Les formations et le forum sont maintenant disponibles sur ce blog. Connectez-vous avec vos identifiants dessin.club -> -
Accueilconseils generalistes dessinComment arrêter de procrastiner pour enfin dessiner?

Comment arrêter de procrastiner pour enfin dessiner?

« j’aimerais bien avoir du temps pour dessiner, mais je n’en ai pas ! »
Combien de fois ai-je entendu ça, et parfois même de ma propre bouche…

Aujourd’hui, quand j’entends ce genre de tirades, ça me fait tilt, et pourtant de ma vie entière je n’ai jamais été aussi occupé.
Malgré toutes mes activités, je trouve toujours du temps pour dessiner, que ce soit à la maison ou avec les amis. Si je peux le faire, je pars du principe que tout le monde le peut (si c’est pas prétentieux ça ! 😀 ).

Cher lecteur, tu l’auras peut-être compris depuis le temps, la procrastination (l’art de remettre les choses à demain et de se donner des excuses) est le mal de notre siècle, et les dessinateurs n’en sont pas épargnés. Souvent seuls face à leur passion, il n’est pas rare que même les professionnels du dessin se perdent dans les multiples activités parasites qui polluent notre existence.

Nous pensons que tout a été fait, tout a été inventé, mais la vérité  c’est que l’on se donne des excuses à tour de bras pour ne rien faire, et surtout pour ne pas exposer nos faiblesses au regard des autres.
Mais des excuses pour se défendre de quoi au juste?
La raison est simple, nous nous donnons des excuses pour éviter l’inévitable : le jugement des autres, l’échec, et au final la souffrance (ou ce qu’on croit être une souffrance).

Comme disait un de mes profs : « la souffrance est toute relative,  certains individus ont beau avoir un cancer au dernier stade, ils ne se sentent pas malades. Ils ont beau savoir que la tumeur est là et que leurs jours sont comptés, ils continuent à faire leurs activités et à profiter, car ils ont compris que rien ne sert de se lamenter. Les lamentations, c’est du temps de perdu. Nous mourons toute notre vie en pensant que demain sera meilleur. Mais les lendemains meilleurs  sont réservés à ceux qui y croient et qui agissent pour, en vivant dans le présent».

pas-excuseIl est vrai que si nous ne prenons pas un peu de recul sur notre condition et sur notre société, nous finissons paralysés par la peur, et nous restons passifs devant tout ce qui se passe sous notre nez. La peur de mal faire les choses. La peur de ne pas faire partie du groupe.
Pire, en nous laissant aspirer dans cette direction, nous pouvons devenir des monstres de la critique gratuite, sans pour autant nous remettre jamais en question (trait de caractère d’ailleurs typiquement français).
« c’est la faute à untel si … »
« c’est la faute du système si… »
« c’est la faute de la société si je ne dessine pas ! je n’ai le temps de rien faire avec mon boulot ! »

Quel beau mensonge me direz-vous ! 100% déni! 😀
Remettre la faute sur son prochain est tellement facile, et s’en persuader l’est encore davantage.

A contrario, rares sont les personnes qui diraient: «c’est de ma faute, je ne prends pas le temps de dessiner alors que je le pourrais si je me décidais maintenant et que je m’organisais pour…».
Comme dirait l’autre: «quand on veut on peut!». Et pas besoin d’attendre les bonnes résolutions. D’ailleurs si vous lisez cet article au moment où je vous parle, c’est que vous avez le temps de dessiner. Pourquoi ne pas s’y mettre dès maintenant vu que vous procrastinez sur internet? (huhu, je vous taquine, peut-être qu’en finissant la lecture de cet article vous gagnerez encore plus de temps ^^).

Oui, une journée de travail ou d’école, ça fatigue. Mais si nous nous laissons bercer par notre routine, qui pourra nous sortir de cet engrenage et nous donner l’énergie nécessaire pour nous améliorer dans les activités qui nous tiennent à cœur? Il s’agit là d’un combat interne que personne ne prendra le temps de faire pour nous. Si nous nous laissons emporter dans les abîmes de la passivité, notre vie nous passera sous le nez en un éclair.

Comment arrêter de procrastiner? c’est la question que l’on va aborder aujourd’hui.

 

La peur de l’échec

Depuis le temps que je côtoie les dessinateurs débutants et amateurs, j’ai bien compris une chose: chaque individu fait en sorte d’esquiver ses propres vérités, et craint plus que tout le jugement des autres.

L’image que les autres nous renvoient de nous-mêmes nous effraie, et ce depuis notre scolarisation. Rares sont les enfants bénéficiaires de l’éducation idéale qui leur donnerait la capacité de se détacher des gentillesses décochées par leurs camarades, telles que «t’es moche », «gros porc», «serpent à lunettes», «t’es habillé (ou coiffé) comme un clown»… ou autres joyeusetés.
Ces réflexions gratuites peuvent avoir de l’impact sur le destin d’un gamin, en bien ou en mal.

C’est tragique, car c’est au moment où nous  commençons à mettre nos peurs de côté que notre véritable vie commence, et que nous en profitons pleinement.
Nous sommes tous passés par un stade où nous avions peur d’être ridicule, d’avoir l’air de quelqu’un de pas très raffiné, de pas assez conforme, et d’être écartés d’un groupe.
La cigarette est un des meilleurs exemples des conséquences de cette peur. Ce n’est pas par plaisir que quelqu’un fume sa deuxième cigarette. Certainement pas pour le goût car il se souvient encore de la première qu’il a fumée par curiosité.
Non, c’est seulement pour respecter son instinct primaire de survie: l’appartenance à un groupe! Moi qui suis fumeur occasionnel, j’essaie de ne pas faire la morale aux autres car il m’arrive de taxer une cigarette à des amis… et rira qui voudra, mais je l’appelle sans tabou «la clope sociale». J’essaie toujours de montrer aux amis avec qui je discute dehors dans le froid, ô combien ils sont importants pour moi, vu que je flingue ma santé et que j’attrape la mort en partie pour les accompagner 🙂 (et je le fais avec plaisir, évidemment, car ça représente un pur partage, même si cela est mauvais pour la santé dans l’absolu). Heureusement, je n’ai jamais eu ce côté «addict à la nicotine» ou «addict au geste». Quand mon médecin m’interroge, je lui dis que je suis addict à ce que mes amis représentent pour moi.
Vous allez me dire, avec toute la m**** industrielle que l’on mange tous les jours sans être vraiment informés: une cigarette tous les mois c’est pas grand chose.
Bon, je prenais la cigarette comme un exemple. Fumer tous les jours c’est pour les losers, que ce soit clair (y en a qui vont me détester) :).

Parenthèse fermée, à part certains rares marginaux, tous les êtres vivants sur terre se sentent protégés par le groupe, ce qui est une réaction sociale tout à fait normale: on a besoin de son prochain pour survivre.
De nombreuses conséquences sociales découlent de ce principe, et la procrastination aussi, malheureusement.

 

Perfectionnisme ?

J’en avais déjà parlé dans d’autres articles, mais la recherche de perfection nous dessert le plus souvent. Le perfectionnisme mène souvent à l’«inhibition de l’action», j’en parlais avec mon amie LN*  il n’y a pas si longtemps d’ailleurs. (*surnommée aussi « Liberté Neurale » 🙂 ).
Quel dessinateur ne s’est jamais dit qu’il ne pouvait pas montrer son projet au monde car il n’était pas parfait ?
Ça a été mon cas pendant des années. Aujourd’hui, je n’éprouve aucune difficulté à dessiner devant autrui (ou presque). Assumer ses imperfections est tellement libérateur.

Je ne sais pas pour vous, mais lorsque j’étais ado, je ne voyais la beauté que dans la symétrie, car elle dénotait un équilibre pictural, une sorte de perfection graphique jamais égalée. Tout était symétrique, le visage, les yeux, la mâchoire, les oreilles de mes personnages, l’expression corporelle, le décor. Aujourd’hui je trouve la symétrie limite ennuyeuse.

dessin symétrique

La symétrie peut bien souvent attirer le dessinateur débutant (image de Kat Wong).

Avec les années, je me suis rendu compte que c’est la différence qui donne toute sa valeur à un élément dans une composition: la différence de contraste, la différence de teinte, la différence de saturation, la différence de motif, la différence d’épaisseur de trait, la différence de texture, etc…
Je crois que plus on comprend comment le monde tourne, et plus on apprécie les différences. C’est pour cette raison que les sages sont souvent d’âge mûr. On ne peut exiger la même tolérance d’un enfant qui sort tout juste de l’œuf ni le comparer à un adulte expérimenté. On ne peut que lui montrer le chemin pour qu’il puisse expérimenter par lui-même. Quoiqu’on lui dise, quoiqu’on fasse pour le prévenir, il devra tester les choses par lui-même. Et cette règle vaut aussi pour tous les dessinateurs débutants.

Ma solution contre le perfectionnisme mal placé ? c’est de me dire « oh et puis pourquoi pas, je ne peux que m’améliorer. Il n’y a pas mort d’homme si j’échoue les premières fois. Personne n’est parfait.»
A force de me dire cela, j’ai arrêté d’idéaliser les gens autour de moi, même mes mentors, et aujourd’hui ça va beaucoup mieux, je dois dire. Les gens que l’on admire sont des êtres humains comme nous.
Comme dirait ma mère : «oh ben tu sais, ces gens soit-disant importants, quand ils montent sur le trône*, ils ont l’air aussi malins que nous» (*les toilettes)
Ma chère maman a toujours eu le don de mettre tout le monde à l’aise d’entrée de jeu.

Je vois la perfection graphique comme un aplat incolore et sans saveur. La perfection représente plus le néant qu'autre chose. Certains préfèreront "rester parfait" en ne produisant rien.

Je vois la perfection graphique comme un aplat incolore et sans saveur. La perfection représente plus le néant qu’autre chose.
Certains préfèreront « rester parfaits » en ne produisant rien et c’est bien dommage.

 

Difficulté de concentration

C’est un fait, de plus en plus de personnes rencontrent des difficultés de concentration, conséquence de nos nouveaux modes de vie davantage tournés vers certaines activités passives qui altèrent notre pensée.
La vérité c’est que moins on en fait et moins on a envie d’en faire.
Difficile de se sortir de ce cercle vicieux une fois aspirés dans l’entonnoir de la fainéantise.

A la maison, quand on se consacre au dessin, en général je recommande:

  • d’éteindre son téléphone.
  • de désactiver internet sur son ordinateur.
  • d’éteindre tout moniteur devant soi, sauf si on s’inspire de références photos.
  • de mettre des boules quiès ou d’écouter de la musique (douce et sans parole si possible).
  • d’avoir fait place nette sur son bureau ou sa table.
  • de ne pas avoir des distractions à portée de main ou dans le champ visuel direct.
  • de s’assoir confortablement.
  • de se débarrasser de tout ce qui se met entre son dessin et soi (n’éliminez pas vos proches tout de même, dites-leur gentiment de ne pas vous déranger ^^).
  • de savoir à l’avance ce qu’on va travailler: élaborer un objectif de séance ne se fait pas une fois au-dessus de la feuille, mais se prépare à l’avance.
  • de respirer une dizaine de fois par le ventre de façon lente en se vidant la tête.
  • de passer à l’action sans aucune notion d’urgence. Si vous stressez ou vous énervez au-dessus de votre feuille, fermez les yeux et reprenez une dizaine de respirations profondes (prenez le temps de bien souffler, c’est assez libérateur).
  • de ne pas se lever de sa chaise tant qu’on n’a pas construit son dessin de A à Z, en passant par des formes simples et en prenant le temps de bien comprendre chaque trait que l’on pose sur le papier, et ce quelle que soit la complexité du dessin.

    Internet a longtemps été ma bête noire et ma plus grande cause de procrastination. On ne peut que compter sur soi pour se sortir d'une telle addiction.

    Internet a longtemps été ma bête noire et ma plus grande cause de procrastination. On ne peut compter que sur soi pour se sortir d’une telle addiction.

 

Vouloir tout savoir faire pour au final ne rien faire

Je pourrais en parler longuement, car ça a été un de mes problèmes pendant longtemps.
Je ne sais pas pour vous, mais depuis mes 25 ans je me suis réveillé: J’essaie de m’intéresser à tout, à tel point que dorénavant, si je n’ai rien appris de la journée, je n’arrive pas à fermer l’œil une fois couché. Heureusement qu’il existe des applications comme secouchermoinsbete. Au moins, en apprenant un petit quelque chose chaque jour et en cassant la routine, j’ai l’impression de ne pas avoir perdu ma journée.
Mais à force de tout vouloir faire et de tout vouloir apprendre, soit on se décourage, soit on n’excelle jamais dans rien. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de faire des choix et de privilégier certaines activités. Et pour ça, il faut prendre le temps de faire le point, de peser le pour et le contre et de se créer un emploi du temps.

Dans le cas contraire, on risque de ne jamais atteindre les objectifs qu’on s’est fixés et les progrès seront lents, voire inexistants.
Pourquoi croyez-vous que les personnes les plus prolifiques sont aussi les mieux organisées ?
Avec un emploi du temps conçu à l’avance, on se perd moins facilement dans ses efforts: on fait les choses, point final, et on arrête de se poser des questions une fois dans l’action.
Et quand on connaît la finalité de telle ou telle activité c’est encore mieux, car on sait toujours où l’on va, sans forcément y penser pendant que l’on dessine: à partir de là, la progression est nette. On ne perd plus de temps à traînasser devant son ordinateur et (ou) à lever la tête toutes les deux minutes pour savoir si nos amis sur facebook nous aiment toujours.

Donc mon conseil pour ceux qui veulent bien l’entendre: n’hésitez pas à ouvrir votre agenda pour y planifier vos activités, tout en restant réalistes sur vos réelles capacités. Si vous n’avez pas d’agenda, il est peut-être temps de vous en procurer un, ou de vous ouvrir un compte google agenda qui permet de vous vider la tête de toutes ces mémos inutiles et de vous organiser une bonne fois pour toutes.
Bien sûr, il est indispensable d’y aller progressivement. La progressivité est un des paramètres, ô combien indispensable, pour ne pas abandonner en cours de route .Ne remplissez donc pas chaque parcelle de votre agenda si vous savez à l’avance que vous n’arriverez pas à tout faire.

 

Se donner les moyens

De mon côté, je me suis fait une raison: ces temps-ci je n’ai littéralement plus assez de temps pour produire des illustrations- couleurs finies, même en ayant évincé la plupart de mes activités parasites, c’est pour dire.
Honnêtement je n’ai jamais eu aussi peu de loisirs qu’aujourd’hui. Ces derniers jours, quand je visionne un film, lorsque je vois mes amis ou que je joue à un jeu vidéo, c’est un jour de fête, je n’en rate pas une miette et j’en profite à fond.
Ne prenez pas cela comme une plainte, au contraire, je trouve ma vie géniale. J’ai simplement fait des choix après de longues semaines passées à réfléchir à des solutions adaptées à mes objectifs. Et dans des conditions extrêmes où on a l’impression de n’avoir rien le temps de faire, il est préférable de s’habituer à profiter du présent (même s’il n’est pas forcément agréable) et de ré-apprendre à aimer les petites choses.

Je sais que pour produire une image digne de mes idées et en accord avec mon style, il faudrait que j’étale mon temps de travail sur des semaines entières: je sais qu’en travaillant de la sorte j’y perdrais en spontanéité créative.
Je ne suis pas certain que ce soit la meilleure solution pour moi, vu que je suis très prolifique au niveau des idées, et de moins en moins patient au niveau de l’exécution.
Alors je préfère passer le peu de temps consacré au dessin, à croquer sur un mini-carnet de croquis dès que l’occasion se présente, même si mon emploi du temps actuel est seulement transitoire.

Comme je passe de plus en plus de temps dans les transports en commun, je me suis commandé quelques carnets moleskines et dès que j’ai 2 minutes, je croque les choses que je vois autour de moi. Et quand je dis 2 minutes, c’est vraiment 2 minutes et dans des conditions souvent atroces: le métro ou le bus qui bouge dans tous les sens (impossible de faire un trait droit), les personnes dessinées qui tournent la tête sans arrêt, et ne parlons pas des stratégies mises en place pour qu’on ne se rende pas compte de ce que je fais, bien que dans certains cas ça relève plus de mission impossible.
Enfin, certains d’entre vous ont déjà expérimenté. Il n’y a rien de plus difficile que de dessiner dans les transports en commun, mais au moins, ça permet de pratiquer même si le résultat est loin d’être au top.

Voici quelques exemples de dessins réalisés en 2 minutes, créations que vous retrouverez avec le tag #metroleskine si vous utilisez l’application Instagram sur votre mobile.
Ces croquis sont loin d’être parfaits, mais au moins je parviens à dessiner une heure dans la journée en moyenne, alors que depuis que je tiens ce blog c’est plutôt une heure par semaine !

dessin metroleskine

2 min #metroleskine : à aucun moment je ne me perds dans les détails. Seules les formes simples ont leur place.

D’ailleurs si vous vous y mettez aussi, n’hésitez pas à partager vos dessins sous le même tag pour que je puisse aller voir vos créations. 🙂

Tout ça pour vous dire qu’avec quelques petits ajustements décisionnels, on peut tout caser dans la même journée et arrêter de perdre son temps à procrastiner et à accuser les autres.

 

Prioriser les tâches

Certains auteurs ont mis en place des techniques radicales pour se sortir de la procrastination, dont, entre autres, la règle des deux minutes.
En effet, on confond souvent les notions d’urgence et d’importance.
Une tâche urgente n’est pas forcément importante, et inversement: une tâche importante n’est pas forcément urgente.
Pour savoir quelle est la place du dessin dans toutes ces tâches de la vie quotidienne,  la règle des deux minutes peut nous aider.
Si une tâche urgente devrait prendre moins de deux minutes, il faut la faire tout de suite, comme ça, on en est débarrassé.
La règle des deux minutes s’applique aussi à la prise de décision: ne mettez jamais plus de deux minutes pour décider de commencer une tâche ou non. Plus vous réfléchissez et plus vous avez de risques de ne pas lever le petit doigt.

Le problème avec le dessin, c’est que c’est une tâche à priori importante pour tout passionné, mais pas spécialement urgente. Il n’y a aucune échéance quand on est un dessinateur débutant ou amateur. Raison de plus pour  mettre une petite note dans son agenda, bien que, malgré cela, nous savons que nous pouvons toujours reporter ce genre d’activité.
La meilleure solution consiste à s’engager. Par exemple, si vous organisez un évènement entre amis dessinateurs ou que vous y participez, vous aurez bien plus de chances de dessiner. Ou si vous décidez de parler de vos projets en le déclarant sur votre statut facebook ou à vos proches de façon officielle, cela vous donnera peut-être un peu plus d’élan. Tout sentiment d’échéance vous poussera davantage à passer à l’acte.

Dans tous les cas, le mieux est de vous responsabiliser, d’assumer vos envies même malgré ce qu’en disent les autres ( comme : «le dessin ça sert à rien»), et de faire passer vos loisirs créatifs avant certaines tâches importantes mais pas urgentes.
Bien sûr, tout cela est une habitude à prendre. C’est en changeant petit à petit notre manière de penser que nous pouvons nous sortir de nos routines automatisées: habitudes qui nous mènent inéluctablement à ne jamais produire, à ne jamais progresser et à ne jamais nous réaliser.tache-prioritaire

 

Bilan de l’année et résolutions immédiates

En cette période de fin d’année, je prends toujours le temps de faire le point sur les mois qui ont précédé, sur les décisions que j’ai prises et qui ont amélioré ma vie.
Par exemple, au cours de ces dernières semaines, j’ai pu rencontrer deux de mes mentors de longue date: Jean-Baptiste Monge (illustrateur) et Régis Loisel (auteur de bande dessinée) dont les travaux me motivent depuis des années.

Jean-Baptiste et moi sommes devenus amis maintenant, à mon grand plaisir (et honneur!). J’ai même pu visiter son atelier et j’ai eu la chance de voir avant tout le monde les projets sur lesquels il bosse (je ne peux rien dire désolé! huhu). J’en ai pris plein les mirettes je dois dire. Comment ne pas être motivé face à autant de talent et d’humilité.
D’ailleurs je l’avais déjà interviewé pour le blog il y a quelques mois si vous vous souvenez.
Je n’ai pas encore eu le temps de trop parler avec Régis, mais j’ai la chance de pouvoir dessiner à côté de lui tous les mercredis! encore un rêve de gosse réalisé!

J’ai pu aussi rencontrer quelques artistes formidables, la plupart professionnels du jeu vidéo (Gameloft, Ubisoft, Ludia…), avec qui je me suis lié d’amitié. Grâce à ce petit groupe de passionnés, j’ai pris l’habitude de participer à des sessions de modèle vivant au minimum une fois par semaine, voire même 2 ou 3 fois par semaine lorsque mon emploi du temps me le permet.
Fanch, Guillaume, Alex, Jing, Jean-Gui, Nico, Thierry, JB, Margo… Autant de rencontres qui m’ont poussé à prendre les bonnes décisions et à me remettre sur les rails de la production.

J’ai aussi pris le temps de me rapprocher un peu plus de mes lecteurs et des participants à la communauté apprendre à dessiner, bien que j’aimerais participer et échanger encore davantage.
Dans tous les cas, ça me fait plaisir de voir que mon travail sur la toile n’a pas été vain et que mes efforts ont conduit à la création d’une communauté de dessinateurs solide et équilibrée. Cet équilibre je le dois à des personnes de bon cœur et à qui je ne regrette pas d’avoir accordé les pouvoirs de modération: Thomas, Valérie, Jean-Luc, Zoé, Guy, Virginie, Arnaud, Cédric, Elsa, Kat… Je le redis ici, vous assurez un max les amis!

J’aimerais  citer davantage de personnes, mais j’ai échangé avec un nombre tellement incroyable d’entre vous cette année qu’il me serait difficile de dresser une liste exhaustive. Cela me prendrait des heures, honnêtement, je préfère les passer à créer du contenu pour vous (ben quoi, c’est sur mon agenda, la preuve que je mets en pratique mes propres conseils 😉 ).

Je vous réserve littéralement un tas de surprises pour 2015, dont une grosse qui arrive à la fin du mois de janvier si tout se passe bien.
J’ai des idées plein la tête pour le blog et la communauté, avec une liste considérable de tutoriaux sous forme d’articles et de vidéos.

En clair, je compte bien attaquer 2015 d’un bon pied, même si je n’ai pas attendu le début de l’année prochaine pour commencer à m’y mettre.
Pour ma part, les résolutions de la nouvelle année représentent une grosse supercherie. Pourquoi doit-on toujours reporter les choses à demain en s’en demandant toujours trop? Si vous avez deux minutes à consacrer au dessin là, tout de suite, faites-le maintenant, entre le foie gras, la famille et la dinde de Noël. 🙂

Bref, j’espère que tout ce que j’ai prévu par la suite vous plaira. 😉
En attendant, je vous souhaite de très bonnes fêtes à toutes et à tous.

 

Et toi qui me lis, quelles sont tes bonnes résolutions pour la nouvelle année ?

 

Télécharger l’article (format PDF)

_

Dans la même rubrique

146 commentaires pour “Comment arrêter de procrastiner pour enfin dessiner?”

  1. Intarsia dit :

    En tant que débutante, une nouvelle fois cet article me parle vraiment, je me reconnais dans pleins de choses : les excuses, le perfectionnisme (surtout ça!), le fait de vouloir en faire trop d’un coup… Mais tu as raison, et ça ne concerne pas que le dessin, si on veut arriver à quelque chose, faut savoir se donner un bon pied au derrière plutôt que de se répéter « ah si seulement ça pouvait évoluer », rien n’avance tout seul.

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Une fois qu’on s’est détaché du perfectionnisme (qui est une sorte d’expression de la peur au final), on se sent BEAUCOUP mieux. 🙂

      • Pauline dit :

        Enfin des mots sur ce qui me freine constamment dans ma progression, le perfectionnisme et la peur du regard des autres qui me terrorise au point que je n’ose pas dessiner sans modèle auquel me raccrocher de peur de l’échec.
        Cet article fait vraiment du bien à lire et est extrêmement motivant.

      • Intarsia dit :

        Oui c’est pas facile, je sais que tout le monde passe par là mais je me dis sans arrêts que ce que je dessine c’est moche et que, de toutes façons, les autres font mieux que moi… Mais je ne perds pas espoir d’arriver à leur niveau un jour!

      • jovanie dit :

        Cet article me touche vraiment,depuis quelques mois je me consacre plus beaucoup à ma passion,je n’arrive pas à l’integrer dans mon emploi du temps, apeès les cours j’ai toujours des devoirs et je sais pas quoi faire en premier mais cependant il m’arrive de dessiner pendant mes revisions sans se rendre compte.

      • serge dit :

        hello encore, Pit; oui moi , puisque j’ ai adoré ton article, je te fais cette confidence qui , s ‘il en est besoin , te montrera que je suis plus atteint ( ;o) ) que toi, moi, donc, c’ est / ce fut le FORMAT; je ne pouvais me décider : 26X 35 ? 14 X 22 ? 32X44? quel format ? me lasserai-je ? serais-je coincé à la deuxième planche ou plus tard si je n’ avais pas prévu de dessiner plus petit, plus gros ? J’ ai découvert les rapports homothétiques, le fait de dessiner couleur directes ou noir et blanc; mais toujours, cette incapacité à me décider quant au format/ à la grandeur … je me suis fait des gabarits, un , deux, cinq, douze … ;o) sans doute, me disais-je, c ‘est une façon d ‘ échapper à ‘ ouvrage : ces problèmes sont de faux problèmes, bonnes excuses ( excuses nulles ) pour ne pas faire , se perdre … les ressorts/ motivations psychologiques de telle attitude me firent me poser moult questions sur ma pauvre santé mentale ..; ça et le choix de papier, autrement dit le CHOIX d ‘une façon générale et LE FAIT DE S ‘Y TENIR de se dire, j’ ai dit, je fais, la décision est prise sur le format, le papier, la technique, le style; j’ assume , persiste et fais.
        Je vois un lien avec ma formatopathie et la procrastinature qui fut tienne … amicalement Tarjo. ( il faut que je remette des trucs sur Leptistago, j’ ai effacé il y a quelques mois )

  2. Fadil dit :

    Sympa cet article ! Je me suis fixé une grande grabouille chaque soir sur papier ou téléphone au lieu de mateffet les informations ou autres joyeusetés. Et pour l’instant j’arrive à tenir 🙂
    Sinon je t’envie de côtoyer Mr Loisel :love:
    Je te souhaite une bonne fin d’année et plein de bonnes choses pour la prochaine

  3. Lucas dit :

    Heu… Je le lirait demain

  4. Alethios dit :

    Salut Pit ^^
    Que dire, tant de vérités hélas connues pour la plupart mais qui sont tellement difficiles à contrer.
    Si je le sais, alors pourquoi je ne le fais pas se dit-on ??…
    Parfois le soir après le boulot, la motivation est là et on se lance, mais l’énergie n’y est pas et le résultat souvent très décevant finit de démotiver.
    Mais ton idée de partager pour donner de l’élan est excellente et marche bien. Comme pour exemple ces planches d’expressions que je me suis données comme objectif et qui me remotive lorsque je flanche un peu ^__^’
    Bref, un commentaire trop long qui aurait pu servir à autre chose, mais sinon merci aussi pour le clin d’oeil à la Communauté ^^

  5. Kat dit :

    Salut Pit,
    Merci pour cet article qui tombe à point nommé! Pour moi, le manque d’énergie est un gros problème et je me suis beaucoup débattue avec ça ces derniers mois. Donc résolution assez évidente pour la nouvelle année: mieux gérer mon niveau d’énergie et du coup mon temps. Je peux avoir le temps de dessiner – pas tous les jours (dessiner dans le train, ça va pas encore le faire), mais au moins une à deux fois par semaine. Cela malgré le travail et l’équitation et tout en prévoyant du temps pour écrire, parce que ça, je peux tout à fait le faire dans les transports! Tout ça est possible – sauf quand je me sens mentalement épuisée dès le matin…

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Hey Kat,
      merci pour ton message.
      J’espère que oublieras pas de prendre tes vitamines le matin en 2015 🙂
      c’est parfois en se bottant un peu le train que les meilleures choses arrivent.

      • Kat dit :

        Du coup je reviens sur cet article pour te remercier d’avoir posté cette vidéo pleine de bons conseils et dans laquelle on sent le vécu, ce qui en renforce encore l’impact… (Pour le petit jardin, on ne voit pas grand-chose, mais ça a quand même l’air chouette par chez toi. 😉 )

        • Photo du profil de Pit Pit dit :

          Oh tu sais. C’est juste un coin d’herbe mais moi qui suis resté toute ma vie enfermé en ville, ça change

  6. Jacques dit :

    Bonsoir Pit 🙂
    Bien pour une fois dans ma petite vie cela me fait plaisir en lisant cet article de me dire que je me suis donné les bons moyens 🙂
    Tout cela grâce à toi et de ton formidable travaille sur le blog 🙂
    Car si je n’était pas tomber sur celui-ci, bien je crois que je ne dessinerais pas encore lol 🙂

    Depuis le début septembre je suis les cours arts plastiques à l’académie des beaux arts de Charleroi.
    J’ai +/- 10 heures de modèle vivant avec un prof et +/- 12 heures avec l’autre sur nature morte et bientôt modèle vivant aussi mais avec d’autres approche.En plus un cour d’histoire de l’art, qui pour moi est très intéressant et de toute façon obligatoire pour le diplôme 🙂
    Cela donne 5 jours sur 7 à l’école ( moi qui croyais être trop vieux lol)

    En dehors de toute ces heures, je ne fait que travaillé sur le numérique. Avec beaucoup de copie et peu de création pour le moment 🙂 afin d’apprendre a bien maîtrisé le ou les logiciels dans un premier temps.

    Ce qui est malheureux pour l’instant c’est que le travaille que je fais en traditionnel, je ne sais pas le retranscrire en numérique et je ne sais pas ce qui bloque !!!

    Enfin voilà j’avance tout doucement et je peu te dire qu’a chaque fois que je suis au cours je pense souvent à ton travaille car les deux profs de dessin reprennent a peu près 90 % de ce que tu donne dans ta formation 🙂

    Bon maintenant les bonnes résolutions et bien sont tous simplement continué ce que j’ai entrepris et tout en me faisant plaisir d’ici quelques années en faire peut être un métier en complémentaire ! ( bon je vise peut être un peu haut, mais c’est toujours bon de rêvé lol )

    Je te souhaite à toi et tes proches une bonne fête de fin d’année 🙂

  7. vianney dit :

    Wow merci docteur PiT d’avoir mis un nom sur cette maladie qui me ronge depuis des années.

    Ma résolution cette année est d’aller au delà de tout ça surtout avec le cadeau qu’on vient de me faire : la totale de votre formation.

    Merci encore pour vos articles et votre surprenante de simplicité de compréhension formation que je recommande.

    Passez de bonnes fêtes.

    PS : nous aurions un ami en commun ? Jérôme « un des rois mages » alias chewby de l’époque Boulanger.

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci Vianney.
      Je te souhaite d’excellentes fêtes à toi aussi!
      Pour les formations il faudra cependant attendre janvier par contre 🙂

      PS: Oui Jérôme. Bien sûr que je connais! 😀

      • vianney dit :

        Cool. Je voulais aussi te faire part d un projet. Je voulais ton avis à savoir que j aimerais dessiner les personnages animés de mon époque et les rendre « realiste » (imagine un inspecteur gadget ou sangoku dans notre monde ). Est ce trop ambitieux ?

        • Photo du profil de Pit Pit dit :

          C’est très ambitieux oui, et tu es loin d’être le premier à vouloir faire ça.
          Cela dit rien n’est impossible, mais je ne te recommande pas de commencer trop fort.
          C’est bien de mettre la barre haute, mais quand c’est trop haut on se décourage vite.

  8. Michel Annie dit :

    Bonjour, très bel article comme d habitude , je me retrouve dans certaines phrases. Je remets a demain et je ne dessine pas …
    Je dessine et je peints 6 heures par semaine j aimerais en faire plus et c est m à résolution pour 2015.
    Je dois moi aussi mieux gérer mon temps et mettre sous cle internet.!!!!
    Je pense aussi avoir un problème de créativité je manque d imagination et je n arrive pas a trouver mon style.
    Que puis je faire pour cela?
    Bonnes fêtes de fin d année et continuez à dessiner .
    Annie

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci!
      je t’invite à lire mes autres articles (si ce n’est pas déjà fait), tu trouveras peut être ta réponse (ou une partie en tout cas).

      Bonnes fêtes à toi. 😉

  9. Renata dit :

    Bonjour Pit
    Tout à fait d’accord avec toi!!!
    Tout le monde peut, tout le monde le peut et tout le monde a du temos s’il le veux!
    Depuis plus d’un an je fais au moins un dessin. Peux importe l’heure. Ils dont tous sur min blog.
    Et pour ce qui on le temps mais ne savent oas suoi dessiner, je leur ai mis ton lien avec le « createur d’idee » (tu te rappelles je t’qvais delqndé cet été).
    Sympa tes dessins. Ou on peux voir plus? Pinterest? instagram?
    Bonnes fetes de fin d’annee
    A bientot, renata

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      J’aimerai t’en montrer davantage malheureusement! mais mon metroleskine est ma seule porte de sortie en ce moment 😀
      J’essaierai d’être plus productif en 2015, promis ;D

  10. Renata dit :

    Désolée pour les fautes de frappe, je n’arrive pas à viser les bonnes touches sur mon tel!!!

  11. Lauryn dit :

    Mon bilan de l’année est assez décevant, de mon côté. Je me suis heurtée à pas mal de difficultés, je n’arrivais pas à progresser et ça m’a découragée, si bien que j’ai passé plusieurs mois sans dessiner le moindre petit truc.
    Je vais tenter de remédier au problème pour 2015, même si je ne sais pas encore comment procéder pour obtenir un résultat satisfaisant.

  12. violette dit :

    Hello pit.
    Encore un merveilleux article qui me parles, dans le dessin et la vie au quotidien.
    J’ai appris il y a quelques semaines ce qu’était la procrestination via un membre de devianart qui expliqué comment l’éviter.
    Je voudrais rajouter une de ses astuces que j’applique à présent : Concernant l’excuse  » je ne sais pas quoi dessiner » on a toujours plein d’idées qu’on oublie au moment de se mettre devant la feuille (ou l’ordi)et bien quand une idée surgi de votre esprit, écrivez le ! un mémo que vous avez toujours sur vous ou une appli mémo sur votre téléphone (celui là on la souvent sur nous en général). Et donc quand vient l’horreur de la page blanche, hop, on sort son mémo et tadaa! une excuse en moins ^^
    Pour ma part, c’est le manque d’encouragement qui m’a souvent repoussée « bah personne n’en a rien a fiche, pourquoi m’embêter…? » Il faut quand même l’avouer, un dessin prends de l’importance à travers les yeux des autres (a quand un article : comment faire pour que les gens regarde vos dessins ahahah). Mais bon, pour parfaire mes traits et aussi me bougé le c*, je me suis lancé un défi pour palier à ça, un ptit dessin par jour,j’espère que ce sera mon anti-procrastination.
    Sur ce, encore merci pour cet article et vivement le prochain !
    A + pit

  13. Chantal dit :

    Bonjour,

    La procrastination, quel mot barbare quand dénué de pensée ;D
    Ton article est lui-même une belle source d’inspiration, il y a un tas de dessins à faire autour du sujet (et une pile d’assiettes prioritaire dans l’évier ^^).
    Résolution : faire fumer le crayon plutôt que la cigarette pour prolonger le trait de vie 😀
    Merci bien
    Bonne Année 2015

  14. Sam dit :

    Wow cet article résume tout! je remets toujours tout à demain ça fais longtemps que je cherche à dessiner mais voila je me dit demain,une autre fois puis je ne fais jamais rien. Je perd énormément de temps sur les jeux video. il est vrai que je me sens seul dans cet passion qui est le dessin,donc je me renfermé sur les jeux video dans la quel on trouve pas mal de communauté (LoL,WOw,ect) et qui est sans doute plus facile a prendre en main ^^.

    Je viens de découvris votre site je pense vraiment regarde tout les articles et essayer de m’intégrer. Cet année je commence a dessiner !

    (j’espère ne pas être hors-sujet ) ^^

    Sinon bonne Fête !

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Oui, le plus difficile pour moi a été de lâcher la manette il y a quelques années.
      Aujourd’hui je n’ai presque plus aucun goût pour jouer, et c’est tant mieux!

      • Sam dit :

        Oui mais sa me semble difficile voir impossible la^^ vous avez fais comment ?

        • Photo du profil de Pit Pit dit :

          Ben déjà je pense être plus vieux que toi, ça aide? L’expérience permet de prendre plus de recul.

          A un moment de ma vie je me suis senti un peu seul devant mon écran, même en multijoueur.
          Et je me suis dit « à quoi bon »? ce jeu sera remplacé par un autre dans pas si longtemps…
          Et toutes les heures passées sur les jeux.. n’ont presque pas de traces dans le monde réel, sauf quand tu montres tes skills à tes copains, ça t’amuse deux minutes et tu te sens le champion du monde (la jeunesse quoi ^^).

          Bien sûr, ce n’est pas constructif, mais j’ai mis des années à m’en rendre compte. Puis je me suis rendu compte que je m’énervais beaucoup quand je perdais une partie, et que ça n’arrangeait ni mon sommeil, ni ma relation avec les autres, ni ma vie.

          La question que je me pose toujours est la suivante: « l’activité que je suis en train de faire améliore-t-elle ma vie? »
          Si ce n’est pas le cas, j’arrête.
          Le jeu vidéo j’y joue encore à de rares occasions, mais quand je joue c’est pour m’amuser et j’ai l’impression de vraiment me détendre. Et quand je vois que je ne prends plus de plaisir, je lâche la manette (ou le clavier dans mon cas).

          Voilà.

          PS: et pourtant j’avais un trèèèèès bon niveau sur certains jeu, spécialement les FPS. Mais le temps a eu raison de moi. Je préfère passer mon temps à aider les autres. C’est bien plus enrichissant, et pour eux, et pour moi.

  15. Alphonse dit :

    Bonjour Pit.

    Excellent article
    Et entièrement d accord avec toi.

    Je dessine depuis 2ans et c’est vrai que je progressais pas mal Qjand je dessinais un peu tous les jours.

    Et je vais m y remettre.

    Merci et bonne
    Annee !!!

  16. Julien dit :

    Salut Pit,

    La procrastination est un fléau, avec son associé les nouvelles technologies, tablette, smartphone etc….
    Sans oublier la tv a proximité qui est aussi un élément a éviter a tout prix.

    Je suis comme toi Pit, j’ai la soif d’apprendre et je me suis mis a élaborer un agenda, en plus du dessin je travail sur un projet.

    Quand je dessine, j’écoute des musiques de relaxations, et ambiance sympa. Je me suis fixer 30 minutes de dessins par jour minimum (et plus si je le décide).

    Un grand merci pour cet article et une très bonne fin d’année 😉 !

  17. Laury dit :

    Salut Pit !
    Merci pour cet article encourageant, qui tombe au moment même où je me suis obligée à me faire un agenda pour me mettre au boulot-création (à voir s’il sera respecté) ! Je me reconnais tout à fait dans ces propos (curieuse mais éparpillée à vouloir tout faire, trop perfectionniste et du coup ne pas se lancer…)mais c’est toujours rassurant de se dire qu’on n’est pas seule dans ce cas. Relativiser, être dans le présent, et travailler pour progresser….voilà les bonnes résolutions de mon côté pour 2015 !
    Merci encore pour tes propos qui sont toujours très motivants.
    Belles fêtes de fin et début d’année et bonnes réalisations de projets à tous.

  18. Guy dit :

    Bien bel article de saison, les grandes résolutions 2015 ont désormais du bon grain à moudre.
    Pour ma part, tu le signales aussi, le carburant à procrastiner reste internet. Genre éteindre l’ordi pour passer à autre chose et se retrouver dix minutes plus tard allongé sur le canapé avec l’iPad connecté sur youtube !

    Après, plus dans ma pratique de la musique que celle du dessin, ces périodes de « vide » ont souvent semblé fructueuses. Illusion ? Réalité ? L’impression de repartir sur un terrain remis à neuf pour aller un peu plus loin, un peu ailleurs… Peut-être le temps d’accommodation psychique dont causaient certains psychologues de l’apprentissage, pour le cognitif. Et une résurgence du désir, pour l’affectif.

    Je n’écris pas à chaque article mais, qu’on se le dise, c’est toujours un plaisir de te lire.
    Perspicacité, générosité, constance, tu nous gâtes au fil du temps !

    Bravo, merci, porte toi bien et bonnes fêtes de fin d’année !
    @micalement
    Guy

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci Guy!
      Je te remercie de ta présence sur le blog même si tu n’écris pas toujours un commentaire.
      Je sais que l’intention y est et je t’en remercie.
      Je te souhaite une excellente fin d’année également.

  19. Sophie dit :

    Bonjour à toi et merci pour cette bienveillance,

    Je découvre ton blog et cet article tombe à point nommé. Je ne crois pas au hasard et je saisi ton témoignage pour me donner le dernier bout de courage qu’il me manquait pour me lancer vers l’humilité de ne pas bien faire du premier coup !!! (aaahhh, mais oui ça va bien se passer 🙂 ))
    2015 est une grande année !!! Alors merci encore pour ton aide et je me permettrai de te tenir au courant si je réussis enfin à libérer en douceur qui je suis ! 🙂
    Trés belles fêtes de fin d’année à toi et tes proches. Sophie

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci Sophie.
      C’est souvent en commençant à faire les choses et à les assumer en les montrant au monde que finalement on se dit, que depuis le début on avait rien à perdre. 😉

  20. Céline dit :

    Merci pour cet article, Pit! Ce sera très utile pour la grosse flemmarde que je suis! 🙂

    Mais je me posais une question: c’est quoi ta technique pour te « cacher » quand tu dessines dans les transports?

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Bonne question Céline!
      Je vais en faire un tutoriel en février ou mars je pense, pour montrer comment je fais et les stratégies que j’emploie.
      C’est une des surprises que je vous réserve pour 2015. Je suis sûr que ce tutoriel va être amusant à faire. 🙂
      (bon c’était sensé être une surprise, ça tombe à l’eau là :D)

  21. Lebeau dit :

    Mes bonnes résolutions ?

    Après la mauvaise nouvelles de septembre (qui en soit en fut une bonne, j’ai été licenciée)…. Je vais ENFIN avoir le temps tant désiré pour suivre tes formations et apprendre à dessiner pour concrétiser mon projet 🙂

    Je me réjouis trop de pouvoir, te lire, te suivre dans tes vidéos et merci pour tous ces articles qui me font bien rire et qui me font avancer même sans toucher un crayon.

    Au plaisir de te lire bien vite,

    Bonnes fêtes à toi Pit et à vous tous 😉

    Cathy

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci Cathy, ça fait plaisir à entendre.
      Tu pourras rejoindre la nouvelle plateforme de formation à sa sortie, fin janvier si tout se passe bien.
      Il y a encore deux trois petites choses à régler, je n’ai pas tout à fait terminé. :>

      Bonnes fêtes à toi.
      à très bientôt.

  22. Bensalah dit :

    Bonjour
    Article interressant je me retrouve dans la plupard des phrases, enplus j’avoue aussi que j.ai raté ma vocation, j ‘espère qu’il n’est pas trop tard de me lancer et m’intier malgré mon âge avancé 59 ans
    Merci beaucoup et bonne année 2015

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      59 ans? mais tu es tout jeune! 🙂
      Il n’est jamais trop tard pour se réaliser, c’est une certitude pour moi aujourd’hui.
      Le plus difficile est de se défaire du jugement des autres une bonne fois pour toute et se lancer.

  23. Asur dit :

    Salut Pit !
    Tout ce que tu dis est tellement vrai.
    Il y a 3 ans, quand j’ai « repris le dessin », j’avais tellement du mal à trouver le temps de dessiner, remettre à demain est tellement plus facile. Et puis petit à petit, un rythme a émergé : 1 dessin par jour, pas un de moins !
    Et jusqu’à présent je tiens le coup 🙂 Mais c’est un gros travail d’organisation et de concession également.

    Merci encore à toi pour tout tes articles et ta grande disponibilité pour nous les débutants !

  24. LAMBIERGE Anne dit :

    Tant de réalité dans ce texte. Merci.
    J’ai tout ce qu’il faut depuis que je connais votre blog : carnets, crayons, gomme, taille-crayon…. tout est dans un tiroir…..
    Comment la vie nous embarque dans tout un tas « d’activités » passives et stériles, c’est fou ! et il est vrai qu’on doit se donner les moyens d’en sortir.
    Merci de votre aide.
    Et bonnes fêtes de fin d’année.

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci Anne,

      Une petite astuce lorsque du matériel est en train de « moisir » dans un tiroir, est de le sortir et de la placer là où on peut le voir et l’utiliser.
      C’est bête comme chou mais ça marche!
      Cela nous pousse considérablement à en faire quelque chose.

  25. Virginie dit :

    Bonjour Pit. Super article. Jolis tes croquis dans le métro. En ce moment j’essaie de produire des tableaux à l’acrylique, car au printemps je compte exposer au salon des arts de ma petite commune. L’adjointe du Maire qui organise cet événement m’a demandé si je participerais, alors comme j’ai promis…

  26. Marie dit :

    Tout à fait d’accord avec Intarsia … Et cet article me boutse alors que j’étais en période decouragement! Merci

  27. Merci beaucoup pour ton texte si vrai teinté de bon sens, de philosophie parfois et en même temps d’une leçon de vie (mais oui!).
    Je viens de le survoler et quand j’en aurai le temps, que mes ongles seront faits et que………..(je plaisante bien sûr!).
    A très bientôt et encore bravo pour l’énergie que tu déploies.

  28. iSa dit :

    Hi Pit!

    Ce qui est rassurant c’est que je ne suis pas seule à procrastiner dans mon coin, activité au demeurant solitaire…pas seule non plus à chercher et trouver des excuses…pas seule également d’avoir peur de ne pouvoir surmonter mes manques et faiblesses voir lacunes ainsi que le regard d’un  »autre que moi ».
    Merci Pit pour ce merveilleux coup de pied au cul qui nous fait comprendre que nous sommes humains et donc perfectibles.
    En conclusion il ne faut pas craindre les autres.
    S’organiser pour avoir le temps,il faut dessiner,dessiner et encore dessiner pour fatalement progresser et d’y prendre plaisir. 😉

    Merci de nous le rappeler on ne créer pas les bras croisés.
    A bientôt

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      C’est fou de se rendre compte qu’au final on est tous humain et tous relativement similaires, et ça rassure tellement.
      Seule la vie nous fait prendre une direction ou une autre.
      Et ce qui revient le plus de façon récurrente est cette recherche de la facilité, mais ce n’est qu’une expression de nos peurs les plus profondes malheureusement!

  29. Merci pour ton excellent article sur la procrastination, elle arrive à point et me touche à plusieurs niveaux. Assez de difficulté à concilier écriture, peinture et dessiner… exercices, marche et le quotidien. Mais je vais prendre quelques trucs que tu recommandes. Depuis une semaine j’ai cette note à mon Agenda: Me créer une cédule pour concilier le tout!

    Que tous tes projets, tes plus Hauts Idéaux se manifestent quotidiennement et cela, tout au long de la nouvelle année!

    Merci d’être qui tu es!

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci Francine,

      ça fait chaud au coeur d’entendre ça!
      Bon courage à toi. J’espère que tu arriveras à concilier tes projets. Ce n’est jamais facile d’être passionné, d’avoir des idées plein la tête, pour au final être inhibée par ses propres peurs et excuses.

      Mais nous avançons, et c’est bien là l’essentiel!

  30. Lucie dit :

    Hello! Il m’arrive de passer de temps en temps sur ton blog, mais a partir de maintenant je crois bien que je vais venir plus souvent! Cet article me plait énormément et me motive! Tu vas dans le fond des choses, et je trouve ça génial! (et puis tu es vrai aussi, enfin je veux dire franc enfin non je trouve pas le mot.. simple? ouvert?) . Bref! Tu m’as faite réfléchir et je t’en remercie. Au passage.. j’aimerais te demander, j’ai un longtemps pensé qu’utiliser des modèles ou des références était de la triche, ce qui m’a beaucoup desservit mais maintenant que j’ai compris que c’était assez idiot je me demande si il ne faut pas trouver un juste milieu, pour rester dans sa création. Ma question est donc la suivante, pour toi quel est le juste milieu? Voila j’espère que tu m’a comprise parce que j’ai tendance a tourner autour du pot x)
    Merci d’être présent pour nous tous et à bientôt! 🙂

    Ps: Ma grand mère dit « ils font caca et pipi comme nous, c’est des hommes comme toi et moi! », c’est moins joli que ce que dit ta maman mais voila j’ai trouvé ça amusant! 😀

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Salut Lucie,

      Tout d’abord merci de m’avoir lu (en entier je veux dire)! 😀
      Pour moi le juste milieu est de… se faire plaisir quoique tu fasses!

      Bon ok c’était un peu facile, je vais tâcher de répondre à ta question, mais d’abord je te conseille de lire ou re-lire certains de mes articles comme celui-ci, ou celui-là
      Pour moi, les références doivent faire partie intégrante du travail d’apprentissage. Ce que j’appelle le dessin d’inspiration, c’est à dire inspiré d’une ou plusieurs références, doit être régulièrement pratiqué. C’est le travail de tout bon illustrateur qui évolue. Cependant il faut être honnête avec soi-même et faire a différence entre: « copier bêtement » et « s’inspirer ».
      S’inspirer c’est un peu comme réinventer ce qu’on voit mais à sa sauce, parce qu’on a compris la structure de ce qu’on dessine, et qu’au bout du compte on est capable de le déformer sans le dénaturer.
      Copier bêtement c’est suivre les contours d’une forme ou d’un ensemble de formes sans prendre le temps de réfléchir sur la nature, la fonction et l’agencement dans l’espace de ces formes.

      J’espère que ça répond à ta question!

      • Lucie dit :

        Waah merci beaucoup pour ta réponse si rapide et fournie!
        Je vais lire ses articles de ce pas! 🙂
        J’ai lu et relu ta réponse et je pense avoir tout saisi, je crois qu’elle va vraiment m’aider dans ma réflexion et je t’en remercie donc encore pour ça 😀
        Et oui tu réponds parfaitement ne t’en fais pas ^^

  31. Virginie dit :

    Bonjour Pit. Super article. Jolis tes croquis dans le métro. En ce moment j’essaie de produire des tableaux à l’acrylique, car au printemps je compte exposer au salon des arts de ma petite commune. L’adjointe du Maire qui organise cet événement m’a demandé si je participerais, alors comme j’ai promis…

  32. Mizuiro dit :

    Hello! ^^
    Ton article m’a beaucoup plu, il m’a motivé et je vais penser à acheter un agenda. J’avoue que ce n’est pas la première fois qu’on me propose de le faire haha ^^ » mais je vais m’y mettre! Dans certaines choses que tu cites dans tes sujets, je me reconnais et ça me fait rire car c’est la pur vérité 🙂 J’adore ce que tu fais et je viendrai plus souvent consulter ton blog car tu réponds tout à fait aux questions que je me pose. Sur ce, bonne continuation! ^^

  33. Céline dit :

    merci bonnes fetes a toi

  34. sofia dit :

    Merci Pit!

  35. Jean-Luc dit :

    Oyo, merci pour cette article et pour l’honneur que tu nous a fais ^^

    « Vouloir tout savoir faire pour au final ne rien faire » =

    Je me retrouve complétement dans cette article !! Depuis 2012, j’ai repris le dessin avec sérieux, j’ai commencé l’aïkido en octobre 2010, je me suis inscrit en salle de sport cette année, je dévore les livres sur le budo (BUDO, Bruce Lee…) depuis un moment (Le Budo m’aide et m’a aide à me trouver et m’a permis de m’ouvrir des valeurs (honneur…et courage (Qui sert aussi dans le dessin eheh.
    Résultat franc : malgré ma progression général que j’ai pu acquérir = J’ai toujours des problèmes avec le corps humains (dessin et physique). Je ne pratique plus de sport depuis plusieurs mois… niveau dessin et sport je trouve que je régresse..
    Donc il faut que je me remette en question SERIEUSEMENT, ARRETER DE procrastiner, faire un planning et m’y tenir : C’est une solution qui mérite de s’y pencher.

    Bravo pour tes croquis : Ils déboites surtout qu’ils sont dessiné dans le bus…. les miens je les jeter de colère.

    En te lisant, je suis content de voir que j’ai pu acquérir de bon réflexe : je ne pars jamais sans mon sac à dos (carnet+trousse) quand je vais boire une verre ou que je vais chez des amis ou que je pars au taf…

    Merci pour ton soutiens et celui de la communauté, lorsque j’ai fais ma 1ere expo (je remercie ma Famille, mes amis et mes collègues aussi) ça m’a aidé à : rester ouvert d’esprit et ne pas avoir peur 🙂 (eh eh on retrouve ses valeurs dans les arts martiaux aussi et c’est ce que tu dit dans cette article).

    Bonnes fêtes et bonne continuation

  36. Nicole dit :

    Merci pour cet article…
    En ce qui me concerne, j’ai peur de n’être pas précis dans mes portraits par exemple…
    La patience pour dessiner, ce n’est pas mon fort…
    L émotion passe au dessus de la technique et parfois je m’en veux!
    Bonne année 2015

  37. Colette dit :

    Bonjour,
    J’ai décidé d’arrêter la procrastination. Je vais donc me remettre sérieusement au dessin. Ce que je préfère dessiner ce sont les chats et les sujets de mode. Mais ce que j’aimerai savoir par dessus tout c’est de trouver mon style et dessiner des carnets de voyage. Voilà, bonne continuation et bon réveillon du nouvel an.

  38. Pauline G dit :

    Merci pour ce super article !

    J’ai jamais eu beaucoup de temps pour dessiner et quant j’ai décidé que je passerais une heure trente de dessin tout les jours j’ai du aménager mon temps. Du coup je dessinais à midi, en permanence et dans le bus en plus de chez moi, avec plein de gens autours qui ne se gênaient pas pour commenter.
    Le dessin aide à avoir plus confiance en soi, surtout quand on dessine avec des gens autours. On se rend conte que la plupart des personnes  » qui n’y connaissent rien » sont très bienveillants et que les conseils sont surtout sous formes d’encouragements. Ils ne faut pas avoir honte, même si c’est plus facile à dire qu’a faire!
    C’est étrange que un article de dessin ai pour conséquence de me faire ranger mes carnets de croquis et de me faire faire mes devoirs 🙂 depuis une semaine je me disais que j’allais le faire demain. Au moins j’ai le dessin qui me motive, et c’est déjà une chance immense!
    C’est un super article (comme toujours), c’est rassurant de voir qu’on est pas les seuls dans cette situation!

  39. Saphiradsn dit :

    Pit je te remerci ennormement pour ton article encourageant et a la fois surprenant, moi qui avait toujours peur de ne pas y arriver en lisant cette article je sais que je pourrais y arriver ! J’étais complètement démotivé par la peur d’echouer , mais grace a toi je reussirais sans aucun doute ! Avec mes milles merci et bonnes fêtes .

  40. Chantal dit :

    Bonne Année
    2
    0
    1
    5 !
    créative et colorée

    Merci pour tout

  41. Mizuiro dit :

    Un peu en retard mais Bonne Année!

  42. Romain dit :

    Bonne année Pit !

    Tu as bien résumé toutes mes résolutions pour l’année à venir en fait, ce qui se résumé simplement par : vivre sérieusement dans le présent.
    En fait ça fait déjà quelques temps que j’y travaille. Et quant au domaine du dessin, je me mets, encore timidement, au dessin de carnet. Il faut que je dessine d’avantage et je pense que l’exercice du croquis sur le vif peut beaucoup m’y aider. Puis c’est amusant de chercher à aller à l’essentiel.
    Avec tous ces croquis d’après nature, je cherche à me constituer un grand répertoire de formes, qui me serviront de références pour mes dessins d’imagination. Comme ça je me débrouille pour lier un peu chaque domaine de mon travail. Il ne reste plus qu’à m’y mettre quotidiennement (un croquis d’observation par-ci, une petite note dessinée d’imagination par-là) et je progresserais sans aucun doute !

    En tout cas, merci beaucoup pour ce blog.
    Je suis impatient de découvrir de ce tu nous réserves pour la suite.

  43. Linda dit :

    Salut Pit, mes objectifs pour 2015 sont de pouvoir représenter tout ce que je veux en perspective. Mon ojectif final est de pouvoir créer ma Bd que j’ai en tete depuis bien longtemps, c’est grâce à ton mini-guide que je vais y arriver (et aussi le drawing handbook de Joseph d’Amelio que tu recommandais et qui est génial!) Je voudrais également savoir représenter les mains (en raccourcis entre autres), et le corps humain, réaliste et stylisé. Je vais y arriver grâce à tes articles, ton blog est comme un guide vu que je suis auto didacte je te remercie énormément tu vas me permettre de réaliser mon rêve! Ma bonne résolution est de faire des croquis d’observation tous les jours. Si possible j’aimerai bien t’envoyer quelque dessins (surtout de bd car j’aurai des questions sur la stylisisation), car franchement tu es une des personne avec un des meilleurs avis critique, je n’en ai pas autour de moi 🙂

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Salut Linda, le mieux est que tu postes tes dessins sur la communauté.
      J’ai trop de demandes par semaine et trop peu de temps.
      Il y a deux ans quand le blog n’était pas connu, ça allait, mais aujourd’hui c’est devenu ingérable. Tu m’en vois navré, j’aurais aimé pouvoir t’aider davantage mais ça m’est impossible. :<

  44. gege83var dit :

    Bonjour,
    Je suis nouveau sur le blog, et je voudrait commencer par vous souhaitez une bonne année 2015. Je n’avais pas de résolution avant de lire cette article, et je suis vraiment content de l’avoir lu car il m’a aider.

    Le fait de trouver des excuses pour ne pas faire qq’ch est qq’ch que tout le monde fait (j’en fait partis bien evidement ^^) mais en ayant lu cette article j’ai appris au moins pourquoi je le faisais.
    Et sur un autre point je me sens moins seul sur le fait que je veuillent apprendre plein de truc, mais en le voulant je n’apprend rien et je lerd du temps et je me rend contre que sa arrive à tout âge car je n’ai que 15 ans. Comme je l’ai dit plus haut, je n’avais pas de résolution 2015, mais maintenant je c’est sur quoi je doit me concentré cette année, sur le focus. Car c’est qq’ch que je savais mais que je n’arrivais pas à mettre à l’œuvre car je me sentais seul à avoir se défaut (ou avantage). Je ne c’est pas si j’y arriverais car je suis qq’n de très feignant, la preuve en est que je ne fait même pas mes devoirs.
    L’article m’à ouvert l’esprit sur le sujet est me faire comprendre le pourquoi du comment.
    Alors un grand MERCI !! 🙂

  45. kofkof dit :

    Procr..proca..enfin, ce nom barbare !
    Que j’éprouve parfois sans savoir que ça s’appelait ainsi.
    Pour ma part, j’essaye de commencer deux dessins en même temps, comme ça, quand je désespère un peu sur l’un, je passe à l’autre.
    Où alors je glande sur la communauté crée par un certain…Pit ?
    OK, merci, je sais ainsi que je ne suis pas le seul à être ainsi, je retourne à mon gribouillon, je dois terminer un portrait dans 5 jours et y a plein de cheveux !!
    Cordialement
    Jacques (kofkof46)

  46. eric dit :

    Bonjour Pit,je trouve votre approche du dessin très intéressant ,spirituel même .je suis insomniaque je dessine la nuit.
    je suis au chômage et je vais crée ma maison d’édition…
    d’ici 2 ou 3 mois 2 de nos créations son déjà prête.
    j’ai crée un groupe de dessin :BD en moins de 1 H
    une Bd amusante faite en moins de 1 H
    on scan on poste on commente les autre …
    bien à vous Eric Creton

  47. francois dit :

    Salut Pit

    Génial ton article

    Je ne suis qu’un infame procrastineur,

    Je me fous dix coups de fouet et je me remets à dessiner

    merci pour tout

  48. Geoffroy dit :

    Bravo et merci ! =)
    Ton article est tout à fait pertinent et une fois de plus très bien écrit, tant par sa clarté que son accessibilité ! Je pense de mon côté avoir dépassé de loin le côté perfectionniste de mon côté, ne risquant jamais d’ atteindre la moindre perfection… tant je me disperse ^^

    Des résolutions ? Un peu de créativité… au gré de mes envies et inspirations… même aux résultats si invisibles ou insignifiants soient ils =D
    ça dépendra aussi bcp de mes aptitudes physiques, ne pouvant désormais plus rester assis plus d’1/2 heure d’affilée :/ … et seulement après marche régulière ou position allongée d’une heure intercalée…

  49. Nofy dit :

    Salut Pit! Je me suis sentie obligée de laisser un commentaire tellement cet article est bien… Je me reconnais dans tout ce que tu dis là, et malheureusement toutes ces mauvaises habitudes sont bien là, et bonjour la galère pour s’en débarrasser! Je trouve ça vraiment formidable que tu passes autant de temps à réaliser des articles comme celui-ci, ce sont vraiment des choses importantes à savoir, et c’est bien qu’il y ait des gens comme toi qui soient là pour nous les dire!
    En tout cas merci pour ce que tu fais, continue, ton blog est génial!
    Sur ce, je m’en vais dessiner! 😀

  50. Lamfhad dit :

    Salut Pit ! Je découvre ce blog car je cherche à apprendre le dessin par la base. Je réalise quelques travaux graphiques sur Photoshop (surtout des affiches pour mon asso…) mais rien qui m’autorise à appeler ça des illustrations. Donc je rêve de savoir dessiner depuis longtemps… et ton article résume dans son intégralité le pourquoi du comment.

    Donc je vais dès aujourd’hui appliquer tes conseils et me lancer enfin.
    Merci à toi !

  51. Stratchanest dit :

    Yop Pit. Je découvre petit a petit ce blog, très intéressant d’ailleurs, le premier article que j’ai lu, c’est celui ci. « Comment arrêter de procrastiner »
    l’ayant lu, il y une motivation qui s’installe en moi. Ça donne envie…
    Bref, je suis étudiante en première année en infographie, et… c’est tous nouveau pour moi, Jamais fait d’études d’art, ou autres. Je plonge dans l’eau sans savoir nager, Mais!.. il y a de l’espoir !
    J’espère que vous n’abandonnerez pas votre blog, car perso, il me plait, et je m’y rendrais un peu chaque jours, pour voir si il y a des nouveautés.

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Yop,
      C’est marrant cette question revient souvent.
      Je n’abandonnerai pas le blog tant que je suis vivant!
      Je suis trop passionné par ce que je fais pour abandonner. 😉
      Tu trouveras toujours de nouveaux articles sur le blog, pas de problème!

  52. Syw288 dit :

    Une conférence intéressante sur le sujet. petit bug de sous titre par contre mais pas bien gênant.

    http://www.vanityfair.fr/video/actu/playlist/10-confrences-ted-qui-vont-changer-votre-vie/90#elizabeth-gilbert-ted-votre-genie-creatif-cache

  53. Tapibleu dit :

    Je me suis rendu compte avec cet article que je suis arrivé à dessiner tout les jours 30 minutes minimum depuis septembre 2013 ! J’arrive même à dessiner les jours où j’ai pas super envie de gribouiller, souvent pendant assez longtemps en plus. Autant dire que j’en suis le premier étonné !

    Mais du coup entre les études et le dessin, j’ai plus beaucoup de temps à consacrer à la 3D, ma grande passion de toujours (♥). Mais à défaut de ne pas pouvoir toujours pratiquer, j’essaie au moins de rester à jour et d’en faire pendant les heures de trou au lycée pour enseigner Blender à un pote.

  54. KatiaD dit :

    bonjour,
    pour ma part je pense que c’est notre juge intérieur qui nous tyrannise bien plus que le jugement des autres. Je pense aussi que le volontarisme et les bons conseils pour « gérer son temps » ne sont d’aucune utilité contre cette véritable maladie qu’est la procrastination, et qu’au contraire ils ne servent qu’à enfoncer le procrastinateur dans son stress … un peu comme pour un dépressif à qui on donne des trucs pour voir la vie en rose, qui va se sentir encore plus mal de ne pas y arriver. Votre article part certainement d’une bonne intention, mais il manque de bienveillance … il est même carrément méprisant pour certaines personnes (les gens qui fument tous les jours par exemple). Merci quand même pour les astuces, qui peuvent servir dès lors qu’on est reconnecté à son moteur, à l’envie de dessiner …

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Bonjour Katia,
      je n’ai pas compris en quoi mon article manquait de bienveillance envers les fumeurs?
      merci de préciser, car cela m’inquiète un peu. 😀

  55. leticia dit :

    je viens de decouvrir ce blog et me suis mis a faire l’exercice des visages… ensuite en lisant cet article ,cela m’a rappellé ce qui etait vraiment pour moi!cela m’a fait une piqure de rappel
    merci
    🙂

  56. neige dit :

    Bonjour, j’aimerais avoir quelques conseils. J’adore dessiner depuis que je suis petite mais lorsque je produis quelque chose ce n’est jamais réussi (ou peut etre que je ne vois que les défauts ?) pourtant je dessines depuis longtemps mais je ne vois aucune amélioration… J’ai beau être persévérante, je me décourage souvent et très vite(surtout quand je vois les dessins d’autres personnes). Du coup, quand je pense à dessiner cela me fait mal (psychologiquement parlant) et me mine le moral, donc je n’arrive plus à faire grand chose en ce moment. J’ai le sentiment de stagner en dessin, de ne pas avoir progressé depuis que j’ai 12 ans (19 maintenant). Que faire ?

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Salut,

      si le dessin devient une contrainte et une marque d’échec dans ta tête, je te conseille par commencer à revoir ton approche même de la discipline, et te poser les bonnes questions comme par exemple: pourquoi dessines-tu? qu’est-ce que cela t’apporte?
      Si rien ne rentre dans la case des points positifs, peut être que tu n’as simplement plus envie de dessiner.

      Si par contre tu es une vraie passionnée, peut être qu’il vaudrait mieux que tu recommences par apprendre les bases.
      Si tu as l’habitude de copier sans comprendre, peut être serait-il temps de changer de méthode. 😉

  57. Drouain Rémi dit :

    Bonne article cependant je ne suis pas tout a fais d’accords sur certains point mais avant cela laisse moi te félicité tes articles et tes thèmes sont très pertinent de ta part.

    Pour revenir a l’article certes de nos jours on a pas le temps mais laisse moi de dire pour les jeunes ou étudiants qui nous écoute que les devoirs scolaire doivent primé sur les loisirs

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      oui l’éducation d’abord, ça va de soi.
      Mais l’art est une éducation en soi, et n’est pas forcément un loisir.

  58. Janie dit :

    Quelle merveille ce message. Il devrait être obligatoire à visionner pour chaque ado.
    La vie surprenante, car avec un parcours complètement différent, la réflexion est la même.
    Maman de deux petits bouchons de 20 mois et 4 ans et demi. C’est énormément de travail, d’énergie… et d’amour. Acheteuse maniac de livres d’enfant, j’ai déjà tenté de me faire bannir du site Amazon, car je suis capable de loader ma carte de crédit en 1 mois !!! Alors je me suis dis et pourquoi pas moi, pourquoi je n’écrirais pas une histoire et la dessiner. Et voilà, j’ai mon petit carnet et je « croc » tous, les enfants, les animaux du zoo, les jouets, les doudou. L’histoire est écrite, le storybook en place, maintenant, je travail le dessin et on site est génial, je le complète avec un cours de dessin 1 fois semaine, et un stage d’aquarelle. C’est rude car après le boulot, les enfants, les repas, lessives et blablabal faut trouver 4 grammes d’énergie pour dessiner ! Mon petit moi voit dessiner et lui aussi s’y mets et quel bonheur de le voir courir dans le zoo avec son cahier à dessin ! Oups, le petit sort de sa sieste, j’ai écouté ta vidéo sur les bâtons et cela va bien m’aider car dessiner des enfants qui bougent toutes les 2 secondes c’est compliqué !
    Au plaisir de te lire…

  59. giovannelli vianney dit :

    Wow ! elle fait énormément réfléchir ta vidéo….
    Je me suis tout de suite reconnu dans pas mal de chose!
    Il m’arrive en me levant le matin de me dire ‘aujourd’hui, je dessine’ !!
    et bin nan, rien à faire et pourtant l’idée ne me quitte pas !! les seuls moment où je réussis à me convaincre de dessiner sont de l’ordre d’une fois par semaine !! c’est trop peu ! et le soir en me couchant je m’en veux!!!
    En plus en regardant toutes vidéos y compris tes cours, ma vision s’est grandement modifiée ! Surtout avec tes cours sur la perspective ! Je regarde un bâtiment dehors et d’emblée, je me construit les traits de construction et je cherche les points de fuite etc etc ! comme un déclic !
    Et tout à l’heure en te mettant sur pose après avoir vu tes trucs et astuces en vidéos, j’étais en train de visualiser les traits de construction sur ton visage !!

    Tu as été mon déclic je crois !

    Je continue toujours les perspectives parce que je ne maitrise pas tout encore et je travaille en parallèle sur les visages ! en ce moment, je travaille les bouches (1 fois par semaine….)
    dis moi ce que tu en penses ! (si tu as le temps)
    http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=228782bouche.jpg

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      pas mal tes bouches! tu as bien divisé et bien tenu compte de la perspective sans compromettre la commissure de la bouche. Tu as fait le plus dur!

  60. Red Baron dit :

    Avait dire je voyais le dessin des autres super et j’adore dessiner(sinon je ne serait pas venu sur se site excellent =))J’ ai tendance a remettre tout a demain mais maintenant j’essaierait de faire comme toi. Je veux faire du dessin mon travail.

  61. Nicolas dit :

    Bonjour Pit,

    Ce sujet, que vous m’avez envoyé par courriel, me parle énormément. J’ai été victime étant jeune de troubles obsessionnels compulsifs qui sont une déviance psychologique d’une volonté perfectionniste. A mes 18 ans, j’ai pris les voiles en allant vivre ma passion des mathématiques et mon désir de devenir professeur. Et là fût mon premier échec. Le goût de l’échec et l’amertume me sont restés jusqu’à la fin de mes études et jusqu’à ce que je prenne conscience de mes capacités dans le monde du travail, de ma compétence. Je me suis découvert ou j’ai découvert une partie de moi à la fin de mes études qui furent un demi fiasco. Je suis devenu un expert dans ma profession. Quoi que parfois hésitant et admiratif du travail de certains ou de leur niveau, je suis apprécié pour des qualités techniques aussi bien qu’humaines. J’ai redécouvert ma passion pour l’écriture et j’ai effectivement tourné longtemps parmi des forums dans le domaine. La redécouverte d’une passion face à la procrastination est un équilibre à trouver, d’une haute complexité.

    J’avais dans la tête ce joli aphorisme : « Si tu regardes dans le passé alors tu es dépressif, si tu regardes l’avenir alors tu seras angoissé ». J’étais les deux et votre article exprime exactement ce problème de vivre dans le présent. Je trouve que c’est la chose la plus difficile à faire. Dans mes passions contrairement à mon travail où je suis contraint d’avancer et donc de bien faire pour que tout le monde soit heureux autour de moi, je suis seul; seul face à ma feuille. Et là, la peur s’installe de nouveau. Le moteur de la motivation s’éteint parfois surtout quand on s’attèle à des projets complexes. J’ai par exemple réussi à écrire une nouvelle de 70 pages mais je n’arrive pas à la finir. Et j’en ai écrit deux ou trois de 40 pages. J’ai scindé l’objectif en plusieurs mini objectifs. Depuis un certain temps j’ai lâché. J’ai lâché par fatigue, physique et moral. La création coûte toujours de nous même, on y met de soi, on se vide, on veut raconter une histoire et que l’autre la comprenne, qu’elle le prenne aux tripes et qu’il décoche des sourires. Etant à mes heures perdues un adorateur de philosophie, l’art, la création sont toujours l’expression de nos pulsions. La pulsion c’est quelque chose de brut. La taire, c’est en faire un tabou, un échec « je ne saurais jamais dessiné parce que je ne vaux pas mieux qu’un gosse de 5 ans et j’aurais jamais le temps ». Phrase classique. Vous avez un désir, vous ne l’assouvissez pas. C’est dangereux pour votre état mental. Cette pulsion si vous arrivez à la transformer en création, en forme artistique, alors vous construisez, vous évoluez, vous grandissez, vous partagez. Une pulsion est certes violence, mais elle est l’expression de toute forme de création. Celui qui procrastine, se suicide lui même, il se crée des barrières mentales. C’est un comportement auto destructeur. Je l’ai longtemps étudié, analysé philosophiquement parlant. Et tout ce que vous dites, y fait écho.

    A votre article je rajouterais le vieille adage : un esprit sain dans un corps sain. La procrastination vient aussi d’un sentiment de fatigue mentale ou morale mais non physique. En vient une forme de nervosité, de paresse mentale, qui appelle toujours encore plus de fatigue. Vous sombrez alors dans un état mental qui regarde « demain » et qui en a peur, qui s’avachit dans la facilité de regarder youtube, ou la télévision pour oublier son désir et le faire taire. C’est le moteur d’une grande angoisse généralement. J’ai trouvé une solution pour ça : le sport. La véritable fatigue physique, celle qui vous met dans un lit et vous fait vous endormir avec les bienfaits de la chimie de votre corps. A partir du moment où j’ai repris ma pratique du sport, j’ai été « réellement » physiquement fatigué. Je me faisais violence et je malmenais volontairement mon corps. Cela lui a fait un bien fou. Je dormais vraiment, je me sentais « vivant ». Courir (ou nager ou tout autre pratique sportive), c’est vivre dans le moment présent : vous êtes seul face à la performance. Personne ne vous regarde dans la forêt. C’est là que la volonté se forge. C’est ainsi que je me suis reforgé une volonté face à un objectif : la performance physique. Pourquoi ce choix ? Parce que l’esprit flanche, l’esprit est mon côté « faible » alors j’use du corps pour influencer ma tête. Ma volonté physique influence mon état d’esprit. 10 tours de terrain ? Et bien jamais je ne les lâche. Je suis dans le moment présent, dans le désir de réussir. Peu importe que j’y arrive ou non. Pendant 40 minutes je me suis forcé à tenir un objectif. Vous pouvez essayer vous verrez. Vous allez commencer par courir 3 minutes. Le lendemain 5 puis 10 puis 20 puis 40 etc. Et vous allez voir votre état mental changer. Même si au début vous procrastinez, trouvez une activité physique qui va changer votre état d’esprit.

    Beaucoup d’artistes négligent la pratique sportive car ils arrivent à se sortir des carcans de la procrastination autrement. Cette solution là, je l’ai eu dans ma recherche de passions à une certaine époque, pour sortir d’une forme de dépression. Je vais plus loin que vous Pit, la procrastination est une forme de dépression dans notre société. C’est une angoisse qui peut mener à bien des soucis psychologiques par la suite. Je voulais beaucoup discuter de ce sujet, qui est une peur gigantesque pour moi. Avec des hauts et des bas, j’use aussi de ce principe simple : je casse la procrastination par le corps, la volonté de réussir progressivement. La sport est une pratique ancré dans le présent. La douleur empêche de penser à autre chose, le désir de ne pas paraître nul dans un groupe, vous fait vous surpasser. Ainsi :
    1- Vous cassez la spirale de l’échec.
    2- Vous apprenez qu’il y a meilleur et moins bon que vous. Niveau perfectionniste, ça remet les pieds sur terre.
    3- La fatigue issue de la procrastination est remplacée par une fatigue physique. Vous allez vite faire la différence.
    4- Pratiquer un sport solitaire (pour la volonté) et un sport d’équipe (pour le perfectionnisme).

    C’était un point que je voulais ajouter. Ca peut paraître idiot, mais pour le dessin, c’est pareil. Quand je me pose après 1 h de course à pied, fatigué, je me sens bien derrière une feuille pour apprendre. J’en ai le désir et plus rien ne me bloque. A voir que je ne suis pas le meilleur dans mon sport, ni le moins bon, je regagne en confiance, alors derrière ma feuille je me fiche un peu du niveau de réussite. Je gagne cette perception du présent plutôt que celle du futur ou du passé. Et ainsi je me sens bien.

    J’ai souvent écrit après mes entraînements de rugby 🙂

    Petite contribution d’un passionné d’écriture qui veut se mettre au dessin.

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      Merci pour le partage!
      Effectivement, la procrastination peut être vue comme une sorte de dépression, ou peut être une conséquence d’un état dépressif.
      Le sport est un sacré remède à toute sorte d’états dépressifs, sauf poussé au surentrainement (comme je l’ai fait en 2009) ou je boxais tous les jours, et où je poussais mon corps au delà des limites. La dépression du sportif peut subvenir malheureusement, il faut le garder dans un coin de sa tête aussi, pour les « excessifs » ou « compulsifs ». 🙂

    • Stratchanest dit :

      Avoir lu ce que tu vient d’écrire vient de me faire un grand bien fou.
      ça fait réfléchir, et ça donne envie de changer, et de réussir.

  62. Boudgato dit :

    Salut Pit, je te remercie pour cet article, ça fait du bien de se rendre compte qu’on est pas seul(e) dans ce cas et même qu’on est nombreux(se).
    Ton article est le résumé de toute ma vie, je me rend compte que j’ai toujours regardé les autres faire ce que j’ai envie de faire sans jamais passer à l’action, pas seulement pour le dessin mais pour absolument tout ! Je m’en suis aperçue il y a quelques mois et j’essaie d’y remédier mais c’est vraiment compliqué de sortir de cette spirale infernale qui nous entrave dans notre vie et nos rêves. Je me rend de plus en plus compte que ma vie ne me convient pas, que j’attends beaucoup de choses de la vie mais que je ne me donne pas les moyens d’y parvenir. Et je me retrouve à 22 ans avec le regret de ne pas y avoir réfléchi plus tôt. Mais comme dis un de mes profs : « il n’est jamais trop tard pour bien faire » et je le rejoins à 100% dans cet état d’esprit qui devient le mien petit à petit. Je veux me donner les moyens de réussir et alors, même si j’échoue je serai quand même heureuse car je sais que j’aurai tout tenté et je n’aurai plus de regret.

    Merci pour tous ces précieux conseils, j’en ai déjà appliqués quelques uns =) Continue ton travail qui est vraiment très utile et surtout de qualité, tant pour le dessin que pour la vie en général.

  63. nicole dit :

    Merci beaucoup pour ce beau partage qui va m’aider à poursuivre mes projets

  64. Erisdar dit :

    Coucou,je suis très touchée par ton article et ta vidéo surtout. Mon arrivée sur ton site est un cas assez exemplaires de procrastination : j’avais commencé à chercher sur Google  » comment detendre des trapèzes douloureux  » ( j’irai voir après ton article sur les positions de dessin après ^^’ ) mais je me suis arrêté au premier mot et j’ai cliquer sur la suggestion  » comment dessiner  » juste comme ça, sans raisons…
    J’avais déjà vu ton site avant, mais je n’ai jamais cliqué sur les liens en me disant bêtement que ça devait être un site de tuto rigide ou on apprend à faire une poire avec des yeux pour dessiner un chien cartoon, pardon d’avoir pensé ça parce que le contenu que tu proposes est fantastique !

  65. Annie dit :

    … quelque part sur Terre au milieu de la nuit … !

    Annie arrête de procrastiner sur ce blog !!!

    Que les choses soient claires ! C’est non ! 🙂 J’ai pas encore lu tous les articles ! Trop intéressant et constructif ce blog 🙂

    Et cette nuit j’ai choisi celui-là car oui là maintenant je procrastine ! Au lieu de dormir, encore … ah là là !
    Ayant commis de multiples crimes sur papier cet après-midi, ça suffit cette fois j’arrête le dessin !!! … je suis pas capable c’est tout et voilà …

    ….. mais naaaannnnnn …! Ça va pas non, vous voulez que je meurs !
    Le dessin sauve la vie c’est tellement vrai Pit 😉 Comme toute autre passion d’ailleurs, l’essentiel est d’en avoir une, voire 2, … mais pas trop non plus parce qu’après ce ne sont plus des passions mais de la dispersion, ce qui traduit un mal quelque part aussi !

    J’aimerais dire ce que je pense de la peur d’être mauvais en dessin, et après je vous dirai comment la mienne de peur, me bloque encore bien des fois alors que ça fait longtemps que j’ai commencé un chemin artistique en fait ! Houuuuuuuu ! Ça fait peur !!!!!

    Je le sais bien aussi que « le dessin sauve la vie » … et je pense que c’est parce qu’il crée un lien entre les gens grâce à un partage d’émotions ! Que se soit un dessin qui fasse rire, rêver, ou pleurer (ça m’est arrivé). Un dessinateur donne une émotion et un observateur la reçoit.
    Alors peu importe le niveau d’excellence, les niveaux différents sont nombreux de toute façon. Pas la peine de se faire une peur de l’échec à cause de ça !
    Ce qui vaut vraiment de l’or, c’est cette émotion partagée, et à mon sens, le plus intéressant dans la vie c’est quand-même ça : les émotions.
    Je trouve que si le dessin a une mission c’est bien celle-ci, et Pit est en train de donner à ses dessinateurs les outils d’expression pour pouvoir la remplir 😉 Ce serait dommage de ne pas profiter de cette chance et de continuer à glandouiller devant la télé :-))))

    Alors la mienne de peur maintenant !

    Je disais que cet après-midi j’avais dessiné comme une patate, mais alors vraiment :-))))
    J’y étais pas … figée de l’intérieur par la peur de mes mains copieusement détruites par une polyarthrite que j’ai depuis gamine …

    Je sais bien pourtant que je peux leur faire confiance à ces mains. Elles se sont abîmées en gardant un crayon, un pinceau, etc, à l’intérieur, donc je sais que ça roule elles savent faire avec je les connais ! Sans la peur elles dessinent, réussissent des trucs, en ratent d’autres, elles apprennent, il se passe des choses !

    Mais quand la peur refait surface, et régulièrement elle le fait croyez-moi, mes mains ne me suivent plus, et j’ai même la peur de les perdre complètement un beau jour (ce qui est du délire, ça ne pourrait aller jusque là tout de même, mais quand on a peur c’est comme ça, on exagère). Je crois que ma peur c’est celle de perdre un jour le dessin tout court … parce qu’il n’est pas TOUT peut-être, et heureusement, mais il est mon centre …

    Tout ça pour dire que, ayant commencé la route de la pratique artistique, j’ai pu voir que c’est bien la peur qui empêche de dessiner, la peur sous n’importe quelle forme selon chacun, et qu’en sachant l’identifier et l’ôter quand elle arrive on peut tous dessiner j’en suis sûre ! Je pense que c’est vrai, que la « flemme » correspond surtout à la peur d’avancer par manque de confiance en soi.

    Puisse ce mot vous aider à choper les crayons !

    Merci Pit de susciter des réactions et d’être aussi sincère.
    Pense aussi à toi 😉

    • Photo du profil de Pit Pit dit :

      et je rajouterai aussi que c’est la peur qui empêche de vivre sa vie comme on l’entend. 🙂

      merci pour ton partage Annie!

  66. Annie dit :

    Un dromadaire rencontre un chameau …
    – Salut ça va ? dit le chameau
    – Je bosse ! dit le dromadaire, et toi ?
    – Je bosse … je bosse ! répond le chameau !

    Ok je sors :)) … mais bon en même temps il est 5h du matin !

  67. Cécile dit :

    Bonjour Pit,
    j’ai lu l’article et vu la vidéo : c’est tout à fait çà dans mon cas, j’ai vécu, on m’a fait vivre dans la « peur » et je n’ai jamais oser déplaire à mon entourage. J’aurais voulu faire un métier lié aux arts…mais non, trop la trouille, et puis j’étais une fille, alors ma vie s’est déroulée « plan plan » avec des regrets. Cependant je n’ai jamais arrêté de dessiner, de voir des expos, d’acheter des livres de peinture…j’ai beaucoup appris toute seule dans mon coin…et je vois que j’ai encore beaucoup de lacunes…mais je suis têtue, j’insiste…
    mon fantasme : avoir un papier qui dise que je sais dessiner. Bon, maintenant à 68 ans je continue…mais chaque jour il faut que je fasse bouger mes mains, si non je déprime…je suis contente d’avoir trouver votre communauté, c’est pour moi comme un immense atelier convivial, çà fait du bien (et j’aipu voir que je n’étais pas un cas isolé). Bravo pour votre travail.
    Avec toute ma sympathie.
    Cécile

    • Photo du profil de Pyf Pyf dit :

      Bonjour Cécile,

      Très heureux que cet article vous serve ! Merci pour ces encouragements !
      Si le dessin vous rend heureuse alors dessinez !! Il n’y a pas d’âge pour apprendre de nouvelles choses ni d’âge pour se faire plaisir !

      -Pit

  68. Merci enormement pour ce sublime post. J’ai toutes ces addictions, jeux video, serie télé, internet etc … Même l’addiction au tutoriel, et oui je passe mon temp a regarder comment dessinner, sans jamais rien faire ! Maintenant , tu ma aider a mettre le doigt sur mon reel probleme, je dois admettre mes addictions et les régler. Quel perte de temps toutes ces divertions,qui m’empeche d’avancer . merci pour tes precieux conseil ;

    • Photo du profil de Pyf Pyf dit :

      Dans certaines circonstances, il est effectivement important de se rendre compte que l’on a un problème et l’identifier. A partir de là, il faut prendre ses responsabilités et avancer !

      Heureux que cet article puisse te servir !

      -Pit

      • le bien le plus precieux que l’on a c’est le temps. Et le gacher et si facile. Je vais surveiller autant que je peux ces precieuses secondes qui m’ échappent. merci ton blog est une vrai mine d’or, je suis aussi dans la communauté google+ et l’ambiance est super 😉

  69. Denys dit :

    Salut pit

    Je m’appelle Denys redon 15 ans et je veux devenir mangaka je ne sais pas par quel bout commencer je ne sais pas très bien dessiner j’ai lu beaucoup de tes article concernant le manga ect… Mais je ne sais pas par quel bout le prendre j’ai l’impression que je n’y arriverait jamais même si j’ai une détermination de devenir mangaka peux tu m’aider
    Merci d’avance
    Denys

    • Photo du profil de Pyf Pyf dit :

      Bonjour Denys !

      Déjà, Tu as un but, un objectif et c’est une très bonne chose.
      Mais, il faut que tu comprennes et maîtrises les notions de perspective.

      En terme de matériel, consulte cette page. Pas besoin de faire des folies au début.

      Ensuite et seulement ensuite, tu pourras naviguer d’un article à l’autre sur le blog. Consulte notamment les articles pour apprendre à bien tenir un crayon, le choix du papier ou encore les secrets non avoués des artistes.

  70. Denys dit :

    Merci beaucoup pit de tes encouragements je vais voir sa rapidement en essayant de m’appliquer et de progresser a mon rythme. Et devenir mangaka comme je le désir ardemment !!!

Laisser un commentaire

x

Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.