effectivement représenter une aubaine pour s’inspirer, mais c’est à l’artiste de piocher dans ce qui lui est utile (compositions, couleurs) afin d’en tirer profit au maximum.
      En ce qui concerne le style, avant même l’arrivée de l’IA, certains artistes se perdaient déjà dans les inspirations de leurs artistes favoris. Cela ne changera pas.

      Je ne pense pas non plus que l’IA change le plaisir que l’on prend à créer. Il est raisonnable de continuer à la considérer comme un outil et pas comme une fin en soi.

  8. oh oh je viens de découvrir sur Instagram un AI artist qui utilise midjourney : bob.rossbot et 😍
    C’est varié dans les sujets et les styles graphiques… La qualité du rendu est vraiment impressionnante !

      1. Je vois plus l’AI comme un outil pour stimuler l’imagination, créer des univers auxquels nous n’aurions pas pensé en association plusieurs idées, concepts, techniques, styles… Les palettes de couleurs proposées sont très intéressantes aussi.

  9. Malgré le fait que l’IA ait des limites, c’est impressionnant ce qu’on peut réussir à faire en l’utilisant. Cependant, à mon avis, cela ne sera pas possible de totalement remplacer les artistes. Je pense à l’art abstrait, c’est sûrement possible de coder une IA capable d’en faire mais bon, j’ai l’impression qu’il manquera quelque chose.

    1. Alors justement, je pense que l’IA sera probablement encore plus puissante pour générer ce genre d’imagerie.
      C’est beaucoup plus simple pour l’IA (et pour l’humain) de faire de l’art abstrait, car il n’y a aucune règle concrète.
      Par conséauent il existe plus de libertés. Je suis déjà capable de créer de l’art abstrait avec les solutions actuelles, qui sont souvent bien meilleures que ce que je peux voir sur le net pour être honnête.
      Le plus difficile est de sélectionner l’image qui parle le plus à l’âme humaine.

      Il est possible de choisir ses palettes, choisir un style, etc. Ça va loin, et ce n’est que le début j’en ai bien peur.

  10. Merci Pit pour ce résumé du Live que j’ai trouvé très instructif et passionnant : voir l’IA produire toutes ses images, c’était impressionnant et inspirant. J’espère qu’il y aura d’autres lives tout aussi intéressant à venir. 👏👏👏 à tous les intervenants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Déconnexion


Bienvenue !


Se connecter
x

Your custom content goes here.