fbpx
-

Artiste introverti : comment être plus épanoui?

Fév 04

Salut les artistes en herbe,

Il y a quelques temps maintenant, nous avions rédigé un article intitulé “Je m’isole et je dessine. C’est grave docteur?“. Nous vous y présentions notamment la notion d’introversion et ses différences avec son opposé, l’extraversion.
Je vous encourage donc à le lire ou à le parcourir à nouveau avant de passer à l’article qui vient.

artiste introverti

Aujourd’hui, à travers ce petit article, nous allons voir comment un artiste introverti peut se sortir de sa solitude lorsque celle-ci est devenue sa réalité. En effet, un introverti n’est pas une personne vivant dans sa grotte, seule et refusant tout contact.

Un introverti est un individu qui a besoin de solitude pour réfléchir et se ressourcer. Être seul ne lui fait pas peur mais il n’est pas asocial pour autant et il arrive parfois que l’isolement “volontaire” devienne une solitude subie. Et c’est particulièrement vrai pour un artiste introverti qui stagne dans ses réalisations. L’échec devient alors une obsession qui le pousse à rester au dessus de sa planche, sans progresser pour autant.

Mais que l’on soit introverti ou extraverti, il est indispensable de se connaître avant tout et d’avoir conscience de ses capacité. Le chemin  du bonheur et de la réussite commence par là. 

Sans oublier qu’il faut être émotionnellement stable, sous peine de rester prisonnier de ses propres émotions. Et être guidé par des émotions négatives nous pousse à rester sur la réserve, à ruminer sans cesse certaines idées  frustrantes. Arrive alors le pessimisme qui accentue le manque de confiance en soi. Et telle une cocotte minute, on finit par exploser, cela se traduisant au quotidien par des sautes d’humeur notamment. Un véritable cercle vicieux se met alors en place car on  repasse sans cesse par ces différentes émotions négatives.

artiste introverti

Cela est d’autant plus dommage qu’il s’agit d’un point stratégique. En effet, une fois cette prise de conscience effectuée et ses émotions maîtrisées, on peut alors construire sa vie autour de ses capacités et se projeter. Un travail qui peut prendre du temps, on est d’accord. Mais cela n’est pas impossible, loin de là.

Mais en tant qu’introverti, pour avancer et sortir d’une solitude subie,  il faut avoir conscience de quelques points qu’on va rappeler et préciser. Je sais déjà que certains vont me dire : “mais quel est le rapport avec les artistes?”. Et bien l’artiste introverti reste avant tout … un introverti !!

Les 5 points qui suivent peuvent donc être appliqués à sa vie d’artiste.

trucs et astuces sur les techniques de dessin

1. La Base, C'est de ne pas s'isoler.

Pas totalement en tout cas. Encore une fois, un introverti aime la solitude pour réfléchir, se ressourcer … Mais cet isolement choisi ne doit pas devenir une mise à l’écart subie. Un introverti n’étant pas un ours qui vit dans sa grotte, il aura donc toujours des relations sociales. Et par définition, l’introverti n’a pas besoin de mille et une relation pour s’épanouir. Il ne lui en faut que quelques-unes, tant qu’elles sont profondes et sincères. 

Donc dès que le sentiment de frustration se fait sentir en planchant sur une oeuvre, autant s’arrêter là. Allez prendre l’air, sortez voir les gens que vous aimez. Vous reviendrez sur l’oeuvre en cours de réalisation plus tard, avec un oeil neuf et un cerveau reposé.

note de Pit: Testez votre personnalité ici. C'est drôle et cela vous donne une bonne idée de ce vers quoi tend votre caractère. Personnellement mon résultat est INTJ (personnalité "architecte").

2. Accepter d’être un introverti.

Certains en souffrent, se sentent anormaux. Mais ce n’est pas une tare, on n’a pas à se justifier ni à s’excuser. Un grand nombre d’artistes confirmés ou novices sont des introvertis. Ils n’en restent pas moins des personnes comme les autres, avec des défauts mais surtout des qualités. À eux de les identifier clairement et de les utiliser à fond. Mais globalement les introvertis sont des personnes calmes, réfléchies, autonomes, à l’écoute. Autant de qualités utiles pour un artiste. Donc soyez plutôt fiers d’être introvertis.

Identifier ses défauts et les accepter, tout en y travaillant, en se demandant comment s’améliorer, même un tout petit peu. Mais ne vous flagellez pas non plus. Tentez de sortir de votre zone de confort en expérimentant de nouvelles choses. Mais si c’est un échec, ne vous accablez pas, il y a suffisamment  de personnes qui le feront pour vous car comme on dit, “la critique est aisée mais l’art est difficile”.

Retentez de nouvelles choses plus tard mais moins compliquées. La vie est faite de hauts et de bas, d’étapes. “Pour savoir courir, il faut apprendre à marcher avant”. L’échec ne réside pas dans le fait de rater quelque chose, tout le monde peut se louper. L’échec, c’est de ne pas se relever.

3. Revoir son alimentation.

Revoir son alimentation et certaines pratiques du quotidien. Quel rapport avec l’art? Avoir une alimentation saine joue sur l’image de soi et aide à se sentir mieux dans son corps. Donc commencez par manger équilibré et assez rapidement, vous pourrez sentir une différence. Car je sais très bien qu’un certain nombre d’entre vous ont bien souvent des petites choses à grignoter à portée de main lors de la réalisation de leurs travaux. Ou que pour compenser l’énervement et la frustration artistique, d’autres mangent différentes “cochonneries”.

Ainsi, dites au revoir aux sodas, bonbons et autres sucreries.  Privilégiez plutôt les fruits, les légumes, les produits laitiers …Mangez aussi en fonction de vos intolérances alimentaires  (gluten, lait de vache, etc etc). 

artiste (pas très) sportif

4. Avoir une activité sportive

Pas la peine de se préparer au marathon de New York, mais pour se maintenir en forme (physiquement et du coup mentalement), prévoir 150 minutes d'activité sportive d'intensité modérée par semaine (source : OMS). Là aussi, cela vous aidera à vous aérer la tête, à trouver de nouvelles idées créatives, à vous défouler.

L’activité sportive ouvre la porte à un autre élément à prendre en compte : le sommeil. Faites en sorte de dormir une moyenne de sept à huit heures par nuit. C’est un réel bénéfice, à la fois pour notre santé et notre cerveau. Le moral et la créativité sont boostés. Cela permet de lutter contre un vieillissement accéléré et ça contribue à garder la ligne. Donc globalement, cela aide à rester en bonne santé; un cercle vertueux.  

La Fondation nationale du sommeil (NSF) conseille de se tenir à une routine de sommeil, y compris le week-end, de pratiquer un rituel relaxant au coucher, ou encore de bannir l'alcool, le café et les appareils électroniques ou les écrans, avant de se mettre au lit.

note de Pit: Pour ma part j'ai appliqué récemment la méthode du Miracle Morning et cela m'a bien aidé à trouver mon énergie créative et à me discipliner pour remplir mes objectifs personnels. J'utilise d'ailleurs le carnet d'exercice du même traducteur.

miracle morning

5. Avoir un équilibre émotionnel

Enfin, l’équilibre émotionnel. Comme les autres notions évoquées, il s’avère indispensable. Les différents conseils donnés jusqu’à maintenant (sport, sommeil, …) aident à se construire cet équilibre et à le conserver. 

D’autres choses aident également: Yoga, méditation et toutes autres disciplines permettant la relaxation, constituent une solution pour apprendre à gérer ses émotions, à se détendre. La psychothérapie est aussi une possibilité.
Et il n’y a AUCUNE honte à consulter un spécialiste. Souvent des points de blocage se cachent quelque part dans notre tête et un professionnel peut fournir les clés qui déverrouilleront ces entraves mentales.

Conclusion personnelle

Si je devais conclure sur ce sujet aussi vaste que l'était la banquise avant les années 2000, je retiendrais personnellement 3 choses:
- Commencer la journée par une activité que j'aime me donne des ailes pour le reste de la journée.
- Le sport est essentiel à ma vie: il m'a apporté confiance en moi et sérénité. Je maintiendrai une activité sportive jusqu'à ma mort sans aucun compromis.
- Je n'ai pas beaucoup d'amis proches, pourtant ils remontent mon niveau d'énergie quand j'en ai besoin et c'est réciproque. Une personne qui vous tire constamment vers le bas n'est pas une bonne personne pour vous.

Et vous chers lecteurs, quelles sont les difficultés que vous rencontrez actuellement dans votre épanouissement d'introverti?

Suivre

A propos de l'auteur

Pit Graf, créateur du blog Apprendre-a-dessiner, ancien kinésithérapeute recyclé en prof de dessin: il a juré fidélité à ses lecteurs et ses élèves pour la vie (jusqu'à ce que la mort les sépare).

  • Natura dit :

    Merci pour le partage d’expérience. Tu profites avec intelligence, gentillesse et finesse de ta position sur le net. Bref, je trouve que tu es un “mec bien» pour le dire simplement.
    Je voulais te dire à quel point je suis d’accord avec tes propos sur le fait de se connaître et d’accepter ce que l’on est. Sans vouloir m’étaler sur ma vie, je dirai que j’ai longtemps fait les frais de ne pas l’avoir appliqué. Différente depuis toujours,mélancolique, introvertie (médiateur confirme le petit test en ligne ) , étiquetée vilain petit canard par ma famille (insulte récurrente quand j’étais petite), j’ai rentré le cou, replié mes ailes sans avoir compris qu’en fait je n’étais pas un canard mais un cygne !
    Oui, aujourd’hui, à plus de 60 ans j’ accepte enfin la réalité et c’est encore douloureux. Longtemps je ne me suis pas respectée avec pour conséquence des souffrances physiques et psychologiques.
    Je suis introvertie, différente et l’écrire, le dire me faitdu bien pour l’admettre. Malgré tout, je ne serai jamais une artiste ( sur le papier j’entends) il est trop tard , je ne maîtrise pas assez la technique, je n’ai pas assez de connaissance mais dans la tête, c’est autre chose . Depuis que je dessine (depuis peu à vrai dire) je vois des images se construire quand je ferme les yeux et tout prend une autre dimension . C’est mieux que la 3D , c’est une dimension XD intérieure,.
    c’est “jouissif »..
    Donc merci de nous aider dans nos cheminements individuels. Tu y contribues pile au moment où je commence à avoir des réponses intérieures, à
    mettre en évidence et à admettre mes différences qui hélas m’ont conduite au fur et à mesure de ma vie à l’isolement. Ça fait vraiment du bien que de constater qu’ailleurs dans le monde, fonctionnent d’autres individus différents et qu’ils essaient de partager leur ressenti et expérience.

    • Pit dit :

      merci pour ton partage d’expérience et ton ouverture.
      En effet il est difficile d’accepter la différence. Je pense que ce qui fait la richesse de l’humain est cette différence.
      Si elle était enseignée en détail à l’école dès le plus jeune âge, je pense que l’humanité serait plus tolérante et que des personnes comme nous seraient moins vues comme des canards boiteux. Et par conséquent on se sentirait mieux et on s’épanouirait plus vite sans avoir à faire des recherches.

      • Natura dit :

        Merci pour ton retour. D’accord avec toi. Et l’école quel problème ! J’ai été institutrice pendant 40 ans et du coup confrontée à l’acceptation de la différence. Hormis l’aide ponctuelle d’une année scolaire que j’ai pu apporter à certains enfants différents (1 ou 2 par classe) et de ce fait rejetés par leurs pairs , on se sent bien démuni, impuissant, incompris : la société est là et il faut rentrer dans le moule pour survivre … dur, dur, éprouvant même

  • Garf88 dit :

    Merci Pit pour cet article et le test de personnalité ! J’ai découvert que j’étais inspiratrice.

    Je ne suis pas introvertie, pour autant, j’ai constaté que j’avais énormément de mal à parler de ce que je produis lorsque c’est palpable (dessin, couture…).

    Mon miracle morning de ce matin “promener mon chien, dans la forêt, sous la pluie, à l’heure où beaucoup de gens dorment encore”, ça m’a boostée ! J’ai super bien bossé après !

    Concernant ton point sur l’équilibre émotionnel, j’ai observé un changement chez moi suite à l’arrivée de mon labrador il y a 5 mois.
    Si je suis stressée, c’est sans appel, elle l’est aussi donc je me détends…
    Son éducation progresse mais demande de la patience… donc j’apprends à être patiente !

    Qu’il pleuve, vente ou neige, je m’aère pour la sortir ! Et souvent je fais la connaissance de propriétaires de chiens avec qui l’on discute.

    Ça m’apporte beaucoup de petits bonheurs simples dans ma vie et c’est très agréable !

  • Mars0 dit :

    Merci pour cet article. C’est vrai que tout ce que tu dis fait sens et que c’est nécessaire pour réfléchir dans de bonne condition.

    On peut avoir tendance à se focaliser trop sur l’avenir => simplement être trop dans la prévision que dans le présent, ce qui empêche automatiquement de prendre des décisions direct et surtout d’avoir de la créativité parce que trop focalisé sur les problèmes futurs que ceux qui sont là.

    “Celui qui pourvoit uniquement à l’avenir est moins prévoyant que celui qui ne pourvoit qu’à l’instant, car il ne pourvoit même pas à l’instant, mais seulement à sa durée.” Franz Kafka

    Le test m’a donné Logicien INTP-T

  • Magarno dit :

    J’adore te lire Pit !
    On ressent tes émotions à travers tes mots…en fait ça fait tout simplement écho ;-)))
    En effet, le sport, la méditation et l’alimentation permettent de garder l’équilibre qui est nécessaire pour évoluer dans nos projets.

    Merci Pit pour tes partages 😉

  • Bastoche dit :

    Innovateur ENTP-T

    Merci beaucoup pour l’article !

  • Marcos42 dit :

    Pit ta vision de la vie est pleine de bon sens.Je partage entièrement. Même si j’ai un peu relâché, ton énergie positive donne du boost. Je recommence tes cours depuis peu. Vive le sport physique et mental !!

  • Princesse Petit Pois dit :

    J’approuve pour tes 5 bases car c’est ainsi que j’applique dans mon quotidien. Etant une introvertie, je ressens le besoin de sortir de ma bulle pour voir les personnes qui me sont chères. Je pratique également deux activités et mange sainement (ça profite à mes enfants !). Ce qui me fruste est le manque de temps… et apprendre à dessiner, ça prend du temps, il faut s’armer de patiente! Merci à toi !

  • Valerye dit :

    Merci pour cet article Pit.
    C est vrai qu’il faut assumer son côté introverti.
    Oui, effectivement une alimentation saine et une activité sportive sont primordiaux en tout cas, je ne pourrais pas faire sans car je trouve que cela permet de mieux créer et d augmenter son estime de soi.

  • Beraud dit :

    Très bon article qui résume bien des conseils simples mais efficaces.

  • Merci Pit pour ce 2ème article intéressant sur l’introversion. Tellement en phase avec “Accepter d’être un introverti”!!
    Un livre intéressant sur le sujet : “La Force des discrets” de Susan Cain.
    Je trouve important de bien comprendre la force de l’introversion et de ne pas la voir comme quelque chose à surmonter. Ca me semble être une clé d’épanouissement.
    Autres clés qui fonctionnent bien en ce qui me concerne pour bien en tirer partie:
    – avoir une activité extérieure (sport, jardinage, cuisine…) qui permette de ne pas rester trop dans son imagination mais se reconnecter au monde réel 😆. Les expérience extérieures nourrissent le monde intérieur et serviront pour de jolies créations. On ne peut pas passer son temps “à l’intérieur”.
    – focus sur la beauté environnante. Ça connecte aux émotions

    Dans les difficultés rencontrées: partager sur les réseaux, traduire le voyage interne qui s’est opéré avec un dessin, dépasser la peur d’ennuyer les lecteurs, accepter la critique … Pas toujours évident 🤔
    INFJ pour ma part 🙂

  • >

    Déconnexion

    Mot de passe

    Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

    Mot de passe

    Choisissez un nouveau mot de passe.


    Inscription


    xCUSTOM

    Your custom content goes here.

    arrow-down