-

Le dessin de MODÈLE VIVANT

Juin 01

Le dessin de modèle vivant est une discipline qui existe depuis des siècles et qui est devenue pratique courante, notamment dans les ateliers tout publics.Ce n’est pas réservé qu’aux professionnels, même les débutants commencent à s’y mettre.

Attention, contrairement à ce qu’on pourrait croire, il est bien plus facile de dessiner d’après photo que de dessiner d’après modèle vivant.

La première fois qu’on participe à du modèle vivant, on ne se sent pas du tout à l’aise, et ce pour diverses raisons.

dessin de modèle vivant

 

Dessiner en temps restreint

Dessiner dans l’urgence est une habitude productive à prendre et quand on n’est pas familier avec la sensation, le manque de temps peut s’avérer très vite désagréable.Les premiers dessins sont souvent horribles. En réalité, je parle de toutes les premières séances (au moins les 10 ou 20 premières).Par contre, les résultats à long terme en valent la peine. Ce n’est pas une perte de temps, et j’ai vu des amis prendre un niveau de dessin génial grâce à leur régularité, notamment mon ami Fanch.

À force de pratique, on commence à s’habituer et on apprend à aller davantage à l’essentiel, sans perdre de temps sur les détails.Mais si on s’habitue, c’est parce qu’on trouve ses marques progressivement, au fil des séances.Par exemple, au bout d’un moment on sait quel niveau de définition des formes on peut atteindre en un temps déterminé.

Pour les poses de 30 secondes, il ne faut pas s’attendre à dessiner en volume, seuls quelques contours pourront être utilisés. Dans le meilleur des cas vous finirez certainement avec un bonhomme en bâton évolué, avec quelques suggestions de formes et de contour, juste assez pour reconnaître la pose, mais pas beaucoup plus.

dessin 30 secondes

Une pose de 30 secondes, c’est VRAIMENT court, comme un dessin « signature ».

Pour les poses de 1 minute, il est possible de dessiner suffisamment de raccourcis pour qu’on puisse comprendre comment le bassin est lié au thorax, en passant par l’abdomen.Rappelez-vous du concept TAB: Thorax-Abdomen-Bassin. Il est la clé pour un dessin de pose réussi.Le reste du corps suit cette base.

pose 60 secondes

Pour les poses de 1 minute, il ne faut pas s’inquiéter si les proportions restent approximatives.

Pour les poses de 3 minutes, il est possible de détailler un peu les contours primaires (dits aussi formes englobantes). On commence à avoir le temps de dessiner un peu plus que l’essentiel. Enfin, tout dépend de notre niveau d’entraînement et de notre rapidité à hiérarchiser et imaginer les formes dans l’espace.

exemple 3 minutes

Les poses de 3 minutes peuvent ressembler à des poses de 5 minutes, mais moins précises et plus segmentées ou brouillon.

Pour les poses de 5 minutes, seuls les dessinateurs les plus rapides et les plus techniques pourront esquisser les valeurs. En général, ce laps de temps permet de montrer la pose, mais aussi la nature (le genre) du sujet, avec un niveau de détail plus ou moins satisfaisant, selon la difficulté de la pose.

Pour les poses de 10 minutes, il est possible de hachurer les ombres et de rendre les valeurs du modelé.Si la configuration de l’atelier est bonne, et que la lumière est intéressante (utilisation de spots lumineux), il sera possible de dégager un terminator bien marqué (qui est l’interface entre l’ombre et la lumière).

modèle vivant

Les poses de 15 minutes permettent de prendre du temps pour les valeurs ou pour être plus créatif selon les envies de l’artiste. C’est un temps de pose très intéressant s’il est couplé avec les techniques développées dans les poses de 1 et 3 minutes. En réalité, il est très facile pour un débutant de se noyer dans une mer de détails si les poses vraiment courtes n’ont pas été travaillées judicieusement au préalable.

dessin modèle vivant 15 minutes

Les poses de 15 minutes laissent une certaine liberté de mouvement à l’artiste. Il faut en profiter pour réfléchir au style de rendu et ne pas terminer sa pose trop tôt en disant « j’ai fini » trop vite.

 

 

TOP 7 de mes conseils pour débuter en modèle vivant

    • Portez votre attention sur les rythmes, et l’impression générale de la pose. Faites comme si vous capturiez un instantané de l’émotion que génère le modèle.

 

    • Ne portez pas trop votre attention sur les proportions, car elles s’ajustent toutes seules au fil de vos expériences. Pour les poses debout (ou avec les jambes tendues en général), vous pouvez placer rapidement des points de repère avant de tracer. Pour des poses de 45 minutes on peut se permettre de mesurer bras tendu avec le crayon, mais pour des poses courtes c’est inutile.

 

    • Économisez vos mouvements: essayez de parcourir un maximum de distance à chaque coup de crayon. Un mouvement bien placé toutes les 1 à 3 secondes, dénote une réflexion de votre part. Si vous dessinez en même temps que réfléchir, vos traits seront brouillons et votre dessin s’en verra affecté.

 

    • Évitez de vous faire absorber par les détails, spécialement pour les poses de 30 secondes à 5 minutes. Pensez global, quoi que vous fassiez, que ce soit pour les contours, pour les valeurs. Si l’amplitude de vos mouvements diminue et que vous vous focalisez sur une zone particulière, il faut que vous ayez de bonnes raisons pour le faire (s’il n’y en a aucune, cela signifie que vous êtes perdu et que vous n’avez aucune intention).

 

    • Dessinez tout ce qui est caché et reliez les formes entre elles au maximum, sans appuyer. Il faut que votre construction soit visible et lisible, mais pas trop. Un néophyte aura la fâcheuse tendance à trop appuyer ses constructions. Dans ce cas il sera judicieux d’utiliser un crayon moins gras pour la construction si le besoin s’en ressent.

 

    • Restez calme: respirez profondément et ne regardez pas trop ce qui se passe autour de vous. Concentrez-vous simplement de façon à être la meilleure version de vous-même, et soyez indulgent avec votre travail, tout en souhaitant toujours vous améliorer.

 

    • Soyez patient en tout temps: si vous ne finissez pas votre dessin, ce n’est pas grave.Privilégiez la qualité, surtout si vous recherchez une ligne claire et « chirurgicale ». On a tous commencé quelque part.

Merci de votre lecture et n’hésitez pas à partager vos pensées ou questions en commentaires.

Suivre

A propos de l'auteur

Pit Graf, créateur du blog Apprendre-a-dessiner. Ancien kinésithérapeute recyclé en prof de dessin, il a juré fidélité à ses lecteurs et ses élèves pour la vie. En effet il préfèrerait mourir que de laisser ses élèves dans l'ignorance (bon il préfèrerait tout de même ne pas disparaître pour rien :) ).

  • Kévinator dit :

    Merci beaucoup à vous les explications et les conseils sont excellent avec une ambiance super positive. C’est très entraînant pour passer aux choses sérieuses lol merci.

  • Helene140 dit :

    J e vous adore, vos explications sont simples,vous êtes vraiment captivants tous les deux. Merci

  • Tripppledose dit :

    Y zont tout dit ce que je pensais. Merci Pit.

  • Berner dit :

    I learn a lot. Thanks

  • alg dit :

    Merci Pit, cette vidéo va me rabibocher avec le modèle vivant. J’ai été tellement déçue par mes prestations précédentes que j’appréhende d’y retourner. Mais tes conseils, une fois de plus, redonnent le peps nécessaire. Et puis, ta joie et ta bonne humeur font vraiment plaisir à voir ! La bise itou

  • Tran dit :

    Commentaire très intéressant. Je débute et ai très peu de notions de dessin. Merci de me dégourdir…

  • Claude dit :

    Bonjour à toi
    je pratique le dessin de modèle vivant depuis longtemps.
    j’ajouterai si je peux me permettre qu’il faut tourner autour du modèle, varier les techniques graphiques et regarder comment les grands artistes ont traité la figure humaine. il est pratique également de pouvoir dessiner debout pour les poses rapides. Et bravo pour ton blog, je le montre régulièrement à mes stagiaires en cours de graphisme.

  • Claire B dit :

    Voilà encore un bon article et une bonne vidéo ! Le truc qui me faisait le plus peur la première fois que je suis allée à un atelier de MV, c’était de voir quelqu’un de nu que je ne connaissais pas ! C’est d’ailleurs ce qui pose aussi question à mes amis qui ne dessinent pas quand on parle de ces ateliers. Et en fait, le moment de gêne a été très court pour moi, une fois le nez dans la feuille et concentrée, je ne voyais ce corps que comme un sujet de dessin finalement. Et ça ne m’a plus posé de souci ensuite. D’ailleurs, c’est marrant, mais dans les ateliers où je vais, il n’y a que des femmes qui dessinent, hyper rarement un homme, à croire que les hommes sont plus gênés par la nudité que les femmes… Par contre, je te rejoins, le modèle vivant est très formateur et intéressant, devenu incontournable pour moi et tellement complémentaire de ce que je fais habituellement (qui n’a pourtant absolument rien à voir). C’est une vraie discipline, tellement passionnante et que je trouve plutôt valorisante car on progresse finalement assez vite. Par contre, au bout de 3h, je suis rincée tellement ça demande une concentration importante, bien plus que des ateliers « classiques ».

    • Pit dit :

      J’imagine que ça doit dépendre des ateliers.
      Là où je vais, il y a parfois plus dHommes que de femmes. Cela dépend des jours en réalité.
      Il y a même des modèles qui dessinent ^^

  • Cécile dit :

    Superbe vidéo ! Un grand MERCI !

  • Tal dit :

    Depuis le début de la canicule (34° à midi, langue pendante, cerveau liquéfié en passe d’évaporation…) je suis incapable de tenir un crayon, et je n’ai même pas la force de me désespérer :-(… mais, mais, mais, du coup, je peux profiter de cette stupéfaction physique pas très élégante pour regarder tes vidéos et lire tous les articles que je n’ai pas encore lus, et donc, continuer d’apprendre, bon sang, mais c’est bien sûr!(ben oui, un cerveau liquéfié n’est pas recommandé pour la rapidité de réaction/adaptation…) Trop bon, Pit, merci à toi et à ta compagne, je cesse de geindre et je me fends la poire tout en apprenant, c’est presque le paradis!!

  • bass042 dit :

    Merci pour cette vidéo, Pit!!! Très complémentaire (et en même temps autonome) de la formation Personnage (surtout au moment où j’ai fini le module structure). Et puis, tu m’as l’air bien épanoui, les vacances ont donc eu leur petit effet!!!

  • Mohammed Hlal dit :

    C’est un exposé génial à la fois sur le plan pédagogique et sur le plan du sujet. merci beaucoup.

  • >

    Déconnexion

    Mot de passe

    Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

    Mot de passe

    Choisissez un nouveau mot de passe.


    Inscription


    xCUSTOM

    Your custom content goes here.

    arrow-down